Présidentielle 2017 : Mélenchon à deux points de Macron et Le Pen (sondage)

 |   |  752  mots
En cas de qualification au second tour, Emmanuel Macron gagnerait quel que soit son adversaire.
En cas de qualification au second tour, Emmanuel Macron gagnerait quel que soit son adversaire. (Crédits : DR)
Les quatre principaux candidats à l’élection présidentielle se tiennent en seulement 3 points, selon le dernier sondage Ipsos-Sopra Steria.

L'écart entre les quatre principaux candidats à l'élection présidentielle se resserre à moins de 10 jours du premier tour de l'élection présidentielle. Selon la dernière enquête réalisée par Ipsos-Sopra Steria pour Le Monde (*), Marine Le Pen, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et François Fillon se tiennent en seulement... 3 points de pourcentage ! En tête, Marine le Pen et Emmanuel Macron sont aux coude-à-coude avec 22% des intentions de vote devant Jean-Luc Mélenchon (20 %) et François Fillon (19%).

Clairement la dynamique est en faveur du candidat de la France insoumise, puisqu'il gagne encore 1,5 point par rapport à la précédente enquête Ipsos. En revanche, Le Pen et Macron chutent chacun de 2 points, alors que Fillon, malgré une campagne émaillée d'affaires judiciaires le concernant, gagne 1 point. Du côté du Parti socialiste (PS), la débâcle risque d'être totale : Benoît Hamon ne recueillerait aujourd'hui que 7,5% des voix, en baisse de 0,5 point, ce qui serait bien évidemment un score historiquement bas pour un candidat PS à une élection présidentielle.

La dynamique Mélenchon, le recul de Le Pen et Macron

Ce sondage confirme donc la grande tendance de ces dernière semaines : depuis le débat télévisé du 20 mars sur TF1, Jean-Luc Mélenchon ne cesse de grimper dans les sondages. Sa progression est notamment spectaculaire chez les jeunes : en un mois, le candidat insoumis aurait presque quadruplé son score à 44% chez les 18-24 ans, et il l'aurait doublé chez les 25-34 ans, passant à 27%, selon Ipsos-Sopra Steria. Mais ce qui marque aussi en cette fin de campagne, c'est le recul progressif et parallèle de la candidate du Front national et de celui d'En marche ! qui faisaient pourtant la course en tête de 7 à 10 points en mars et de 6 points début avril.

Mais des deux favoris pour le second tour, c'est Emmanuel Macron qui aurait le plus de chance de continuer de reculer. Car paradoxalement, ce sont les deux candidats concernés par des affaires judiciaires - Le Pen et Fillon - qui ont l'électorat le plus sûr : 85% de ceux qui se prononcent aujourd'hui en faveur de Marine Le Pen assurent que leur choix est définitif, et environ 80% des électeurs de François Fillon sont certains de voter pour le candidat de la droite. Le niveau d'indécision est en revanche nettement plus élevé chez les électeurs de Jean-Luc Mélenchon et d'Emmanuel Macron puisque respectivement 66% et 68% de celles et ceux qui se prononcent en leur faveur estiment que leur choix est définitif. Par ailleurs, on peut penser qu'un « vote utile » vers Mélenchon ou Macron se prépare du côté des électeurs de Benoît Hamon : ceux qui le soutiennent encore sont seulement 57% à se dire certains de voter pour le candidat PS le 23 avril.

Second tour : Le Pen perdante quel que soit le cas de figure

Du reste, le grand vainqueur de cette élection risque d'être l'abstention : actuellement, seulement deux tiers des Français auraient l'intention d'aller voter dimanche prochain, soit le même niveau que lors de la précédente enquête Ipsos. Sans surprise, la tentation de l'abstention touche davantage les jeunes : seuls 55% des 18-24 ans ont l'intention d'aller voter, et 60% des 25-34 ans. A l'inverse, comme souvent, près des trois quarts des plus de 70 ans assurent qu'ils iront voter.

Pour le second tour, Ipsos-Sopra Steria a par ailleurs testé toutes les hypothèses possibles entre les quatre favoris. Et l'enseignement principal de cette enquête est que la probabilité de voir la candidate du Front national accéder à la présidence de la République s'éloigne. En effet, Marine Le Pen ne recueillerait que 37 % des voix au second tour face à Emmanuel Macron, 40 % contre Jean-Luc Mélenchon, et 44 % face à François Fillon. A l'inverse, quel que soit le cas de figure, Emmanuel Macron l'emporterait en cas de qualification au second tour, avec 55% des voix face à Jean-Luc Mélenchon, et 64% face à François Fillon. Enfin, le candidat de la France Insoumise l'emporterait également face à François Fillon avec 60% des voix. Rien n'est joué, donc, dans cette campagne présidentielle complètement folle où personne ne peut prédire qui sera qualifié pour le second tour.

(*) Le sondage est réalisé sur un échantillon de 1.509 personnes inscrites sur les listes électorales (dont 927 certaines d'aller voter et exprimant une intention de vote) interrogées par Internet les 12 et 13 avril. La marge d'erreur de l'ordre de 2,7 points pour un échantillon de cette taille.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/04/2017 à 17:19 :
Mensonges: Melenchon est loin derrière Lepen et Fillon, proche du produit marketing préfabriqué Macron en fait (entre 12 ET 19%).

Les sondages n'engagent que ceux qui les commandent et ceux qui y croient encore...
a écrit le 18/04/2017 à 9:25 :
Les sondages du Monde sont, comme les médicaments, à prendre avec toutes les précautions possibles. Bien suivre la notice d'emploi.
a écrit le 18/04/2017 à 1:05 :
Mélanchon Super menteur

Les inepties de son programme ne peuvent pas être le fruit de l'ignorance, l'intelligence et l'expérience interdise cette version.

Seul le mensonge délibéré est possible.

Par exemple peut-il réellement prétendre qu'en investissant 100 Milliards et en dépensant 163 Milliards de plus pour couvrir les générosités affichées il pourra réduire le déficit de 17 Milliards ?

Peut-il continuer à affirmer qu'en augmentant le coût du travail sensiblement, en supprimant le CICE en taxant plus les grandes entreprises, qu'il créera 2 Millions d'emplois dans le secteur marchand ?

Peut-il affirmer qu'il pourra financer ces dépenses par le recours à la Banque de France, alors que c'est techniquement impossible dans le cadre de l'Euro et de l'Europe ?

Les réponses si cela vous intéresse sont les suivantes :

Si dépenser plus conduisait à produire des excédents nous devrions être très prospères depuis longtemps.

Si les emplois deviennent plus coûteux, mathématiquement, ils seront délocalisés, surtout de la part de sociétés déjà implantées mondialement.

Pour emprunter à la Banque de France, il faudrait sortir de l'Euro et de l'Europe, soit au minimum deux ans. Un tel montant déclencherait une forte inflation pour faire « tourner la planche à billets ». L'inflation augmenterait notre dette libellée en Euros ou en dollars. Cette opération aurait également pour conséquence de relever les taux d'emprunt sur le marché financier dans des proportions abyssales.

Son programme est une mirage, que se cache-t'il derrière ? Le retour au communisme qui a échoué partout où il a été mis en place ?
a écrit le 17/04/2017 à 16:07 :
Pour Fillon, il n'y a d'affaires que dans la mesure où vous avez décidé qu'il y a affaire. Un sens de l'analyse particulier!
a écrit le 17/04/2017 à 12:22 :
Je pense qu'il y une question pendante où Monsieur Mélenchon évite de s'exprimer , s'il n'y arrive pas au 1er tour à vers qui dirigera t-il ses électeurs ? La finance destructrice ou bien la souveraineté du peuple Français ( le droit à l'autodétermination) ce qui s'appelle la Liberté réelle du petit peuple face à l'établissement . J'aimerai cette minute de vérité ainsi que les deux candidats trotskistes , pour les autres ! il n'y a aucun mystère , ils vivent ou ont vécu du système. Et surtout ne pas se cacher derrière une réponse trop facile que je n'ai pas besoin de citer tellement elle est galvaudée à toutes les sauces par les démagogues de tous poils .
a écrit le 17/04/2017 à 10:22 :
il y en a deux a elimine car il ont la justice sur le dos: il en reste deux:un est le fils spirituel de hollande donc cinq ans de hollandisme cela suffit: reste m r MELENCHON qui veut prendre un peut plus aux riches pour donnee un peut plus aux pauvres: c est exatement le message du pape catholique francois donnee plus aux pauvres??? LA FORCE LA PLUS PUISSANTE LA FOI /// GANDHI///
Réponse de le 17/04/2017 à 10:49 :
Ce n'est pas un juge , seul dans son coin, qui décide de qui se présente ou pas aux élections. Etre mis en examen ne signifie ABSOLUMENT PAS être condamné. Surtout dans un pays socialiste !! Fillon va gagner ses élections, on parie ?
Réponse de le 17/04/2017 à 20:49 :
Si vous avez encore un doute que Fillon a mis la main dans la caisse du contribuable, et que s'il était élu il commencerai par une "sainte" vengeance contre la Justice, on ne peut rien pour vous Mr.
a écrit le 16/04/2017 à 18:22 :
il faut peut-être se poser la question de savoir pourquoi on arrive à ce type de vote? Cela fait 30 ans que l'on promet au citoyen un monde meilleur et que constate t'il? Un chômage de masse, des salaires qui n'augmentent plus voir baisse,une précarisation de plus en plus importante etc... Alors faut-il s'étonner que des électeurs se tournent vers le Pen et Melenchon. La France est assise sur une caisse de dynamite qui risque d'explorer à tout moment. Et des politiques dit du système continuent à faire l'autruche au nom du il n'y a pas d'autres solutions. Désespérant
a écrit le 16/04/2017 à 17:23 :
2012-2017 : Cinq ans de désastre Hollande Valls Macron

5 ans de plus avec Macron ca fera 10 ans de désastre ;

10 ans de désastre Hollande_Macron + 10 ans de désastre Chirac_Sarkozy_Fillon = 20 ans de désastre

5 ans de plus avec Fillon, ca fera 250 ans de désastre, c'est beaucoup trop, c'est insupportable ca n'est pas envisageable ... surtout pour les jeunes qui doivent se préserver pour leur futur et pour les retraités qui ne pourront plus se soigner de leurs maladies

pour éviter la catastrophe nationale, il reste à choisir dans les 9 candidats après avoir évité MacronFillon les 2 jumeaux
Réponse de le 17/04/2017 à 10:51 :
2007-2012 n'a pas été un désastre. Il faut comparer la période (incluant une crise MONDIALE) à celle des autres pays européens. Et la on s'aperçoit que Sarko/Fillon ont bien fait le job. Seule différence avec les autres pays européens: ils n'ont pas touché aux fonctionnaires, et c'est dommage (les autres pays avaient par exemple baissé les traitements des fonctionnaires de 5 à 20%, Sarko-Fillon avaient refusé de le faire).
Réponse de le 18/04/2017 à 9:34 :
Tout ce désastre!!! Alors que depuis 25ans le reste du monde fait rêver.....
a écrit le 16/04/2017 à 16:21 :
Le renouveau, c'est Bruneau! Les flanchons, c'est Mélanchon et Fillon!Comme en 2012, on nous refait le coup du Mélanchon qui monte.
a écrit le 16/04/2017 à 15:29 :
Voter Mélenchon c'est favoriser un second tour le Pen - Mélenchon. A savoir du temps de de Gaulle : Vichy et les communistes sans de Gaulle. La majorité des français ne peut s'y retrouver et ils n'auront pas ni l'un ni l'autre la majorité aux législatives, donc la pire situation qui soit. Seul Macron rassemble largement l'ensemble des français et il aura la majorité à l'assemblée comme Giscard dans la même situation à l'époque et qui a été un très bon gouvernement centriste qui est la tendance majoritaire en Europe malgré les alternance favorable aux partis droite-gauche. De plus la majorité des économistes dont le prix Nobel d'économie Jean Tirole et ses équipes jugent le programme Macron comme le meilleur, le plus réaliste et équitable.
Réponse de le 17/04/2017 à 13:48 :
Je te signale que les résistants lors de la 2 g.m. Étaient majoritairement des communistes ce que je suis sur vous n'hésiterez pas a affirmer le contraire bon libéral et nourri du discours d'après guerre pour enrayer la monter de la force du peuple : le communisme :)
Réponse de le 17/04/2017 à 19:56 :
@le communiste rieur

Non seulement la majorité des résistants n'étaient pas communistes en 45 (un tiers à 40% maximum : que ce soit plus que les autres courants pris individuellement ne signifie pas qu'il y ait eu de majorité vis à vis des autres courants pris collectivement), mais il y avait 0% de résistants communistes en 40 : le PC étant allié au IIIe reich de 39 à 42, je crois qu'aucun communiste n'a intérêt à remettre le sujet sur le tapis, et encore moins pour essayer de se donner une image de patriotisme.
a écrit le 16/04/2017 à 15:02 :
sacré mémé lanchon il veut jouer à che Guevarra, il ne lui manque que le béret et la barbe
a écrit le 16/04/2017 à 14:07 :
Mélanchon,le bobo guévariste,qui plait aux bobos parisiens .les faux sondages essayent de le faire mousser pour affaiblir la canditate populiste.pourquoi pas,on élimine le populisme par le populisme.attention a la surprise Hamon surtout s'il est soutenu par les poids lourds du ps(Ayrault,Sapin,Cazeneuve)!
Réponse de le 17/04/2017 à 20:54 :
"Bobos parisiens" ?? Mais vous êtes sur quelle planète ? Combien de personnes au meetings de Marseille, Rennes, Limle, etc etc ?
a écrit le 16/04/2017 à 11:23 :
il nous reste 4 candidats presidensiable: dans ces 4 il faut en elimine deux qui aime trop se servir dans le pot de confiture de l argent public,au lieux de servir les francais : reste deux candidat un bonimenteur comsiderez comme le rejeton de hollande macron donc merci bien CINQ ANS CELA MA SUFFIT / RESTE MELENCHON qui ne promet pas la revolution ni le grand soir sauf de faire payez un peut plus les riches pour faire un programe digne pour la majorites des francais pauvres qui travaillent dur pour s en sortir l esperence et tres forte de changer vers des lendemain plus opptimiste???
Réponse de le 16/04/2017 à 14:20 :
Mélenchon est un fervent partisan du modèle vénézuélien et cubain et de l'alliance bolivarienne inefficientes comme de céder des territoires européens à la Russie de Poutine comme en sont temps les français avaient cédé des territoires de l'ancienne Tchécoslovaquie à l'Allemagne de Hitler qui avait fait dire à juste titre à Churchill : "Vous avez eu à choisir entre la guerre et le déshonneur ; vous avez choisi le déshonneur, vous aurez la guerre." Vous choisissez Mélenchon le candidat de la tromperie vous aurez la tromperie et le chaos en fait de "vérité".
a écrit le 16/04/2017 à 11:11 :
On assiste clairement à la montée d'une guerre de générations d'où les plus jeunes sortiront tôt ou tard vainqueurs pour le bien du pays...Les moins de 25 ans représentent aujourd'hui la moitié des pauvres...La génération qui monte sera par conséquent beaucoup plus solidaire et soucieuse de son prochain, et rejette déjà à travers ses votes présents et à venir le dogme de la concurrence destructrice et mortifère; ainsi que l’égoïsme ambiant.
Faisant confiance à la génération qui monte, elle changera le monde.
Réponse de le 17/04/2017 à 21:30 :
Oui peut-être, mais avec un Mélanchon, certainement en pire, comme en URSS. Décidément les mythes idiots ont la vie dure.
a écrit le 16/04/2017 à 10:52 :
C'est la France profonde pleine de bon sens qui sera majoritaire ;

La France profonde, elle ne veut pas des profiteurs tricheurs malhonnête qui ont déjà gouverné et placé la France dans les désordres sociétaux et économiques comme Fillon ministre sous Chirac puis 1er Ministre sous Sarkozy

nous connaissons les dégâts !!!

La France profonde, elle ne veut pas des bonimenteurs qui ont déjà gouverné et continuer à enfoncer la France dans les désordres sociétaux et économiques comme Macron conseiller de Hollande puis ministre sous Valls

nous connaissons les dégâts !!!

Il y a onze candidats,

la France peut voter pour les neuf qui restent sensibles aux vrais préoccupations des Français et sont honnêtes
Réponse de le 16/04/2017 à 14:24 :
Le plus neuf c'est Macron car les autres c'est plus de 60 ans pour la dynastie le Pen, plus de 40 ans pour Mélenchon, idem pour Fillon, Asselineau etc Le parti de Macron est neuf pour la plupart des candidats vu que son parti est nouveau et le plus récent.
Réponse de le 16/04/2017 à 22:59 :
Mais n'importe quoi, comment peut on dire que macron est le plus neuf, faut vraiment est hyper sensible au marketing politique pour sortir une ânerie pareille. C'est le libéralisme qui a subit un lifting pour faire plus vendeur, tout simplement, suffit de regarder qui sont ses soutiens pour voir que c'est une arnaque ... mais des gens croient ça en se disant "il est nouveau" mais quelle blague! Vous me rappelez les petits vieux qui votent pour celui qui a la plus belle cravate!
Réponse de le 18/04/2017 à 9:36 :
@Macron c'est...
Macron, c'est celui qui dit dans une même phrase le tout et son contraire "je suis socialiste et je ne suis pas socialiste" ou "je suis....mais part ça..." Il est peut être "neuf" "mais à pat ça", il est creux comme une calebasse, tout ce qu'il raconte et du vent. Macron, c'est la marionnette des financiers de tout poil, ceux qui en ont beaucoup mais qui en veulent encore plus les Drahi, Bergé, etc. et compagnie. Bref, il ne gagne pas ^être connu.
a écrit le 16/04/2017 à 10:32 :
Celui qui nous sauvera, fera tout pour nous sortir de l’économie de marché sous sa forme actuelle.
Le système actuel n’est pas une économie de marché, et c’est bien ça le problème. L’économie de marché existe depuis que les transports permettent à des échanges entre pays…c’est dire ! Elle a explosée une première fois en 1929 ; entraînant la deuxième guerre. Puis après quelques décennies de relative croissance, en 1973 le couple Pompidou Giscard, nous a imposé le financement de l’état auprès des marchés financiers, point d’origine de notre dette. (Lois bancaire de 1973).
Quelques années plus tard le gvt de Pierre Maurois en remet une louche, en titrisant la dette française sous forme d’OAT (Obligation Assimilable du Trésor).
Une économie de marché telle que nous la vivons depuis 40 ans, ne peut que mener qu’au désastre, et c’est bien ce qui se passe depuis les années 80. L’économie de marché c’est comme le père noël, un faux mythe pour cacher que nous sommes dirigés par une mafia de politiciens corrompus et noyautés par la grande finance.
Si nous étions vraiment dans une économie de marché, les banques auraient fait faillite entre 2008. Et 2010.Au lieu de cela, elles ont été sauvées par les gouvernements, contre TOUS les concepts d’une économie de marché.
Autre contre-exemple : dans une économie de marché, tous les acteurs payent les mêmes impôts, alors que chez nous certains (Amazon, Google, Apple, ...) en payent BEAUCOUP moins grâce à des subterfuges obtenus avec l’aide de certains gouvernements complices (Luxembourg, Monaco, Lichtenstein...)
Le problème de fond qui touche le monde entier est ce système prédateur et absurde d’économie de marché. Tant que l’on est dans cette logique invraisemblable, dont le fondement en mode pyramidal est essentiellement conçu pour enrichir de manière exponentielle une infime minorité d’individus animés d’une cupidité insatiable, jamais les choses ne pourront s’améliorer.
C’est impossible ! C’est le système même qui est vicié dans sa conception et son principe.
Ce système d’économie de marché s’est avéré si destructeur, que la solution, au niveau mondial, comme au niveau national ou local ne peut passer, que par un changement radical de paradigme. Il faut impérativement remettre l’être humain au centre des préoccupations, et non pas la recherche frénétique de profits et la satisfaction maladive de la cupidité insatiable d’une infime partie d’individus.
Cette oligarchie qui a créé ce système aberrant a perverti toutes les strates de la société et à l’échelle mondiale. De sorte que changer d’un seul coup de paradigme est à peu près impossible. Ce que je crains c’est que cette oligarchie dans sa folie nous entraine dans une catastrophe à l’échelle mondiale. En tout cas, pour l’instant, on y courre à grands pas. Raison de plus pour réfléchir et essayer de mettre en place partout où c’est possible un autre modèle de fonctionnement.
Réponse de le 16/04/2017 à 14:35 :
Votre modèle est celui du Vénézuela, de Cuba et en son temps le la Roumanie, de l'Argentine. Cà ne fonctionne jamais. Prétendre l'ultra-libéralisme est une ineptie. Ce n'est en rien le modèle européen qui est selon certains même trop régulé. La France a fait des erreurs d'orientations à cause de gens comme vous qui ont cru d'abord en Mitterrand (fiasco de relance en 83), Chirac, Sarkozy/Fillon (explosion de la dette) etc. qui ont manipulé l'opinion au moment des élections. Ce ne fut pas le cas de centristes comme Giscard qui a laissé un bon bilan, Bayrou qui a alerté de la dette dès 2002 et aurait été meilleur président que Sarkozy, ou Macron dont le programme objectif est soutenu à raison par le majorité des économistes dont le prix Nobel Jean Tirole. Sa politique est la plus rassembleuse et réaliste. On ne s'en sort que grâce au commerce mondiale avec une certaine régulation mais certainement pas dans les modèles fermé à la le Pen ou à la Mélechon ou aux clivages de la société comme avec Fillon. On ne peut réguler des Gafa type Google etc qu'à l'échelon européen. A l'échelon français on ne pèse rien et on perd les services associés comme ce fut le cas de Cuba, de la Roumanie, de l'Argentine etc qui peinent toujours à rattraper leurs retard.
Réponse de le 16/04/2017 à 19:58 :
@la réalité
Vous vous méprenez beaucoup en croyant que je suis de ceux qui ont soutenu Mitterrand.
Je n’ai jamais prêché pour un modèle fermé, j’estime qu’il y a une autre orientation possible. Voir le site des « économistes atterrés » ces gens-là ne sont pas plus idiots que les autres, et leurs propositions sont réalistes ;
http://www.atterres.org/page/manifeste-d%C3%A9conomistes-atterr%C3%A9s
D’autre part, les économistes qui suivent jean Tirole ne sont pas majoritaires. Les thèses de Tiroles sont contredites par d’autres Nobel Joseph Stiglitz, Maurice Allais. Et puis vous n’avez peut-être pas compris que le Nobel d’économie n’est pas un gage de savoir-faire. C’est une récompense donnée à un travail d’analyse dans un contexte donné, mais qui n’a pas spécialement de valeur absolue. L’économie n’est pas une science exacte. Comme le disait le regretté Bernard Maris, « l'économiste est celui qui est toujours capable d'expliquer ex post, pourquoi il s'est, une fois de plus, trompé. »
a écrit le 16/04/2017 à 9:38 :
Du nouveau pas du reconnu et pas de copier coller de Macron et Fillon, oui maintenant il nous faut du Le Pen ou du Mélenchon
Réponse de le 16/04/2017 à 14:40 :
Le Pen = Ceaucescu et Mélenchon = Chavez ou Castro. Gardez tous vos vieux objets et bijoux de famille, çà vous servira bientôt pour échanger contre quelques sachets de pâtes afin de manger une fois tous les 2 ou 3 jours.
a écrit le 16/04/2017 à 9:09 :
Mélenchon à deux points de Macron et Le Pen (sondage) mais la marge d'erreur sur ce sondage est de 2,7 points

Conclusion, encore un article biaisé avec des chiffres bien trop proches pour pouvoir donner une interprétation fiable.
Réponse de le 16/04/2017 à 14:45 :
Un sondage ne donne pas d'interprétation c'est juste "une situation à un instant T" Autrement dit actuellement il y a 4 candidats possibles. Il faudra regarder les "sondages" et "tendances" des deniers jours pour avoir peut-être plus de précision sur le vote qui ne peut être prévu actuellement. Tout dernier événement extérieur imprévu va jouer donc les derniers jours seront sans doute plus précis pour faire un pronostic exact.
a écrit le 16/04/2017 à 8:58 :
Hamon+Meluche+Poitou+Artaud+MLP= 60% anti économie de marché et bastion de l'anti liberalisme
L'exception française!
a écrit le 16/04/2017 à 8:55 :
Je me fais du souci pour les français, tellement prêts à croire en n'importe quel bonimenteur, qui leur promet la Lune. Le risque est de subir une déchéance à la grecque, avec augmentation du chômage, fin des prestations sociales déjà à un niveau insensé (30% du PIB plus de 650 milliards sont déjà redistribué). La simple addition des voix (via les sondages) des bonimenteurs (FN, Mélanchon, Poutou, Arthaud, et autres Hamon) est irréelle..
a écrit le 16/04/2017 à 2:06 :
Voter Mélenchon c'est favoriser un second tour le Pen - Mélenchon. Du temps de de Gaulle Vichy et les communistes sans de Gaulle. La majorité des français ne peut s'y retrouver et ils n'auront pas ni l'un ni l'autre la majorité aux législatives, donc la pire situation qui soit. Seul Macron rassemble largement l'ensemble des français et il aura la majorité à l'assemblée comme Giscard dans la même situation à l'époque et qui a été un très bon gouvernement centriste qui est la tendance majoritaire en Europe malgré les alternance favorable aux partis droite-gauche.
Réponse de le 16/04/2017 à 9:08 :
Oui vous avez parfaitement raison avec les Centristes c'est une bataille qui s'annoncent en a !, a! en avant ! et marche arrière toutes , cela n'a jamais marché , jamais d'accord ! mais alors dirigé par un Ministre d'un gouvernement Socialiste alors là , c'est une expérience de laquelle on peut ne jamais revenir , cela peut aller très fort .
Réponse de le 16/04/2017 à 14:58 :
@ Bill : le système bi-partisan en France rend plus difficile l'arrivée d'un gouvernement Centriste. Mais c'est arrivé sous Giscard en 74 et s'est très bien passé. Le bilan a été largement positif. La France avait une économie saine qui s'est dégradée ensuite sous Mitterand avec son erreur de relance solitaire en 81/83 qui a abouti au contrôle des change. Celà étant, la majorité des gens est modérée et centriste en France comme en Europe et comme dans beaucoup de pays. Beaucoup de gens de droite et gauche modérées se retrouvent dans les valeurs du Centre. Il n'y a donc aucune difficulté dès lors que Macron serait élu à avoir une majorité parlementaire sous l'étiquette du parti En Marche. On ne peut en dire autant des partis extrêmes comme Mélenchon et le Pen s'ils étaient élus car ils sont exclusifs les uns des autres. Beppe Grillo l'a prouvé en Italie par exemple et bien d'autres. Macron n'a jamais été socialiste, il n'a d'ailleurs pas la carte du parti et a refusé de travailler pour Fillon. Il est Centriste ce qui inclue une partie de la gauche et de la droite. Si vous croyez qu'il faut "casser la baraque" comme Fillon ou adopter le modèle de Cuba ou du Vénézuela et l'alliance bolivarienne comme Mélenchon ou le modèle de la Roumanie de Ceaucescu ou de l'Argentine en leur temps comme le Pen, plongez vous dans ces modèles ce sont les pires.
Réponse de le 16/04/2017 à 19:35 :
navré mais micron a passé quasiment 5 ans au gouvernement pour en arriver à une situation plus que catastrophique, ses résultats sont les pires de l'UE que ce soi au niveau chômage, dtte, déficit, TOUT est nul, et pourtant il était conseiller spécial d'hollande puis ministre de l'économie, TOUS les pays européens sont à flot sauf la FRANCE et son ministre de l'économie qui s'est sauvé il y a qq mois pour ne pas assumer son incompétence. et le @micronestnul ne peut pas le nier les cjiffres sont inattaquables, MICRON a coulé la France.
a écrit le 15/04/2017 à 23:34 :
Manque de chance, c'est le banquier commercial privatiseur qui risque de faire autant de dégâts que Sarko. Je reste surpris que mes compatriotes, malgré une éducation largement supérieure aux autres pays développés, restent aussi ahuri face à la pub télé. Peut-être serait-il intéressant de constater son échange de paroles avec Elise Lucet sur Sanofi qui est absolument irréel... Voyez, vous constaterez. Et pour le plus important : avec 50% des bénéf donné aux actionnaires, vous ... n'investissez plus. C'est impossible.
Réponse de le 16/04/2017 à 2:16 :
@ Yvan : plus de 40 économistes donnent raison au programme de Macron, l'OFCE en plus, des prix Nobel d'économie comme Jean Tirole qui est excellent et ses équipes en plus. Comment pouvez vous reprocher à Macron d'avoir tort si vous analysez son programme qui est équilibré et réaliste puisqu'il ne prévoit pas comme Fillon la France leader d'ici 10 ans avec la suppression de 500.000 emplois publics et hausse de 2 poins de TVA qui sont forcément déclencheur de récession comme tout le monde l'admet, mais 7% de chômage ce qui est réaliste et honnête. L'argent de l'actionnariat dépend des entreprises qui l'investissent selon leurs besoins. Quand le contexte est favorable en France ils investissent. Leur prendre ne les aide pas. Les actionnaires se sont vos caisses de retraites, vos assurances vie etc. Personne ne régule sans accord mondial les entreprises sinon elles délocalisent leur siège et beaucoup de pays sont prêts à les accueillir donc ne rêvez pas. Idem quand les français sont trop taxés comme avec Mélenchon ou le Pen, ils partent et ce sont les créateurs de valeurs en pratique.
Réponse de le 16/04/2017 à 11:20 :
@ Luc

Et combien d'économistes lui ont donné tort ? Surtout que récupérer les soutiens de Hollande, quand on est l'héritier spirituel de Hollande, ça veut bien dire ce que ça veut dire. Inutile donc de considérer que c'est un argument crédible : si ces gens sont les clients du PS, ça les regarde, ils ont sûrement leurs raisons. De là à considérer qu'ils sont davantage que ce qu'ils sont, il y a une marge assez énorme. Même Hollande a reconnu qu'il avait fait une boulette en supprimant la TVA sociale mise en place par Sarkozy.

La hausse de TVA, d'ailleurs reprise (partiellement et mollement) par Mélenchon, solutionne le problème de l'injuste protection d'une partie de la population contre l'effort qu'il est juste que toute la nation fournisse. Tout le monde paie la TVA, et d'ailleurs Fillon ne prévoit d'augmenter que le taux normal, ce qui laisse une grande partie de la TVA inchangée. En revanche les employeurs ne paient pas la CSG, seuls ceux qui ont un revenu la paient. Vivent-ils en France ou pas ? Pourquoi ne devraient-ils pas participer à l'effort national ? Je veux bien comprendre qu'on essaie de nous faire pitié en disant que la CSG ne concerne pas les bénéficiaires d'aides publiques (parent isolé, RSA, etc...), mais en proportion combien sont-il comparé aux employeurs ? Au-delà de la question de la justice, il y a aussi la question de l'importance de l'effort fourni. La hausse de la CSG est une baisse directe du pouvoir d'achat, et encore pire que celle de la TVA puisqu'elle est concentrée sur ceux qui sont salariés ou retraités. Une hausse d'un point de CSG rapporte déjà à l'état le double de la hausse d'un point de TVA, autrement dit chacun paie plus. Mais comme en plus la hausse concerne moins de gens, elle est encore plus importante pour ceux qui y sont soumis, afin que certains en soient exemptés. Je ne trouve pas étonnant que l'extrême-gauche appelle les socialistes des social-traitres, avec des idées comme la hausse de la CSG.

Quant à l'effet que vous craignez vis-à-vis du chômage, d'une part c'est le même avec la CSG (il est même probablement inférieur à celui de la CSG, vu que la hausse de la TVA coûte globalement moins cher), et d'autre part Fillon prévoit des investissements massifs, contrairement à Hollande junior. A pouvoir d'achat équivalent, c'est l'investissement qui crée des emplois. Moins de pouvoir d'achat et moins d'investissement, ça veut dire plus de chômage avec Macron. Ne tendez pas le bâton pour vous faire battre. La hausse de la CSG arrange plus les employeurs, c'est un fait, mais ils ont déjà des marges restaurées par l'action de Hollande sénior. Qu'ils se montrent responsables et participent à l'effort, comme tout le monde.
Réponse de le 16/04/2017 à 15:22 :
@ Axel : la hausse de 2 points de la TVA touche largement le commerce 75% (25 % d'importations seulement) et tout le monde dont le panier de la ménagère et est donc totalement injuste par rapport à une hausse inférieure de 1,7% de CSG qui touche les plus aisés. Cà a nettement moins d'impacts négatifs que la hausse de TVA puisque çà touche légèrement un patrimoine valorisé et non tous les achats y compris immobilier. De plus l'ISF est supprimée pour les investissements productifs. Mesure également plus juste et plus efficace pour l'économie qui se redresse plus vite et crée plus d'emplois donc de ressources. Si plus de 40 économistes majoritairement "indépendants" réputés préfèrent le programme Macron dont le prix Nobel d'économie Jean Tirole et ses équipes c'est justement pour ce point entre autres. Aucun économiste indépendant ne donne tort au programme Macron. Une hausse de 2 points de TVA est récessif, surtout combiné à la suppression de 500.000 emplois publics, ce qui est énorme et va générer des grèves mémorables et des blocages au final extrêmement coûteux. De plus Fillon a manifestement surpayé sa famille plus d'1 million d'euros entre autres détournements de fonds publics sans se rendre compte que si chaque français faisait çà il irait directement en case prison. Donc irréaliste de pouvoir mener un réforme aussi brutale avec de telles casseroles surtout avec un gouvernement et soutien composés de gens peu fréquentables comme Jacob maire de Provins et sa réputation sulfureuse. La suppression de la taxe d'habitation, taxe reconnue par tous les candidats comme totalement injuste et compensée auprès des communes est également une très bonne mesure en particulier pour le milieu. Seul Macron propose cette excellente mesure et l'ensemble est le plus juste, équitable et réaliste. Fillon a gouverné 5 ans et a laissé la France encore plus endettée qu'il ne l'avait trouvé il tente donc de revenir mais n'a toujours rien compris, il rafistole et on voit bien que c'est un mauvais perdant alors qu'il aurait pu laisser Juppé à un moment donné. Ce n'est donc certainement pas le meilleur candidat que l'on puisse avoir et Macron est assurément plus compétent et intelligent que lui avec un programme plus sérieux, au delà des clichés de campagne électorale qui tentent de faire croire que Fillon serait devenu super alors qu'il a e plus les mêmes losers incompétents autour de lui.
Réponse de le 16/04/2017 à 20:22 :
un seul mensonge de votre part permet de juger de votre honnêteté intellectuelle (grand mot pour vous): "hausse de 2 poins de TVA qui sont forcément déclencheur de récession comme tout le monde l'admet," qui ose cette ineptie à part vous?? 2% de hausse d'un taux de TVA et récession, mais mon pauvre ami travaillez vous? si oui à la chaîne.??car sortir une telle niaiserie faut être vraiment ignare en matière fiscale et économique.
Réponse de le 17/04/2017 à 20:50 :
@ Luc 2

Vous considérez qu'une hausse d'impôt qui touche plus lourdement les revenus les plus élevés est juste. Moi je considère qu'une hausse juste ne peut pas exclure les employeurs pour le simple fait qu'ils sont employeurs, car ils ont déjà été moins matraqués que les classes moyennes par cinq ans de politique socialiste. Même si je suis conscient que les employeurs créent des emplois, il n'y a absolument aucune raison qu'ils échappent à la totalité de l'effort demandé aux autres. Surtout que Macron ne veut pas juste augmenter la CSG au lieu de la TVA, il veut aussi ne supprimer l'ISF que pour ceux qui ne paient déjà pas la CSG. Et ce alors qu'ils ne sont qu'un rouage dans la chaîne de la création d'un emploi. Je ne sais pas s'est le tarif spécial immenses fortunes, comme dit Le Pen, vu qu'elle exagère souvent, mais ça y ressemble fortement.

Par ailleurs, ce que vous appelez revenus les plus élevés sont effectivement les plus concernés par la hausse de la CSG, mais par revenus les plus élevés il faut comprendre tous les salaires et retraites de France. C'est certain que quelqu'un qui n'a pas de revenu ne paiera pas de CSG alors que quelqu'un qui en a un en paiera. Sinon il paiera en proportion de son revenu exactement la même chose que n'importe qui d'autre, donc les plus hauts revenus ne seront pas plus touchés, en proportion. Les seuls qui ne sont pas touchés en proportion de leur revenus sont les exemptés, et même si ce n'est pas le cas de tous, les exemptés de CSG sont globalement les plus riches des riches : ce n'est pas acceptable. Et faire passer cette exemption comme une mesure sociale l'est encore moins, étant donné le peu de gens qui seront véritablement exemptés pour une raison sociale.
a écrit le 15/04/2017 à 20:12 :
C'est dur dire que Fillon monte en flèche et que Macron descend en flèche
Réponse de le 15/04/2017 à 23:13 :
Pour moi quelqu'un qui commence une campagne électorale avec 34% d'intention de vote et qui va la finir à 20% n'est surement pas une flèche.
Réponse de le 16/04/2017 à 2:23 :
@ Totor : Fillon plafonne dans les derniers sondages, toujours devancé par Macron. Fillon ne pourra pas demander aux français une hausse de TVA de 2 points qui est récessive et 500.000 emplois publics de moins avec sa malhonnêteté chronique dont il ne se rend même pas compte. Plus d'1 million d'euros pour quelques années de services de sa famille est un abus. Macron rassemble plus largement et est honnête. Associer banquier et voleur est ridicule. Pompidou a travaillé chez Rothschild, Emmannuelli aussi ils ont pourtant été honnêtes at appréciés.
Réponse de le 16/04/2017 à 12:27 :
comment oser dire qu'une augmentation d'UN TAUX de TVA sur 3 aurait des effets récessifs?? effet marginal sur notre économie, de plus engendrant de fait une augmentation des prix des produits importés, sachant que ces 2% permettront une baisse drastiques des coûts de revient des produits FRANCAIS. Quant aux 40 économistes, une eul COHEN déjç "sponsor" d'hollande et les 39 autres souvent professeurs, sont aussi des groupies socialisses. Malhônneteté cela c'est faire fi de la présomption d'innocence d'ailleurs le micron voyez ses parrains pires que tout, du sang.....https://blogs.mediapart.fr/jberman/blog/070317/macron-en-marche-vers-un-scandale-servier?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-66
a écrit le 15/04/2017 à 20:05 :
Et si on s'assumait notamment ceux qui postent ici :
La France est un pays démocratique , caitaliste ( eh oui !) , catholique ( n'en déplaise à certains , nous sommes la fille ainée de l'église de ROME ) ou l'on vit bien avec les plus beaux paysages et les plus beaux rivages maritimes d'EUROPE . Alors , arretez de raler : ne mélenchon pas les torchons et les serviettes , ni le fascisme de droite avec celui de gauche . Peace and love ..
a écrit le 15/04/2017 à 19:03 :
Les militants LR viennent nous voir dans les corons du nord. Ils sont les seuls à nous dire la vérité mr fiĺlon garant de nos pensions
Votez fillon ou baisse des pensions de 40% les autres candidats des menteurs
Réponse de le 16/04/2017 à 2:28 :
Fillon est de la Sarthe, Retailleau de Vendée, ils ne connaissent pas les problèmes ni la culture des Hauts de France comme Macron qui en est originaire comme sa famille et qui est entouré de personne comme Jean Paul Delevoye, nordique aussi très apprécié. Apprenez à reconnaître les gens de valeur de votre région plutôt que de croire aux bonimenteurs comme Fillon qui se prenait pour de Gaulle et s'est fait prendre la main dans le sac.
Réponse de le 16/04/2017 à 7:26 :
PAPY, RENTRE A LA MAISON !
a écrit le 15/04/2017 à 19:02 :
Ne serait-ce que pour voir ce que feront les Allemands si Mélenchon est élu, je tenterai bien le coup. Après tout, l'Allemagne est la seule à profiter d'un €uro faible et il n'y a aucune raison que ça continue. L'Europe est une nécessité pour Tous les Européens... dans la mesure où elle est démocratique, uniformisée socialement, fiscalement, écologiquement responsable, solidaire. C'est loin d'être le cas, on s'éloigne tous le jours un peu plus de ces objectifs, ce qui tend à faire que l'Europe n'est plus une "nécessité". Les populistes se sont emparés du problème et ils risquent de l'emporter.
Que faire donc entre continuer avec une Europe dévoyée et donner le pouvoir aux populistes dont on sait que l'issue à laquelle ils conduisent est fatale. Le statu quo est de toutes façons intenable. Des jours sombres sont devant nous.
Réponse de le 15/04/2017 à 21:36 :
Ce sont des conneries déblatérées par des elites délétères comme le délire des millions de pauvres de plus qu'en france... en oubliant le surcout exorbitant des loyers en france et donc de la rente sur les pauvres et classes moyennes, c'est le reste à vivre qui compte et là il n'y a pas photo... du story telling pour masquer leurs échouages nombreux ! je me souviens comme c'était hier des critiques du modèle allemand reposant par trop sur les exportations d'ou sa fragilité !! l'inénarable A minc... A mourir de rire...
forcément car critiquer la france relativement à l'allemagne c'est remettre en cause leur magistère... c'est désolant tous ces perroquets qui reprennent ces mensonges comme des vérités à force d'être répétées à dessein...
La productivité des usines renault repose sur les robots allemands, suisses etc...

Les elites francoises ont toujours raconté ce genre de conneries pour se couvrir...

L' allemagne exportait très bien avec le mark fort...

La france était deja très en retard lors des deux premières revolutions industrielles derrière meme le benelux... une habitude...
Réponse de le 16/04/2017 à 2:37 :
@ Valbel89 : l'euro n'est pas si faible et ne profite pas qu'à l'Allemagne. Mélenchon veut mettre en place une constituante et 6e république et passer une alliance bolivarienne, autant dire que c'est complètement à côté des réalités actuelles, il risque de voir l'Allemagne se rapprocher comme avant des pays de l'Est et de sa zone mark antérieure voire de la Russie et sans la Grande Bretagne nous serions encore plus isolés qu'avant l'Union européenne. C'est un délire à la Mélenchon qui a toujours eu pour modèle le Venezuela et Cuba. Son analyse est de dire que l'échec du Venezuela c'est le bas prix du pétrole, c'est archi faux puisque d'autres producteurs ne sont pas dans la situation de faillite de ce pays. Heureusement que nous avons Macron qui est bien plus réaliste et dont le programme tient la route.
a écrit le 15/04/2017 à 18:43 :
une finale lepen melanchon et la france signe son arret de mort
dieu merci dans les regimes gauche plurielle, les premiers a etre liquides sont ceux qui ne recoivent pas les promesses pour lesquelles ils ont vote
la france, pardon, l'ursf, deviendra championne du monde de camp de concentration, devant la coree du nord
a écrit le 15/04/2017 à 18:27 :
Nous serons derriere melonchon jusqu'au bout mais qu'ils sachent les fillonistes et les macronistes hollandistes même au pire des senarios les plus pourrit ou quelqu'un d'autre sera face à marine le pen rien que pour faire tomber le systeme corrompus PS.LR je pense que les electeurs melenchon par defiance ils vont s'asseoir sur leurs convictions et voteront le pen pour enfinir avec cette caste monarchique qui gouverne depuis la liberation le systeme doit tomber il faut du changement parce que avec fillon ou macron au cas ou , tout resterait en place et rien ne changerait sauf la generalisation de la corruption
Réponse de le 15/04/2017 à 19:04 :
@ Frédéric : Quelle méconnaissance des réalités ! La dynastie le Pen a plus de 60 ans, elle a été mise en place contre de Gaulle. Et Mélenchon est en politique depuis plus de 40 ans, ancien trotskiste, communiste, franc-maçon, pro Chavez et Castro, proche de l'ex-Urss et désormais de Poutine etc. Le Pen allaitée par des membres extrêmistes de la Douma russe a détourné des fonds européens et va voir son immunité parlementaire levée par la Justice. Mélenchon est le plus riche des candidats. Il ne rentre jamais dans le détail de ses mesures qui sont catastrophiques, regardez les vidéos c'est un simple licencié en philo beau parleur incompétent et il répond des inepties à chaque question précise et importante, tout comme Marine le Pen. Si vous appelez çà le renouveau où l'honnêteté entre autres des idées vous êtes aveugle ! Le centre a gouverné en 74 avec Giscard, le bilan a été positif, Macron est dans cette ligne et n'a rien de quelqu'un ancré dans le système car récent en politique et créateur d'un parti d'à peine 1 an. C'est plutôt lui le moins dans le "système" et le renouveau avec ses équipes à parité hommes et femmes et dont beaucoup viennent de la société civile. Et ne dîtes pas que les ralliements prouvent qu'il est dans le système çà n'a rien à voir.
Réponse de le 16/04/2017 à 1:09 :
J'ai passé l'age de croire au père noel et le dernier qui a possedé ma famille et pas moi ce judas d' hollande detrompez vous je connais l'histoire de mélenchon et le pen par cœur dans la vie ,sans oublier que avec internet aujourd'hui plus de mystère comme je sais aussi que vous faite partie de l'armee du net mobilisée pour soutenir macron c'est de bonne guerre cela ne me choque pas, tout cela pour vous dire macron est un produit 100% hollande il eté secretaire d'état de hollande avant de devenir son ministre et le fils de hollande en ce moment dans ses rangs , et je connais son passé financier dans les banque en un ans on ne construit jamais 22% d'intention de vote .c'est un leurre sorti du chapôt de hollande et il ne trompera personne sauf les naïfs c'est la continuité du hollandisme et le programme libéral de hollande. Mr mélenchon je le connais depuis 30 ans j'ai plus confiance en lui que tous les autres et je suis tres lucide même s'il fait 40 % de son programme je serais heureux et j'en suis sûre qu'il fera plus quand il sera elus prochainement aucun candidat n'est aussi intègre qualité numero 1 pour etre president en plus il a plus d'experience que ce novice de macron c'est un leurre je dis bien joué mr le judas hollande
a écrit le 15/04/2017 à 16:41 :
Voter Mélenchon c'est favoriser un second tour le Pen - Mélenchon. Du temps de de Gaulle Vichy et les communistes sans de Gaulle. La majorité des français ne peut s'y retrouver et ils n'auront pas ni l'un ni l'autre la majorité aux législatives, donc la pire situation qui soit. Seul Macron rassemble largement l'ensemble des français et il aura la majorité à l'assemblée comme Giscard dans la même situation à l'époque et qui a été un très bon gouvernement centriste qui est la tendance majoritaire en Europe malgré les alternance favorable aux partis droite-gauche.
Réponse de le 16/04/2017 à 0:10 :
Il n'y a aucune chance que En Marche passe de 0 à 289 députés en une seule élection, d'autant plus que les autres partis ne vont pas lui faire de cadeaux...

A moins que macron ne passe des accords électoraux, mais avec quel parti? Le PS, LR, l'UDI ? Et que deviendrait sa crédibilité auprès de ses électeurs s'il passe des accords avec ce qu'il restera du PS ou des LR après la défaite?

Et puis ily a le sénat qui restera à droite jusqu’aux prochaines sénatoriales, quoi qu'il arrive. Et on sait à quel point ces gens sont revanchards et vont tout faire pour empêcher Macron de réussir.

Malheureusement on peut étendre ceci aux autres candidats.

Le FN n'a aucune chance de passer de 2 à 289 députés en une seule élection. Il peut tenter des accords électoraux avec les fillonistes mais il risque de ne plus en rester beaucoup. Ce qui attend plus vraisemblablement le FN c'est une guerre ouverte à la tête du parti entre marionistes et marinistes après la défaite.

Idem pour LR qui va probablement exploser dans les deux droites traditionnelles (UDF-RPR), celles que l'UMP devait réunir en une machine de guerre et que Sarkozy a bouzillé en la prenant pour son jouet personnel.

Le PS n'est pas mieux barré avec la fraction de droite du parti qui va se scinder entre les macronistes de la 25eme heure et ceux qui voudront conserver le contrôle du parti (après avoir purgé Hamon en profitant de son score décevant). Et de l'autre une fraction de gauche qui voudra se rapprocher des Insoumis.
Réponse de le 16/04/2017 à 2:58 :
@ Vraiment : ce que vous dites n'est pas faux excepté pour des candidats comme Macron ou Fillon qui ont bien plus de facilités à rassembler et en particulier Macron car il attire des gens de droite, du centre et de gauche donc il fera comme tout le monde des accords, il n'y a rien de mal à regrouper des français de bonne volonté, au contraire. Ils seront sous l'étiquette d'En Marche comme il l'a demandé. Giscard avait obtenu dans une même situation la majorité parlementaire en 74. Cette majorité serait par contre improbable avec Mélenchon qui ne va pas attirer la droite ni le centre ou pour Marine le Pen qui n'attirera pas à l'inverse la gauche comme le centre. Ce ne sera pas facile non plus pour Fillon alors qu'il n'est que peu soutenu déjà dans son propre camp et encore moins en externe. C'est donc bien Macron objectivement le mieux placé pour rassembler et pouvoir gouverner des gens très proches et cohérents (les électeurs de Juppé, Bayrou, Hollande, du Centre, de Hamon en partie, et une part des écologistes etc sont proches. Cà fait beaucoup de monde en plus des 577 candidats d'En Marche sur plus de 16.000 candidatures reçues. De Gaulle avait fait plus compliqué avec des gouvernement d'Union nationale et des communistes si vous voulez des exemples plus complexes que celui de Giscard. Les français savent soutenir le président qu'ils ont élu quand il est rassembleur comme Macron et pas clivant comme Mélenchon, le Pen voire Fillon.
Réponse de le 16/04/2017 à 10:13 :
Soit Macron a une majorité de députés sous son étiquette et réussit à la garder unie, soit il sera obligé de construire des majorités de projets.

Considérant que les soutiens de Macron à la présidentielle vont de Robert Hue à Alain Madelin en passant par des Valsistes défroqués du PS et des UDI écœurés par Fillon, je ne vois pas comment il arrivera à rassembler ce monde sur les projets qu'il veut porter et qui alternativement vont heurter une partie de son électorat.
Et on sait que c'est comme ça que Hollande a perdu sa majorité, sa réélection et finalement le PS.

Pour ce qui est des majorités de projets, j'ai bien peur que le pays ne soit pas mûr pour une politique de collaboration. Les français disent qu'ils en rêvent mais ce sont les premiers à hurler quand un député déroge à la discipline de vote du parti. Macron va se heurter à un ennemi puissant, la mécanique de la 5eme république qui accepte les cohabitations mais pas un gouvernement sans majorité. Le premier ministre va passer son temps à repousser des motions de censure et sera empêtré dans la recherche continuelle du consensus.

Qu'on se souvienne de la loi travail et de la déchéance de la nationalité. La première était impopulaire mais aurait du avoir le soutien de la droite, la seconde était populaire et aurait du avoir également le soutien de la droite. Et bien sur ces deux projets le gouvernement a été mis en minorité, a du dégainer le 49.3 et se défendre d'une motion de censure du gouvernement Valls (que la droite aurait du voter si elle avait été cohérente).

Ceci pour illustrer que les français et leur représentants n'ont ni la maturité politique nécessaire, ni la constitution qui va avec les gouvernements de coalition.
Réponse de le 16/04/2017 à 18:39 :
Un seul souci la majorité des français ne peut se rassembler que derrière quelqu'un qui est contre l'europe actuelle... Le non de 2005 et le passage en force antidémocratique du ps et de l'ump de l'époque ainsi que la qualité de ce que l'europe nous propose actuellement fait que s'il faut un rassembleur choisissez le parmi les non libéraux donc par définition ni Fillon ni Macron...
Réponse de le 19/04/2017 à 13:11 :
La majorité des français est contre le système actuel imposé par les libéraux représentés par Fillon et surtout par Macron. Heureusement pour le système la beaucoup d'anti ststème ne votent pas ou eparpillent leur voix pour des "petits" candidats car le système apr l'intermédiaire des médias leur dit que ceux qui ne sont pas pour les libéraux sont extrémiste sans leur dire la vérité qui est que le premier des systèmes extrémistes est le libéralisme. La majorité ne peut donc être représentée que par mélenchon ou Le pen pour changer le système... L'histoire ne dit pas si un système non extrémiste et parfaitement démocratique (donc pas l'actuel qui est antidémocratique) peut fonctionner... La première démarche pour le savoir serait d'avoir une pluralité médiatique partagée entre privé public et associatif...reste à voir quel candidat est suffisamment démocrate et non extremiste pour proposer cela... Je vous laisse chercher...
a écrit le 15/04/2017 à 15:29 :
Voilà ou nous en sommes aujourd'hui, grâce à tous nos politicards de tous bords depuis des années .De tous ces menteurs et manipulateurs qui n'ont vu que leurs propres intérêts au dépend de la France ! Ce qui fait peur, c'est de constater que la France s'enfonce inexorablement par rapport à l'Allemagne à tous les niveaux !
Oui j'ai peur de tous ces marchands de rêves car il me semble que c'est bien le travail qui peut nous sauver face à la mondialisation !
Pour ceux qui n'auraient toujours pas compris, tous les avantages obtenus se paient cash par la suite, rien n'est gratuit ! il faudra bien passer à la caisse !
Réponse de le 15/04/2017 à 16:32 :
oui ce qui me fait le plus sourire c'est les pseudo théories qui viennent nous expliquer que nos emprunts sont la faute des autres .... et qu'on ne doit pas les rembourser. On croit rêver...
a écrit le 15/04/2017 à 13:07 :
triste pays,tristes citoyens qui tournent le dos a celui qui s'est battu pour leur bien pendant cinq ans!place aux arrivistes menteurs de tous poils,le pays va vite déchanter,attention a la pluie de taxes et d'impots nouveaux!
Réponse de le 15/04/2017 à 14:25 :
@elu ps. Vous me faites rire. "attention a la pluie de taxes et d'impots nouveaux! " Il y a une pluie d'impôts nouveaux avec votre idole Hollande et la TVA a été augmenté. Hollande c'est battu pour notre bien vous rigolez ? Je me souviens encore de ses propos mon ennemis c'est la finance..., moi président je. Mou président je serai Hypocrite comme les autres.
Réponse de le 15/04/2017 à 16:45 :
@ Nantes 44 : Hollande a nettement amélioré la situation du pays si vous regardez toutes les courbes. Cà a certes été lent mais normal pour un pays qui nécessitait une vingtaine d'années pour résoudre l'immense dette laissée par le gouvernement Fillon. Le Japon pays le plus endetté au monde et qui a pourtant sa propre monnaie supporte sa dette depuis les années 80; Donc la France s'en tire mieux grâce à l'euro et l'Union européenne et Hoillande a fait du très bon travail, regardez les ventes de Rafale et autres armements, les multiples accords, l'essor des start-up etc
Réponse de le 15/04/2017 à 18:25 :
@elu ps. Un petit coup de mou dans la dernière ligne droite, rien de grave. Il doit bien vous restez encore un peu de pommade pour apaiser les douleurs. Ce soir une petite verveine au coucher et le 23 avril au soir, une petite soupe à la grimace. Ensuite 2 semaines pour se remettre d'aplomb et avaler son chapeau.
Réponse de le 15/04/2017 à 18:45 :
hahaha
un elu de gauche qui s'inquiete des taxes!!!
inquietez vous de la faillite et d'un resultat a la venezuelienne, proche de la pologne de jaruzelski!
la il ne s'agit plus de taxes, mais de style de vie!
Réponse de le 15/04/2017 à 20:04 :
@Jean "Hollande a nettement amélioré la situation du pays".
On croit rêver. Comparez la situation de notre pays par rapport aux autres pays moteurs de l'Europe et vous comprendrez vite que Hollande c''est planté. Les 2 premières années ont été catastrophiques, il a fait fuir les capitaux & investissement hors de France. Quant à Fillon il a connu pendant qu'il exerçait la plus grande crise économique depuis 1929 qui a été solutionnée par ne politique de relance commune et planétaire.
a écrit le 15/04/2017 à 12:30 :
La majorité des Français votera Mélenchon, car seul son programme s'attaque aux cancers de la société, le chômage, l'insécurité, et la Finance qui en est à l'origine, quelques uns qui se gavent pendant que les autres se serrent la ceinture et peine à boucler les fins de mois. Le travail doit être rémunérateur et pas les placements.
La société doit être pacifique, écologique et humaine, c'est cela le vote Mélenchon et si cela ne plait pas aux banquiers l'on s'en passera!
a écrit le 15/04/2017 à 11:37 :
BBffff! que du sang et des larmes , mais qu'est-ce que cela va changer on le vie depuis des années
a écrit le 15/04/2017 à 11:33 :
Voter Mélenchon c'est favoriser un second tour le Pen - Mélenchon. La majorité des français ne peut s'y retrouver et ils n'auront pas ni l'un ni l'autre la majorité aux législatives, donc la pire situation qui soit. Seul Macron rassemble largement l'ensemble des français et il aura la majorité à l'assemblée comme Giscard dans la même situation à l'époque et qui a été un très bon gouvernement centriste qui est la tendance majoritaire en Europe malgré les alternance favorable aux partis droite-gauche.
Réponse de le 16/04/2017 à 9:36 :
Giscard a surtout ete le premier president à presenter un budget en deficit
Macron avec toutes ses promesses pour plaire à tout le monde,est bien parti pour en faire autant
ex chiffrez lla promesse d'un chomage universel ,,,,???usine a gaz comme les intermittants du spectacle
chiffrez la suppression de l'exoneration de la cote mobilere qui va payer

chiffrez le installations pour un service militaire d'UN mois

chiffrez le trop de fontionnaires .EX tous les fonctionnaires attaches aux anciens présidents ,premier mimistres ,ministre de l'interieur , 1300 agence d'etat, sous prefecture etc
a écrit le 15/04/2017 à 11:09 :
Les Français ont bien comprit que l'Europe de Bruxelles est le Cancer de la France ;

Le Frexit sera salvateur pour les pays qui souffrent de cette Europe des voyous ;

Ipso Facto, le Frexit mettra fin à la Commission de Bruxelles, l'Italie, l'Espagne, le Portugal et ... LA FRANCE retrouveront leur souveraineté perdue ;

Ces 4 pays pourront battre monnaie, les pays européens de l'est à bas cout qui nous ont pillé nos entreprises devront payer très très cher pour bénéficier de la protection des armées européennes, notre argent reviendra ainsi pour une grande partie,

les gouvernements de l'Italie, l'Espagne, le Portugal et ... LA FRANCE pourront instaurer les taxes lourdes sur leurs importations en provenance de ces pays européens de l'est à bas cout

Un vrai défaut de paiement de ces 4 pays précités qui souffrent sera aussi salvateur,

ainsi soit il les voyous de la finance qui agissent en bades organisées seront ruinés, ils en seront pour leurs frais

Les anglais ont eu raison avant nous
Réponse de le 15/04/2017 à 11:35 :
Oui en effet, il convient d'ajouter que les pays proches de la France qui ont incité activement et hébergé nos évadés fiscaux sont des pays de terrorisme économique

ces pays, Le Luxembourg, la Belgique, et d'autres, doivent être mis sur le même plan que Daesh, c'est donc manu militari que la France devra prioritairement aller chercher l'argent des évadés fiscaux dans les banques de ces pays, et arrêter les financiers zélés qui ont participé de près et de loin à ces détournements d'avoirs évadés fiscalement
Réponse de le 15/04/2017 à 11:37 :
La France n'était pas dans l'Union européenne avant et avait beaucoup plus de problèmes, ainsi que les pays voisins, avec des dévaluations et compétitions permanentes et s'affaiblissait avec manque de programmes européens communs et alliance bilatérales qui furent à l'origine de conflits permanents, donc vos théories ne sont que des accusation électoralistes mensongères face aux réalités historiques.
Réponse de le 15/04/2017 à 16:40 :
L'argent se déplace comme il veut donc ne pas accorder de statut un peu particulier à la Suisse comme cà a été le cas à Monaco, Andore etc par de Gaulle en son temps çà équivaut à voir l'argent partir ailleurs où les pays ne manquent pas. Par exemple l'Angleterre peut très bien accélérer son statut de paradis fiscal comme l'Irlande ou aux Etats-Unis le Delaware. L'approche est donc plus subtile que cela. Le Frexit est une ineptie totale qui va à l'encontre des fondateurs de l'Europe donc de de Gaulle. Le Frexit est la thèse des partis extrêmistes soutenus par des puissances étrangères comme le FN et Mélenchon par Poutine voire même Fillon. Seul Macron est dans la lignée gaullienne.
Réponse de le 15/04/2017 à 18:13 :
@Différence NOTOIRE je vous cite "Les Français ont bien comprit que l'Europe de Bruxelles est le Cancer de la France ;Le Frexit sera salvateur pour les pays qui souffrent de cette Europe des voyous ;Ipso Facto, le Frexit mettra fin à la Commission de Bruxelles, l'Italie, l'Espagne, le Portugal et ... LA FRANCE retrouveront leur souveraineté perdue ;"
---> Faites fonctionner votre mémoire : Miterrand a eu le choix en 1983 nous enfoncer dans un régime pseudo socialio communiste "nationaliste" , les Rocards, Delors, Fabius l'ont avertis : nous décrocherons et finirons sous tutelle du FMI (en Fait la situation de la Grèce aujourd'hui ...).
Il a fait le pari audacieux de nous atteler à la grande locomotive Europe et Allemande.
Alors sortons si une majorité le veut, mais l'exode massif de nos jeunes talents, l'appauvrissement général de notre économie arrivera et le monde continuera à avancer sans nous.
Réponse de le 15/04/2017 à 18:19 :
@Evasionfiscale.
Les Hommes talentueux.que vous nommez "Les exilés fiscaux" ont quitté la France pour vivre à l'étranger. Si ça vous déplait moi non. La liberté c'est le droit le plus précieux qui soit.
Réponse de le 16/04/2017 à 17:23 :
Je suis parti de France et j'ai investi à l'étranger. Aujourd'hui je vis et travaille en Suisse et aussi aux U.S . Je ne regrette rien et ne retournerai plus vivre et travailler, en et pour la France.
a écrit le 15/04/2017 à 10:35 :
Se pourrait-il que les choses changent enfin?
a écrit le 15/04/2017 à 10:31 :
Sur la base du constat que l'Allemagne siphonne les pays européens en imposant la doxa économique de Schaüble, que Bruxelles est le repaire des lobbies, que la commission est dirigée par Juncker, ressortissant du Luxembourg Paradis fiscal recycleur et blanchisseur d'argent sale, que le Parlement européen est aux mains du PPE...Et qu'on ne voit pas ce qui pourrait faire que l'Europe change de trajectoire, la question se pose quand même de la souveraineté Nationale en matière économique ET monétaire. Avant 1973, lorsque la Banque de France via le Trésor finançait l'Etat, ça n'allait pas plus mal et surtout, il n'y avait pas d'INTERETS à payer au banques.
Rappelons que le montant des INTERETS payés depuis que le financement des banques à été confié au privé représente....La dette actuelle de la France.
NB: Quand un banquier "prête" de l'argent, il crée de la monnaie "ex nihilo", et ce ne sont pas les quelques 8% de fonds propres qui garantissent cette "création".
Réponse de le 15/04/2017 à 11:47 :
Pas exact puisque Bruxelles n'est responsable que de 20% des lois, les 80% restant sont celles des "Nations". Nous sommes dans l'Europe des Nations donc accuser l'Union européenne est faux la plupart du temps. L'Allemagne n'impose rien car elle n'a pas plus que ses voix lors des votes. Il y a moins de lobbies à Bruxelles qu'au sein des Nations et de nouveau Bruxelles n'est responsable que de 20% des lois donc les lobbies européens ont des pouvoirs bien plus limités qu'auprès des Nations. Avant l'Union européenne il y avait des dévaluations monétaires dites compétitives permanentes menant à des crises perpétuelles. Auparavant il y a avait des guerres régulièrement. Tout le monde fait l'Union, les "Etats-Unis, l'Union africaine (55 pays), les pays du Mercosur, la ligue arabe, des pays asiatiques et vous préconisez le démantèlement de l'Union européenne, c'est un manque d'idée reprise d'une posture électorale erronée, il faut au contraire aller de l'avant via des aspects confédéraux ou fédéraux selon le sujets mais certainement pas démanteler l'Union européenne.
Réponse de le 15/04/2017 à 15:19 :
L'inconnu à 20 % n'a pas l'air de connaître la différence entre fédéralisme et con-fédéralisme. Il va même jusqu'à nier que le fédéralisme de l'UE confisque la souveraineté et l'indépendance de chaque Etat au profit d'une commission ultra-libérale basée à Bruxelles (et son banquier basé à Berlin) que j'ai fini par appeler Caïus Julius Bruxellus. J'en suis baba.
Allez donc dire cela à Athènes, à Rome et à Madrid. Pour sûr Berlin, qui roule à fond pour le fédéralisme dont raffole Macron ne se sent absolument pas concerné. Papa Schultz et Mama Merckel redoutent avec raison un Frexit qui ferait s'écrouler leurs exportations en réintroduisant une clause de réciprocité (40 milliards d'euros d'excédants contre 70 milliards de déficit pour la France).

Il serait bon de lui rappeler que les pères fondateurs de l'Europe voulaient une Europe des peuples indépendants et souverains chez eux, et que ce sont leurs successeurs qui ont renié cette vision « en introduisant les marchands dans le temple ». J'assimile la finance aux marchands.
Outre un rapprochement et une harmonisation à rechercher entre les Etats, la vision originelle devait prêter à un organisme commun le pouvoir de réaliser des entreprises qu'aucun Etat ne pouvait concrétiser tout seul.

Peut être que son guide du routard de la politique lui rappellera la boutade de De Gaulle qui s'était écrié « la politique ne se fait pas à la corbeille ». En poussant ses recherches plus loin l'inconnu à 20% redécouvrira peut être les déclarations françaises des premiers pas.

Notre pays n'est pas peuplé que d'oublieux. Il se souvient de ce que disait Charles De Gaulle.
Voici ce qu'il disait en 1953 :

Nous sommes extrêmement loin de cette vision et ce que les dirigeants renégats des cinquante dernières années nous ont fabriqué ne fonctionne pas

« La réalité est que l'Europe se compose de nations. C'est à partir de ces nations qu'il faut organiser l'Europe.
Sur la base de cette alliance, il faut bâtir une Confédération, c'est à dire un organisme commun auquel les divers Etats, sans perdre leur corps, leur âme, leur figure, délèguent une part de leur souveraineté en matière stratégique, économique, culturelle. »

Il complétait en 1963 avec ceci :

« Tout système qui consisterait à transmettre notre souveraineté à des aréopages internationaux serait incompatible avec les droits et les devoirs de la République française. Mais aussi, un pareil système se trouverait, à coup sûr, impuissant à entraîner et à diriger les peuples et, pour commencer, le nôtre, dans des domaines où leur âme et leur chair sont en cause. Cette abdication des Etats européens, en particulier de la France, aboutirait inévitablement à une sujétion extérieure. C'est, d'ailleurs, pour éviter une telle inconsistance et, de ce fait, une telle dépendance, que nous tenons à voir l'union de l'Europe constituée par des nations qui puissent et veuillent réellement lui appartenir. »
Réponse de le 15/04/2017 à 16:33 :
@ rép de 15.19 : "La réalité européenne" a raison. De Gaulle ne voulait pas d'Europe des "patries" et était favorable à une confédération ("de l'Atlantique à l'Oural"). Il était bien conscient de la nécessité d'harmonisation, sociale, fiscale, budgétaire etc. Il n'est donc pas du tout incompatible d'avoir des aspects "confédéraux" et d'autres gérés de manière "fédérale". Il faut mieux lire de Gaulle, les Pères fondateurs, des gens comme de Boissieu etc. Un Frexit ne signifie pas clause de réciprocité, le commerce ne s'impose pas ainsi car si tel était le cas tous les pays serait à l'équilibre. Les 80% des lois votée par les nations est bien exact, l'Union européenne n'en vote que 20%, c'est très peu pour la confédération voulu par de Gaulle dont d'ailleurs l'approche se comprenait à la suite de la guerre mais aurait évolué face au monde actuel. Il était d'ailleurs plus avancé que maintenant notamment sur l'Europe de la Défense. Parmi les candidats c'est Macron qui se situe le mieux dans cette continuité et vision ouverte qu'avait de Gaulle, tout comme Giscard et Bayrou et a la meilleure approche de la nécessité pour l'Europe d'avancer sans renier les fondamentaux propres aux peuples européens.
Réponse de le 15/04/2017 à 18:48 :
votre sale racisme anti allemand d'ultra gauche est insupportable
je ne comprend pas que vous ne soyez pas blackliste
c'est dommage que la stasi n'existe plus, c'est avec joie qu'on vous aurait envoye ca......
on aurait fait ' une arrestation juste', et on vous aurait fait goute aux joies de vos valeurs et modes de vie des annees 50...
a écrit le 15/04/2017 à 10:28 :
IL faut toujours votez pour le candidat qui fait le moins de promesses A l arrive on est moins DECUE /// michel galabru/// ou pour enchaine les peuples on commence a les endormir///marat/// SUR CES ANNALYSES TRES PERTINENTE ET VRAIS QUE JE CONTINNUE A DIRE QUE MELENCHON PEUT CHANGER RADICALEMENT LES CHOSSES EN FAVEUR DUMONDE OUVRIER???///VERITE///
a écrit le 15/04/2017 à 10:21 :
Évidemment que les jeunes votent Mélenchon, ils n'ont pas vu le communisme en action (Cuba et la Corée du Nord, c'est loin : ceux qui l'ont vu au pouvoir en Allemagne et dans toute l'Europe de l'est bénéficient d'un avantage incomparable pour savoir de quoi il s'agit). Qu'il n'y ait plus personne qui ait vu Lénine prendre le pouvoir, d'accord, mais Staline, les gens qui n'ont plus à manger, la crise des missiles et le mirage technologique de l'URSS (premier homme dans l'espace, et maintenant on a les hologrammes...), ce n'est pas si ancien que ça, et la Stasi c'était même hier.

Les sondages politiques devraient être interdits : ils pénalisent fortement tout vote de conviction, et poussent à faire des calculs d'apothicaire au lieu de tenir compte des réalités politiques et morales.
Réponse de le 15/04/2017 à 11:14 :
Arrêtez de faire de la désinformation. Où informez vous vous même, vous direz moins de bêtises. Mélenchon n'est pas communiste. C'est le seul qui ait une vision vraiment globale d'un avenir de qualité. Les autres ne sont que des comptables étriqués.
Réponse de le 15/04/2017 à 12:04 :
Qui peut croire que la croissance va créer les emplois qu'il faut à nos jeunes ? L'épuisement de la biosphère conjuguée aux progrès rapides de la robotisation et de l'informatique nécessitent une action novatrice.

Mélanchon ne prône pas la dictature communiste mais la plannification écologique, c'est différent. La destruction "créatrice" on en a soupé et on digère mal.
Réponse de le 15/04/2017 à 18:13 :
@lenord59
Ah bon, Mélenchon n'est pas communiste ? Et Macron n'est pas socialiste, aussi ?

Qu'il ne l'admette pas est une chose, qu'il dise la vérité en est une autre. Qui a eu l'investiture du parti communiste, déjà ? L'étiquette sur la bouteille a peut être changé, vu qu'il est impossible d'assumer un héritage pareil, mais pas ce qu'il y a dedans.
a écrit le 15/04/2017 à 9:24 :
Le quarté de tête n'est pas une figure définitive. C'est peut être un cas d'école riche en enseignements mais il ne deviendra certainement pas un classique de référence.

Du côté de Marine Le Pen, tous les autres partis guettent avec délectation le moindre de ses faux pas et la diabolisent à toutes occasions. Elle ne peut tout simplement rien espérer en franchissant le premier tour tant elle cristalliserait tous ces frères ennemis qui observeraient non seulement une trêve entre eux mais aussi passeraient la plus détestable des alliances contre nature pour lui faire barrage.

Du côté du sieur Macron, il me donne l'impression d'avoir fouillé tous les rebuts du passé pour rassembler un bric à brac qui ne tranche absolument pas avec le modèle actuel. La finance resterait toute puissante, l'UE fédérale de même, la mondialisation et le libre échange itou. Rien de bien neuf. Et ce seraient toujours Bruxelles et Berlin qui lui dicteraient sa conduite, critères de convergence obligent.
Pour exemple, sa retraite à point qu'il vante passe sous silence le nombre de points alloués selon les situations. Il ne sert à rien de clamer qu'un point aurait la même valeur pour tous quand on donnerait un point et demi ou deux points à certains pour la même durée pour laquelle d'autres n'en recevrait qu'un. Esbroufe des esbroufes, les statuts particuliers survivraient d'une façon encore plus discrète et pernicieuse. Tout son programme réside dans la taille d'un même costume avec des ciseaux et des mots différents.

D'un autre côté le sieur Mélenchon projette une refondation complète de la République et de la constitution qui aboutirait à des blocages continuels et des voies sans issues. Le pays s'enfoncerait dans des luttes internes incessantes pour finir par un régime de dictature prolétarienne sans même que le peuple ait réellement droit à la parole puisque son programme dit clairement que la consultation populaire « pourra » se faire. Il ne dit pas « se fera obligatoirement » mais seulement « pourra ». cela me rappelle trop les valses étourdissantes de la IV° république. Je n'ai aucune confiance dans ce modèle et préfère nettement l'extension d'un référendum obligatoire dans notre constitution actuelle en rétablissant le bipartisme populaire et représentatif voulu par De Gaulle.

Plus loin, le sieur Fillon est tellement déconsidéré par ses pratiques de népotisme d'un autre âge, ses larmoiements et son passé qu'il renie à tous propos qu'il cherche à donner du lustre à la même vision terre à terre des dirigeants d'hier et d'avant hier. Il continue à promettre du sang et des larmes au peuple sans pour autant rien enlever à ceux qui concentrent déjà toutes les richesses dont notamment les groupes financiers. La cupidité et l'avidité alliées à un orgueil monstrueux à l'école d'un quidam dénommé Sarkozy ont fait leurs ravages. Il a été un homme du passé et ne l'a pas marqué de façon indélébile pour espérer représenter un homme d'avenir.

Alors ???
Alors non, ce quarté ne sera peut être pas présent sur la ligne de départ.
Sur onze prétendants, il reste encore des outsiders qui peuvent remonter la pente. Ceux là au moins pourraient se targuer de poser en homme de l'avenir.
Réponse de le 15/04/2017 à 11:59 :
Le système de points de Macron est logique et identique pour tous si vous étudiez bien sa proposition. C'est le même système pour tout le monde ce qui est juste. Quant à parler d'Europe "fédérale", pour mémoire nous sommes toujours dans l'Europe des "Nations" et c'est çà qui n'a pas permis d'avancer. La solution fédérale n'est pas unique selon les aspects. On peut combiner des aspects confédéraux comme en Suisse sur certains thèmes et fédéraux pour d'autres plus communs. L'Union européenne ne vote que 20% des lois, les Nations 80%, donc c'est une erreur de reprendre les arguties de politiques qui tentent d'accuser l'Union européenne pour se dédouaner de leurs erreurs. et petits intérêts électoraux.
a écrit le 15/04/2017 à 9:17 :
Demain pas la peine d'aller voter on va apprendre que Melonchon sera déjà au pouvoir....
a écrit le 15/04/2017 à 9:16 :
Mr Mélenchon (et non Mélanchon, ce qui font la faute n'ont pas dû lire une page de son programme) ne prétend pas être le candidat parfait, ni l'homme providentiel. Il se présente simplement pour lancer la 6éme république et surtout la transition écologique, indispensable,inévitable, et se tourner vers une société moins financiarisée et plus humaine. Et ensuite place aux jeunes ! L'ALBA ne concerne que la zone des Caraîbes et la Guyane et n'a rien à voir avec l'Union Européenne à laquelle JLM adhère bien sûr, mais pas avec les orientations actuelles. Comment peux t on accepter un Mr Junker à la tête de l'Europe, le roi du dumping fiscal, et espérer qu'il harmonise l'Union ? JLM n'est ni communiste, ça se saurait depuis longtemps, ni antisémite (il n'aurait pas pas toute cette jeunesse progressiste et diplômée dans son équipe). C'est activer de vieilles lunes et créer une peur artificielle que de commenter avec ces 2 arguments obsolètes. JLM est simplement un capitaliste non libéral. Il ne faut pas confondre quelqu'un qui gagne 20 ou 30 ke par mois, haut cadre, et quelqu'un qui gagne 10, 20 ou 30 ke par jour, dirigeants financiers qui gérent le monde à leur profit depuis plusieurs décennies maintenant !
Réponse de le 15/04/2017 à 9:59 :
Il est quand même soutenu par le PC et il clame son admiration pour Castro et Chavez et il prend soin de ne pas condamner Poutine. Son programme économique est intenable , nous avons le taux de prélèvement le plus important au monde après le Danemark et nous avons le pourcentage de fonctionnaire a plus de 19% le plus élevé de l Europe occidentale. Ou il fera éclaté la zone euro et les marchés financiers ne nous preterons plus puisque c est l Allemagne qui garantie nottre dette , ou ira t il chercher les milliards , sans compter la chute et l evasion des capitaux et l entrée massive des migrants par effet d aubaine ? Ou il fera comme la Grèce et passera sous contrôle du FMI.
a écrit le 15/04/2017 à 9:02 :
Fillon va faire gagner Mélenchon, merci Fillon !
a écrit le 15/04/2017 à 8:49 :
Pourquoi Mélenchon monte-t-il encore ?Fillon c''est la semaine de 48 heures un retour à 1900 que personne ne veut et la privatisation catastrophique de la sécu qui passerait de 3,6% de frais de gestion à 18% ou 27% avec les assurances privées . Macron c'est la dérégulation de la finance qui continue,et un droit du travail par entreprise ,soit un dumping social organisé ,imagine-t-on un code de la route par rue ? Le Pen divise les Français par religion ou couleur ,est contre les 35 heures et l'avortement. Donc il reste Mélenchon,le plus raisonnable qui veut remplir les caisses de l’état avec le fatca français qui obligerait les exilés fiscaux à payer autant d’impôt que les Français résident ,comme font les Américains ,ce n’est même pas de gauche , 80 milliards de fraude fiscale ça fait 80 000 millions ….déjà les « paradis fiscaux" ferment un par un, la Suisse le Liechtenstein et … Monaco stoppent le secret bancaire , le vent tourne très vite, et Mélenchon interdira tout trafic avec les « paradis" sous peine de retrait des licences bancaires ( une proposition de Merkel en 2008 ce n’est pas de gauche) : On veut du propre on veut Mélenchon qui sera notre Roosevelt 2.0
Réponse de le 15/04/2017 à 10:02 :
tissu de mensonges doublés de stupidités, je donne 48h/semaine??? retour 1900?? privatisation SS??? dumping social?? 80 mds de fraudes??
par nature la fraude n'est pas quantifiable sauf par des "experts" comme vous comprenez vous ce que vous marquez?? NON, je pense que vous êtes l'électeur né du FDG ou FN au choix, il ne comprend pas tout ou rien mais il faut qu'il fasse étalage de son incompétence crasse.
Réponse de le 15/04/2017 à 13:12 :
Francois Fillon a bel et bien dit qu'il souhaitait réduire la Sécurité Sociale à l'hospitalisation et aux maladies graves, et transférer le reste aux assureurs privés. Il a retiré le bout de programme en question de son site Web. Mais il est toujours consultable sur les archives Web et le Canard Enchaine a même conservé une copie, on ne sait jamais :-)
Réponse de le 16/04/2017 à 9:35 :
encore un mensonge, il n'est absolument pas question de réduire la SS aux maladies graves ou hospit. Déformation chronique chez certains, De plus vos sites ...trop drôle...où? quanrd? comment?? des faits svp. Bon seuls les bobos les vrais les médicaux ne seraient plus remboursés par la SS, ...mais c'est déjà dans les faits la politique de la touraine, qui a de fait instauré un régime à deux vitesses celui des riches ayant les moyens de se faire opérer en clinique privée très rapidement car il faut donner au chirurgien un complément IMPORTANT ou hôpital public là délai ....très log, de plus si vous regardez vos remboursements pour des médocs d'utilité marginale (rhume, grippe ou autres fats bénins) quel est le montant no remboursé et quel est le forfait?, bon alors les contributions de vos SITES qu'on rigole car il n'y en a point, encore un mensonge....
a écrit le 15/04/2017 à 8:23 :
Il n'y aura pas d'homme providentiel pour redresser le pays, il faut que les français acceptent de se retrousser les manches, pour faire face aux défis à venir, il n'y a de méthode douce , il faut un choc immédiat pour espérer un rebond, mais comme d'habitude les marchands d'illusions sont au sommet
Réponse de le 15/04/2017 à 11:27 :
Ca fait 44 ans que les français se retroussent les manches. Souvenez vous de 1973 : "Nous sommes bientôt au bout du tunnel, nous n'avons pas de pétrole mais nous avons des idées." Pour quel résultat ? Rien de cela n'a fonctionné !!!
Alors il faut arrêter de les prendre pour des imbéciles.
Le principal défi à venir n'est il d'ailleurs pas celui de l'écologie et du réchauffement climatique ? Un seul candidat propose quelque chose de grand et de concret.
Ce sont ceux qui n'y croient pas qui se font des illusions.
Réponse de le 15/04/2017 à 14:56 :
Si l'ont suit les indicateurs économiques, année par année, on verra que la France n'a jamais été aussi...riche quand parallèlement le chômage n'a eu de cesse de progresser de façon exponentielle de même que le nombre de pauvres ! Cherchez le paradoxe !...La France est riche mais ses bénéfices sont injustement répartis... La VRAIE injustice est là...Le modèle de production(consumérisme) est lui-même à bout de souffle. Si la révolution écologique ne vient pas de...l'homme, la nature le lui imposera...
Réponse de le 15/04/2017 à 14:58 :
Si l'ont suit les indicateurs économiques, année par année, on verra que la France n'a jamais été aussi...riche quand parallèlement le chômage n'a eu de cesse de progresser de façon exponentielle de même que le nombre de pauvres ! Cherchez le paradoxe !...La France est riche mais ses bénéfices sont injustement répartis... La VRAIE injustice est là...Le modèle de production(consumérisme) est lui-même à bout de souffle. Si la révolution écologique ne vient pas de...l'homme, la nature le lui imposera...Le camp du candidat Mélenchon l'a compris...
a écrit le 15/04/2017 à 8:13 :
l'electorat de ce pays est aussi médiocre que ses representants : il y a peut-etre une relation de cause a effet !
a écrit le 15/04/2017 à 8:11 :
Pourquoi Mélenchon monte-t-il encore ?Fillon c''est la semaine de 48 heures un retour à 1900 que personne ne veut et la privatisation catastrophique de la sécu qui passerait de 3,6% de frais de gestion à 18% ou 27% avec les assurances privées . Macron c'est la dérégulation de la finance qui continue,et un droit du travail par entreprise ,soit un dumping social organisé ,imagine-t-on un code de la route par rue ? Le Pen divise les Français par religion ou couleur ,est contre les 35 heures et l'avortement. Donc il reste Mélenchon,le plus raisonnable qui veut remplir les caisses de l’état avec le fatca français qui obligerait les exilés fiscaux à payer autant d’impôt que les Français résident ,comme font les Américains ,ce n’est même pas de gauche , 80 milliards de fraude fiscale ça fait 80 000 millions ….déjà les « paradis fiscaux" ferment un par un, la Suisse le Liechtenstein et … Monaco stoppent le secret bancaire , le vent tourne très vite, et Mélenchon interdira tout trafic avec les « paradis" sous peine de retrait des licences bancaires ( une proposition de Merkel en 2008 ce n’est pas de gauche) : On veut du propre on veut Mélenchon qui sera notre Roosevelt 2.0
a écrit le 15/04/2017 à 8:06 :
Hamon doit se désister dès le premier tour, au profit de Macron, sinon c'est le Pen qui passe. C'est peut être le désir de Hollande.
Réponse de le 15/04/2017 à 11:30 :
Macron ? C'est du vent
Macron c'est un enfumeur,
Voter Macron c'est voter Merkel.
a écrit le 15/04/2017 à 2:36 :
Si Mélenchon se présente chez Merkel pour obtenir un prêt complémentaire. Merkel va lui répondre la même chose qu'à Yanis Varoufakis (ex-1er ministre grecque). (Varoufakis (comme Mélenchon) voulait tenir tête à Merkel.)
Il pourrait nous être demandé les mêmes réformes que celles demandées à la Grèce :
- Réduction du montant des retraites
- Augmentation des charges salariales
- Augmentation des impôts sur le revenu
- Augmentation des taxes foncières et d'habitation
- Augmentation de la TVA
- 20% des fonctionnaires licenciés
- 4/5 des fonctionnaires partant à la retraite non remplacés
- Vente des ports, aéroports, hippodromes, plages, îles, parcs publics ...
- Augmentation de l'ISF

... En cas de refus, pour la Grèce, c'était la mise en défaut de paiement = faillite = saisie des comptes bancaires de tous les habitants et entreprises grecques.

Êtes-vous certains de vouloir vous retrouver dans la situation de la Grèce avec le programme de Mélenchon ?
Réponse de le 15/04/2017 à 8:15 :
Votre raisonnement est proche de la vérité. Mais il faudrait faire intervenir le role du prix de l'énergie comparé au cout du travail. Il faut se référer à la note n°6 du CAE.
Réponse de le 15/04/2017 à 11:41 :
Olivier, réveillez vous !
Je crois que vous inversez l'ordre des choses : tout ce que vous citez c'est déjà fait, c'est maintenant . Réduction du montant des retraites, augmentation des impôts sur le revenu (pour les classes moyennes), augmentation des taxes foncières et d'habitation, augmentation de la TVA, vente des aéroports aux chinois, vente des chantiers navals (STX) . Renseignez vous !
Comparer la Grèce et le France comme vous le faites n'a pas de sens. La Grèce c'est 2% du PIB de l'EU, la France 18%. Le rapport de force n'est pas le même.Il serait impossible de concevoir l'Europe sans la France.
Réponse de le 15/04/2017 à 17:43 :
@ Lenord59 :
Vous devez méconnaître le choc qu'ont subi les grecques :
- La retraite : c'est à 67 ans avec au minimum 384€ et maxi 2372€/mois complémentaires inclues (En France, c'est 65ans et entre 688€ et environ 9000€/mois).
- Les retraites françaises n'ont pas véritablement baissées.
- Le taux normal de TVA grecque est passé de 19 à 24% (contre 20% en France).
- Le taux réduit de TVA grecque est passé de 9 à 13% (contre 5,5% en France).
- Le taux super réduit de TVA grecque est passé de 4,5 à 6% (contre 2,1% en France).
- L'impôt sur le revenu grecque va de 22 à 45% (contre 14 à 45% en France)
- Le seuil d'imposition sur le revenu en Grèce est de 9500€ (contre 9710€ en France).
- En France, il n'y a pas eu de licenciement massif de fonctionnaires.
- En France, les fonctionnaires partants à la retraite sont (actuellement) majoritairement remplacés.
- Le SMIC grecque est à 683€/mois (contre 1480€/mois en France).
- L'impôt sur les sociétés y est de 37,5% (contre 33% en France) et de 25% (contre 16%) pour le taux réduit.
- L'impôt sur les ventes immobilières y est entre 10 et 12% (contre 7 à 8% en France).

- Le PIB de la France est de 2,494 milliards contre 2,524 milliards d'euro au Royaume-Uni. L’Europe ne va pas s'écrouler avec le départ de la Grande-Bretagne de l'UE. De la même façon, l'Europe peut survivre au départ de la France (et être moins handicapée par le boulet que nous représentons pour nos voisins). (Cependant, pour les Français, son départ serait un désastre économique.)
- Les autres pays européens n'accepteront pas de payer plus (en montant) pour la France que pour la Grèce. Et comme notre population est de 66M contre 11M (pour la Grèce), nous serons proportionnellement moins aidés. L'impact d'un défaut français serait multiplié par 6. Les créanciers seront donc bien plus sévère avec nous qu'avec la Grèce (pour nous imposer des mesures). Selon vous, quel sera le rapport de force entre 66M de français face à 445M d'habitants de l'union européenne (hors France) ?

- Les chantiers navals de Saint-Nazaire appartenait majoritairement à STX (entreprise coréenne). Récemment, l'état Français + DCNS + BPI sont rentrés au capital de cette entreprise (qui aussi redevient européenne et en partie française). C'est l'inverse !
- L'Île de Ré ou l'Oléron n'ont pas été vendues entièrement à des promoteurs immobiliers, en Grèce c'est le cas.
- La Grèce a vendu ses 14 plus gros aéroport (hormis celui d’Athènes), Imaginez la vente des aéroports de : Nice + Lyon + Marseille + Bâle Mulhouse + Bordeaux + Nantes + Beauvais + Pointe-à-Pitre + La Réunion + Fort-de-France + Lille + Montpellier + Ajaccio. Ce n'est pas encore le cas.
- La Grèce a vendu son réseau d'électricité (équivalent à notre Enedis), son réseau de chenin de fer (équivalent à notre RFF)


Je suis réveillé, lucide, j'ai suivi plusieurs cours d'économie, de gestion d'entreprise, de comptabilité, j'ai de bonnes bases en maths, je suis ingénieur (major de promo) ... Je suis capable d'analyser notre monde économique sans me faire enfumer par les médias français et les rêveurs politiques.
Avec Mélenchon (et un parlement favorable), c'est bien ce qui attend les Français,
Hélas, on demande à une population (majoritairement sans aucune compétence de gestion) de choisir le Président de la République qui sera le plus efficace pour redresser l'économie de la France.

En 2012, vous avez cru aux belles promesses de François Holland, vous vous êtes fait berner, il n'a pas pu économiquement tenir ses promesses et a mené une politique désastreuse pour la France. Mélenchon, Hamon et LePen, cela sera encore pire. Macron cela sera identique.
a écrit le 15/04/2017 à 2:25 :
Il n'y a pas besoin de vous faire un dessin , par où le communisme passe , l'économie trépasse et les gens avec ...
Ceux qui comptent voter pour cet individu qui moi ne me fait pas rire ... (ma famille a vécu sous le communisme ...) ferait bien de regarder l'hyperinflation vénézuélienne que ce monsieur nous désignait en modèle il y a quelques temps et voir le chaos qui règne maintenant dans ce pays (hyperviolence , impossibilité de se soigner , rationnement, espérance de vie en chute libre ...).
Cet individu au pouvoir , c'est une dépression économique assurée qui vous fera regretter Fillon et ses casseroles ...
Réponse de le 15/04/2017 à 11:48 :
Sans compter les chars de l'Armée Rouge aux portes de le France, les pluies de grenouilles, etc. ... !!!
En 1981 il y avait quelques communistes au gouvernement avec Mitterrand, et dans les années suivantes l'économie française s'est trouvée en pleine forme.
Voulez vous vraiment vous accrocher à l'OTAN pour faire la guerre avec la Russie, ou avec la Corée du Nord ?
a écrit le 15/04/2017 à 2:07 :
Dans une note publiée vendredi, l'Observatoire français de la conjoncture économique OFCE réalise une évaluation de l'effet attendu des mesures présentées par les cinq principaux candidats à la présidentielle sur les finances publiques, les entreprises, les ménages et l'environnement. Croissance modeste avec Emmanuel Macron, accroissement des inégalités avec François Fillon, et creusement du déficit public avec Benoît Hamon, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. En bref encore Macron le mieux classé.
Réponse de le 15/04/2017 à 12:10 :
Ces prévisions de l'OFCE sont toujours erronées. Ce sont les même qui préparent les plans de relance pour la Grèce : le PIB divisé par 4, le chômage au plus haut, un pays sinistré, comparez le résultat à leurs calculs du départ....
a écrit le 15/04/2017 à 0:54 :
Le programme de Mélenchon communiste franc-maçon ne fonctionne pas. C'est un accroissement de la dette donc de remontée des taux donc de récession donc de chômage. Le modèle Vénézuélien et cubain n'ont jamais fonctionné on en a largement la preuve. L'alliance bolivarienne est sectaire et ne marche pas non plus. Il est similaire au programme le Pen de sortie de l'euro et d'Union européenne qui ne fonctionne pas plus. Comment prétendre une alliance bolivarienne et sortir de l'Union européenne. Heureusement que c'est la dernière campagne de Mélenchon car on atteint des sommets dans l'imposture avec le Pen et Mélenchon.
Réponse de le 15/04/2017 à 11:50 :
Ha bon ? Parce que vous trouvez que l'Europe fonctionne bien ?
Réponse de le 17/04/2017 à 14:14 :
Melenchon ne veut pas prendre pour modèle le Venezuela ou Cuba vous vous fourvoyez il souhaite sortir de l'Europe si les traités ne peuvent pas être renégociés il veut rejoindre l'alliance bolívarienne pour la Guyane et les îles pour créer de l'économie tel que Hollande a rejoints une alliance avec Cuba et je vous signale que l'Angleterre a quitté ue et va très bien il souhaite augmenter les salaires, partie du nucléaire pour aller vers le 100% reboucha le que de bonne idées quand macron souhaite faire un peu de droite un peu de gauche ! Fillon veut tout privatiser, il est pour le libéralisme excessif, le pen n'est pas comparable à melenchon car vous faites cet amalgame pour faire peur aux électeurs et le autres sont bien gentils mais soit ils prennent les idées des 4 principaux soit ils ne proposent rien de concret !
a écrit le 14/04/2017 à 23:51 :
Entre Le pen et son racisme de base (je suis bien content que dans l'hôpital près de chez moi il y ait des medecins roumains et malgaches immigrés)

Fillon et son libéralisme conservateur (on prend les mêmes et on recommence)

Macron et son libéralisme libertarien (la liberté en economie c'est la loi du plus fort puisque le marché est censé s'autoréguler) qui va nous détruire (c'est bien entamé déjà)

Heureusement que les Français ont encore un cerveau pour ne pas croire les fadaises inventées par les journalistes aidés par quelques politiques. On parle du cout important du programme de Mélenchon... mais pourquoi ne pas regarder ce qu'il rapporte? L'audit de la dette par exemple tous les pays qui l'ont pratiqué ont vu leur dette fondre drastiquement et pour bien plus au niveau Français que les 175 milliards du programme de relance http://www.associations-citoyennes.net/?p=4309
Une politique de relance qui va créer des emplois donc des cotisations afin de payer nos retraités contrairement aux destructions d'emplois publics d'abord de Fillon et Macron (120 à 500 mille fonctionnaires en moins les hospitaliers les policiers et les matons en seront sans doute satisfaits) et privé aussi grace à un passage aux 39 heures dans ma boite de 84 salariés ce sera 7 ou 8 salariés en moins... pas tout a fait 10% mais presque
Réponse de le 15/04/2017 à 0:30 :
C'est bien de croire encore à votre age au père Noël.
une petite fable qui a beaucoup plus de chance de se produire si votre sénateur fortuné Mélenchon déroule son programme.
" La Cigale, ayant chanté
Tout l'Été,
Se trouva fort dépourvue
Quand la bise fut venue.
Pas un seul petit morceau
De mouche ou de vermisseau.
Elle alla crier famine
Chez la Fourmi sa voisine,
La priant de lui prêter
Quelque grain pour subsister
Jusqu'à la saison nouvelle.
Je vous paierai, lui dit-elle,
Avant l'Oût, foi d'animal,
Intérêt et principal.
La Fourmi n'est pas prêteuse ;
C'est là son moindre défaut.
« Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse.
— Nuit et jour à tout venant
Je chantais, ne vous déplaise.
— Vous chantiez ? j'en suis fort aise.
Eh bien !dansez maintenant. »"
Réponse de le 15/04/2017 à 18:39 :
Quand nantes44 n'a pas d'argument voilà ce que cela donne... Sachez que de nombreux economistes se sont penchés sur ce projet (bien plus que sur celui de Macron par exemple) et qu'il est donc tout à fait jouable.
Ensuite le mettra t'il en pratique... nul ne le sait pour aucun candidat mais faut il pour autant ne pas voter pour le meilleur programme??
Mélenchon serait fortuné? parce qu'il a un appartement de 76 m2 dans un quartier parisien peu côté et une résidence secondaire dans le loiret? mdr mais tant mieux pour lui pour ce qu'il a même si je vous concède que les politiciens sont sans doute trop rémunérés et que je milite d'ailleurs (j'espere que ce sera inscrit dans la prochaine constitution) pour limiter tous mandats confondus la politique à quelques années et pas à une longue carrière comme tous les grands prétendants à ce poste y compris Mélenchon.
a écrit le 14/04/2017 à 23:11 :
Un second tour le pen, melanchon ca fait rever.... choisir entre la peste et le cholera. Enfin avec beaucoup de chance marine ne passera pas le premier tour et on aura pas a voter pour un homme qui va nous ruiner en sortant de l euro (car si meluche croit que les autres pays vont financer ses delires, il reve)
Réponse de le 14/04/2017 à 23:56 :
JLM ça fait rêver, oui.
Pas les banquiers et autres exilés fiscaux, pas non plus les esclaves consentants et autres gogos du capitalisme.
Mais tout un peuple qui veut reprendre le pouvoir sur son destin.
La 5° République, c’est la confiscation du pouvoir par l'argent.
La 6° République, c'est le pouvoir rendu aux électeurs.

Alors vos imprécations, vous savez... On devait déjà avoir les chars russe à Paris et l'effondrement du pays, il semble qu'on soit toujours là?
Réponse de le 15/04/2017 à 18:43 :
choisir entre la peste et le choléra?? oui c'est l'idée que je me fais d'un second tour Macron Fillon... ces deux libéraux et tout libéral est par essence extrême puisque ce courant de pensée du capitalisme est extrémiste et nous met dans la m.... depuis des années.
a écrit le 14/04/2017 à 23:06 :
Avant tout merci a la tribune d'avoir offert un espace d'expression ouvert à tout les lecteurs de tout bords c'est la tribune de ceux qui n'ont pas de tribune franchement un grand bravo à toute l'equipe .maintenant je reviens à l'article Je crois que fillon va encore decendre apres la decouverte de cette fourberie ou la police decouvre qu'il n'a pas rendu les costumes à 13000 euros et qui sont facilement identifiable franchement impossible de faire confiance à fillon pour lui remettre les clefs de la france sans oublier les personnes expulsées de son meeting par la police de l'ambuance à toulouse motif pas assez d'applaudissements ou les insultes pour les journalistes franchement c'est de la democratie ça
a écrit le 14/04/2017 à 21:51 :
Mélenchon ne dit pas un mot des conséquences qu’aurait, pour la France, le fait de prétendre rester dans l’UE tout en refusant d’appliquer les traités européens que nous avons juridiquement ratifiés. La France serait aussitôt déférée devant la Cour de justice de l’Union européenne et immanquablement condamnée, et ensuite déférée, si nécessaire, devant la Cour internationale de justice de l’ONU. Non seulement nous serions contraints au bout du compte, soit d’obéir aux traités, soit de quitter l’UE, mais nous aurions entre-temps ruiné le crédit moral de la France dans le monde.

– Mélenchon ne dit pas un mot de la possibilité de sortir de l’Union européenne, de façon sereine et juridique, par l’article 50 du traité sur l’Union européenne (TUE).

– Mélenchon ne dit pas un mot du fait que la victoire du Brexit, au Royaume-Uni, n’a pas du tout été le fruit du « pire », mais d’un rassemblement du peuple britannique au-delà du clivage droite-gauche, dans lequel une grande partie des Travaillistes et plusieurs grands syndicats avaient appelé à voter pour le Brexit.

En particulier, Mélenchon ne dit pas un mot du fait que ce sont les circonscriptions les plus ouvrières du Royaume-Uni qui ont le plus voté en faveur de la sortie de l’Union européenne, tandis que c’est à la City de Londres et dans les circonscriptions électorales les plus huppées du royaume que le refus de sortir de l’UE a recueilli les meilleurs scores.



Si, après avoir examiné de près tout ce décryptage, certains continuent imperturbablement à voter et à faire confiance à Mélenchon pour sortir la France du désastre, c’est que, pour paraphraser l’Évangile de Matthieu, « ils ont des yeux et ils ne voient pas, ils entendent et ils ne comprennent pas »

https://www.upr.fr/actualite/france/decryptage-mots-melenchon-contourne-question-fondamentale-de-leurope-perspective-de-2017
Réponse de le 14/04/2017 à 22:46 :
Même pas peur ! il monte monte Mélenchon, 44% chez les jeunes !on veut du business propre ,et honnête , sans spéculation, sans vad sans LBO sans PPP et autres combines comme le high frequency trading qu'il faut taxer à 1 cent l'ordre tout cela n'a rien à voir avec l'économie tout court
Réponse de le 14/04/2017 à 23:29 :
Ce n'est pas parce que vous ne suivez pas Mélenchon que vous pouvez vous permettre de mentir ainsi... Cela fait des années que Mélenchon sur son blog parle soit de renégocier les traités soit en cas de refus de sortir de l'Europe par l'article 50 du traité et eventuellement de recréer un union avec les pays qui voudront bien établir des traités qui soient supportables car il ne sait que trop bien qaue sortir de l'Europe et sortir de l'Otan enr estant isolés (comme votre candidat le souhaite) nous exposerait d'autant plus à subir des tirs frontaux de la part des atlantistes de tous bords.
Réponse de le 15/04/2017 à 12:13 :
Oulala !
La France pourrait elle être accusée de crime contre l'humanité parce qu'elle refuserait d'appliquer les traités européens ?
Donc un Brexit serait "légal" et un "Frexit" ne le serait pas ?
M. Mélenchon a bien précisé qu'il négocierait un plan A avec l'Europe, et qu'en cas d'échec, il soumettrait la mise en oeuvre d'un plan B au vote du peuple français. Finalement c'est un peu ce qui s'est passé avec Cameron en GB.
Pour mémoire, en 2005 le peuple français avait voté contre l'adhésion de la France aux traités européens. En 2007 M. Sarkosy a signé cette adhésion contre la volonté du peuple. Il a fait de même avec l'OTAN, sans consulter le peuple.
En ce qui concerne la position de la City de Londres à l'égard du Brexit, il n'y a rien de surprenant. L'Europe n'est elle pas le paradis de la Finance, à défaut d'être un paradis pour ses peuples ?
"Quand le peuple n'est pas d'accord, il faut dissoudre le peuple" (Bertolt Brecht)
a écrit le 14/04/2017 à 21:22 :
Le bolivarien Melanchon ou la mussolinienne Le Pen ? C' est la mondialisation à la française ! Comme le meilleur garde chasse est le braconnier le bon candidat c'est Fillon
Réponse de le 15/04/2017 à 0:02 :
comme j'ai un faible pour les candidats honnêtes, j'avoue que celle qui pique les sous du parlement européen alors qu'elle est anti-europe, celui qui pique els sous des frais de représentation de l'assemblée nationale, ou celu iqui pique les sous des frais de représentations de Bercy, ça me refroidit.

Si j'y ajoute que l'un a été le premier ministre du pire dérapage budgétaire et du chômage de notre histoire, et que l'autre était (brillant^^) ministre de l'économie du quinquennat le plus lamentable de notre histoire, ça limite le choix.
Ça aurait pu être Hamon, mais je vais voter utile : pour JLM, et remettre la France en ordre de fonctionnement avec la 6° République.
a écrit le 14/04/2017 à 21:14 :
Nous les centristes de droite,

nous ne pouvons plus faire confiance à Fillon, il nous quand même bien bernés durant toute sa funeste carrière politique ;

son parti UMP déguisé en LR a fait la unedes faits divers avec les affaires Tapie, Bigmalion, Copé, Ghéant, Wauquiez, Balkani, etc etc la liste est interminable

tous ces charognards seront incapables de se faire confiance entre eux, et les Français vont voir leur pays s'écrouler dans les scandales et la misère


nous nous méfions beaucoup de Macron qui ressemble à Fillon comme un clone ou son "fils caché" ;

de surcroît Macron regroupe un fouillis fatras politique qui mélange les communistes Robert Hue, le socialo brutal orgueilleux 49-3 Valls, le Modem écroulé Bayrou qui mange à tous les râteliers, Hollande qui a aggravé la misère en France, les vieilles lunes Madelin prêts à tout pour faire du pognon, les déçus du sarkozysme qui détestent Fillon, etc etc la liste est aussi interminable

bref tous ces requins en marche avec Macron vont se dévorer entre eux et la France va souffrir, régresser

Nous ne pouvons que nous résigner à nous éloigner de Macrillon et Ficron

c'est réconfortant de constater que la France peut se sortir des griffes acérées de cette Europe pourrie,

quel soulagement, Réconfortant
Réponse de le 14/04/2017 à 23:14 :
En resume, vous allez voter melanchon. Ce qui en soit est votre droit. Mais c est ni centriste ni de droite. Melanchon se reclame de l extreme gauche, meme s il a fait le gros de sa carriere au PS
Réponse de le 15/04/2017 à 18:53 :
Réponse à cd :
Mélenchon se réclame de la gauche pas de l'extrême gauche, ce sont les médias qui le place dans les extrémistes.... d'ailleurs tous ceux qui ne sont pas libéraux sont extrémistes en France car le libéralisme est lui même extrémiste et rejette tout le reste
Pour moi l'extrême gauche ça débute au npa et ca continue par les trotskistes (lo) les anarchistes ou autres maoïstes (et j'oublie de nombreux courants sans doute assez ou très opposés à Mélenchon)
a écrit le 14/04/2017 à 20:46 :
Les sondages, on sait ce que cela vaut quand on regarde ceux des récentes élections américaines........
Réponse de le 14/04/2017 à 22:53 :
A l'échelle des Etats Unis, les sondages étaient justes car Clinton a eu 3% de votes en plus que Trump. L'erreur a été sur l'estimations faite sur les Swinging States. Regardez comment le système électoral américain est fait, les délégués ne sont pas nommés de la même manière dans chaque Etat, un vrai casse-tête pour prévoir le résultat final. En France, c'est quand même plus simple.
a écrit le 14/04/2017 à 20:04 :
Il fallait bien une construction médiatique pour relancer la campagne, les histoires de M. Fillon commençant à lasser les électeurs. Voici la chimère Mélenchon, un trotskoko qui était sans doute au côté du Che lors de sa capture par les militaires boliviens. Beau renversement de situation qui relance le suce-pince à quelques jours de l'élection et permet à des éditorialistes aux ordres de se lâcher.
L'élection 2017 restera dans les annales :
Fillon, le type honnête dont la place est avec Balkany et Sarkozy à Fleury-Mérogis ;
Le Pen dont la place est dans la cellule d'à côté ;
Mélenchon dont la place est en Corée du Nord au côte des Kim ou à Cuba auxcôté des Castro ;
Hamon, avec sont revenu universel pour acheter du cannabis en vente libre, dont la place est à la MJC du coin ;
Lassalle dont la place est chez l'orthophoniste ;
Cheminade, Poutou et Arthaud dont la place est à l'asile ;
Restent Macron, Dupont-Aignan et Asselineau dont on ne sait pas trop si c'est du lard ou du cochon. Bref, la France n'est pas encore sauvée.
a écrit le 14/04/2017 à 19:55 :
Mélenchon ne fera pas mieux que Tsipras !
Il croit qu'il va négocier d'égal à égal avec Merkel, mais en réalité c'est le FMI qu'il va trouver en face de lui.
Réponse de le 14/04/2017 à 21:42 :
Ça tomberait bien vu que le FMI encourage à sortir de l'austérité depuis plus d'un an 😉
L'austérité dogmatique c'est la contraction permanente de l'économie donc mécaniquement une diminution des recettes de l'état : c'est sans fin.
http://www.latribune.fr/economie/international/le-fmi-plaide-pour-une-relance-urgente-de-la-depense-publique-588379.html
Réponse de le 14/04/2017 à 23:20 :
Vu que le FMI est dirigee par lagarde (celle qui ete une si brillante ministre en france), je suis pas sur que ca soit une reference. Sinon il faudra quand meme bien un jour payer ses dettes (je sais d apres melanchon c est pas necessaire, il suffit de re emprunter aussi sec, ce qui marche qu avec des taux faibles). Autant depenser pour preparer le futur est une bonne idee, autant depenser pour financer des trucs sans espoir est debile
Réponse de le 15/04/2017 à 9:36 :
Mélenchon peut-être pire et ira plus loin c'est le modèle trotskisme comme société qui sera installé , sous un gant de velours il cache ses réelles intentions et des parfois il se trahit, l'on voit remonter à la surface des décisions sans partage , comme sur le vote ( obligation par la loi ) alors que l'on sait qu'il s'agit un droit de retrait qui fait mal aux candidats pas acceptés pour le poste . Il ne reconnaitra pas le vote blanc à 51% pour annuler l'élection il parle de 30% ou 40% que le candidat devra dépasser pour être élu . On est encore loin d'une liberté démocratique car très encadré et obligation de voter sans pouvoir réellement changer les choses comme en Corée
a écrit le 14/04/2017 à 19:47 :
bravo MELENCHON il faut savoir que sur les quatres il y a 2 bandits voleurs truand et FILLON il va rendre le pognon ???? le pen meme pas en majuscule bon vote a tous jc.
a écrit le 14/04/2017 à 19:32 :
"La liberté, c'est l'indépendance de la pensée." Epictète
a écrit le 14/04/2017 à 19:29 :
Mélenchon /Le Pen notre pays déprime et c'est un euphémisme de le dire.
a écrit le 14/04/2017 à 19:28 :
Plus de 20 % voterons melenchon une bonne nouvelle et le jour du vote esperons beaucoup plus .Content de constaté que notre peuple se rend compte que celui qui ne gagne pas 33 mille euros plafond de salaire maxi par mois ou qui n'a pas une fortune de plus 360 millions d'euros car au dessus il sera taxee a 90% a tout intérêt à voter Mélenchon oui les riches et le système politique qui les a protégés pendent qu'ils exploitent les salariés et à qui ils offrent en echange des costumes à hauteur de 49000 euros et des montres de prestige sans oublier les emplois pour leurs epouses et progénitures , vont vous annoncer l'apocalypse, l'hiver nucléaire le retour de Staline,le casto de cuba le tchavez de la france , la destruction de Sodom et gomorrhe,la mort du dernier dinosaure ??? mais tenez bon, après les élections et la victoire de melenchon, tout cela fera pchitt comme le brexitt mais attention la mobilisation continue rien n'est joué d'avance
Réponse de le 14/04/2017 à 22:49 :
Au fait le patrimoine de Melenchon n est pas supérieur à Fillon..l hôpital qui se fout de la charité et qui donne des leçons. ..
Réponse de le 14/04/2017 à 22:50 :
Au fait le patrimoine de Melenchon n est pas supérieur à Fillon..l hôpital qui se fout de la charité et qui donne des leçons. ..
Réponse de le 14/04/2017 à 22:50 :
Au fait le patrimoine de Melenchon n est pas supérieur à Fillon..l hôpital qui se fout de la charité et qui donne des leçons. ..
Réponse de le 14/04/2017 à 23:24 :
Si Mélenchon passe, les premiers à souffrir seront les ouvriers, les agriculteurs et les fonctionnaires car, s'il applique son programme, l'investissement privé s'effondrera, pendant que les subventions de l'UE pour la PAC seront perdues, et que l'Etat ruiné n'aura plus les moyens de payer ses employés. On a vu ce qui s'est passé en France en 82/83 lorsque l'on s'est cru plus malins que le monde entier, pas de chars de l'armée rouge sur les Champs, mais un pays en faillite, on voit les résultats économiques des pays dirigés par les modèles de Mélenchon, au Vénézuéla, ou en Russie. Ce ne sont pas des inventions des médias, c'est votre candidat qui vantent leurs actions depuis des années. Le Brexit fait pshitt ? Mais il n'a pas encore commencé qu'il fait déjà mal au Royaume Uni. Ouvrez les yeux. Vous êtes aussi sectaire et méprisant que l'extrême droite. Ce ne sont pas les classes populaires qui votent pour Mélenchon. Vous devriez le savoir. Il a encore moins de suffrages dans cette couche de la population que Macron ! Ceux là votent malheureusement pour Le Pen. Mélenchon est incapable d'expliquer comment les entreprises pourraient s'en sortir face à ses mesures économiques. Il s'emporte dès que l'on aborde le sujet et déroule son programme pour changer de sujet. Il est incapable de dire avec quels alliés, il pourrait négocier les mesures de son programme à l'international. Il se focalise sur une nouvelle constitution comme si c'était la priorité pour régler les problèmes du chômage. Mon épouse est née en URSS, elle a connu les tickets de rationnement. Le pseudo romantisme révolutionnaire de Mélenchon ignore le peuple mais persiste à vouloir parler à sa place. Il ne rassemble pas car il s'en fiche de l'opinion des autres qui sont tous des imbéciles, des profiteurs ou des égoïstes. Il n'a jamais travaillé en entreprise mais vilipende les patrons. On la connait la chanson. Demain, on multiplie les pains, en investissant dans des leviers économiques grace à l'argent que l'Europe, ces méchants vont nous prêter car on va leur montrer qui on est. On va leur dit ce qu'on veut et leur demander ce qu'ils veulent, et on va avancer comme cela, en tirant un trait sur le passé. Bien sûr, bien sûr. C'est ainsi que font les pays entre eux. D'ailleurs, regardez Trump, qui disait à peu près la même chose, et qui dirige la première puissance économique ! Ha, non ? Il n'y arrive pas. On nous aurait menti ? Où sont les leaders de la campagne Brexit au Royaume Uni ? Ils se terrent, se taisent. Ils ont refusé de venir assumer la réalité de leur délire pour gérer cette catastrophe.
Une seule belle mesure, brillante, de votre protégé, piquée à Victor Hugo : le financement de la culture par les droits d'auteur tombés dans le domaine public.
Réponse de le 14/04/2017 à 23:25 :
Pas besoin d etre aussi riche. Melanchon c est la sortie de l euro car les autres pays vont refuser de payer a sa place. Donc si vous avez des economies ou simplement un travail dans un secteur avec des concurrents etranger vous allez le sentir passer. Apres c est sur que si vous travaillez pour une association d aides aux migrants, c est sur que la porte ouverte de melanchon c est l assurance d un bon CA
a écrit le 14/04/2017 à 19:10 :
Dans 3 jours il sera premier dans les intentions de vote il est le meilleur rien que pour l'abolition de la loi el connerie il mérite d'être à 99%
a écrit le 14/04/2017 à 19:08 :
Marine Le Pen veut protéger les français contre les étrangers, Mélenchon veut protéger les étrangers pour éliminer les français riches, faire de la France un pays de pauvres. A part ça nous avons un discours Lepenenchon à la sauce démago.
a écrit le 14/04/2017 à 19:07 :
Si l'on veut pas se réveiller dans un pays comme en Corée , alors il faudra Voter massivement Marine , autant vous y préparer si non il sera trop tard , je vous aurai prévenu.
a écrit le 14/04/2017 à 18:36 :
Hamon a eu tout faux dans cette histoire : en mettant la barre à gauche toute, il a envoyé les socio-démocrates dans les bras de Macron, et avec son projet délirant il a en partie validé celui, non moins délirant, de Mélenchon d'où l'ascension de ce dernier à son détriment, les gogos préférant soit-disant l'original à la copie. Enfin, d'un coup de baguette magique, il a fait disparaître EELV, Jadot, et les 1 ou 2% de voix qu'ils pouvaient obtenir.
Réponse de le 14/04/2017 à 22:54 :
Pauvre socialistes Fillon fait bientôt 3 fois le score de Hamon..Malgré les affaires...
a écrit le 14/04/2017 à 18:36 :
Bonne nouvelle, dans une semaine Melenchon va atteindre les 90% d'intention de vote.....
Ha la la, sacré sondage....
a écrit le 14/04/2017 à 18:09 :
Mélenchon... Dans 5 ans la France comme Cuba... La descente aux enfers.
Réponse de le 14/04/2017 à 18:27 :
5 ans ? Pas tant que ça. S'il disposait d'une majorité, dans 5 mois il devra aller quémander un plan d'aide auprès de Merkel et Schaüble.
Réponse de le 14/04/2017 à 18:56 :
D'où vous viennent ces idées ? La politique de JLM se base sur la théorie keynésienne. C'est le même principe que le New Deal aux Etats-Unis qui leur à permis de sortir de la grande Dépression entre 1933 et 1938.

Ce qu'il faut faire ensuite, c'est non pas comparer Cuba aux Etats-Unis mais comparer Cuba au reste des îles des Caraïbes : vous connaissez probablement Haïti et la situation là-bas. Mais vous ne connaissez ni Cuba ni se qui s'y passe...

Intéressez-vous à ce que les gens disent, et pas à simplement répéter les faux arguments, créez vous un esprit critique !
Réponse de le 14/04/2017 à 18:59 :
parce qu'avec les autres, c'est les routes du paradis (fiscal) ?
Réponse de le 14/04/2017 à 19:58 :
Polo, vous ne savez pas ce qu'est une politique Keynesienne.
Réponse de le 14/04/2017 à 20:14 :
à polo, l'économie c'est simple, on ne peut pas dépenser infiniment plus que ce qu'on gagne.
La relance keynésienne franco-française de Mélenchon va générer un déficit commercial record (il est déjà de 45 Mds € en 2016) car l'offre française n'est plus adaptée en termes de gamme (et Mélenchon n'a pas de politique industrielle !...). On va donc endetter la France pour renforcer encore les économies allemande et chinoise qui n'ont pas besoin de nous.
Les créanciers extérieurs ne voudront plus financer à taux réduit. Donc l'argent va devenir très cher pour l'état, les ménages et les entreprises. Au bout de 6 mois le multiplicateur de votre New Deal franco-français va tourner à l'envers et l'économie va se gripper (les entreprises n'investiront plus et les IDE vont chuter).
Le New Deal doit être européen !
Réponse de le 14/04/2017 à 21:59 :
Le programme de JLM l'Avenir en Commun a une politique industrielle qui est même sa colonne vertébrale : La Planification Écologique.
Sortir du nucléaire, avancer vers 100% d'énergie renouvelables, isolation des bâtiments, développer l'économie de la Mer (La France a le 2ème plus grand territoire maritime au monde après les USA).
Les acteurs de cette transformation technique massive et chirurgicale seront principalement des moyennes entreprises françaises du secteur privé.
Effets positifs : Les carnets de commande des entreprises sont pleins ; le chômage diminue (sans augmenter la pauvreté ni détériorer les conditions de travail) ; l'état récupère 1,3 fois son investissement en recettes ; la balance commerciale (dont le deficit est à 50% de l'importation d'énergie, pétrole, hydrocarbure) est corrigée.
Ce plan ne développe pas les industries Chinoises ni Allemandes. Et il deviendra vite Européen quand les autres pays nous suivrons. Le Portugal anti-austérité d'Antonio Costa en tête.
Réponse de le 15/04/2017 à 20:10 :
@polo : mais ça fait 35 ans qu'en France on essaie de s'en sortir par la stimulation keynesienne avec 0 budget équilibré depuis 1980 Pour quel résultat ? L'un des chômages les plus élevés de l'UE, un déficit commercial qui ne cesse de se creuser malgré un € faible et un pétrole qui a baissé de 60% par rapport à son maximum, et une dette accumulée qui nous place à la merci de la moindre remontée des taux. Une nième tentative de relance par la dépense publique aura exactement les mêmes effets que les précédentes : un crash économique. Alors que notre problème n'est pas la demande mais l'offre. Hollande a bien vu le problème mais a, une fois de plus, joué petit bras avec le CICE, le pacte de compétitivité, des lois Macron et El Khomri bien trop timides. Ce qu'il faut reprendre en les musclant (parce que la France part d'une situation plus dégradée) c'est les mesures de l'agenda 2010 de Schröder, avec les lois Hartz, la réforme du marché du travail, la TVA sociale,...
Réponse de le 16/04/2017 à 18:02 :
Mélanchon, ta place est en Corée du Nord.
Les dictateurs, on en veut pas en France.
a écrit le 14/04/2017 à 17:59 :
"Mélenchon à deux points de Macron et Le Pen (sondage)"

Le mieux est d'aller tout de suite à la fin de l'article : La marge d'erreur de l'ordre de 2,7 points pour un échantillon de cette taille. A noter, que c'est valable pour les autres candidats aussi.
a écrit le 14/04/2017 à 17:39 :
"Par ailleurs, on peut penser qu'un « vote utile » vers Mélenchon ou Macron se prépare du côté des électeurs de Benoît Hamon".

Étant donné que l'aile droite du PS est déjà chez Macron dans les sondages,on peut supposer que ce qui reste à Hamon peut aller plus facilement sur les thèmes de Melenchon pour que la gauche soit présente au second tour car Hamon ne remontera pas de 15 points en dix jours,c'est fini pour lui et vu ce que prépare Macron au niveau économique avec ses ordonnances pendant l'été,l’électeur de gauche n'a plus vraiment le choix.
Réponse de le 14/04/2017 à 18:29 :
On peut aussi penser que ce qui reste chez Hamon est ce qu'il y a de plus rétif à Mélenchon et ne votera pas pour lui.
Réponse de le 14/04/2017 à 23:37 :
Ca a déjà bien commencé et pour avoir contacté pas mal de votants hollande ils sont nombreux à se souvenir que Mélenchon a appelé à voter Hollande pour faire barrage à Sarkozy et que le tout sauf Macron/Fillon va leur permettre un renvoi d'ascenseur en fonction des sondages des derniers jours de la campagne. Je n'aurais eu aucune hésitation à voter Hamon s'il l'avait fallu même si Hamon en voulant rester dans l'europe absolument fait une erreur politique importante (qui lui vaut tant de desertions...)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :