Journal de campagne  : Juppé s'attaque au programme de Fillon

La Tribune publie son "journal de campagne" quotidien, reprenant les principaux faits et déclarations des candidats (et de leurs soutiens) à la présidentielle de 2017. Au menu ce mardi : Juppé qui s'attaque au programme de Fillon pour remonter son retard avant le second tour de la primaire de droite.

3 mn

Alain Juppé estime que les mesures d'économies promises par François Fillon sont trop brutales.
Alain Juppé estime que les mesures d'économies promises par François Fillon sont trop brutales. (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)

Distancé, Alain Juppé jette ses dernières forces dans la bataille de la primaire de la droite et du centre. Avec 15 points de retard sur son rival François Fillon après le premier tour, le maire de Bordeaux doit viser juste s'il veut l'emporter dimanche 27 novembre lors du second tour, et être le candidat de la droite à l'élection présidentielle. Il a reçu lundi soir le soutien de Jean-François Copé.

Alain Juppé a en tout cas déjà trouvé ses angles d'attaque. Ce lundi, sur Europe 1, il a d'abord dénoncé la « très grand brutalité en matière économique » du projet de l'ancien premier ministre. Celui-ci prévoit en effet la suppression de 500.000 fonctionnaires, contre 250.000 pour Alain Juppé, et une hausse de deux points de TVA, contre 1 point pour le maire de Bordeaux. Pour le clan Juppé, le programme Fillon est tout simplement irréaliste :

« Supprimer 500.000 emplois de fonctionnaires, porter la durée du travail dans la fonction publique dès 2017 à 39 heures, augmenter la TVA de 16 milliards d'euros, ce sont des mesures d'une grande brutalité, dont certaines sont inapplicables », a indiqué Alain Juppé hier sori sur France 2. « 500.000 postes de fonctionnaires supprimés en 5 ans, c'est tout simplement infaisable. On ne peut pas vivre avec zéro recrutement de policiers, d'enseignants, d'infirmières pendant 5 ans », a poursuivi l'ancien Premier ministre.

La reconstitution du couple Fillon -Sarkozy

« Ce qu'on voit aujourd'hui, c'est la reconstitution de l'équipe Fillon-Sarkozy qui nous a dirigés de 2007 à 2012 », a-t-il mis en garde alors que l'ancien chef de l'Etat a annoncé qu'il voterait François Fillon. « Quand on reste pendant cinq ans Premier ministre d'un président de la République, c'est qu'on est totalement comptable de ce qui a été fait », a-t-il relevé. « Moi je n'ai été ministre que 18 mois et je ne me suis pas désolidarisé de ce qui a été fait », a-t-il ajouté.

Fillon trop traditionaliste

Pour Juppé, le programme de François Fillon est « extrêmement traditionaliste pour ne pas dire un petit peu rétrograde sur le rôle des femmes, sur la famille, sur le mariage (...) » Il a opposé « sa plus grande ouverture d'esprit » sur le sujet. « Je dis à mes co-religionnaires catholiques que moi, je suis plus proche de la parole du Pape François que de la Manif pour tous! ». Ambiance

Fillon se défend d'être brutal

De son côté François Fillon regarde avec délectation tous les ralliements dont il bénéficie. Les anciens sarkozystes Christian Jacob, Rachida Dati, Eric Cioti, etc... Tous viennent vers lui.

Sur TF1 lundi soir, en réponse à Alain Juppé, François Fillon s'est défendu de toute brutalité, et invoque des méthodes « utilisées avec succès par nos voisins, souvent par la gauche d'ailleurs... La diminution de la dépense publique, la souplesse du travail, ce sont  des méthodes de Schröder, Renzi, ou Blair. Ma réponse, c'est qu'il faut un changement profond. Et je constate après les milliers de contacts que j'ai eu c'est qu'il y a une majorité de Français qui le souhaitent ».

L'heure de vérité entre les deux candidats se produira jeudi soir lors du débat télévisé qui les opposera sur TF1 et France 2.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 42
à écrit le 25/11/2016 à 20:12
Signaler
Il était temps de dénoncer les incohérences de ce programme mijoté par un politicien exclusivement professionnel ... Petit détail historique : Mme Thatcher a eu la chance d'avoir la rente du pétrole de la mer du nord juste à point nommé.

à écrit le 23/11/2016 à 12:53
Signaler
Monsieur Juppé votre attitude de perdant est tout simplement scandaleuse , "apres moi le déluge" ,telle est votre devise , vous préférez offrir la France à l'extrème droite plutôt que de voir Mr Fillon gagner les primaires , vous porterez une lourde ...

à écrit le 23/11/2016 à 9:54
Signaler
Remy. 3000, c'est donne. Il y a quelques annees en prevision de ma mise a mort, la SS m'a envoye un courrier stipulant la possibilite de rachat de trimestres manquants. 38.000 euros ! rien que ca. J'ai vite fait le calcul. Garder mon fric, faire la f...

à écrit le 23/11/2016 à 9:37
Signaler
Bonjour A propos de brutalité sociale: je suis proche de la retraite et l'administration refuse de m'accorder un trimestre (1969) au motif qu'il manque 31F (4,73€). Je peux bien sûr le racheter à un prix d'ami (>3000€). Je considère que l'administra...

à écrit le 23/11/2016 à 8:59
Signaler
"......Les anciens sarkozystes Christian Jacob, Rachida Dati, Eric Cioti, etc... Tous viennent ve rs lui. .... " Cherchez donc les motivations de ces personnages ......

à écrit le 23/11/2016 à 7:31
Signaler
Ce qui continue de m'interroger, c'est qu'il y a des gens convaincus qu' AJ est un honnete homme droit dans ses pompes. Condamne, il a depuis sur son casier judiciaire une mention indiquant qu'il est un repris de justice, et que d'honnetes gens soien...

à écrit le 22/11/2016 à 19:12
Signaler
Juppé me déçois un peu par ses attaques trop virulentes envers Fillon Ce n'est pas avec un tel comportement qu'il va gagner des points dommage !!!!

à écrit le 22/11/2016 à 17:20
Signaler
hargneux , mauvais perdant ... avec Bayrou on a les caricatures de l' impuissance à l'image de Hollande .

à écrit le 22/11/2016 à 17:03
Signaler
c'est le chante du cygne de Péju cot cot cot kodak

à écrit le 22/11/2016 à 16:59
Signaler
Juppé énarque, inspecteur des impôts, haut-fonctionnaire pantouflard et ensuite ministre veut maintenir les 5,6 millions de ses copains fonctionnaires paresseux à 32 heures alors que la société civile tourne en moyenne à 39h. En France 65 millions d'...

le 22/11/2016 à 18:40
Signaler
Vous croyez que le CV de Fillon est plus brillant? Sans profession connue mais politicard confirmé. A débauché 150 000 fonctionnaires, à du en réembaucher 100 000 en vacataires coûtant plus chers que les titulaires, le reste étant compensé par d...

à écrit le 22/11/2016 à 16:52
Signaler
L'élection de >Fillon ça équivaut de fait à la prise de pouvoir de l'ultra droite en fait Catho tradi et royalistes eugénistes Manif pour tous et anti IVG PMA GPA Gros capital et haute bourgeoisie La pillule va être dure à avaler pour la gauc...

le 22/11/2016 à 22:31
Signaler
Hollande a beaucoup péché, mais ce n'est quand même pas de sa faute de si la droite se radicalise. Hollande s'est flingué tout seul. Il a fait écrire le livre qui n'aurait jamais du être écrit, sans en référer à personne. Personne ne lui a demandé...

à écrit le 22/11/2016 à 16:43
Signaler
c'est encore beaucoup trop soft! La droâte nous a habitués à beaucoup plus violent dans les combats des chefs...Je ne désespère pas, il reste encore quelques jours! En tout cas les voir s'écharper sur des points de TVA qu ils vont nous coller tous...

à écrit le 22/11/2016 à 16:26
Signaler
Le problème c'est qu'il est entrain de diviser et de faire le travail de la gauche au lieu de rassembler!

à écrit le 22/11/2016 à 16:22
Signaler
Si Juppé critique si fort ses amis, qu'est-ce-qu'il va dire à ses adversaires. Quand au programme de Fillon, impossible n'est pas Français et qui ne tente rien n'a rien;

à écrit le 22/11/2016 à 15:42
Signaler
Juppé est resté 18 mois 1er ministre, après avoir conseillé la suppression du Service National, avoir mis les syndicats dans la rue pendant 2 mois en 1995 et provoqué la dissolution de l'Assemblée. Il n'y a pas de quoi en être vraiment fier !

le 22/11/2016 à 16:25
Signaler
La suppression du service national a été une excellente chose. Les militaires de carrière en avaient plus qu'assez de faire garde-chiourme plutôt que leur métier. Sans armée professionnalisée jamais la France n'aurait pu mener les multiples missions ...

à écrit le 22/11/2016 à 14:48
Signaler
A se demander s'ils sont du même parti !

à écrit le 22/11/2016 à 14:43
Signaler
Il est sûr que Fillon est le sous-marin de Sarkozy et que son programme est délirant et non réaliste. Il a complètement échoué en tant que premier ministre et il veut revenir c'est incroyable.

à écrit le 22/11/2016 à 14:26
Signaler
Juppé a le même programme , des différences à la marge concernant le nombre de fonctionnaires a supprimer. Retraite à 65 ans , et favoriser une baisse des charges pour les entreprises. La différence sur la Syrie; mais est-ce la préoccupation princip...

le 22/11/2016 à 15:42
Signaler
la pensée unique à l'heure actuelle c'est le liberalisme et l'économie de marché ...

à écrit le 22/11/2016 à 13:19
Signaler
Ce jour, Alain Juppé attaque François Fillon sur ses convictions personnelles sur l'avortement. Je pensais voter pour Alain Juppé, mais cette attaque me rend très sceptique : Juppé n'a t il que cet argument ? respecte t il la liberté de pensée, si im...

le 22/11/2016 à 18:32
Signaler
Bonsoir, Vous savez, la liberté de penser en France est depuis un moment réduite comme peau de chagrin avec le politiquement correct, la bien-pensance, le pas d'amalgame, etc. Quant aux journalistes, ils sont tous à la solde de la gauche et des subv...

à écrit le 22/11/2016 à 13:04
Signaler
C'est le spasme final , il lui reste 5 jours !

à écrit le 22/11/2016 à 12:50
Signaler
Tout le monde sait, ou devrait savoir, qu'il y a toujours eu animosité de Juppé et Copé envers Fillon. Qu'est-ce qui est important, le redressement de la France ou les querelles personnelles ? Filloon a certes fait partie du gouvernement Sarko, mais ...

à écrit le 22/11/2016 à 12:49
Signaler
"c'est qu'il faut un changement profond. Et je constate après les milliers de contacts que j'ai eu c'est qu'il y a une majorité de Français qui le souhaitent" C'est le candidat parfait de cet électorat là, le gars il a serré la main à des millier...

le 22/11/2016 à 13:35
Signaler
Je ne sais pas s'il faut additionner les électorats de Fillon et de Sarkozy. Que les cadres thuriféraires de l'ex rejoignent le camp de celui qu'ils pensent être le vainqueur, c'est une évidence, ils ne voudraient pas déplaire au futur roi et il ...

le 22/11/2016 à 14:51
Signaler
@ Reponse de 1+1: de droite, je ne voterai jamais pour Juppé

le 22/11/2016 à 15:04
Signaler
Je suis d'accord avec votre objection mais attention nous ne sommes pas à des élections présidentielles qui se jouent régulièrement au centre elles en effet. LÀ nous sommes dans un parti réactionnaire et conservateur dans lequel ce sont les plus ...

le 22/11/2016 à 16:32
Signaler
@1+1 : Qu'il y ait des déperditions au report de Sarkozy, de Le Maire et de Poisson vers Fillon, certainement. Mais son avance est telle qu'un taux de report de 25-30% lui suffit pour remporter cette primaire. La campagne très centriste, voire même d...

le 22/11/2016 à 17:06
Signaler
je ne vote jamais à papy Jupette

le 22/11/2016 à 17:08
Signaler
je ne vote jamais à papy Jupette

le 22/11/2016 à 17:56
Signaler
Que pensez vous qu'il adviendrait si demain un sondage d'entre deux tours de primaire donnait Fillon surement perdant à la présidentielle et Juppé peut être gagnant? L'avance de Fillon, quoique importante est plus que récente et l'électorat très v...

le 23/11/2016 à 10:21
Signaler
Attention par contre hein, j'analyse seulement je ne souhaite pas que ce soit Juppé ou Fillon, moi pour ces primaires celle qui me semblait la plus progressiste et la moins démago dans ses paroles était NKM, il y avait même quelques bonnes idées dans...

à écrit le 22/11/2016 à 12:42
Signaler
Juppé ancien ministre des affaires étrangères de Nicolas Sarkozy qui prône une politique de centre gauche comme Hollande et Valls !! on aura tout vu pour sauver ses meubles. Et c' est un ancien jugé et condamné dans les trafics de la mairie de Paris ...

le 22/11/2016 à 13:24
Signaler
Abandon des 35 h, retraite à 65 ans, 2 points de TVA en plus, 500 000 fonctionnaires en moins, abandon de l'ISF..... pour vous ce sont les marqueurs d'une politique de gauche ? Pour votre gouverne, ni Hollande ni Valls ne sont de gauche. D'où le ...

à écrit le 22/11/2016 à 12:41
Signaler
Juppé ancien ministre des affaires étrangères de Nicolas Sarkozy qui prône une politique de centre gauche comme Hollande et Valls !! on aura tout vu pour sauver ses meubles. Et c' est un ancien jugé et condamné dans les trafics de la mairie de Paris ...

à écrit le 22/11/2016 à 12:38
Signaler
Je suis estomaqué par la tournure que prend le second tour à droite avec un festival de déclarations "plus papolâtre que moi tu meurs". Je voudrais simplement faire 3 remarques: 1°) Si la gauche n'a pas le monopole du coeur, la droite n'a pas c...

le 22/11/2016 à 16:52
Signaler
j apprécie la qualité de votre commentaire. Mais moi ça me désole d'entendre parler de religion dans l'espace public, à fortiori comme argument politique... Chacun est libre de croire et de pratiquer comme il l'entend, aucun problème. Mais des coreli...

le 22/11/2016 à 18:44
Signaler
@athée La laïcité de demain s'appellera "la charia" telle que l'on est parti alors qu'ils parlent calottes ça me passe au dessus de la tête. La laïcité actuelle, tout au moins ceux qui s'en gargarisent s'attaque surtout aux catholiques, mais surtout...

le 22/11/2016 à 22:27
Signaler
Moi je ne m'attaque personnellement à personne. je veux juste ne pas entendre parler de religion dans l espace publique. La loi rien que la loi. Et pourquoi vous entendez Juppé se faire appeler comme ça, c'est pas bien compliqué, vous devez frequente...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.