Barack Obama soutient Emmanuel Macron

 |   |  328  mots
J'admire la campagne qu'Emmanuel Macron a menée, a déclaré l'ancien président américain dans une courte vidéo de soutien.
"J'admire la campagne qu'Emmanuel Macron a menée", a déclaré l'ancien président américain dans une courte vidéo de soutien. (Crédits : EM)
L'ancien président américain salue la campagne du candidat dans une courte vidéo publiée sur Twitter.

Il y avait eu "un appel amical" fin avril au cours duquel il lui avait souhaité "bonne chance". Il y a désormais la vidéo, dans laquelle l'ancien président américain Barack Obama apporte ouvertement son soutien à Emmanuel Macron. Dans ce court message d'une minute, sous-titré en français, diffusé jeudi sur Twitter par le compte officiel du candidat d'En Marche! et sur son site de campagne (où il a été vu plus de 2,3 millions de fois), l'ex-POTUS (president of the united states) déclare :

« J'ai toujours été reconnaissant de l'amitié du peuple français et du travail que nous avons accompli ensemble quand j'étais président des Etats-Unis. Je n'ai pas l'intention de m'impliquer dans beaucoup d'élections, maintenant que je ne me présenterai plus en tant que candidat. Mais l'élection française est d'une importance capitale pour l'avenir de la France et les valeurs que nous chérissons, parce que la réussite de la France importe au monde entier.
J'admire la campagne qu'Emmanuel Macron a menée. Il a défendu des valeurs libérales [progressistes, ndlr]. Il a mis en avant le rôle important que la France joue dans l'Europe et dans le monde. Il s'est engagé pour un avenir meilleur pour les Français. Il s'adresse à leurs espoirs, et non à leurs peurs. Et j'ai récemment eu le plaisir de parler avec Emmanuel de son mouvement et de sa vision pour l'avenir de la France.
Je sais que vous faites face à de nombreux défis et je veux que tous mes amis en France sachent à quel point je veux votre réussite. Parce que cette élection est trop importante, je veux que vous sachiez que je soutiens Emmanuel Macron pour aller de l'avant. En marche. Vive la France », conclut l'ancien président démocrate.

Le favori du second tour a répondu "merci".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/05/2017 à 15:36 :
Méfiance....le même soutenait Clinton....on connaît la fin de l'histoire.....
a écrit le 05/05/2017 à 15:18 :
Tout à fait d'accord avec certains intervenants.
J'imagine le tollé si un autre dirigeant avait pris le parti d'encourager MLP..
Cordialement
a écrit le 05/05/2017 à 15:13 :
Soutient : Il manque plus que dieu,et j'crois qu'on aura fait le tour.
a écrit le 05/05/2017 à 10:56 :
"liberal values" DOIT être traduit par "valeurs progressistes" comme le relève la rédaction de La Tribune.

Pour parler du "libéralisme économique" ou de "l'économie libérale" les anglophones utilisent parfois l'expression française "laisser-faire" ( absence d'interventionisme de l'Etat, des collectivitées locales)
a écrit le 05/05/2017 à 8:41 :
J'invite tous les Français à faire savoir à Obama que son ingérence dans nos élections est intolérable. Ce sont les Français qui décident, ni lui, ni aucun chef d'État étranger. D'autant plus que lui et Clinton se sont plaints de l'ingérence de Poutine dans leur élection !!! Envoyez-lui un message sur son site https://barackobama.com/
Réponse de le 05/05/2017 à 10:16 :
Ce qui serait intéressant c'est de connaître le prix de la prestation de Obama.
Je ne pense pas que ces gens là fassent quelque chose sans se faire rémunérer.
Réponse de le 05/05/2017 à 16:25 :
Obama n'est pas chef d'Etat depuis janvier 2017. Il ne représente que lui-même. C'est un homme libre, il a le droit de dire ce qu'il veut. Non ? La liberté de penser et de parole vous offusque ?
Vous critiquez, vous villipendez, mais vous ignorez certains faits importants de l'histoire et de l'actualité.

Vous ne seriez pas du genre à confondre Alsthom et SFR ?
a écrit le 05/05/2017 à 8:34 :
De quoi se mêle Obama ??c est de l ingérence !!et si nous avions pris parti pour Trump il aurait été le premier à crier au scandale !!!
a écrit le 05/05/2017 à 8:02 :
Vous devriez aller lire sur "wikistrike" la réalité du soi-disant appel d'Obama.....
a écrit le 05/05/2017 à 7:50 :
avec m macron au pouvoir c'est
l'assurance d'avoir le fn en 2022 au prochaine election
mais avec un retard dans le rétablissement du pays
allors pour quelle raison reporte
tous nous savons que rien ne changera
car la finance que vge a permis d'etre independante du pouvoir
vas prendre le pouvoir
et pour la déloger il faudra un chaos
et en 5ans il vont se vanger du retard depuis 1936
Réponse de le 06/05/2017 à 10:52 :
Bonjour,
Vous avez raison. Renversons la table et créons le chaos dès maintenant.
Par contre, les effets s'étaleront sur des générations, accrochez vos ceintures.
Attaquer la finance comme si c'était une entité à part entière est un non-sens. Un peu comme le système; donnez moi une définition du système et qui est en dehors et en dedans (Mme Le Pen ?? mouarf !, Mr Mélanchon, re Mouarf !).

Si on veut être indépendant de la finance, c'est simple:

- on arrête du jour au lendemain d'emprunter sur les marchés. Notamment pour combler les déficits budgétaires, puisqu'on n'est pas capable de dépenser moins que ce que l'on a gagné.
Ou bien lorsque l'on a besoin d'investir pour financer des projets, le mieux est d'épargner avant et d'autofinancer ensuite (les marchés, c'est mal)

- ou alors on retrouve une monnaie nationale, et on fait marcher la planche à billets. Très bien, sauf que ça a un effet pervers: chaque fois que l'on fabrique de l'argent, ça déprécie l'argent déjà en circulation. Et comme nous ne sommes pas à l'équilibre budgétaire, on va faire ça une fois par an !
- enfin: on prend sur les capitaux privés (particuliers et entreprises) pour tout effacer, mais ça, c'est l'arme à un coup.

Peut être pouvons nous arrêter la démagogie, non ? "les français savent" "Ce que veulent les français" ....
Qu'on le veuille ou non, on n'échappera pas à un devoir de bonne gestion.
a écrit le 05/05/2017 à 7:43 :
Et après, la mère Clinton va nous dire que les Russes s'ingèrent dans leurs élections ! Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais. Tout le monde devrait s'insurger contre cette ingérence: ce sont les Français qui décident de leur propre sort, pas les autres :-)
Réponse de le 05/05/2017 à 16:19 :
Ce n'est pas une ingérence sournoise et calomnieuse, c'est un message public, ouvert et positif.
Vous ne voyez pas la différence entre une fake-news, un piratage de site web, des mensonges et cette vidéo sobre ?
Vous mettez sur le même plan la fraude, la triche, le mensonge, et la sincérité ouverte et publique ?
DAns un état policier façon FN, cela ferait longtemps que vous seriez en prison.
a écrit le 05/05/2017 à 7:15 :
Pour moi c'est de l'ingérence dans l'élection présidentielle. Macron ne devrait pas se réjouir trop vite de ce soutien car on sait ce qu'il en est advenu de celui apporté à Hillary Clinton.
a écrit le 05/05/2017 à 6:42 :
C'est qui lui?
Ah oui un mec qui a fait le même travail dans son pays que celui que va faire macron en France
Donner le fric pris aux pauvres pour l'offrir gentiment aux très riches et nous dire que c'est pour notre bien....deux incapables
Réponse de le 05/05/2017 à 14:43 :
Bonjour,
Que cela s'apparente à de l'ingérence, je le conçois. Mais alors question affirmation gratuite et infondée, chapeau !

"Prendre (et non donner, me trompe-je ?) le fric pris aux pauvres pour l'offrir gentiment aux très riches et nous dire que c'est pour notre bien"

Obama, c'est juste un "mec" qui est taxé d'ultra-socialiste dans son pays car il a osé prendre des mesures sociales et environnementales très fortes (santé, COP21, augmentation d'impôts pour les plus riches et les grandes banques....)
Il a eu maille à partir avec ses opposants majoritaires au congrès et qui ont contrarié ses réformes, et d'ailleurs, son remplaçant (porté au pouvoir grâce à un discours populiste) détricote tout ce qui a été fait, et prend des mesures réellement contre les plus faibles.
Obama, c'est $ 7600Mds de dettes en plus pour amortir le choc de la crise et minimiser la casse sociale. Un vrai Robin des Bois à l'envers, pas vrai ?
a écrit le 05/05/2017 à 1:32 :
Ça ne serait pas plutôt un gros soutient pour le TAFTA ??
a écrit le 05/05/2017 à 0:55 :
Le Pen n'est soutenue par personne car personne ne l'apprécie ni ne la juge compétente. Elle regroupe principalement des votes de contestations et d'égarement.
a écrit le 05/05/2017 à 0:48 :
Bonne chance à Mr. Emmanuel
a écrit le 04/05/2017 à 23:45 :
Bonne chance candidat de l'espoir de la France et le reste de monde.Excellence Mr Emanuel maccron si Dieu le veux vous serez elus le dimanche president de la France avec beaucoups d'ecard a Madame Marine le pen. Vive la France. Que Dieu vous accompagnes.
a écrit le 04/05/2017 à 23:20 :
oui
a écrit le 04/05/2017 à 20:43 :
Qu'est ce qu'on aurait entendu si poutine avait fait ce genre déclaration...
a écrit le 04/05/2017 à 19:25 :
Notons que Trump ne soutien pas le pen.
Réponse de le 05/05/2017 à 16:57 :
Beeen.. Disons qu'il le pense très fort mais se retient de trop le dire...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :