Le traitement de choc du Dr Fillon pour soigner l'économie française

 |   |  1044  mots
Dès juin 2014, François Fillon candidat à la primaire UMP (le parti est rebaptisé Les Républicains en mai 2015) présente un programme choc et très libéral pour redresser l'économie française. (Photo: A Menton, le 14 novembre 2014, l'ex-premier ministre lors de son discours sur l'immigration maîtrisée.)
Dès juin 2014, François Fillon candidat à la "primaire UMP" (le parti est rebaptisé "Les Républicains" en mai 2015) présente un programme choc et très libéral pour redresser l'économie française. (Photo: A Menton, le 14 novembre 2014, l'ex-premier ministre lors de son discours sur "l'immigration maîtrisée".) (Crédits : © Eric Gaillard / Reuters)
François Fillon, arrivé en tête au premier tour de la primaire dimanche 20 novembre 2016, "planche" sur son programme économique depuis des années. "La Tribune" republie ainsi un article présentant ses mesures chocs dans le domaine économique et social: suppression de la durée légale du travail, allégement de 50 milliards des prélèvements pesant sur les entreprises, diminution de 20 milliards par an des dépenses publiques.

[ Article publié la première fois le 25 juin 2014 ]

"Liberté", "redressement national d'ampleur", "vrai projet réformateur", "choc global"... François Fillon, candidat déclaré à la primaire UMP(*) dans la perspective de l'élection présidentielle de 2017, a présenté son traitement de choc pour redresser l'économie française et retrouver la voie de la compétitivité. Un vrai brûlot libéral ne faisant pas dans la demi-mesure. Pour lui, la France n'a en effet plus le choix, il faut agir vite et fort, comme Margaret Thatcher et Gerhard Schröder l'ont fait en leur temps au Royaume-Uni et en Allemagne. Et qu'on ne vienne surtout pas dire à François Fillon "Mais pourquoi n'avez-vous pas fait ces réformes quand vous étiez au pouvoir ?", il vous répond tout de suite "que la rupture souhaitée en 2007 par Nicolas Sarkozy est venue se fracasser sur la crise financière de 2008, ce qui a cassé le mouvement des réformes"....

La fin de la durée légale du travail

Alors, ce traitement de choc ? En fait, beaucoup d'idées avancées par l'ancien Premier ministre figuraient déjà dans le programme politique de l'UMP en 2012. Bien entendu, François Fillon commence par le Code du travail. Et particulièrement, la durée du travail : cette fois, c'est promis, exit les 35 heures légales, chaque entreprise pourra fixer librement sa durée du travail par accord d'entreprise majoritaire - par accord de branche pour les PME -, dans la limite de la norme européenne des 48 heures hebdomadaires, et décider du seuil de déclenchement des heures supplémentaires.

L'ancien Premier ministre propose en revanche de remonter autoritairement de 35 heures à 39 heures la durée hebdomadaire du travail des fonctionnaires. A cet égard, dans la fonction publique, il prône un retour à la règle du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite... et même parfois davantage. Il envisage des transferts d'administrations vers le privé et souhaite développer le recrutement de contractuels pour limiter le statut de fonctionnaires aux fonctions régaliennes (justice, police, armée, etc.).

Licenciement économique, formation, âge de départ à la retraite...

Toujours au titre du Code du travail, il veut singulièrement le simplifier en ne gardant que « les normes sociales fondamentales », tout le reste étant renvoyé à la négociation collective. François Fillon souhaite également élargir la définition du licenciement économique en introduisant le motif de la « réorganisation » de l'entreprise qui pourrait justifier un tel licenciement.

Il prône aussi le plafonnement des allocations chômage ainsi que l'introduction d'une certaine dégressivité « pour inciter les chômeurs à retrouver un travail ». Il reprend l'idée de Nicolas Sarkozy de 2012 d'obliger tous les demandeurs d'emploi à suivre une formation. Et quand on lui fait remarquer que seuls les partenaires sociaux sont habilités à fixer de telles règles, puisque ce sont eux les gestionnaires de l'assurance-chômage et pas l'État, il répond:

"L'Assurance chômage a-t-elle vocation à être encore gérée par les partenaires sociaux? je pose la question"...

Bien entendu, l'ancien Premier ministre est aussi partisan d'une nouvelle réforme de la formation professionnelle, d'un relèvement des seuils sociaux... et de fixer à 65 ans l'âge de départ à la retraite. A cet égard, il regrette de ne pas avoir institué cette mesure lors de sa réforme des retraites de 2010.

Au chapitre du coût du travail, celui qui "pérennisa" les allègements dégressifs de cotisations patronales entre 1 et 1,6 Smic veut maintenant que ces allègements soient applicables sur toutes les rémunérations, sans aucun plafond.

Taxes et prélèvements : le traitement de cheval du Dr Fillon

Même traitement de cheval s'agissant des prélèvements. A son programme : suppression de 15 milliards d'euros de "taxes diverses pesant sur les entreprises", diminution de l'impôt sur les sociétés (IS), suppression également de l'impôt sur la fortune (ISF) - il regrette à cet égard ne pas l'avoir fait dès 2007 - une "spécificité française qui n'existe nulle part ailleurs en Europe" en ajustant "éventuellement la tranche supérieure de l'impôt sur le revenu" ; suppression aussi de la taxe à 75% versée par les entreprises sur les salaires supérieurs à 1 million d'euros. Il prône après cela  une stabilité fiscale pour 5 ans « afin de donner aux entreprises une visibilité ».

Au total, il chiffre cette réduction des prélèvements à 50 milliards d'euros, réduction qui serait financée par une "augmentation modulée de la TVA de 2 points" et par une réduction des dépenses publiques "de plus de 20 milliards d'euros pendant 3 ans , puis de 15 à 20 milliards les années suivantes".... Du lourd.

Agir vite et en force

Sur la méthode, François Fillon, assure avoir beaucoup appris de son passage à Matignon. Il se dit maintenant partisan des réformes à la hussarde, rapides et fortes, sinon "elles s'enlisent". Il ne veut plus systématiquement chercher le consensus. Pour cette raison, il annonce dans un entretien à L'Express que, s'il arrivait à l'Elysée, il aurait déjà constitué à l'avance son gouvernement, "un commando de personnes qui savent exactement ce qu'elles doivent faire, et non des hommes et des femmes que l'on va chercher à la dernière minute et qui mettront six mois à découvrir la situation". Il se dit persuadé que les principales réformes doivent être engagées dans les "3 ou 4 premiers mois" du quinquennat et qu'il faut aller vite en utilisant les techniques du référendum (c'est ce qu'il ferait sur la réforme territoriale supprimant les départements et favorisant l'intercommunalité) et du recours aux ordonnances.

Clairement, avec ce programme, François Fillon veut rompre avec l'image d'indécision et de manque de courage politique qui lui colle à la peau...

___

(*) Sous l'impulsion de Nicolas Sarlozy, le parti de droite UMP (Union pour un mouvement populaire), fondé en 2002, a changé de nom (et de statuts) pour s'appeler "Les Républicains" le 28 mai 2015 (soit environ 11 mois après la rédaction originelle de cet article). Conséquence du succès de la primaire de la gauche en 2011, le principe d'une primaire de la droite a été adopté en avril 2013, avant le retour de Nicolas Sarkozy à la présidence de l'UMP (déc 2014).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/01/2017 à 23:46 :
François Fillon a un excellent programme économique afin de sauver la France, il est l'homme dont le pays a grand besoin.
a écrit le 09/12/2016 à 17:43 :
Autre objectif de François Fillon, omis ici, même si implicite et fondamental : la lutte contre la bureaucratie, cette maladie du socialisme au sens large.
Ça va être difficile ! Mais plus nous serons nombreux à retrousser nos manches, moins ça le sera.
a écrit le 22/11/2016 à 19:59 :
Il ne veut soigner que l'économie des riches, celle que défendent les docteurs en "économisme" liés aux gros intérêts. Fillon l'éternel élu qui n'a jamais travaillé n'est qu'un faux nez de plus que le capitalisme financiarisé a trouvé à se coller sur le visage. Tristes gloires que ces politiciens laquais au service des grosses fortunes.
a écrit le 22/11/2016 à 18:42 :
traitement choc : c'est ce dont la France a besoin , et depuis longtemps ;
pour une fois , en voici un qui risque fort , non seulemnt de le dire ( preuve qu'il en a la claivoyance ) , mais en plus de le faire ;
la France n'a pas interet à laisser passer l'occasion!
Réponse de le 22/11/2016 à 20:03 :
Vous devez être riche. Personnellement, je n'appartiens pas à cette moitié des Français qui possède 92% du patrimoine national. J'appartiens au décile le moins élevé qui possède en moyenne un patrimoine 139 fois inférieur au patrimoine moyen du décile le plus élevé. Et pourtant je travaille. Vous devez avoir beaucoup de mérite et considérer que les personnes comme moi n'en ont pas. Vous avez raison, ne laissons pas passer l'occasion de détruire les classes moyennes.
Réponse de le 23/11/2016 à 9:07 :
réponse au commentaire de Morane : cher monsieur , je ne suis pas riche ( et mes parents ne l'etaient pas ); vous nous dites faire parti du decile lemoins elevé ; alors je vois mal ce qui vous gene à ce point dans le discourt de Fillon qui veut réabiliter le travail et le valoriser .
Réponse de le 23/11/2016 à 10:51 :
Forte diminution des aides sociales en les regroupant, 48 heures par semaine pour les patrons qui le décident, travail jusqu'à 65 ans, deux point de tva en plus pour faire des cadeaux de 40 milliards aux entreprises, un jour férié en moins, suppression de l'ISF, etc.
Impossible de passer en 2017 avec ce programme ! On va encore se taper la gauche. Votez Juppé.
a écrit le 22/11/2016 à 18:05 :
Je ne comprendrais jamais ce besoin de caricature de journaliste ! Toutes proportions garder nous arrivons en terme d'économie dans la situation de la Grèce ! Laquelle sortira de l'ornière avec la vente de pétrole en partenariat avec Israël. Il est avéré que la Présidence calamiteuse de F.H . à malgré les augmentations successives d'impôts n'à pas autorisé la réduction de notre dette abyssale !!! Alors oui il y a obligation à faire et à appliquer les réformes !!! Ma préférence allait vers N.S. ! Il ,n'y à plus de choix possible F.Fillon et ses équipes ! Avec le respect de toutes les administrations à tous les niveaux , d'appliquer toutes les directives de son Gouvernement ! Tout faire pour réussir! Dans le cas contraire nous irons vers la baisse des salaires des fonctionnaires , des retraites et prestations médicales !!! Pour conclure en 2022 avec M L P !!!
a écrit le 22/11/2016 à 14:56 :
Fillo c'est tout bon pour la gauche !
a écrit le 22/11/2016 à 14:19 :
C'est tres tiede tout ca. Biensur que baisser les charges ameliorera la situation des entreprises donc l'emploi mais tant qu'on s'attaquera pas à la machine à assistanat qu'est le chomage, on ne réglera rien : facultativisation des cotisations chomage : on donne au salarié les cotisations chomage (salariales et patronales) et on voit ce que ca donne : je vous parie que beaucoup mettront bien plus d'entrain a se retrouver un job qu'aujourd'hui ou on peut ronronner 24 mois.
Apres tout 170 000 frontaliers et pres de 2 millions de gérant de SaRL ou directeurs de SAS et d'indépendants n'ont pas d'assurance chomage et n'en veulent pas.
Réponse de le 22/11/2016 à 18:43 :
rassurez vous : c'est très clairement exprimé dans le programme Fillon.
Réponse de le 22/11/2016 à 19:10 :
Il y a six millions de chômeurs en France. Si vous leur enlevez toute forme d'aide il faut six millions de postes de travail immédiatement. Vous savez où les trouver ? Ou alors pour faire un test on vous enlève votre emploi à vous , on le donne à un chômeur et vous on vous laisse sur le carreau sans indemnités et on attends disons...deux ou trois mois après on vous redemande votre avis : nul doute que vous aurez changé d'avis après avoir fait les poubelles pour vous nourrir.
a écrit le 22/11/2016 à 12:04 :
La grande epoque du biberon national est revolue. Il va falloir couper, et large.
C'est cela ou l'impossibilite de payer sa dette. Les francais n'ont plus de choix.
Les cigales au boulot.
Réponse de le 22/11/2016 à 20:08 :
Merci pour ce commentaire. On a vraiment besoin de penseurs de votre acabit pour faire avancer les choses. Vous avez tout compris et avez su en quelques mots nous résumer la situation. Je propose qu'on vous décerne le prix Nobel d'économie.
a écrit le 22/11/2016 à 12:04 :
Tant qu'il n'y aura pas relocalisation de la production d'énergie et de tous les produits consommables qui nous sont indispensables, cassant ainsi la spirale d'endettement de l'état sur les marchés, il peut pondre toutes les lois qu'il veut, cela ne mènera nulle part !

La mondialisation, c'est la concentration des moyens de production, des lieux de vente, et des centres décisionnaires, c'est comme les centres commerciaux à l'entrée des villes, ayant détruit le commerce en centre ville, puis ensuite cannibalisés par les hypers des villes plus grosses... La destruction d'emplois est-telle, qu'elle tue le financement du système qui s'endette de plus en plus pour financer toujours plus prestations sociales, dans une économie qui importe et sous-traite toujours plus...

C'est juste intenable ! Sauf à vouloir nous faire vivre comme des pakistanais...

Et comme nous somme liés par les accords de libre échange que les politiciens aux ordres ont signé pour les banquiers et industriels encore plus centralisateurs que les énarques, notre solution réside dans des produits et matériaux écocertifiés produits par une agriculture 100% bio...

Et justement, la Chine ou autres, n'auront pas les matières premières pour produire ses biomatériaux, et pour les empêcher de nous les revendre une fois transformés, il faut casser le modèle de transports actuel en multipliant les ruptures de charges dans un premier temps, période de transition ne permettant pas aux importateurs de s'adapter, puis en sortant totalement des accords de libre échange dans un second.

Croissance grâce à des normes utiles et intelligentes, nécessitant un transfert de fonctionnaires vers les douanes, avec contrôle total sur tout ce qui rentre payé par les importateurs (pas une taxe, juste facturer le contrôle).

Nous resterons largement gagnant de part les économies réalisées sur les importations comme le textile, - 5,5 Mds d'euros, le bois, - 6 Mds, mais surtout le pétrole, - 45 Mds avec un baril à 50$, etc, et le monde aura toujours besoin d'Airbus, mais aussi surtout de manger, et le bio fera exploser nos marges à l'exportation...

Malheureusement, Fillon (Juppé pareil) va vouloir produire produire à des coûts toujours plus bas en cravachant les salariés, il va juste écrouler les marge et nous amener au niveau du revenu moyen des agriculteurs... Voila, logique du toujours plus bas, pauvre Air France low cost
a écrit le 22/11/2016 à 12:01 :
J'aime tous ces commentaires qui expliquent comment la politique de Fillon va mener à la catastrophe. Cela fait 40 ans que nous subissons une politique socialiste qui nous a conduit dans le mur et que les quelques gouvernements de droite n'ont pas osé contre carrer. Là avec Fillon, c'est clair il n'y aura pas de reculade. Alors messieurs mesdames les commentateurs de gauche qui viennent ici, laissez faire, vous verrez et après commentez... Pour l'instant l'expérience ne vous donnent qu'un droit : celui de vous taire
Réponse de le 22/11/2016 à 14:18 :
40 ans d'une politique socialiste. Durant ces 40 années vous avez du vivre à l'étranger chaque fois que le pays était dirigé par la droite.
Vous oubliez les 2 présidences de Chirac, celle de Sarkozy. Cette dernière a fait beaucoup de mal à la France. C'est ce qui explique que la communauté de droite lui a fait comprendre en 2012 et très récemment qu'il n'avait plus sa place. Vous oubliez que Fillon a été 1er ministre durant 5 ans. Il peut très bien dire qu'il n'était qu'un collaborateur mais dans ce cas on démissionne. Sa politique n'aura que peu d'effets, sinon à aggraver les inégalités à générer du désordre et augmenter les déficits et le chomage. C'est tout ce qu'on voudrait ne pas voir arriver. Il fera comme tous ces prédésseurs, il devra se résoudre à la réalité d'une gouvernance
Réponse de le 22/11/2016 à 18:48 :
effectivement , les commentaires sont pour la pluspart negatifs ; mais nous sommes sur La Tribune ; les commentateurs devraient regarder ce qui se passe ailleurs , ils pourrait constater quels pays se redressent , et en plus , quelque soit la " couleur " des gouvernements qui reforment .
a écrit le 22/11/2016 à 11:46 :
Tout le monde au travail, c'est mieux pour les jeunes que de s'entretuer dans les cités, encore un jeune brulé et exécuté Marseille. Ensuite ils auront toute la vie pour progresser au niveau salaire. Comme dans les pays asiatiques, tu bosses et pas de discussions mais au moins tu reste en vie.
a écrit le 22/11/2016 à 11:13 :
Toute les "économies" seront faites en puisant dans le bas de laine des français sans que le résultat soit certifié pour ceux qui seront dépouillé!
a écrit le 22/11/2016 à 10:39 :
avec m fillon on retourne
a la France de 1930.
plus de pauvre moins de salaire plus de travail mais pour une minorite.
plus de sans emploi non indemnise
une privatisation de tous les services
la vente des routes nationale avec peage
du bricolage pour continuer au declin du pays
tout ce que la droite et la gauche on fait du pays depuis les annee 70
deja que ce personnage refuse d'assume son passif
de 1er ministre alors il simple de penser que rien a changer dans sa vision du pays
c'est sarko puissance trois voir quatre
Réponse de le 23/11/2016 à 22:29 :
et encore vous n'avez pas dit qu'il ne veut plus de la securite sociale .plus de carte vitale .mais une assurance privee comme aux etats unis .c'est certain qu'avec ce qu'il nous promet il n 'y aura pas beaucoup de gens qui se feront soigner par manque d'assurance .et c'est certain qu'apres le regime de travail qu'il nous promet avec la retraite a 65 ans il n'y aura pas beaucoup de personnes agees comme dans les annees 50
on ne vivra pas 100 ans .de plus il fait les choses en douce ( 1/2 part des veuves enlevee juste avant l'election presidentielle de 2012 ) donc c'est un personnage qui fera tout dans notre dos. votez pour lui et vous verrez la suite !!!!!!
a écrit le 22/11/2016 à 9:32 :
LA DROITE VAS AGIR COMME UN EPOUVANTAIL ET FAIRE GAGNE A NOUVEAUX LA GAUCHE/ CAR S IL FAUT DES REFORMES IL FAUT CONTINUEZ A LES FAIRE LENTEMENT DANS LA JUSTICE ET LA REPARTITION DES RICHESSES?C EST POUR CELA QUE L ALTERNANCE DOIT RESTE A GAUCHE???/// QUI VAS LENTEMENT VAS SAINEMENT///
Réponse de le 22/11/2016 à 18:51 :
c'a , pour aller doucement ( pour les reformes ) , en France nous sommes les rois ...; mais , peut etre car nous manquons ...de fonctionnaires ...?
a écrit le 22/11/2016 à 8:54 :
Ca fait 40 ans qu on fait su bricolage comptable sans telle vision de demain.....on a mal copié les méthodes de gestion a l americaine....,,,le résultat, nos plus grandes entreprises sont passées a l ennemi, leurs dirigeants, récompensés...,,
Fillon fera encore pire
La France souffre de la frilosite de ses dirigea.ts économiques, qui sont des gestionnaires, mais mauvais, des actifs qui leur ont ete confiés
Je ne vois aucune raison de se réjouir de ces élections.....que l on vote droite ou gauche....,,
Les années tatcher reagan......se terminent en brexit et en trump.....et ici, on voit l avenir en regardant dans le retroviseur
Réponse de le 22/11/2016 à 19:01 :
cher monsieur ...curieux37 ..., malgré votre pseudo , je trouve que vous manquez de curiosité : les années Tatcher se sont terminées il y a 26 ans ; et les années Reagan il y 27 ans ...renseignez vous .
a écrit le 22/11/2016 à 8:37 :
Le gars c'était un droopy dépressif et d'un coup il deviendrait l'étoile la plus brillante du firmament. De la blague, on en reparle dans quelques mois.
Réponse de le 23/11/2016 à 16:35 :
Un droopy dépressif ! Ça lui va comme un gant !
a écrit le 22/11/2016 à 8:05 :
Mr Fillon ne doit pas oublier qu'il n'est pas encore à la tête du pays... Ne pas oublier que notre bon president actuel a été élu sur une promesse de la creation de 600 000 emplois de fonctionnaies.... Même si nous savons qu'une diminution notables du nombreux de serviteurs de l'état est a envisager ( il faudrai faire autrement, et cela ne sera pas simple) . Cela n'a bonne presse de le dire trop fort.... Beaucoups vote juste pour le maintien de leur privilège et non pour le bien du pays....
Réponse de le 22/11/2016 à 14:39 :
On pourrait déja supprimé tout les services publics dans la Sarthe y compris les hopitaux pour tester la population locale et voir la réaction .La charcutiere interrogé sur BFM ce matin ayant voté à la primaire pour Fillon avait l'air favorable à son projet , jusqu'au moment ou elle s'apercevra que derriere le mot fonctionnaire il y a des gens qui achetaient chez elle avant d'être au chômage.
a écrit le 22/11/2016 à 7:37 :
Je rappelle à Fillon la nécessité de basculer la fiscalité du travail (les charges sociales des entreprises) sur la fiscalité énergétique comme je l'avais proposé en 2014. Macron va surement le faire. Qu'on le lui dise. Merci. Il suffirait d'appliquer la note n°6 du conseil d'analyse économique.
Réponse de le 22/11/2016 à 12:11 :
oui, oui... la solution est de faire différemment de ceux qui réussissent..Vous devriez passer moins de temps à toujours répéter la même chose.
a écrit le 22/11/2016 à 7:19 :
Alain JUPPE est visiblement prêt à sacrifier la France et son parti pour devenir Président. Le problème, c'est qu'en allant trop loin (il aurait déjà du renoncer dès dimanche soir...), il remet en selle François HOLLANDE, avec l'aide de François BAYROU. Il accuse son rival d'être un "monstre anti-social", mais pour le moment le monstre anti-social c'est surtout son ego impénitent et droit dans ses bottes... Après lui, le déluge !
Réponse de le 22/11/2016 à 19:05 :
bon : sonego demesuré etait dejà bien connu ; mais là il fait fort ...il vient d'attaquer Fillon sur sa position pour l'avortement ...celà , pour un candidat à la Presidence de la Republique , demontre un sens des prioritées et une grandeur d'esprit assez surprenants ? non ?
Réponse de le 23/11/2016 à 22:34 :
19 ans que la droite aurait du faire beaucoup de reformes mais M. Chirac n'a rien fait et ceux qui etaient avec eux non plus alors !!!
sinon precher pour les riches
a écrit le 22/11/2016 à 4:36 :
Bonjour le matraquage des travailleurs et des ménages !
... et la relance de la consommation dans tout ça : nenni !
pourquoi les entreprises embaucheraient-elles si les carnets de commande restent vides , malgré tous les assistanats du gouvernement et les méthodes tatchériennes ...... dépassées ! ???
a écrit le 21/11/2016 à 23:32 :
De collaborateur zélé et terne, Fillon est maintenant docteur par la grâce des primaires.
Il veut appliquer a la France les recettes des années 70, un peu comme au Chili mais sans Pinochet( enfin j’espère).
Vous avez vu la France bloquée pour une petite loi El Khomery, attendez de voir le résultat avec Fillon et son programme de choc.
a écrit le 21/11/2016 à 21:34 :
Et sur la plus importante force vice économique en France les artisans commerçants proflib il prévoit quoi?
Réponse de le 21/11/2016 à 23:28 :
La ruine.

Ces braves artisans et commerçants vivent du pouvoir d'achat de la classe moyenne, des français qui se lèvent tôt, de la France d'en bas.

Alors, ce n'est pas le fonctionnaire non remplacé ou le non-retraité, qui à la hauteur de son chômage dégressif, qui va remplir sa caisse.

Les «heureux» qui auront un job, il n'auront pas le temps, après leur 48 h hebdomadaires de flâner dans les boutiques.

D'autant plus qu' avec quelques points de plus sur la TVA, les prix vont augmenter.
a écrit le 21/11/2016 à 21:06 :
La fin du statut de la fonction publique de NKM vient de rallier le vieux Juppe . C'est un vrai lifting social qui devrait séduire Bayou !
a écrit le 21/11/2016 à 20:47 :
J'aime tous ces commentaires qui expliquent comment la politique de Fillon va mener à la catastrophe. Cela fait 40 ans que subissons une politique socialiste qui nous a conduit dans le mur et que les quelques gouvernements de droite n'ont pas osé contre carrer. Là avec Fillon, c'est clair il n'y aura pas de reculade. Alors messieurs mesdames les commentateurs de gauche qui viennent ici, laissez faire, vous verrez et après commentez... Pour l'instant l'expérience ne vous donnent qu'un droit : celui de vous taire !
Réponse de le 21/11/2016 à 22:33 :
Dans les 40 ans...il y a 7 de Giscard d'Estaing, 12 ans de Chirac et 5 ans de Sarkozy. Revoyez votre culture politique.
Réponse de le 22/11/2016 à 8:30 :
Franchement n'importe quoi. Il n'y a plus de politique socialiste depuis bien longtemps puisque même les gouvernements de gauche font des politiques de droite et avec quels résultats !
Réponse de le 22/11/2016 à 12:11 :
Vous avez presque raison, sauf que vous minimisez... C'est l'Internationale communiste qui a gagné en changeant de nom, cela s'appelle maintenant mondialisation !

D'ailleurs c'est la Chine, dictature communiste, qui fait office de bureau centralisateur
a écrit le 21/11/2016 à 19:45 :
Trop facile son excuse avec un zeste de mensonge : que la rupture souhaitée en 2007 par Nicolas Sarkozy est venue se fracasser sur la crise financière de 2008, ce qui a cassé le mouvement des réformes"....
La fin des 35 heures n' avait rien à voir avec la crise au contraire. La RGPP une vaste fumisterie puisque un rapport commandé par ce même Monsieur disait que les emplois supprimés dans la fonction publique avait été transférés dans le para public. Un exemple que je connais bien un poste de militaire supprimé mais remis en place sous un contrat civil. Il oublie et pour cause son matraquage fiscal mais également son « intelligence » à trouver de nouvelles taxes, SES résultats de la dette et du chômage la perte du triple A, une similitude troublante avec la gouvernance de gauche actuelle, peu de différence sauf dans le langage.
Le soutien de M. Sarkozy me parait louche que se cache t il derrière?
Comme tout homme politique français le mensonge est aussi un moyen de se dédouaner de ses erreurs pour éviter de les reconnaître.
Je note également que sa vanité de vouloir se maintenir au poste de premier ministre fait que la France a été sans gouvernance nationale pendant 6 mois.
Je note également que ce Monsieur joue avec ses résidences un manque de limpidité, sur le plan électoral son épouse élue dans la Sarthe et lui à Paris. Je note également qu’en tant que donneur de leçon il aime bien profiter des deniers publics voiture de garde du corps que risque t il tomber du trottoir? , et chauffeur au frais du contribuable.
Enfin en tant que libéral économique mais également sociétal je trouve ce Monsieur dangereux car trop lié à la Manif pour tous dont les membres vont influencer son programme sociétal , d’ailleurs je pense que son score est plus du à ces gens qu’à son programme. Je souhaite également qu’il précise sa position sur le Brexit car son épouse galloise pourrait l’influencer et peut-être au détriment de la France. Son ambigüité sur le gaz de schiste et son manque de vision sur les risques climatiques pour la planète. Si les Verts et la gauche sont effectivement nuls la droite doit prendre en main l’écologie un avenir économique pour ceux qui seront capter dès aujourd’hui le tournant, une bonne partie du business de demain passe forcément par l‘écologie et non les petites idées étriquées déjà d’hier.
Je vais revoter dimanche mais s’il maintient ses postions sur certains points économiques et sociétal alors oui en tant que personne dite de droite je verrai ce que va proposer M. Macron avant les élections de mai 2017. M. Fillon un homme d’hier et malgré ses discours pas un homme pour l’avenir de notre pays.
a écrit le 21/11/2016 à 19:43 :
Suppression de l'ISF 5 milliards d'€uros redonné aux plus riches !
a écrit le 21/11/2016 à 19:41 :
Les 8 remèdes présentés par l' UPR constituent le changement politique le plus puissant qui ait été présenté aux Français depuis 1958, on est là à des années- lumière de la fillonnade qu'on nous prépare ..
1- la sortie urgente de l’euro,
2- la ré attribution à la banque de France de son rôle normal de financement de l'État et des collectivités locales, sans quoi tout contrôle de l’endettement public est voué à l’échec (abrogation de l’article 25 de la loi n° 73-7 du 3 janvier 1973)
3- la défense par la France elle-même de ses intérêts à l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC)

4- le rétablissement effectif du contrôle des flux de capitaux, de marchandises, de services et de personnes
5- la renationalisation de notre politique étrangère, accompagnée d’une sortie de l’OTAN et du retrait de nos troupes engagées dans des guerres illégales
6- la restauration des services publics à la française, garants de la cohésion nationale. Les services publics ont été inventé en France par Saint-Louis – 1240-1250, ce sont “les établissements de communs profits”. En France, s’attaque à l'État, c’est s’attaquer à la France, ce qui n’est pas du tout la même mentalité qu’aux États-Unis.
7- la sortie au plus vite de l’UE car toutes les mesures précédentes, vitales pour redresser la France, sont toutes contraires aux traités européens. Cette sortie est parfaitement possible : l’article 50 du traité sur l’UE l’a prévue,
8- le lancement d’un grand programme de logements sociaux, avec notamment les économies faites par la sortie de l’ Union européenne.
a écrit le 21/11/2016 à 19:10 :
C'est le titre d'un film....et il me semble que cela finit très mal. Pour notre ex collaborateur, passer du statut de descente de lit à aigle des cieux cela risque d'être compliqué pour lui......d'autant que ces nouveaux amis lui savonneront la planche et le trahiront sans vergogne car déjà chacun pense à 2022, la revanche du retour de la revanche...
a écrit le 21/11/2016 à 18:23 :
Votre futur président c' est 600 Milliards de dettes en plus au bilan ...
Vous n'en avez pas assez de voter pour ces libéraux par peur du FN, pas encore assez de voter par dépit, par "pragmatisme des sondages" ?
Sortez du cercle, brisez les chaines de ce mensonge, comprenez que que la fausse barbe FN à été mis en place par Mitterrand, comme le Wahhabisme par les anglais !
Le seul enjeu qui vaille, c' est SORTIR du jeu et donc commencer par observer qui veut REELLEMENT sortir du jeu..

Quand une famille est endettée, doit-elle jouer au poker et boire des coups avec les copains ou doit-elle commencer à cultiver son jardin ?
Votez UPR pour redevenir LE maitre du jeu, pour redonner aux agriculteurs leurs terres, pour redonner à la France sa politique volée par l'UE et les lobbies.

http://www.liberation.fr/futurs/2012/06/07/le-bilan-de-fillon-c-est-600-millions-de-dette-en-plus_824222
a écrit le 21/11/2016 à 18:21 :
Réfléchissez un peu ce n'est pas ce monsieur qui a dit il y a 6 ou 7 an que la Françe était en faillite, vu son programme il va se retrouver en plus en prise directe avec tous les syndicats et les particuliers, soyons sérieux un instant. !!!!!! il n'en fera pas le quart....
a écrit le 21/11/2016 à 18:18 :
Votre futur président c' est 600 Milliards de dettes en plus au bilan ...
Vous n'en avez pas assez de voter pour ces libéraux par peur du FN, pas encore assez de voter par dépit, par "pragmatisme des sondages" ?
Sortez du cercle, brisez les chaines de ce mensonge, comprenez que que la fausse barbe FN à été mis en place par Mitterrand, comme le Wahhabisme par les anglais !
Le seul enjeu qui vaille, c' est SORTIR du jeu et donc commencer par observer qui veut REELLEMENT sortir du jeu..

Quand une famille est endettée, doit-elle jouer au poker et boire des coups avec les copains ou doit-elle commencer à cultiver son jardin ?
Votez UPR pour redevenir LE maitre du jeu, pour redonner aux agriculteurs leurs terres, pour redonner à la France sa politique volée par l'UE et les lobbies.

http://www.liberation.fr/futurs/2012/06/07/le-bilan-de-fillon-c-est-600-millions-de-dette-en-plus_824222
a écrit le 21/11/2016 à 17:49 :
Cette élection n'apporte strictement rien. Si j'en juge à toutes les attentes, ainsi que les miennes celles du plus grand nombre ne se résument pas au choix d'un candidat qui va continuer à suivre les mêmes sillons tracés par ses prédécesseurs, même si un échantillon de corps électoral a parlé.
Ce qui provoque tous les déchirements est pourtant bien connu, mais les candidats ne veulent pas en définir les causes réelles et restent en panne de remèdes appropriés.
Cela semble pourtant si simple.

Nous avons abandonné nos indépendance et souveraineté dans les mains de technocrates ultra-libéraux qui s'en servent pour nous dicter ce qui est bon, non pas pour les peuples et le plus grand nombre, mais pour des lobbys tripatouilleurs d'argent. Nous ne sommes pas dans une Europe des nations et des peuples, mais dans celle des profits immédiats et d'intérêts financiers.

Nous avons ouvert nos frontières à toutes les productions du monde au détriment de nos propres productions qui ont fini par disparaître ou s'exiler à l'autre bout de la planète, en grande partie pour des motifs de gain, non pas de productivité mais de rentabilité empochée par quelques actionnaires et dirigeants avides qui arrosent les consommateurs de productions de très basse qualité. C'est tout de même un monde de parler de développement durable et de rester scotché dans une société de grande consommation imposée par la finance.

Pendant que notre pays se vide de ses industries et emplois, nous avons accueilli des migrants pour la plupart économiques de tous horizons auxquels Bruxelles nous oblige à donner gîte, couverts, soins et argent de poche au détriment de nos propres nationaux, au point de subir une vaste migration de remplacement. Et si cela peut paraître bon pour l'Allemagne qui est en déficit démographique, ce n'est pas une panacée pour tous, mais bien au contraire une désintégration de nos sociétés.

Nous voulons jouer au gendarme du monde et envoyer des troupes tous azimuts en grillant d'énormes crédits quand il y a tant de besoins à l'intérieur et que la plupart des autres membre de l'UE ainsi que les voisins directs des conflits se terrent dans l'immobilité et le silence, en sachant que la quasi totalité des guerres actuelles vient du monde musulman que des lectures différentes du coran déchire. Vouloir leur apporter notre modèle de démocratie clé en main (égalité des droits inclus) est voué à l'échec tant que ce monde, accroché aux mémoires d'un chef de guerre, vivra sur un mode tribal et n'aura pas fait sa propre révolution culturelle. L'Afghanistan, l'Irak et la Libye n'ont pas suffi aux apprentis gendarmes.

Et tout changerait et s'améliorerait subitement avec la venue d'un candidat issu du même sérail que ceux qui nous ont tricoté lentement cette malédiction ?

Alors qu'aucun candidat n'a dit le moindre mot sur la nécessité de changer tout le mode de fonctionnement de cette UE mortifère ni tout simplement sur l'égalité des souverainetés populaire et représentative ?

Alors que tous les candidats sont prêts à continuer dans la voie du libre échange, de la libre circulation des biens et des personnes ; prêts à permettre encore plus de concentration de richesses entre les mains de ceux qui ne veulent pas redistribuer ; prêts à porter la durée du travail à 48h00 pour créer encore plus de revenus à ceux qui en ont déjà tant ; prêts à renchérir par la tva les produits que beaucoup ont déjà du mal à acquérir ou ne peuvent même pas s'offrir ?

Je n'ai rien entendu qui me permette de penser que les choses changeront vraiment.
Les quelques velléités de mini réforme ou d'opposition aux commissions de l'UE se heurteront à une fin de non recevoir et un veto, alors qu'il faudrait limiter tous leurs pouvoirs et revenir à des souverainetés nationales. La mission est elle possible en restant à l'intérieur ?
Nous prend t'on pour de fieffés imbéciles ? Non décidément ils ne me font pas croire à des jours meilleurs.
Réponse de le 22/11/2016 à 8:18 :
La lecture de votre plaidoyer est. Fort intéressant, et il est vrais que rien n'est dit pour réforme cette Europe qui ne fonctionne pas correctement.... Je regrette cette etat de fait, car notre avenir ne passe que par plus d'intégration et non le contraire.... Il est dommage que beaucoup soit nombrilisme, et qu'il ce moque de l'avenir de notre pays.....
Réponse de le 22/11/2016 à 8:20 :
La lecture de votre plaidoyer est. Fort intéressant, et il est vrais que rien n'est dit pour réforme cette Europe qui ne fonctionne pas correctement.... Je regrette cette etat de fait, car notre avenir ne passe que par plus d'intégration et non le contraire.... Il est dommage que beaucoup soit nombrilisme, et qu'il ce moque de l'avenir de notre pays.....
a écrit le 21/11/2016 à 17:36 :
Bon Martinez ! il en pense quoi....du programme . Il risque d' y avoir des problèmes de départs en vacances cet été ( trains/ avions ) .
a écrit le 21/11/2016 à 17:19 :
Deux remarques....les années tatcher et Reagan ...viennent de se fracasser sur le brexit et Trump.....pas vraiment une réussite
Et si au second tour de la présidentielle il y a Marine et Fillon......ce dernier risque, s il est élu, de l etre avec autant de voix de,gauche que,de droite...car la,droite classique ne représente plus que 30% de l électorat ......ca posera clairement le problème de la....légitimité du président, élu non pas sur un programme mais contre l autre camp......
Réponse de le 21/11/2016 à 18:24 :
Malheureusement, on ne vote plus pour un programme mais contre un candidat depuis déjà bien des années. Qui a battu Le Pen au second tour et quand??? Quand à Hollande vous croyez vraiment qu'il a été élu ou ne serait pas plutôt un vote contre Sarkozy? Quand à hier les français ont ils massivement voté pour Fillon ou contre Sarkozy? Dimanche prochain nous y répondra... Mais je n'ai aucun doute que le score soit bien plus serré et même peut être inversé par rapport à hier entre Juppé et Fillon. J'espère juste que les français qui voteront se souviendront de quand Juppé était premier ministre et des nombreuses grèves... Je doute qu'un Juppé président soit la meilleur solution pour notre avenir.
a écrit le 21/11/2016 à 17:13 :
Il est bien parti pour battre le record de Juppé (lui ne refera pas la même erreur de psychorigidité) de 1995 du nombre de personnes dans la rue avec un tel programme. Il est aussi plus réac que Marine en plus et que de pas mal de cadres FN. Bref, pas un cadeau.
Il s'explosera au premier référendum car c'est une très mauvaise idée.
Et on oublie qu'après la présidentielle, il y a les législatives pour lesquelles il n'y aura pas de majorité et là je pense que Juppé est en bien meilleure position pour faire un gvt de coalition.
Réponse de le 21/11/2016 à 18:09 :
1) Fillon n'a jamais reculé devant la rue sur aucune des réformes des retraites qu'il a menées (2003 et 2010)
2) Fillon n'est pas fou, il n'organisera aucun référendum où il est toujours répondu à autre chose qu'à la question posée
3) Les législatives ne pourront qu'acter la disparition de la gauche du paysage politique (maximum une cinquantaine de députés), et le FN aura du mal à en décrocher plus qu'une centaine vu le mode de scrutin. LR est donc pratiquement assuré, s'il se refait une unité après cette primaire, de décrocher une majorité de 400 sièges au minimum.
a écrit le 21/11/2016 à 16:55 :
Panique chez les socialistes... He oui Fillon va briser les privilèges et bienvenue dans la méritocratie... On ne va plus taxer ceux qui travaillent pour donner à ceux qui vivent de l'assistanat... Les faignants devrons travailler et ceux qui osent entreprendre seront récompenser.. Enfin la France sur la bonne voie.
Réponse de le 21/11/2016 à 18:26 :
Ca dépend, si la gauche veut conserver le pouvoir en 2017, ils peuvent toujours nous sortir un DSK du chapeau... C'est le seul qui a ces chance quelques soient les autres mais faut pas qu'il sorte de l'ombre trop tôt histoire qu'il n'y ait pas trop de femmes de ménages qui apparaissent avec...
Réponse de le 21/11/2016 à 18:27 :
C'est quoi un faignant ? Je ne connais pas ce mot et mon dictionnaire n'en donne pas trace. Ne seriez-vous pas un fainéant de la langue française, vous ?

Pour le reste, il faudrait effectivement mettre fin à l'assistanat des entreprises. Fini le versement de fonds publics, notamment à Bouygues, Vinci, Veolia et autres multinationales et à toutes entreprises, petites ou moyennes.

Fillon a corégné avec Sarközy de Nagy-Bocsa. C'est :

- 660 milliards de déficit public (il a été le plus flambeur des premiers ministres de la Ve République) ;
- un nombre record de chômeurs ;
- la destruction du renseignement de proximité ;
- une baisse des effectifs des forces de l'ordre (et nous lui devons en partie les attentats de ces derniers mois).

Et si son programme est vraiment celui qu'il a présenté son site , c'est à mourir de rire tant il est peu réaliste.
Réponse de le 21/11/2016 à 18:46 :
commencez donc par travailler votre Français
Réponse de le 22/11/2016 à 4:46 :
.... comme c'est beau de réver .... encore !
Réponse de le 22/11/2016 à 8:37 :
Les fautes d'orthographe décrédibilisent votre propos.
a écrit le 21/11/2016 à 16:51 :
Ce programme me fait penser à du sadomasochisme. En effet, il ne manque plus que la flagellation public.
Il aura tout faux à la Présidentielle s'il persiste.
a écrit le 21/11/2016 à 16:34 :
Et maintenant on va parler de son programme, de sa femme, de son enfance, de son chien puisque avant il ne devait pas être finaliste. Encore un grand "vautrage" des maitres sondeurs, mais aucun journal n'en parle comme si maintenant c'était acté, sauf que tous ces sondages doivent couter chers, très chers. F. Fillon portait le programme le plus à droite de tous les candidats à la primaire, un "choc" que les français vont découvrir, et il n'est pas sur que l'ensemble des français en soit ravi. La primaire à gauche va être féroce car la gifle à N. Sarkozy va sacrément refroidir les dernières velléités de F. Hollande. E. Macron lui doit s'inquiéter de ce que va faire F. Bayrou si A. Juppé est battu et si sa candidature n'aura pas été précipitée. Par contre à l’étranger Poutine doit se dire qu'après l'arrivée de Trump, une finale entre F. Fillon et M. Le Pen sera quoi qu'il arrive favorable à la Russie. De quoi investir dans les entreprises implantées en Russie.
a écrit le 21/11/2016 à 16:12 :
Le programme de Fillon c’est un mélange de l’ultra-libéral + antisocial thatchérien avec un positionnement de néo-poutinien ultra religieux, donc anti-libertés.
Perso, je ne suis pas pour ou contre le mariage pour tous, je ne suis pas concerné, mais, il va falloir choisir entre la dictature et les libertés. Il est certain qu'avec Fillon, le FN n'aurait aucune chance au second tour. Malgré tout Fillon et son programme antisocial va devoir convaincre en jonglant avec le FN pour passer le 1er tour des présidentielles.
Mais le fait que Juppé ne se retire pas va obliger Fillon à s'orienter encore plus vers sa droite pour récupérer des électeurs FN.
-
Résultat de la politique Thatcher, de janvier à septembre 2016, soit 9 mois:
Royaume-Uni
Exportations : 269,7 milliards
Importations : 435,6 milliards
Balance commerciale : - 165,9 milliards
Le déficit de la balance commerciale du R-U est record pour une nation de cette taille.
il est presque 4 fois supérieure au déficit de la France et poursuit sa progression pour dépasser allègrement les 200 milliards cette année.
Ce qui coute très cher au Royaume.
En plus, ses exportations sont d'une valeur ajoutée très basse comparativement aux nôtres.
Le Royaume-Uni est la nation qui importe le plus de produits chinois et indiens, donc absolument pas protectionniste et ni protectrice pour ses propres entreprises.
Le R-U est antiprotectionniste puisqu'il s'est longtemps opposé aux mesures prise par l'EU envers l'acier chinois et russe.
Telle est la réalité. Pourtant lors de la campagne de 2012, une certaine droite nous expliquait que le R-U était un exemple.
Raison pour laquelle, contrairement à la notre, l'industrie britannique est irrécupérable.
Le R-U perd aussi des parts de marché dans les services, notamment par rapport à la France.
Le Royaume ne tient que par l'apport de devises étrangères, de nouveaux oligarques riches, stars, sièges-boites à lettres. Mais le flux finira par se tarir, et puis l'EU n'acceptera pas un nouveau Singapour ou Hong-Kong à ses portes.
Puisque l'Europe tend d'ailleurs à niveler l'impôt sur les sociétés et réduire le dumping fiscal, ainsi qu'à mettre de plus en plus de pression sur les paradis fiscaux ou assimilés (pour de pas les nommer).
Le Royaume-Uni était aussi privilégié par le fait qu'il restait toujours un important producteur d'hydrocarbures.
Sauf que les cours ont baissé et ne remonteront jamais très haut, sauf probablement pendant une courte période, dans quelques années, conséquence de la baisse des investissement actuels.
En sortant de l'Europe, le R-U pourrait bien avoir signé le commencement de sa fin.
Ceci pour rappeler certaines contradictions entre la propagande et la réalité.
Et la finale réalité finie de la politique ultra-libérale de Thatcher, dont on paye encore actuellement les conséquences en Europe et dans le Monde.
Réponse de le 21/11/2016 à 16:54 :
Critiquer Thatcher en 2016, c'est oublié un peu vite la situation Britannique à la fin des années 70, qui était catastrophique.
Souvenez vous que le FMI a aidé UK en 1975, un peu comme il a aidé la Grèce récemment. Donc, Thatcher a récupéré un pays en perdition, qui est revenu dans le haut du classement. Après, il y a des mécontents, des excès dans les politiques de réforme, des avantages économiques (le pétrole mais nous on a la neige, les plages, ...nous aussi on est aidé par la nature). Mais Thatcher n'est pas coupable de tout.
Réponse de le 21/11/2016 à 18:13 :
Le Royaume-Uni ne s'est résolu à adhérer au marché commun que parce que sa situation économique était exécrable...
Réponse de le 21/11/2016 à 19:16 :
@Brice
Mais vous apporter vous même la réponse. Le Royaume-Uni a été sauvé par le FMI (dont nations européennes) et par les aides européennes directes.
Donc une autre politique que celle de Thatcher aurait aussi pu remonter le niveau du Royaume-Uni. Ce dernier était tombé tellement bas qu'il ne pouvait que réagir.
Oui, il est vrai, la situation britannique des plus riches est au top, grosses concentration de milliardaires qui souvent, n'ont rien de britanniques, mais sont indiens, russes, etc.
-
Par contre, pour les autres :
EUROSTAT 16/09/16
"Un enfant sur quatre exposé au risque de pauvreté ou d’exclusion sociale dans l'UE"
En % de la population totale, 2010 > 2015
R-U : 29,7 > 30,3% la situation s'aggrave, ~ 50% plus élevée que chez nous.
ALL : 21,7 > 18,5% la situation s'améliore
FRA : 22,9 > 21,2% la situation s'améliore.
SUE : 14,5 > 14,0% la situation s'améliore.
-
EUROSTAT 17/10/16
"La proportion de personnes menacées de pauvreté ou d'exclusion sociale dans l'UE retrouve son niveau d'avant crise"
En % de la population totale, 2008 > 2015
R-U : 23,2 > 23,5% la situation s'aggrave, ~ 50% plus élevée que chez nous.
ALL : 20,1 > 20,0% stagne ou s'améliore.
FRA : 18,5 > 17,7% la situation s'améliore.
SUE : 14,9 > 16,0% la situation s'aggrave.
-
Ces chiffres montrent aussi que la France doit faire un effort important sur l'exclusion sociale de la jeunesse, même si le chiffre à progressé.
Parce que la réalité ne correspond pas forcément au ressenti et à l'exigence grandissante de la jeunesse qui est de mieux en mieux informée.
Réponse de le 22/11/2016 à 4:48 :
Bien joué le........ "positionnement néo-Poutinien " .... ça en jette !
a écrit le 21/11/2016 à 15:53 :
Tout est possible , même que les communistes votent pour lui .
Quant à Melanchon , silence radio .
a écrit le 21/11/2016 à 15:35 :
Alors là les gars je vous félicite, c'est vraiment pas la peine de perdre du temps avec Fillon, vous recyclez un de vos vieux articles et vous avez entièrement raison, le recyclage c'est la préservation de la planète.

Il y a des vraies informations à traiter contrairement à ces primaires primaires.
a écrit le 21/11/2016 à 15:31 :
Une infime partie des électeurs ont choisi Fillon au premier tour.
Il y avait au 1 mars 2015 44.6 millions d'électeurs en France, un peu plus de 4 millions ce sont déplacés hier dont un peu moins de la moitié ont choisi Fillon. Que voteront les 44.6 millions dans six mois ? Mystère, à moins que face à Marine Le Pen les jeux soient déjà faits et que Fillon, ou Juppé ait déjà gagné. En ce cas la majorité des Français a été arnaqué par ces primaires, on lui a volé son vote.
a écrit le 21/11/2016 à 15:17 :
Obligé de dévoiler son "programme" trop tôt, celui ci sera décortiqué et perdra de la valeur, le candidat ne pourra être que sur la défensive!
a écrit le 21/11/2016 à 15:12 :
Ah, les pauvres seront encore plus pauvres, et les riches encore plus puisque nos politiciens sont à leurs pieds pour assouvir leur soif de pseudo "pouvoir". Bienvenue dans le monde libéral ou les pauvres n'auront plus le droit de réussir (sauf des cas d'école soigneusement choisis pour entretenir une pseudo flamme d'espoir).

La gauche a du mal à définir ce qu'être français veut dire, qu'elle n'affirme plus ses valeurs sociales, et qu'elle n'arrive pas à imposer un cadre général définissant le fonctionnement du pays France, alors avec Fillon, tout va partir à vau-l'eau... privatisations à gogo en vue et les grèves dures vont renaitre, les prolétaires contre les riches capitalistes... Et quand en plus certains politiciens ont demandé la modération salariale, je crois rêver. On court à la catastrophe, tout ça à cause de politiciens ne servant que leur parti.
Réponse de le 21/11/2016 à 16:56 :
Ben oui, faut voter FN ou Mélenchon, eux au moins ils sont sérieux
a écrit le 21/11/2016 à 15:12 :
A tout ce beau programme, il faut rajouter: grèves, manifs, révolte, baisse de la consommation, augmentation de la pauvreté et de la délinquance, paiement au noir.. et j'en passe.
Bon, ce n'est qu'une primaire de la droite. Mais vu que les socialos sont éclatés façon puzzle, et avec ce programme bourgeoisie fin XIX eme de Fillion, Marine Le Pen va passer pour la seule à défendre les intérêts des ouvriers, employés, classes moyennes en dessous des deux derniers déciles, et ça fait du monde. Fillon est ultra libéral mais la France ne l'est pas.
Il ne faudra pas dire -les sondages n'avaient pas prévu - ou - on ne pouvait pas s'imaginer..-
a écrit le 21/11/2016 à 15:10 :
Encore un dirigeant politique certes élu mais « par défaut » et comme l' analyse F ASSELINEAU, parce que le débat démocratique est entièrement faussé par les médias qui pré-sélectionnent les candidats et en ignorent délibérément d’autres. De nombreuses officines de désinformation (par des sondages truqués notamment) complètent ce dispositif qui vise bien davantage à extorquer le consentement du peuple français qu’il ne vise à recueillir honnêtement ses volontés.
d’autre part parce que nos dirigeants ne dirigent plus grand-chose : pré-sélectionnés par les médias et ceux qui les tiennent, nos dirigeants sont en fait dirigés par la Commission européenne, la BCE, l’OTAN et l’ensemble des lobbys des plus grands groupes industriels et financiers.
Réponse de le 21/11/2016 à 16:58 :
Oui, et le pire c'est que tout ces comploteurs ont provoqués le réchauffement climatique grâce au vote des vaches qui pètent en permanence.
a écrit le 21/11/2016 à 15:05 :
Avec ce programme clair net et chiffré, la France 1ère puissance du Continent en 2025

39 heures dans la fonction publique

Retraite à 65 ans

Hausse de la TVA baisse des impôts indirects

Suppression de l'ISF

Baisse des dépenses de 100 Mds (baisse des allocs chômage, 500000 fonctionnaires en moins)

Plafonnement et dégressivité des allocs chômage

Réencourage les autoentrepreneurs
a écrit le 03/03/2015 à 6:38 :
Il y a d'excellentes choses dans ce courageux programme, certainement le plus audacieux et le plus apte à redresser la France de tous ceux esquissés jusqu'à présent par les partis et personnalités dites d'opposition.
Réponse de le 21/11/2016 à 15:28 :
Tu n'es donc pas concerné.
a écrit le 02/07/2014 à 15:33 :
C'est ce que vous auriez dû faire en 2008/2009 au moment de la crise...!!! mais comme Mr Sarkozy a préféré temporiser en vue de sa réélection, vous avez accepté avec lui d'endetter la France de 600 milliards d'Euros ....!! Il faut changer la constitution avec un mandat unique de président à 6 ou 7 ans...!!!
a écrit le 29/06/2014 à 15:17 :
La suppression de la durée légale du travail est une mesure plus intelligente et plus moderne que le retour aux 39h. D’ailleurs beaucoup de français préfèreraient un contrat de 42h payées 42 plutôt qu’un contrat de 39h payées 35 comme le proposent bêtement l’UMP et l’UDI. Cela remettrait au cœur de la négociation le seul paramètre utile qui est le salaire horaire. Quant aux fonctionnaires il y a une erreur de raisonnement. Là encore la suppression de la durée légale doit s’appliquer car il n’y a aucune différence avec le secteur privé. Certains fonctionnaires ont de quoi travailler plus (infirmières, juges…par exemple) et d’autres n’ont pas de quoi occuper une augmentation d’heures (service général dans des collectivités ou administrations de back office par exemple). Plutôt que de normer bêtement le temps de travail pour tout le monde, négocions un salaire horaire et distribuons les heures quand le travail existe vraiment.
a écrit le 29/06/2014 à 10:08 :
français ! voilà ce qu'il faudra faire si vous m'Elysée ( ils pensent qu'à ça ) .. ensuite je vous dirais pourquoi je peux pas le faire . nous avons plus de chances de gagner au loto que de voir un programme politique sauver la France alors .. jouons !
a écrit le 28/06/2014 à 13:44 :
Ces mesures sont des sparadraps géants, au lieu des petits sparadraps classiques. Ilms ne traitent néanmoins pas le problème de fond principal : son déficit commercial abyssal de 75 milliards par an, étonnement équivalent aux importations de carburants. Ce déficit commercial revient pour chaque français a bruler 100€ en pure perte. 75 milliards de cash qui s'évaporent en fumée, c'est directement 1,5 million d'emplois (a 50K/an tout chargé) qui s'évaporent... On chercher encore une autre cause a notre problème ? Et ces guignols se demandent encore s'il faut un grand chantier énergétique national ... ou pas ? Même le déficit de l'Etat peut être résorbé si on le décide, mais a la condition qu'on se soit occupé des fondations de la maison France. Pour l'instant, on construit les murs en paille sur un trou sans fond.
Réponse de le 28/06/2014 à 19:41 :
Deficit de l'Etat et deficit commercial n'ont rien a voire, re-etudier vos classique d'economie.
Les mesure Fillon sont indispensables : depuis 40 ans nous nous laissons couler, glisser et chaque nouvelle largesse l'est a credit : 39 pui 35H, 8 mai ferie, RMI, RSA, ASS, APL, assistanat diver et varie, tout ca a credit.
Maintenant, reequilibrer notre balance economiqu/energetique, bien sur, et ca passera par la voiture electrique.
Réponse de le 29/06/2014 à 11:17 :
Si vous aviez lu mon message, vous auriez (peut-être) compris que je ne mélangeais pas les deux, puisque je précise que le déficit de l'Etat pourrait être résorbé indépendamment du déficit commercial, mais que cela est plus difficile... re-étudieZ votre Français... qui, manifestement trop pauvre, ne vous permet manifestement même pas de comprendre une dizaine de lignes... Quant a la voiture électrique... mouais... bon... reste juste a trouver assez de terres rares pour produire les millions de batteries, et importer encore plus d'uranium pour gaver les centrales atomiques...
Réponse de le 21/11/2016 à 22:00 :
@ Bricolette
Merci de mettre à jour votre base de données.
Déficit commercial France (Chiffres Douanes)
Solde FAB-FAB
2011 : - 74,510 milliards
2012 : - 67,582
2013 : - 61,540
2014 : - 58,306
2015 : - 45,669
Les résultats de l'année 2016 seront plus mauvais, certainement proche de ceux de 2014.
Sans exception, toutes les nations de la Zone EU ont des résultats qui régressent cette année, dus à la conjoncture économique mondiale, même l'Allemagne.
Pour le Royaume-Uni le déficit est déjà de - 165,9 milliards sur les 9 premiers mois (avec - 13% d'exportations et + 4% d'importations)
a écrit le 28/06/2014 à 9:50 :
les réactions suivant l'article sont consternantes : ca va du bobo hargneux au pilier de bar et passant par quelques points de Godwin. C'est grave de ne pas ouvrir les yeux l'Angleterre tourne a 4% de croissance et crée 100 000 emplois par mois, et des vrais emplois, pas les emplois bidons d'hollande, vous croyez qu'il a choisi de dire ca la bas par hasard ? Partout le libéralisme (le vrai) et non le capitalisme de connivence (nommé libéralisme en France) est un succès et améliore la condition des gens a faible dose ex : Allemagne, comme a forte dose ex : Suisse avec un niveau de vie 2 a. 3 fois supérieur au notre + plein emploi (industrie comprise). Un demi siècle de socialisme a complètement rincé les cerveaux en France au point qu'il préfèrent se faire appauvrir par l'état qui croule sous une pléthore de corporatismes. Il serait temps de sortir de l'obscurité et de lire Bastiat.
Réponse de le 28/06/2014 à 12:05 :
Du bobo hargneux au pilier de bar.... et maintenant le "lobotomisé encarté...!".... ;=)

Vous ne détenez pas non plus la vérité, c'est cela la démocratie...!
Pas certain que la Suisse, l'Allemagne ou l'Angleterre soient des modèles à suivre,...!?
La richesse du premier n'est pas exemplaire et combien de sous-salariés dans les deux autres...! à méditer et merci d'ouvrir les yeux !
Réponse de le 28/06/2014 à 13:10 :
Pour un lobotomisé encarté votre commentaire est plutôt d'excellente qualité ! :) Mais des sous salaires a 2 ou 3 fous le smic je prends le job tous les jours ! Et les sous jobs d'Allemagne sont nos bénéficiaires du RSA c'est quand même mieux d'être en activité et d'avoir un pied a l'étrier pour la suite. Je ne pense pas que ces pays soient des modèles a calquer intégralement a chacun ses spécificités, mais le déni de réalité dans lequel les Français se réfugient annonce le pire. Et démanteler certains corporatismes parasites et libérer les forces vive ne ferait pas de mal, voir est urgent !
Réponse de le 28/06/2014 à 15:04 :
le modèle Hartz allemand, revient à ce que la personne touche le Rsa et puisse travailler avec des revenus complémentaires...
Réponse de le 28/06/2014 à 19:37 :
+1 !
Réponse de le 29/06/2014 à 15:22 :
Il faudra bien descendre le coût du travail faiblement qualifié sensiblement au dessous du SMIC si on veut des emplois. C'est d'ailleurs ce qu'on fait avec les emplois d'avenir du secteur marchand qui sont subventionnés à hauteur du RSA qu'on aurait de toute façon versé à la personne sans emploi
Réponse de le 21/11/2016 à 17:37 :
Taux de pauvreté par pays en 2105 ( stats OCDE )
France = 14 %
Allemagne = 17 %
Gb = 17 %
Réponse de le 22/11/2016 à 8:32 :
vous avez vécu dans une grotte en 2016? Vous avez entendu parlé de Trump ou du Brexit? Alors la France a des problématiques différentes, mais vous avez noté qu'on avait 30% de FN pour peu ou prou les mêmes raisons.
Pas plus le socialisme (le vrai) à tout crin que le libéralisme économique (le vrai)a tout crin n'apporte le "bonheur" et la prospérité au peuple.
Le modèle européen, c'est une voie médiane que l'on pourrait décrire comme étant la sociale démocratie, plus ou moins étatique selon les positions politiques.
Alors que la France est besoin de faire un update géant de son modèle d'accord. Par contre la méthode que semble envisagé Fillon n'est pas chrétienne démocrate, mais anglo saxonne (on parle économie). On verra bien en 2017, mai est encore loin, mais ce que lis me fait penser qu'on ira au blocage et/ou à la retraite en désordre.

Moi j'attends encore un peu d'avoir des détails, mais ce sera Macron.
a écrit le 27/06/2014 à 21:17 :
"docteur fillon pour soigner..." c'est lui qu'il faut soigner .
a écrit le 27/06/2014 à 21:09 :
Et le travail gratuit dans l'administration, ça vous dérange pas?
Réponse de le 21/11/2016 à 18:17 :
Merci de le dire ! 39 heures payées 35, et pourquoi pas 40 heures payées 30 pendant qu'on y est ?
a écrit le 27/06/2014 à 13:36 :
merci les fautes d'orthographe ! "ses idées chocs" et non "ces idées chocs"
a écrit le 27/06/2014 à 12:52 :
et rien en faveur de la classe moyenne encore une fois on est juste bons à bosser comme des chiens à payer les impots et financer ceux qui profitent du systemes et bien sur avoir droit à aucune aide ....l océan va déborder de la coupe ....
Réponse de le 21/11/2016 à 17:01 :
Classe moyenne, aucune aide ?
Et qui paye les routes, les écoles, la police, l'armée ? Les aides au logement ? Les classes moyennes sont largement aidées - l'Etat prend sa dime, et redistribue un peu à tout le monde, comme il peut. Avec du frottement de frais de gestion...
Réponse de le 22/11/2016 à 8:40 :
Et si demain vous plantez votre belle voiture dans un lampadaire public et que vous passez trois mois dans le coma, qu'on vous opère 53 fois et qu'on vous verse une pension d'adulte handicapé à vie pour nourrir vos enfants et payer la tierce personne qui vous lave, vous me répondrez que vous savez conduire, ou que vous n'avez pas d'enfants ou que plutôt vous laisser mourrir...
a écrit le 27/06/2014 à 8:44 :
L'employeur a déjà droit à 220 heures supplémentaires par an et par salarié, ce qui fait 4heures de plus par semaine, ce qui fait que dans le secteur privé on bosse toujours 39h/semaine, on pourrait certes augmenter encore plus ce plafond de 220heures et jouer sur le coût de l'heure supplémentaire.
Le système de retraite actuel n'a aucun avenir, il faudrait repousser l'âge de la retraite à 75 ans et abaisser le niveau de retraite, la même pour tous, et laisser à chacun ainsi le soin de se constituer une retraite complémentaire selon ses moyens et objectifs.
Pour le chômage, à partir de 3 mois, tous les chômeurs au RSA et suivi d'une formation liée à un secteur en surchauffe.
Le grand problème c'est l'état avec ses subsides pour tout et n'importe quoi, pour acheter chaque problème chaque vote chaque stabilité sociale, il faut donc tout virer et peut-être ne laisser que le crédit impôt recherche tout en essayant de l'optimiser, et puis il y a l'éducation nationale où les profs français bossent 2 fois moins de temps que leurs homologues étrangers( lien direct entre présence du prof et réussite de l'élève).
Ma proportion idéale dans le pib, une TVA universelle unique à 10%, 20% en impôt progressif( sans aucune remise), 20% de cotisations pour le social, et on garde 50% pour nous, pour vivre enfin.
Réponse de le 29/06/2014 à 15:28 :
Votre dernier raisonnement sur les prélèvements n'indique pas s'il subsiste encore des transferts dans votre schéma....car l'argent prélevé est en grande partie redistribué...
a écrit le 27/06/2014 à 8:03 :
Ça lui va bien de donner des conseil, lui qui s'est tenu bien au chaud pendant cinq ans comme "collaborateur" de Sarko. Le seuil d'incompétence, il l'a atteint depuis longtemps.
Réponse de le 27/06/2014 à 10:23 :
Au docteur Fillon la médaille d'or de l'ultra-libéralisme et pendant qu'on y est, la croix de fer à l'autre docteur...
a écrit le 27/06/2014 à 0:34 :
ce n'est pas un traitement de choc !!! c'était bien en 2007, mais en 2014 il faudra aller BEAUCOUP loin !!
a écrit le 26/06/2014 à 19:21 :
Après avoir démoli la France pendant 5 ans et augmenté la dette de l'état de 600 000 millions Fillon se met à avoir des idées !!!
Réponse de le 27/06/2014 à 3:55 :
C'etait pour la bonne cause ! Il ne fallait surtout pas que les Francais prennent dans la figure la crise economique, afin qu'ils votent Sarko en 2012. Donc on a ouvert les vannes de la dette, tout comme Balladur l'avait fait en son temps.. Une anesthesie budgetaire a but electoral.. La Gauche est nulle, et la Droite est lache et calculatrice.
On est mal barres.
Réponse de le 27/06/2014 à 8:54 :
avec un tel programme qu'il expose je doute que beaucoup de français soient conditionnés au suicide collectif de masse .. meme si certains sujets méritent concertations , mais quand meme il devrait partir de son parti qui est a terre et qui est entouré de choses peu enviables , coté économique , bonjour la gestion , d'un coté l'Europe a tout prix , de l'autre la dette pour calmer les militants du parti qui auraient été surpris du gouffre d'un 1929 bis .. avec cela ensuite on fera dans la démagogie et les surprises .. ben cela promet pour 2017
a écrit le 26/06/2014 à 18:51 :
FILLON va bientôt supprimer les retraites comme ça on fra des économies pour les banquiers.
a écrit le 26/06/2014 à 16:45 :
monde devenu fou ,avec des gouvernances encore plus nous régressons a cause des incapables qui ne savent faire qu une chose ponctionner
a écrit le 26/06/2014 à 16:37 :
a oui ce serais de ne plus les voir ces zigotos , ils font comme si ne c était rien passer personne n est aux courant , comme cahuzac les yeux dans les yeux et il c est empêtrer dans ces mensonges .de toutes façons vous n avez aucunes solutions si le patrons n embauche pas et qu il ni a pas un certain protectionnisme .
a écrit le 26/06/2014 à 16:35 :
traitement de choc : non du rechauffe de l UMP. Ce qu il faudrait c est exploser les rentes. mais ca ca ne va pas plaire a une bonne partie de l UMP : paysans subventionne par la PAC, pharmaciens proteges de la concurrence, taxis (eux ils en ont plus pour longtemps merci internet)...
apres on peut continuer a reduisant le personnel politique, en taxant l immobilier au lieu du travail (comme en suisse ou au texas) ... bref un porgramme d erupture qu aucun politicien UMP ne va faire
Réponse de le 26/06/2014 à 19:23 :
Et d'ailleurs ils sont déjà incapables de gérer leur propre parti... Incapables d'organiser une élection du président du parti sans tricherie, incapables de gérer un budget sans fausse factures...
a écrit le 26/06/2014 à 16:17 :
FILLON a prouvé son immense savoir-faire sous SARKOZY; non seulement il a "géré" la FRANCE comme un notaire de province mais ce n'est pas avec lui que les rentes de situation nombreuses en FRANCE risquent de changer. Ce dont a besoin le pays pour redémarrer c'est de justice et de solidarité.
Réponse de le 27/06/2014 à 0:33 :
vous pensez VRAIMENT qu'il y a besoin de justice et de solidarité pour redémarrer ?????? expliquez nous cela !!!!
Réponse de le 27/06/2014 à 3:38 :
Assez d'accord. Pour faire passer la pilule inevitable des economies sur les retraites, sur le budget de l'Etat ou de la TVA, qui va concerner tout le monde, il faut un choc d'exemplarite dans la frugalite au plus haut niveau. C'est uniquement si l'on supprime toutes ces "places" etatiques, ces comites theodules, ces "conseils" bien confortables et peu stressants que l'on pourra faire accepter des efforts aux francais moyens. Je doute tres fort que Fillion soit l'homme de la situation, pour mettre au pain sec les profiteurs du systeme etatique.
a écrit le 26/06/2014 à 14:36 :
c'est sur qu'un Fillon associe au repris de justice Juppe et au pro-canadien Raffarin va sauver la France :-)son plan consiste a matrauqer les petits sans s'attauqer aux gros poissons. je signale a Fillon que le cumul des emplois est paye par le contribuable, et comme personne ne peut occuper plusieurs postes a la fois, il s'agit bien ...une fois de plus... de detournement de biens sociaux !!!! c'est peut-etre par un assainissemnet du systeme qu'il faudrait commencer, non ?
Réponse de le 26/06/2014 à 16:23 :
Tu dates mon pauvre ami…ce discours de socialo années 80 est définitivement ringrad…meme DSK le dit cette semaine…!
Réponse de le 28/06/2014 à 19:42 :
@benito: c'est sur que quand on a DSK comme modele on a la science infuse :-)
Réponse de le 21/11/2016 à 16:45 :
@benito

"ce discours de socialo années 80 est définitivement ringrad…"

Et Margaret Thatcher c'était quand au fait ?
a écrit le 26/06/2014 à 13:58 :
Monsieur Fillon faut mettre votre logiciel des connaissance à jour ! Il y a belle lurette que les salariés du privé sont en moyenne à 39h de travail surtout dans les TPE, PME, ETI. Certes, dans la fonction publique, territoriale, chu, SNCF, RATP, EDF, Pôle Emploi... semaine à 32h si l'on tient compte de la très faible productivité encore moins. "autoritairement" prévoir aussi des camps de travail pour cette catégorie. Excellente idée sur la privatisation d'un maximum de services publiques sources d'économies, d'efficacités, moins de pantouflage, etc. L'état doit revenir à des fonctions régaliennes mais pour les services restant culture de la productivité, objectif et résultat c la omme police nationale plus proche du Club Séniors : Est-il normal que les séances de musculation soient considérés comme heure de travail ? pour un résultat mitigé vu leur bon embonpoint en général ainsi que le mode des heures supplémentaires (plus que virtuelle) 20 Mn donne droit à 30 Mn = 50 Mn au moment de la saisie on compte rond soit 60 Mn même problématique dans les hôpitaux publiques...
Réponse de le 26/06/2014 à 14:25 :
effectivement le calcul des heures supplémentaires n'a pas été réformé lors du passage au 32 heures ce qui donne des calculs aberrants et une explosion des heures supp pour la police, CHU. un vrai scandale d'état.
a écrit le 26/06/2014 à 13:29 :
Donc si on résume, on va devoir bosser 10 heures par jour, on pourra être virer n'importe quand au nom de la réorganisation, quand on sera virer et qu'on ne trouvera plus d'emploi (parce qu'avec les augmentations des horaires, faut pas croire que le premier réflexe d'un boite sera d'augmenter le personnel), et qu'on ne trouvera pas de formation (j'ai des amis qui postulent en vain pour des formations qui prennent que 20 personnes par an...), on aura même pas de quoi continuer à vivre un peu pour payer le loyer ou le crédit... Ça fait rêver tout ça.
Réponse de le 26/06/2014 à 15:31 :
ben voilà où l'on en arrive avec la flexibilité, le fait que certains critiquent que l'on s'accroche "encore" aux acquits sociaux qui fondent comme neige au soleil, voilà ou nous en sommes réduits : des serfs! mais bon, certains trouvent tout ça normal, alors.....Vive l'Avenir !!! la misère, les cartons, la rue, la faim...exagération...? sûrement pas, ça va venir petit à petit suffit de n'avoir pas la vue trop courte....
Réponse de le 27/06/2014 à 8:58 :
a Yurf , si vous connaissez pas le système anglais .. allez y , c'est marche ou crève .. alors les chômeurs et les plus pauvres de la vie eux sont vraiment aux premières loges devant les voitures de luxe dans certains quartiers .. on voit deux mondes qui s'ignorent totalement .. ce système en france ? impensable ..
Réponse de le 27/06/2014 à 23:00 :
on parie???????!
Réponse de le 27/06/2014 à 23:03 :
vous connaissez "Dickens"? ben, c'est ça pour eux, pour nous c'est Zola...
Réponse de le 21/11/2016 à 16:56 :
"mais bon, certains trouvent tout ça normal, alors...."

C'est surtout que l’électorat de droite n'est pas concerné par les propositions de Fillon.
a écrit le 26/06/2014 à 13:08 :
la vraie question : qui est éclairé ( Fillon ) ? mais aussi doté d' une grosse massue (?)
a écrit le 26/06/2014 à 13:06 :
L’allégement de charges sociales ? Mais ce plus d'argent dans les boites il va devenir quoi ? Restaurer les marges des entreprises !Il y a fort à parier que ça ne servira jamais l'emploi car les patrons ont tous la même logique ,à travail pérenne ,emploi pérenne !Il serra ou le travail perenne avec ces mesures ? Les marges serront pour les dirigeants et actionnaires des entreprises avec des miettes plus ou moins grosses là ou il y aura des syndicats combatif.C'est une partie forte de l'électorat de droite qui s'exprime sur la restauration des marges pour eux ,et l'UMP repond à leur revendication .L'emploi est un leurre dans cette demarche .Quand à l'investissement il est toujours fait coute que coute, c'est l'argument fallacieux des patrons.
a écrit le 26/06/2014 à 13:06 :
L’allégement de charges sociales ? Mais ce plus d'argent dans les boites il va devenir quoi ? Restaurer les marges des entreprises !Il y a fort à parier que ça ne servira jamais l'emploi car les patrons ont tous la même logique ,à travail pérenne ,emploi pérenne !Il serra ou le travail perenne avec ces mesures ? Les marges serront pour les dirigeants et actionnaires des entreprises avec des miettes plus ou moins grosses là ou il y aura des syndicats combatif.C'est une partie forte de l'électorat de droite qui s'exprime sur la restauration des marges pour eux ,et l'UMP repond à leur revendication .L'emploi est un leurre dans cette demarche .Quand à l'investissement il est toujours fait coute que coute, c'est l'argument fallacieux des patrons.
a écrit le 26/06/2014 à 12:55 :
L'avantage avec Fillon, c'est qu'il est crédible. Lui a porté 2 vrais réformes des retraites. En gros, c'est le seul a avoir fait son travail et à l'avoir assumé. Quand ça tanguais en 2002, Raffarin a apporté un soutien très mesuré au sieur Fillon. Voyant que ça passait, il a ensuite tiré vers lui la couverture. Concernant la méthode, elle est bonne également. Sans Sarkozy dans les pattes, il va pouvoir bosser à sa façon. Les insinuations du journaliste me laissent de marbre.
Réponse de le 26/06/2014 à 14:02 :
Hollande a réformé à nouveau les retraites et faudra revenir à nouveau d'ici 2/3 ans pour insuffisance. Que des Rustines ! Rustines ! et de Blabla ! Ainsi vogue la France vers son déclin.
Réponse de le 26/06/2014 à 16:28 :
Fillion credible ? vous plaisantez je suppose. Il a fait des pseudo reformes des retraites car on a du 2 ans plus tard reprendre le travail. Bon c est sur qu en ne voulat pas toucher aux vieux (car coeur de cible electoral UMP) on peut pas faire une reforme des retraites viables. Faire payer les jeunes n est pas une politique

PS: le surnom de Fillon a l UMP c est "courage Fillon", ca dit bien quel est la force du personnage
Réponse de le 26/06/2014 à 18:40 :
"Hollande a réformé à nouveau les retraites et faudra revenir à nouveau d'ici 2/3 ans pour insuffisance. Que des Rustines ! Rustines ! et de Blabla !" : Le système de retraite est condamné tant qu'on distribuera plus d'argent qu'il n'en rentre dans les caisses au titre que seuls les salariés doivent avoir des revenus qui ne suivent pas l'inflation.
Le hic, c'est que la réforme des retraites ne viendra pas avant la disparition du gros de la pyramide des âges et que nous découvrirons tard que nous avons cotisé pour hériter des dettes.
a écrit le 26/06/2014 à 12:53 :
Il se trouve que toute augmentation de la TVA est une ponction sur le pouvoir d'achat .Et quand les gens voient leur pouvoir d'achat baisser ,il y a globalement en France un paradoxe.En effet en periode normale de croissance en France , les français économisent 12 % de leurs revenus .En periode de crise ,ils economisent 17 % donc 5 pts de moins ce qui a des effets trés negatifs sur les rentrées de TVA .Si Fillon n'a pas compris ça et tout le reste ,il n'a pas l'étoffe d'un homme d'état
Réponse de le 27/06/2014 à 9:02 :
ah au moins quelqu'un a compris sur la demande et donc la TVA qui a des conséquences .. mais nos élus eux sont encore dans leurs bulles et leurs bons salaires que meme un pdg d'une petite PME ne perçoit pas .. mais nous souffrons déjà d'une demande atone en prime si on augmente encore la TVA alors là .. on aura une ruée vers l'épargne .. tout l'inverse a faire .. quand aux cadeaux divers et variés on est loin d'un new deal qu'il faudrait par le bas pour relever l'ensemble .. on donne toujours aux memes ce qui nuit totalement et explique le marasme persistant et l'effet W sur l'économie ..
a écrit le 26/06/2014 à 12:43 :
En ce qui concerne le temps de travail ,les dernieres stats montrent une durée moyenne de 39.5 h un peu moins que la moyenne européenne .Ca s'explique facilement par le manque d'activité ,donc de croissance dans le pays .Quand il y a de la croissance ,les entreprises sollicitent toujours leurs salariés pour faire plus d'heures et la moyenne remonte .De plus la productivité française reste une des meilleures du monde, les salariés se sont payés les 35 h par une augmentation des cadences, et les organisations patronales ne se plaignent pas .D'ailleurs toute augmentation du temps de travail aura immediatement une incidence directe sur le chomage .Si certains travaillent plus ,il y aura moins de debouchés pour les chomeurs et demandeurs d'emplois ,surtout les jeunes sortis de l'école .Pour les entreprises se serra un piege .En effet ou est l'activité pour faire travailler les salariés à 40,45 h voire plus !Une entreprise qui signerait un accord pour 45 h semaine (à condition qu'elle ait du travail )que ferra t elle si l'activité baisse !Du chomage partiel ,des licenciements ? Ca coute moins cher à une entreprise d'avoir une base de travail à 35 h puis de moduler les horaires en plus ou moins suivant l'activité que d'avoir une base de travail trop élevée et tout ce qui en decoule.De plus l'inégalité entre les salariés des differentes boites va se creuser .Dans les grandes boites fortement syndiquées ,le rapport de force serra à l'avantage des salariés pour le statut quo .Dans les boites à faible representation syndicale ,quel rapport de force !Par exp ,à partir de quels horaires se declancheront les heures sup et à quel taux ? Il y a fort a parier que les patrons imposeront leurs vues au detriment des salariés .En fait ce serra un recul social au detriment des plus faibles ,des non organisés ,des syndicats défaillants ou absents.Penser faire de la croissance en rabotant le statut social est un leurre .Je suis pas convaincu que ces idées soient partagées à l'UMP et d'ailleurs Fillon semblait plus pret du centre qui a droite à le plus la fibre sociale que de l'extreme droite ultra liberale de l'UMP .Pur calcul politique ou sincerité de sa part ?.Chirac ne voulait plus de lui et Sarkozy a avoué qu'il était un boulet .Il ne ferra pas de consensus avec son positionnement d'autant que la société chauffée à blanc pourrait trés mal repondre .Jouer les elephants politiques dans un magasin de porcelaine social ,ça peut mal finir.Les patrons n'ont aucun interet au bordel généralisé ,ils le ferront savoir à l'UMP ,c'est eux les cordons de la bourse.......
Réponse de le 26/06/2014 à 13:39 :
éternel débat, creux,
-oui la productivité des employés francais est généralement supérieure a la moyenne
-non la durée du temps de travail des *cdi* est nettement inférieur a la moyenne: coe-rexecode.fr
-travailler en équipe sur un projet nécessite une durée constante plutôt q'un productivité maximale entrecoupée de nombreuses rtt et jours féries (moi de mai/aout) , l'hyper-productivité ne contribue t-elle pas au mal-être/stress "francais" au travail ? autre débat, ok

On voit bien que la réduction du temps de travail en france renforce les privilèges et décuple les rigidités qui sur le long terme clive le pays.
Le fait que les cdd et temps partiel augmentent en nombre est une bonne mesure des inégalités générées (merci aubry)

C'est du délire que les gouvernements successif génèrent une telle schizophrénie et de telle contraintes pour les gens vivants et travaillants en france.

On espère que fillon agira mais est-t-il crédible ? non bien sur.
L'avenir est au centre.
Réponse de le 28/06/2014 à 9:36 :
la productivité en moyenne des Français est supérieure car beaucoup de seniors sont éjectés du système contrairement à l'Allemagne par exemple
a écrit le 26/06/2014 à 12:31 :
LE PLUS CUMULARD POLITIQUE VEUT FAIRE PAYEZ LA NOTE DE LA CRISSE A LA CLASSE OUVRIERE ILS NE LUI RESTE QU A DEVENIR PRESIDENT EST IL SERAS LE GRAND CUMULARD ???
a écrit le 26/06/2014 à 12:30 :
lui non plus on ne devrait pas le remplacer comme tous ces cumulards de politiciens
a écrit le 26/06/2014 à 12:27 :
plus rien a faire .......seulement continuer de laisser pourrir le fruit d'autre étranger a la France....profiteront de la situation ainsi va le monde
a écrit le 26/06/2014 à 12:26 :
hallucinant! Est ce bien là le coeur des problèmes qui se posent à nous?
C'est un simple discours défaitiste, ou est la construction, ou est le long terme, ou est le mouvement? La réduction du coût du travail est une antienne très électoraliste envers les entreprises et tout ceux qui y croit. Venant d'une personne qui en tant que ministre du travail égalisa les smic issus des accords de branche liés au 35h et qui couta très chère dans les secteurs ou la revalorisation fut la plus importante....ca laisse réveur.
Cela s'appelle un salmigondi de fausse solution. Qu'est ce qui cloche chez nous....2 choses, la confiance en l'avenir et l'investissement.
a écrit le 26/06/2014 à 12:16 :
ni l ump , ni le ps ne seront au 2 ème tour des présidentielles.
a écrit le 26/06/2014 à 11:58 :
Pendant qu'il y est, pourquoi ne parle-t-il pas de la suppression de la loi contre l'esclavage ? Parce que vivre avec le smic en france est devenu impossible, il semble que l'on soit revenu au moyen age, à l'époque du servage. Il était évident lors de la mise ne place des 35 heures qu'ils allaient revenir dessus, tout en gardant la flexibilité dont les salariés ont fait concession.
a écrit le 26/06/2014 à 11:50 :
Préparer un programme trois ans à l'avance sans tenir compte des mesures d'austérité dues en grande part à l'ancienne majorité. C'est se moquer des français.
a écrit le 26/06/2014 à 11:38 :
On verra ce qu'il ferra quand il y aura des millions de personnes dans la rue parce que la frustration de maintenant qui ne peut s'exprimer avec un gouvernement de gauche et des syndicats divisés, explosera avec un gouvernement de droite surtout si il est agressif .Juppé en 95 qui disait avec un million de personne de plus dans la rue je saute et Chirac qui recule et retire son CPE avec une bonne par de l'electorat de droite dans les manifs .Les couteaux sont aiguisés mais rangés bien au chaud !Ce sont d'ailleurs ces grandes greves de 1995 qui ont amené Chirac à dissoudre l'Assemblé en 1997 avec un retour de la gauche au pouvoir avec Jospin .Mais quand on joue avec les allumettes on sait pas ce qui peu prendre .Mai 68 a demaré comme ça ,des etudiants qui mettent le bordel ,peu de greves au depart puis d'un seul cout la trainée de poudre et 11 millions de grévistes!C'est pas un probleme de gouvenement droite ou gauche puisque la droite gagnera haut la main les elections de 1969 mais ne reviendra pas sur les accords de Grenelle ................
Réponse de le 26/06/2014 à 11:50 :
Tout tourne en flux tendu. Avec tous les mécontents dans la rue au bout d'une semaine il n'y a plus rien a bouffer. Au bout de deux semaines pillages. Au bout de trois semaine gouvernement totalitaire. C'est programmé les vrais patrons connaissent parfaitement la nature humaine ils en usent depuis toujours.
Réponse de le 26/06/2014 à 12:59 :
1 million de personnes dans la rue et ??? Lol! Mettez en 2 ou 3 si ça vous chante. Ca ne remettra pas les comptes de l'état ou de la sécu dans le vert, ça ne referra pas partir l'économie. En gros, c'est du pipeau tout ça. De la bouillie datée et périmée
Réponse de le 26/06/2014 à 13:58 :
Le peuple de gauche s'est mangé les illuminés antimariage qui sont le terreau du FN!

Je peux vous assurer qu'un feu d'artifice est prévu pour le retour de la droite, et j'ai peur que ça soit très violent!

La seule chose qui peut sauver Fillon, c'est si cette explosion sociale à lieu avant 2017!
a écrit le 26/06/2014 à 11:37 :
et allez encore des milliard pour les entreprises qui laisse coulez la France et rien pour les travailleurs et retraités.
et pendant ce temps la, les hommes politiques font valser les millions d'euros pour leur bien être.
Réponse de le 26/06/2014 à 11:51 :
Ne mettez juste pas toutes les entreprises dans le même sac ...
a écrit le 26/06/2014 à 11:33 :
M. FILLON, je pense que vous pourriez trouver réellement votre place au ZOO de Vincennes fraîchement rénové.
Voyez tous ces pingouins, ils vous attendent avec tous les autres politiquos ayant rêvé, eux aussi, d'être rois ! ...
a écrit le 26/06/2014 à 11:31 :
Il n'a pas été premier ministre pendant 5 ans ?
a écrit le 26/06/2014 à 11:30 :
ON VEUT LA SUPPRESSION DU SMIC ET TRAVAILLER GRATUITEMENT POUR DES GENS QUI NE PAYENT PLUS L ISF !
Réponse de le 26/06/2014 à 11:48 :
On agite le chiffon rouge d'une lutte des classes qui date d'une époque révolue ... Arrêtez de lire certains journaux et allez découvrir le monde tel qu'il est en-dehors de Paris, vous serez surpris !
Réponse de le 26/06/2014 à 18:45 :
"On agite le chiffon rouge d'une lutte des classes qui date d'une époque révolue ... " : Ha oui? A part en héritant, on achète comment un studio à plus de 300 000 euros? On a le choix vous me direz : On peut toujours louer le même à 700 euros à 45 minutes en transport!
"Arrêtez de lire certains journaux et allez découvrir le monde tel qu'il est en-dehors de Paris, vous serez surpris ! " : Allons donc à Annecy, Aix en Provence, Lyon, Bordeaux, etc. Ce sont leurs métiers qui leur permettent de cracher 500 000 euros pour une baraque!
a écrit le 26/06/2014 à 11:30 :
C'est lui qui a plombé Sarkozy pendant cinq ans,entravant toute velléité de réformes!Il était clairement le poids mort du gouvernement précédent,un etre terne,compensant la flamboyance d'un Sarkozy.
Réponse de le 26/06/2014 à 11:54 :
Hi hi hi..J'ai bien ri..C'est du 3ième degré?
Réponse de le 26/06/2014 à 14:01 :
Je croyais que c'était la faute à Carla?
a écrit le 26/06/2014 à 11:29 :
Visiblement M. FILLON n'a encore rien compris.Il ne sert à rien de faire des cures d’austérité dans le cadre institutionnel de l’euro. Elles aggravent la situation d’un pays qui dans l’euro est arrivé en situation de crise économique, c’est le cas de la Grèce et de L’Espagne par exemple qui sont arrivés, avec le traitement anti-crise particulier à la zone euro que ces deux pays ont appliqué, à des taux de chômage qu’on ne voit pas dans d’autres pays développés. Parce qu’il manque aux cures d’austérité, en zone euro, des moyens pour que ça marche, notamment la dépréciation de la monnaie et un soutien maximaliste de la banque centrale, comme ce fut le cas pour la crise suédoise des années 90 et la crise britannique de 2007-2008.
Réponse de le 26/06/2014 à 12:57 :
Il n'y a rien d'austère, il n'y a que du bon sens.
a écrit le 26/06/2014 à 11:29 :
Il faudrait augmenter la tva à minimum 35 % pour supprimer tout impot.
a écrit le 26/06/2014 à 11:28 :
Il ne parle pas de l'optimisation fiscale des grandes entreprises qui coute des milliards au budget chaque année.
Réponse de le 26/06/2014 à 13:03 :
Chhuuuutttttttt .......ça aussi c'est politiquement incorrect..eh! oui , hélas !
a écrit le 26/06/2014 à 11:27 :
Quelle timidité ! Il est sur la bonne voie mais iIl manque encore pas mal de réformes à faire M Fillon ! Autoriser le travail des enfants à partir de 12 ans, la suppression du smic, le rétablissement progressif de l'esclavage dans l'industrie et l'agriculture, le doublement des indemnités des élus, la suppression de l'impôt sur les sociétés et des charges patronales, le droit de vote limité au citoyens justifiant d'un impôt sur les revenus supérieurs à 2000 euros, la suppression du droit de grève, etc...
a écrit le 26/06/2014 à 11:27 :
j'en vois beaucoup dans les commentaires qui tapent sur Fillon en disant que ses solutions sont trop libérales. Hé! réveillez vous! Contrairement à ce que racontent les socialos depuis toujours, le père noël n'existe pas!!
Fillon ne dit pas autre chose. Mais comme c'est le seul qui tient actuellement un discours de vérité, ça choque nos doux rêveurs.
Réponse de le 26/06/2014 à 13:59 :
Ces politiques libérales ne fonctionnent pas! Vous croyez encore au père Noel?
Réponse de le 26/06/2014 à 17:17 :
à Gringo:
les Allemands, les Anglais, les Canadiens, les Suédois, ont 2 X moins de chomeurs que nous. Ce sont des économies socialistes ou libérales?
Réponse de le 29/06/2014 à 21:08 :
La question n'est pas de savoir si il faut ou non une politique libérale car on n'a pas le choix. La question est de savoir si on conduit une politique libérale de droite (Thatcher, Reagan...) ou de gauche (Friedman, la Suède dans les années 90...)
a écrit le 26/06/2014 à 11:17 :
inventaire à la Prévert ou catalogue de la redoute , voilà ce dont est capable ce ringard qui n'a pas d'idée ,et va les chercher dans des recettes de + de 30 ans qui nous ont menés dans le mur .
a écrit le 26/06/2014 à 11:15 :
Fillon devrait baisser ses rénumérations d'élus pour donner l'exemple.
a écrit le 26/06/2014 à 11:12 :
il propose les mêmes recettes qui n'apportent que misère social pour les gens.
a écrit le 26/06/2014 à 11:10 :
Toujours le meme discours depuis Barre, "ils vous faut faire des efforts" ba tiens et lui s engage a ne plus prendre avec sa famille les avions du gouvernement pour partir en week end ?
a écrit le 26/06/2014 à 11:01 :
il ne met pas le smic à 200 euros ?
a écrit le 26/06/2014 à 11:00 :
Fillon est dangereux. S'il fait ça les pauvres seront encore plus pauvres et les riches encore plus riches. Et l'explosion peut arriver !
a écrit le 26/06/2014 à 10:51 :
Avec un tel programme, Fillon mettra tout le monde dans la rue dès son élection. Ce type est encore plus irresponsable que Sarkozy !
a écrit le 26/06/2014 à 10:49 :
FILLON LE BON SENS INCARNE
Et il ne propose absolument rien de révolutionnaire : tous les pays qui réussissent se sont réformés comme il le préconise.
Réponse de le 26/06/2014 à 10:58 :
Comme la Grèce !
Réponse de le 26/06/2014 à 14:00 :
Parce que , pour vous, la Grèce c'est un pays qui a réussi ?
Réponse de le 26/06/2014 à 17:57 :
mais elle a appliqué vos réformes ultralibérales !
a écrit le 26/06/2014 à 10:46 :
Toujours les mêmes antiennes ! Franchement, la droite est a ce point à court d'idées ? Ca fait plus de 10 ans qu'ils en parlent et ne font rien... Faut se renouveler bon sang !
a écrit le 26/06/2014 à 10:43 :
tout les jours les corporatistes son dans la rue ? Taxis , ETC ETC ??? comment lui va t'il changer les français , ont dirait que lui n'a jamais gouverner ( depuis 12 ans)

lui quant il était au pouvoir c'était plutôt FILON FILON les déficits
a écrit le 26/06/2014 à 10:30 :
A croire que tous les ringards has-been ont la même obsession:
"Être calife à la place du calife".
a écrit le 26/06/2014 à 10:25 :
Pourquoi faire confiance au Docteur qui n'a rien fait, alors que la "France était en faillite" pendant cinq ans? La déliquescence de la droite n'a pas facilté la tache à une gauche pragmatique. M.Fillon, il faut laisser la place à des RESPONSABLES plus jeunes!
a écrit le 26/06/2014 à 10:25 :
Salut modérateur, il manque presque 90 messages !!!!! Ils sont ou ? INCROYABLE
Réponse de le 26/06/2014 à 11:14 :
Désolé modérateur mais il faut que je fasse semblant d'envoyer un mess pour que la page s'actualise. Mon pc ou le tiens qui déconne ? mes excuses.
Réponse de le 26/06/2014 à 12:02 :
Faut appuyer sur Ctrl+F5 pour que la page s'actualise.
a écrit le 26/06/2014 à 10:21 :
Mr et revoilà Mr glandu ....pendant 5 ans il à riens foutus et la il donne des leçons ...y crois qui veut mais as moi !
a écrit le 26/06/2014 à 10:20 :
La droite a été dix ans au pouvoir de 2002 à 2012 et elle n'est pas revenue sur les 35 h, le régime des intermittents et divers chiffons rouges qu'elle agite dans l'opposition. La crise de 2008 a bon dos. Je suppose qu'elle a de bonnes raisons d'être prudente une fois au pouvoir, alors qu'elle soit cohérente et crédible et qu'elle s'explique.
a écrit le 26/06/2014 à 10:17 :
Ce mollasson qui s'est fait ridiculiser, bafouer, piétiner pendant 5 ans par l'autre nain, est devenu tout à coup bien prétentieux.
Mais peut faire confiance à un tel guignol ??
a écrit le 26/06/2014 à 10:14 :
Sachant que ce baratin ne prend plus sur l'électeur (excepté le socle UMP, qui fond comme neige au soleil), qui Fillon cherche-t-il à séduire ? De potentiels bailleurs de fonds pour sa future campagne électorale ?
Réponse de le 26/06/2014 à 11:19 :
effectivement ce discours n'est que pour "le socle UMP" en vue des primaires. Parions qu'il changera en cas d'élection à celles-ci, dès le lendemain.
A la lecture des commentaires, peu de personnes l'ont compris.
a écrit le 26/06/2014 à 10:08 :
Il n'y a jamais eu de progrès ou d'ascenseur social n'y d'acquis sociaux pour les travailleurs accordé par ceux qui possèdent le monde. Tout cela a été obtenu a crédit c'est tout. Comme il n'y a plus de créditeur tout cela vat s'effondrer mais il faudra continuer a rembourser une chose sans valeur. Politiques, capitalistes, rentiers, syndicats tous coupables ou complices. Tous ceux qui ont crus faire payer le grand patronna ont endettés leurs descendants sur trois générations.
a écrit le 26/06/2014 à 10:07 :
Vu de son château , le docteur Fillon nous prépare un programme de docteur maboule ,
Avec lui , ce n'est pas l'euthanasie au curare , mais plus lente et douloureuse !!
nous avons tout de même de bons docteurs en France ....
a écrit le 26/06/2014 à 9:59 :
Mr Fillon oublie qu'il a passé cinq ans à Matignon, qu'il a donc eu le pouvoir de faire tout çà, et qu'il ne l'a pas fait. Un notable de province schizophréne de plus. Quelle tasse, l'UMP!
a écrit le 26/06/2014 à 9:45 :
un programme ultralibéral dans toute sa splendeur avec le rétablissement de l'esclavage en moins
Réponse de le 26/06/2014 à 9:53 :
Oui, il n'a pas peur, lui qu'on disait timoré, d'annoncer du sang et des larmes ! Mais reconnaissez qu'il a raison, et qu'il n'y a pas d'autre solution...
a écrit le 26/06/2014 à 9:44 :
je vote pour, et au plus vite!!!!
a écrit le 26/06/2014 à 9:41 :
TOUS au rebus!! il y était il y a 2 ans au gouvernement, et qu'a t-il fait?....c'est maintenant qu'il a la science infuse??? !!
a écrit le 26/06/2014 à 9:40 :
cool on travaillera plus pour être payé moins; j'en déduis que je vais continuer à ne pas manger à ma faim
a écrit le 26/06/2014 à 9:38 :
Je croyais que les politiques étaient nos représentants, en fait ce sont maintenant des docteurs ? des chefs d'entreprise ? je ne comprends plus rien à notre démocratie....
a écrit le 26/06/2014 à 9:36 :
Il ne parle pas des avantages des parlementaires ....
Réponse de le 26/06/2014 à 9:43 :
ils n'en parleront et ne feront JAMAIS RIEN dans ce sens! il faut que nous nous mettions bien cela en tête ! ! sinon.....agir pour que cela SE FASSE! en France, on aime s'écouter PARLER! quant à agir , là, c'est autre chose !!
a écrit le 26/06/2014 à 9:32 :
Cher vous tous. Instruisez vous,comprenez comment la dette a été "inventée" dans notre pays,reflechissez a ce que l'Europe désire,ouvrez les yeux et apprenez a penser par vous même...
A la lecture des commentaires, il y a vraiment beaucoup de travail...
a écrit le 26/06/2014 à 9:24 :
Que diable a-t-il fait de ses journées pendant toutes ces années à Matignon?
a écrit le 26/06/2014 à 9:18 :
On a l'impression que enfin la France aura un vrai dirigeant !!!
Les mesures sont viables economiquement
Le seul hic c'est avoir quelq'un avec de la poigne pour les appliquer car l'implementation et la gerance seront penibles et dures mais au final resultat garanti !
Réponse de le 26/06/2014 à 9:32 :
Oui on se lève tous enthousiastes devant notre leader ! (bras droit bien tendu)
Réponse de le 26/06/2014 à 11:07 :
Réponse à NIB
FILLON fasciste, c'est ça ?... Réaction de défense pitoyable. Essayez de réfléchir un peu au lieu d'insulter l'autre avant de savoir de quoi il parle.
a écrit le 26/06/2014 à 9:11 :
Quand l'économie dirige la politique, c'est le proche effondrement.

Aucun économiste, meme neo-libéral (surtout) n'a créé un état et la maintenu.
Réponse de le 26/06/2014 à 11:00 :
Ce que propose Fillon, c'est tout le contraire du dirigisme !
Un seul exemple : la durée du travail fera l'objet d'un accord entre les salariés et l'entreprise. Aujourd'hui, c'est l'Etat qui décide de manière autoritaire ...
a écrit le 26/06/2014 à 9:02 :
J' ai vecu 40 ans a ' etranger, pays Anglo-Saxon, Scandinavie... Je suis desolee pour les Francais qui ne voient pas l'urgence d un vrai changement. La competition est importante, on ne vit plus en vase clos. Les privileges des fonctionnaires francais ne sont absolument pas justifies. et il y a plein d' autres inepties a la francaise... Je suis triste pour mon pays qui va droit au mur .Les gens ne comprennent pas qu' on n' a rien pour rien.Tout se paie d' un maniere ou d' une autre. Il faut se reveiller.
Réponse de le 26/06/2014 à 9:27 :
Même situation, même constat.
Je pense surtout qu'il faut faire cesser ce cynisme de nos hommes politiques qui nous font croire que nous sommes les meilleurs alors qu'ils savent qu'ils nous enfoncent chaque jour un peu plus. Le reste du monde sort de la crise. Nous, nous nous y enfonçons chaque jour un peu plus.
Réponse de le 26/06/2014 à 9:44 :
10 ans d'espérance de vie en moins chez les travailleurs allemands c'est une vraie sortie de crise ?
Réponse de le 26/06/2014 à 9:45 :
évidemment ! + 1 ils nous prennent pour des c...ns, faut dire que nous ne faisons PAS grand chose pour les contredire , faut être un tant soi peu réaliste !
Réponse de le 26/06/2014 à 20:43 :
10 ans d'espérance de vie de moins et départ à la retraite repoussé de 10 ans , avec un peu de bol on aura même plus besoin de payer des retraites.
a écrit le 26/06/2014 à 8:57 :
.... et privatisation de la SNCF !!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 26/06/2014 à 8:47 :
encore des mots et des conneries...

On ne pilote pas un mamouth vite et en force.

Un pays on le pilote pas petites touches, ajustement sur le long terme.

Les traitements de chocs ça paralyse la b^te qui désarçonne le pilote.

De plus Fillion a déjà conduit le paquebot et il l'a envoyé dans l'iceberg.

AU suivant.
a écrit le 26/06/2014 à 8:45 :
On voit quand meme que Fillon est de l UMP. On va faire travailler plus les salaries mais on evite soigneusement de demander le moindre effort a ses clienteles electorales: professions liberales, paysans ou retraités...
De toute facon, si ce programme est mis en place, ca va probablement produire quasiment aucun effet, vu que le probleme en france n est pas de produire plus mais de vendre ! Par ex les usines PSA tournent a 60 % de capacite. Ca va servir a quoi de faire travailler les gens plus longtemps si c est pour faire des voitures qu epersonne n achete ? (ne comptez pas sur une baisse sensible du prix, la main d oeuvre sur une voiture c est 10-15 % du prix. donc faire travailler les gens 5 h de plus ca va faire au mieux 2 % du prix)
Réponse de le 21/11/2016 à 16:37 :
enfin un commentaire constructif qui sort des clichés
a écrit le 26/06/2014 à 8:40 :
pas de panique, c est pas un programme fait pour etre applique mais juste pour etre chef de l UMP. Si fillon aurait voulu changer quoique ce soit, ca se saurait. Il est quand meme reste 5 ans premier ministre et n a rien fait de ce qu il liste aujourd hui.
S il n etait vraiment pas d accord avec Sarkozy, il n avait qu a demissionner non ?
a écrit le 26/06/2014 à 8:38 :
Pauvre Fillon. Il est à mille lieux de la réalité. Il n'y a plus assez de travail en France à cause des délocalisations et de la l'Euro trop fort. Dans ces conditions, à quoi sert de rallonger le temps de travail ? A quoi sert la dégressivité des allocations de chômage ?
Réponse de le 26/06/2014 à 9:32 :
La principale cause du manque de travail en France est son coût.
Et ce coût est dicté par une pléthore de politiciens élus et non élus qu'il faut financer (et ceux qui gravitent autour), une surabondance de fonctionnaires qui ne cotisent pas aux caisses nationales, et un train de vie de l'état démesuré.
Ce sont les causes des délocalisations. L'euro trop fort est un chiffon rouge que l'on agite devant notre nez pour nous cacher la réalité des choses.
a écrit le 26/06/2014 à 8:37 :
A long termes ca peux etre benefique pour la France.... mais a court terme c'est hausse du chomage, hausse de la dette, hausse des inegalites. Et puis 20 milliards de depenses en moins, sans les syndicats dans la rue, il faudra qu'il m'explique.Des annonces apres 5 ans sans rien faire.....J'y crois moyen.
a écrit le 26/06/2014 à 8:36 :
Le gros problème c'est que Mr Fillon, comme d'autre, recherche l'aval de Bruxelles avant de se présenter devant les électeurs et qu'il finisse par se faire "élire" parce que ses adversaires ne se présente plus et que les électeurs non pas d'autre alternative!
a écrit le 26/06/2014 à 7:48 :
Fillon croit qu'il y a du travail et à un pouvoir d’absorption illimité des entreprises ! Zéro !
a écrit le 26/06/2014 à 7:43 :
On a déjà un autre docteur qui fait la une en ce moment ...
a écrit le 26/06/2014 à 7:38 :
Et bien voila, on y arrive, on revient au conditions de travail du 19e siècle. Bien sur ce seront toujours les mêmes, la classe moyenne, qui trinqueront !! Comme d'habitude, dans ce système capitaliste, plus du as de fric moins tu sera ponctionné !
a écrit le 26/06/2014 à 7:38 :
Enfin....de vraises reformes....
a écrit le 26/06/2014 à 7:18 :
Que des bonnes idées capables d'aider la France a repartir. Mais osera-t'il les appliquer?
Réponse de le 26/06/2014 à 7:50 :
Il devrait les tester sur vous on pourrait avoir une idée.
a écrit le 26/06/2014 à 7:18 :
La misère ! je ne sais pas pourquoi mais ce type me fait penser à un entrepreneur des pompes funèbres !
Réponse de le 26/06/2014 à 9:34 :
Probablement parce que ça a été sa fonction entre 2007 et 2012.
a écrit le 26/06/2014 à 7:04 :
Inciter et obliger les demandeurs d'emploi à - puisque coupables de - etc ... Toujours la même rengaine ! Mais dans quels secteurs économiques, on a envie de dire dans quelles entreprises ? Pour une bonne application du programme reste à obliger les entreprises à embaucher au maximum ! ( 1000 chômeurs de + par jour en France ! ) Avec un programme pareil on imagine sans peine le sort des français les plus pauvres, encore plus pauvres et soumis à toutes sortes d'obligations ! + d 'impôts + de taxes - etc ! Du "lourd " effectivement !
a écrit le 26/06/2014 à 6:50 :
Il se moque de nous ...!
a écrit le 26/06/2014 à 6:32 :
Je demande solennellement à M. Fillon de lire la note n°6 du conseil d'analyse économique et de l'appliquer.
a écrit le 26/06/2014 à 6:22 :
Pauvre Fillon, cinq ans rien et maintenant tout?
a écrit le 26/06/2014 à 2:05 :
Bof encore l'UMP, yen a marre ! Ils ont gérer la france comme ils ont géré l' UMP !
a écrit le 26/06/2014 à 2:01 :
Fillon en 2007 la France est en faillite 5 ans plus tard c 600 milliards de dette en plus et les déficts partout sans parler des 1 millions de chomeurs en plus ! Ils ont gérer la France comme ils ont gérer l'UMP !
a écrit le 26/06/2014 à 0:30 :
Ce genre de mesures conviennent peut-être à des pays libéraux, anglo-saxons, je ne leur donne même pas 3 mois d'espérance de vie en France.

Perso, j'ai pas envie de ce modèle "compétitif" qui, en admettant qu'il soit le chemin vers la croissance (ça reste à prouver), ne cesse de bénéficier à un nombre de plus en plus restreint de personnes. C'est d'ailleurs le principe d'une compétition.

Dans une ère où de plus en plus d'électeurs se tournent vers celle qui porte la voix la plus ouvertement antilibérale (Marine Le Pen), je ne suis pas sûr que beaucoup de Français soient vraiment tentés...
Réponse de le 26/06/2014 à 8:44 :
@Lordv05 : remarques très justes.
Réponse de le 26/06/2014 à 9:35 :
Sauf que le fn ne se dit plus d'extrème droite mais de droite dc il a quitté il me semble sa logique 'national socialiste' pour se poser comme le parti de droite libéral. En fait les propositions musclées de fillon ressemblent à des propositions fn....
Réponse de le 26/06/2014 à 14:06 :
Les Français ne seront pas tentés par le programme de Fillon, dites-vous.
En fait, tentés ou pas, ils n'auront pas le choix, et ça,vous semblez ne pas le comprendre ...
Réponse de le 21/11/2016 à 16:42 :
tout à fait d'accord
a écrit le 26/06/2014 à 0:26 :
test
a écrit le 25/06/2014 à 23:42 :
supprimons d'abord la moitié des député et des sénateurs
Réponse de le 26/06/2014 à 9:35 :
Vous n'y pensez pas?
Qu'allons nous faire de tous ces copains-coquins à caser?

Ce serait pourtant le commencement de la sagesse.
a écrit le 25/06/2014 à 23:41 :
Autant j'ais toujours voté à droite, autant j'en ai assez de tout ces politiques. Fillon 1er ministre pendant 5 ans, tout les pouvoirs en main qui se la ramène 2 ans après en donneur de leçon et de recettes miracles! Ils ne doutent de rien ces gens là à droite comme à gauche.
a écrit le 25/06/2014 à 22:41 :
les reformes a venir seront beaucoup+ dur .............la misère comme chez certain de voisins
a écrit le 25/06/2014 à 22:26 :
39h payé 35h soit 10 de temps de travail en plus , super idée ! Avec une activité et un marché sclérosé qui le sera encore bien plus avec 23% de TVA , donc une activité en berne la seule solution pour les entreprise de rentabiliser un peu l'affaire cela consistera a foutre dehors 10% de la masse salariale. Le chômage explosera avant même que le moindre entrepreneur arrive a exporter un chouilla plus (en plus c'est bien connu les produits c'est de la merde , il suffit de lire vos commentaires sur les bagnoles ou les avions Français) . Encore des bonnes idées bien dogmatiques à la dudulle de droite , vous savez comme les bonnes idées du genre : "la mondialisation c'est fantastique elle nous apportera a tous la richesse" , ou encore " 1% de dépense publique en moins c'est 2% de croissance en plus" (celle là elle fait encore mourir "de rire" au sens propre des millions de Grecs et de Portugais et d'Irlandais)
Réponse de le 25/06/2014 à 22:51 :
Les 10% de salariés virés grâce aux 10% de temps de travail en plus gratos de ceux qui restent pourront toujours se recycler chez Bygmalion :-) . Ils ont tellement de budget qu'ils pourraient les payer comme militants UMP
a écrit le 25/06/2014 à 22:14 :
Je suis toujours effrayé devant le nombre de commentaires de tous ceux qui prétendent avoir des solutions.
On est vraiment au café du commerce.
Réponse de le 26/06/2014 à 7:10 :
C'est principalement des constats !
a écrit le 25/06/2014 à 22:14 :
Agir vite et fort ?
RIEN sur la réduction drastique, que pourrait s'infliger l'ensemble de la classe politique ?
Pourtant y a pas mal d'économies en perspectives, cela permettrait d'alléger la cure d'austérité imposée à l'ensemble du pays, par M Fillon, qui a pourtant été 1er Ministre pendant 5 ans, donc tout loisirs d'imposer + ou - ses idées...
a écrit le 25/06/2014 à 21:49 :
Mes arrières petits enfants continueront à payer ses conneries.
Please, mettez le à la maison de retraite.
a écrit le 25/06/2014 à 21:45 :
je peux lui faire son site web pour son programme de campagne.
Et pour 100 000€ de plus, je suis même prêt à améliorer le référencement.
a écrit le 25/06/2014 à 21:40 :
Chiche !!! Il ne le fera pas !!! Depuis combien de temps ils nous promettent de remettre les choses dans le bon sens ? A la première manif. Ils capitulent !!! C'est tellement bon d'être réélu !!!
a écrit le 25/06/2014 à 21:35 :
Il veut nous faire travailler 39h avec le même salaire, augmenter la TVA à 23% avec le même salaire, transférer du publique au privé des services qu'il va falloir payer en plus avec le même salaire, simplifier le marché du travail dans le sens des employeurs et donc avec une plus grande précarité pour les salariés. Et les entreprises auront des allégement de charges et d'impôts certes, mais avec quels clients ????????????? parce qu'avec le régime archi sec qu'il va faire subir aux salariés il ne faudra pas compter sur eux pour être de bons clients avant une quinzaine d'années, il va falloir que les entrepreneurs aillent chercher leurs futurs clients avec les dents en Allemagne ou en Chine, et ils ne sont pas habitués à cela, mais au moins ne pourront ils plus se plaindre de leurs salariés pour expliquer leurs échecs à l'exportation , leur pleine et entière responsabilité sera engagée. En fait je suis prêt a jouer le jeu mais à condition qu'en cas d'échec , on ressorte la guillotine pour punir les responsables qui ne pourraient plus se défausser sur les salariés ou le gouvernement.
Réponse de le 25/06/2014 à 21:46 :
Allez voir à l'étranger comment cela se passe. Tout simplement. Et ne croyez surtout pas "qu'on a tout essayé" en France pour faire repartir la machine économique et supprimer le chômage.
Réponse de le 25/06/2014 à 22:02 :
Bah justement c'est pas beaucoup mieux dans la réalité contrairement à ce que laisse penser leur meilleurs chiffres. Laissons de coté la Chine et ses salaires bas qui sont de moins en moins bas. Les USA ont un taux de chômage bas mais une durée d'indemnité courte , au delà de cette courte période les chômeurs ne s'enregistrent même plus ce qui explique un taux de chômage bas et un taux d'activité bas. En Allemagne il suffit d'avoir 4 heures par semaines pour un minijob a deux Euros pour être sorti des chiffres du chômage. Moi je proposerait bien une reforme plus simple , on demande a chaque chômeur français après 6 mois de chômage de faire 2h par semaine de travail d'intérêt collectif a deux euros de l'heure et on les sort des demandeurs d'emploi et hop on repasse de 10% de chômeurs à 6%. Et on a "supprimé" le chômage en ne changeant presque rien et pour deux Euros. Putain je suis meilleur que Fillion moi ….
Réponse de le 25/06/2014 à 22:45 :
le chômage à l'étranger ?? Aux USA la période d'indemnisation est très courte et passé cette période les chercheurs d'emploi ne s'inscrivent même plus ce qui explique un taux de chômage très bas avec un taux d'activité très bas. En Allemagne il suffit de faire quelques heures par semaine avec un minijob à deux Euros pour faire partis des 30% de travailleurs a temps partiel et donc être sorti des chiffres du chômage, là encore c'est tout bene pour les chiffres du chômage. Bref les chiffres du chômage à l'étranger sont une vulgaire escroquerie. Moi j'ai une super idée , passé 6 mois de chômage on oblige les chômeurs a faire deux par semaine de travail d'intérêt général à deux Euros de l'heure, on transforme ainsi 2 millions de chômeurs en travailleur a temps partiel , et hop le chômage passe de 10% à 5% d'un coup, génial non ? Là on aura convergé avec l'Allemagne !
Réponse de le 26/06/2014 à 10:44 :
+ 1000
a écrit le 25/06/2014 à 21:30 :
Augmenter la TVA ? Non merci
a écrit le 25/06/2014 à 21:18 :
Copé à un sérieux concurrent. On comprend pourquoi ils voulaient tous les deux être président de la tribu UMP. C'est à celui qui aura le programme le plus court pour que la France touche le fond.
a écrit le 25/06/2014 à 21:14 :
Je croyais avoir vu que ce brave donneur de leçon avait été premier ministre ?
Je dois me tromper, sinon, comment oserait-il donner des leçons à qui que ce soit...
a écrit le 25/06/2014 à 20:38 :
Fillon qui n'a rien fait durant sa longue carrière politique viendrait avec des pansements poreux pour soigner les blessures mortelles qu'il a infligé à l'économie française sous les règnes Chirac Sarkozy ;
il nous fait bien rire, lui qui a endetté la France de 800 000 000 000 euro 800 milliards d'euro,
et que n'a t-il rien vu des abus en tous genre détournements de fonds publics au sein de l'UMP Nouveau Centre ?
In finé, Fillon est à ranger dans le même sac que Hollande Valls.
a écrit le 25/06/2014 à 20:18 :
Docteur Fillon a chargé l'ordonnance et demande un gros dépassement. C'est le genre de médecin à vous demander combien rembourse votre mutuelle avant de charger la facture.
Combien de français comptent ils euthanasier avec son programme ?
a écrit le 25/06/2014 à 20:12 :
Avec de l'argent public gaspillé par les élus.
a écrit le 25/06/2014 à 19:59 :
Voilà un monsieur qui ne pense qu'a s'extasier devant la Merkel pire que Sarko qui déjà ne comprenait rien à rien, quelle est la différence entre un âne et Fillion? Il n'y en a pas.
a écrit le 25/06/2014 à 19:54 :
"dans la limite de la norme européenne des 48 heures hebdomadaires, et décider du seuil de déclenchement des heures supplémentaires." : En bref, exit les majorations!
Et ces braves gens accusent la gauche d'avoir volé les salariés en supprimant la défiscalisation des heures supplémentaires?
a écrit le 25/06/2014 à 19:46 :
L'est pas arrivé le"gars"!...Se prépare des nuits de cauchemars.
a écrit le 25/06/2014 à 19:41 :
Avant de faire ses réformes ultra libérales qui ne feront que précariser les plus faibles il conviendrait de demander :
- aux fonctionnaires de la Sécu de travailler 2 heures par jour au lieu d'1 heure.
- De cesser de payer les RTT des infirmier(e)s qui sont déjà aux 35h.
- de faire payer les sécu plus cher aux vieux et personnes à risques qu'aux jeunes et personne en bonne santé (comme pour les mutuelles).
- De supprimer tous les postes fictifs de la république (il y en a bcp)
- De créer une sanction pénale pour mauvaises gestion des élus locaux
- passer à la retraite par capitalisation et limiter celle par répartition, ca couterait moins cher.
- Baisser de 20% les retraites des plus riches (elle dépasse les 5000 euros ce n'est pas nomral) d'autant qu'ils ont déjà plein de frics.
- Créer/dynamiser des pépinières d'entreprises où les gens pourraient tester leur concept facilement sans trop de frais.
- Faciliter le prêt d'argent aux créateurs d'entreprises (particuliers au business) sans passer par les banques
- limiter le pouvoir et le monopole des banques qui jusqu'à présent coûtent très cher à l'économie

Avant de s'attaquer aux salariés, il y a plein d'autres choses à faire plus intéressante que tout ce qu'il propose et qui est déjà vu et revue et qui n'a jamais fait ses preuves...
Réponse de le 25/06/2014 à 19:56 :
AAA Ne parle pas de sujet que tu connais pas je suis infirmier et on ne paye pas les RTT on les posent(nous essayons) 37H30/ semaine et non 35H sans parler des heures supps cumulées non payées! Quant aux passage aux 39h aucun soucis mais payé 39 et pas 35h ce ne sera pas à l'hosto qu'il fera des économies bien au contraire
Réponse de le 25/06/2014 à 20:30 :
les retraités ne coûtent pas plus cher que toutes les familles avec enfants qui
vont sans cesse chez le medecin ; aussi stop
Réponse de le 25/06/2014 à 22:25 :
N'importe quoi votre vision de la sécurité sociale avec les vieux, les gens en bonne ou mauvaise santé. Il s'agit d'un principe d'égalité, et demain probable que soyez le "vieux" en question, ou l'actif malade... Je doute que ce jour là, vous préconisiez de telles mesures. Concernant les mutuelles, elles ne se fient pas sur l'état de santé du cotisant, puisque aucun questionnaire de santé est demandé... Alors, que d'écrire des inepties, renseignez-vous et réfléchissez cher futur petit vieux qui coûtera "cher" aux jeunes actifs en pleine santé !
Réponse de le 25/06/2014 à 23:10 :
"les retraités ne coûtent pas plus cher que toutes les familles avec enfants qui
vont sans cesse chez le medecin " : C'est marrant, mais les rares fois où je vais au toubib, j'y vois plus de mamie et de papi qui viennent parler que des parents avec des enfants malades. Sinon, les vacances en cures thermales au frais de la sécu, le public est jeune?
Réponse de le 26/06/2014 à 18:37 :
"Je doute que ce jour là, vous préconisiez de telles mesures" : Ce jour là, nous aurons hérité des dettes.
Quand on pompe plus d'argent qu'il en rentre dans une caisse, par exemple en indexant les pensions sur l'inflation et non les salaires, on conduit le système à sa perte.
En bonus, ces braves gens se battent contre les droits de succession quand ils sont gavés d'immobilier : Seuls les enfants des pauvres disposant de retraite de misère payeront les dettes!
Vous voulez la solidarité nationale dans la difficulté, l'absence de taxe sur les successions pour le patrimoine ainsi épargné et le droit de siphonner jusqu'à la moelle ceux qui ne naissent pas propriétaire dans le logement et cotise pour vous : Vous vous fichez du monde.
Réponse de le 30/06/2014 à 12:18 :
@ nel, Mais si c'est a 'hosto qu'on peux faire des economies, sachez que les frais administratif represente 20% des charges d'un hopital. Expliquez moi cela? Je prefer payer les infirmieres que pays des gens a remplir des papiers.
a écrit le 25/06/2014 à 19:27 :
Quel programme ! haha c'est n'importe quoi
Réponse de le 25/06/2014 à 19:34 :
a bon et pourquoi ? vous allez perdre vos RTT?
Réponse de le 26/06/2014 à 14:59 :
Et vous, votre retraite chapeau de dirigeant ? Ah non c'est vrai, tout pour les riches...
a écrit le 25/06/2014 à 19:17 :
Bien sûr qu'il a raison ! Il n'y a pas d'autre moyen pour casser le système français à deux vitesses : D'un côté les titulaires de CDI, et de l'autres les chômeurs et CDD... Malheureusement comme le montrent nombre de commentaires ci-dessous, nombreux sont ceux qui ne veulent pas lâcher leurs privilèges !
a écrit le 25/06/2014 à 19:16 :
bonne chance, mon François car avec un programme comme çà, tu seras élu quand les vaches pondront des oeufs en chocolat !!!