Présidentielle : Macron et Le Pen au second tour

 |   |  696  mots
Emmanuel Macron arriverait en tête du premier tour devant Marine Le Pen, avec environ 24% et 22% des suffrages. Pour la première fois de la Ve république, le candidat de droite n'est pas présent au second tour. Mais les données vont évoluer dans la soirée jusqu'à minuit.
Emmanuel Macron arriverait en tête du premier tour devant Marine Le Pen, avec environ 24% et 22% des suffrages. Pour la première fois de la Ve république, le candidat de droite n'est pas présent au second tour. Mais les données vont évoluer dans la soirée jusqu'à minuit. (Crédits : DR)
Emmanuel Macron arriverait en tête du premier tour avec environ 24%, suivi par Marine Le Pen 22%. Jean-Luc Mélenchon et François Fillon se disputent la troisième place. Une sorte "d'union sacrée" se met en place pour le second tour contre la candidate du Front National.

| Article publié le 23/04 à 23h30, mis à jour le 24/04 à 09h53.

Emmanuel Macron (En Marche!) est arrivé en tête du premier tour avec 23,75% des voix exprimées. Il devance Marine Le Pen (Front national), qui a réuni 21,53% des suffrages. François Fillon (Les Républicains) est troisième, avec 19,91% des voix, tandis que Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) se positionne en quatrième position, avec 19,64%, d'après les résultats définitifs du ministère de l'Intérieur. Le taux de participation s'est établi à 78,69%, contre 80,42% lors du premier tour du scrutin présidentiel de 2012.

Union sacrée... Fillon votera Macron

L'Union sacrée contre le Front National est déjà en passe de se constituer, comme après le 21 avril 2002 et la défaite de Lionel Jospin face à Jean-Marie Le Pen. Benoît Hamon a appelé à battre le Front National au second tour, le premier ministre Bernard Cazeneuve a immédiatement fait de même. A droite, l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a implicitement appelé à faire de même, alors que Nathalie Kosciusko-Morizet a été nettement plus explicite. Pour sa part, François Fillon, candidat malheureux à la présidentielle, a lui aussi été très clair en annonçant que, face à l'extrême droite, il votera en faveur d'Emmanuel Macron.

Si ces résultats se confirment, les deux traditionnel partis de gouvernement, le PS et "Les Républicains", subissent une véritable déroute et l'heure des comptes va sonner. C'est la première fois qu'un candidat de la droite et du centre est éliminé du second tour. Le Parti socialiste, lui, avait déjà connu une telle mésaventure en 1969 et en 2002. Le Parti socialiste aura même réussi le tour de force de perdre absolument toutes les élections locales et nationales depuis la victoire de François Hollande en 2012...

Il faut noter le score très honorable du souverainiste Nicolas Dupont-Aignan qui, avec 5%, a mis de gros bâtons dans les roues de François Fillon.

Les législatives s'annoncent complexes

Mais, déjà, les différents leaders de partis se tournent vers les législatives des 11 et 18 juin, espérant récupérer la mise et imposer une sorte de cohabitation à Emmanuel Macron - s'il bat Marine Le Pen au second tour. Ce prochain scrutin des élections législatives promet lui aussi d'être assez inédit avec de nombreuses triangulaires, voire des quadrangulaires... En effet, aux législatives, il faut avoir obtenu 12,5% des suffrages au premier tour pour se maintenir au second tour. Dans ces conditions, il n'est pas impossible qu'un candidat étiqueté "En Marche" se retrouve opposé à un représentant FN, "Les Républicains" et/ou PS, voire France Insoumise. D'ailleurs, Emmanuel Macron a tout de suite appelé à la constitution d'une majorité présidentielle, appelant tout le monde à le rejoindre, de tous les bords politiques.

Y aura-t-il un face-à-face télévisé Macron-Le Pen ?

Cependant, avant les législatives, il y aura le second tour de la présidentielle. Le discours de Marine Le Pen au soir de ce premier tour montre, sans surprise, qu'elle va jouer la carte "candidats du peuple" face au représentant de l'élite et de la "mondialisation débridée" qu'incarnerait Emmanuel Macron.

Ce dernier, qui a sans doute senti le piège, a pris soin, lors de son intervention ce dimanche soir, de se présenter comme le futur président de "tout le peuple de France" avec la volonté de rassembler "le plus largement possible". Il s'est aussi positionné en vrai candidat de la rupture, dénonçant ceux "au pouvoir depuis trente ans".

Reste aussi à savoir si le représentant de En Marche! va accepter le principe du traditionnel débat télévisé d'entre deux tours. En 2002, Jacques Chirac avait refusé de débattre avec Jean-Marie Le Pen, mais, cette année, la donne est un peu différente. A la différence de Jacques Chirac, vieux routier de la politique, Emmanuel Macron est un novice qui, jusqu'ici, a réussi le hold-up parfait. Dans ce contexte, il n'a peut-être pas intérêt à fuir la confrontation avec son adversaire, même si celle-ci peut s'avérer redoutable.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/05/2017 à 15:46 :
Qui seras président au second tour 2017, Marine-Lepen ou Emmanuel-macron.
a écrit le 25/04/2017 à 6:22 :
Le peuple français a enfin compris que , s'arquebouter sur le passé ( en en protegeant ses privilèges ) ce n'est peut etre pas la meilleur solution : bravo ! Celà va permettre de focaliser son energie vers des reformes et de travailler à construire le futur .
( les 5 % de Dupont-Aignan , de ttes manières , ils ne seraient pas allés à Fillon ).
Réponse de le 25/04/2017 à 17:58 :
"Cela va permettre de focaliser son énergie vers des reformes"

J’espère qu'elles vont te concerner surtout .Je dis cela car généralement ceux qui en veulent le souhaitent ,mais pour les autres.
a écrit le 24/04/2017 à 22:06 :
Macron, candidat des banques, du Medef, de la gauche-caviar, des Eurocrates de la Kommission de Brussels, et de son chef, le "rescrivain-fiscal" Juncker, de l'Euro et de la BCE et son président , la MARIOnette de Golman-Sachs, des négationnistes de la culture Française, des partisans du "Grand-Remplacement".....Qu'est-ce qu'il vous faut de plus ?
a écrit le 24/04/2017 à 19:08 :
Voter pour Macron? ou pour Le Pen?
Hors de question! Abstention
Notre dignité ne peut pas être "forcée" à voter soit pour une qui utilise la violence raciste. Et encore moins pour un qui utilise la violence financière.
Ils prétendent "élargir" leurs électeurs. S'ils n'arrivent pas il faudra les déclarer illégitimes et il faudra refaire les élections sans eux.
Dehors l'un et l’autre!
a écrit le 24/04/2017 à 15:40 :
Macron un patriote non Nationaliste ,je me demande de quoi l'est-il ? du mondialiste ou le la commission Européenne . C'est vrai qu'avec ses discours en Algérie , il en a convaincu pas mal .
a écrit le 24/04/2017 à 14:07 :
En Marche a gagné une bataille maintenant il ne doit pas faiblir et se reposer sur ses lauriers pour gagner la guerre.
Réponse de le 24/04/2017 à 17:26 :
La guerre, c'est plutôt marche ou crève.
a écrit le 24/04/2017 à 13:50 :
Une rafle du Veld'Hiv ne lui a pas suffi . Ne vous laisser pas gazer par l'infamie déguisée sous un discours piège à cons .
Réponse de le 24/04/2017 à 22:01 :
La rafle du Vel d'Hiv a été organisée par René Bousquet sous la menace de Reinhard Heydrich. Bousquet, blanchi par la IV° République après la Libération (?!) est devenu un ami proche de François Mitterand, dignitaire comme lui de l'ordre de la Francisque de Vichy !
a écrit le 24/04/2017 à 12:14 :
les Français ont été raisonnables mais si peu enthousiastes et on peut le comprendre.
Le fond reste quand même le chacun pour soi et la guerre civile pour tout le monde.
Aussi de grandes difficultés sont à prévoir pour avancer et on n'est ^pas au bout de nos surprises quand on a écouté l'establishment des petits ou grands candidats au vu des résultats.
La guerre civile est toujours sous jacente dans notre pays, pourrons-nous y échapper?
a écrit le 24/04/2017 à 12:07 :
Double victoire de Bfm tv hier soir et de l'oligarchie qui ont, comme le démontre le F Asselineau , réussit à imprégner de temps médiatique le sujet Macron et à nouveau de faire monter le FN pour faire passer son poulain.

La sarl Le Pen s' acheminant ainsi vers son 7 ème échec..
Réponse de le 24/04/2017 à 14:11 :
Vers son 7ème échec ? Soyons prudent, sachons raison garder.
a écrit le 24/04/2017 à 11:38 :
election piege a cons disait nos anciens, les Français ont de nouveaux hollande deux en pire,???
a écrit le 24/04/2017 à 11:15 :
Les français ont envoyé le ps et l'ump a terre:finissons les aux législatives!
Réponse de le 24/04/2017 à 12:33 :
Francois doit faire appel à l armée pour se programmer président
a écrit le 24/04/2017 à 10:57 :
Victoire de Frankenstein

Oyez les gens ! L’écœurant spectacle de la course républicaine aux bonnes places. La monarchie gaulliste se transforme en un gigantesque bureau d'aide sociale au reclassement des vieux partis de l'oppression et de l'exploitation. France-Europe-TAFTA a réussi à vendre son poulain en chocolat à des clients qui semblent plutôt contents de leur nouveau produit. Mi-Morhange, il rend la peau ridée des vieux bébés, douce et lisse et mi-Médiator, il dégraisse son bœuf des pieds à la tête. Ce panneau en marche nous est offert par l'union des équarrisseurs, bien décidée à transformer la France, comme on le fait pour la viande estampillée UE. Pour nous, les Insoumis et autres édentés et karchérisés, rien n'a changé. Contre les pus et repus, la lutte continue. Et donc la première chose à faire, principe de précaution élémentaire, ne pas s'accoquiner avec eux, en imaginant sauver la France du pire. Ce serait les sauver eux d'abord. Eux le pire qui, déréglant les conditions de vie et de travail de millions d'entre nous, ont fait aimer Le Pire. Et ce serait aussi et surtout admettre que nous ne nous sommes pas l'alternative politique à leur politique de déclin programmé des acquis sociaux, comme ils disent, avec un mépris de classe qui se rengorge de leur mérite, figurons-nous, qu'ils font dix, cent, mille journées et plus en une, et un culot à faire pâlir bien des dictateurs. La seule force sociale neuve, en réalité, c'est nous, qui n'avons pas à faire du sentiment et à s'inquiéter de la pauvre biquette en marche pour affronter le loup national. Il ne fait aucun doute que Printemps-tue-mouches le désodorisant sans odeur va l'emporter contre le lourd entêtant Parfum d'Indochine. Aussi convient-il que sa victoire soit courte, car il importe du point de vue de la confiance politique acquise, que la créature des marchés ne bénéficie que de l'apport cahuzaco-filloniste et qu'il ne puisse pas s'enorgueillir d'un résultat volé à coups d'attentats et d'anticommunisme primaire.
a écrit le 24/04/2017 à 10:52 :
fautifs,?
l oligarchie de la finance pavoise ! pour combien de temps ? droite et gauche ont explosé '(fillon ! valls !.. la gouvernance équilibriste s annonce délicate en centre droit.. les syndicats vont se remplumer
a écrit le 24/04/2017 à 10:43 :
Merci M Macron et aussi merci à Pierre Arditi, Stéphane Bergue et tous les autres que je peux oublier. La bourse repart de plus belle et nous allons pouvoir refaire des affaires. Merci encore M Macron, on ne peut que vous être reconnaissant ainsi que pour la libération des mœurs.
a écrit le 24/04/2017 à 10:37 :
La gauche/caviar a gagné la première manche. La seconde est probablement déjà jouée.
Médias et politiquement correct ont 15 jours pour nous refaire le coup de Fillon. On attend un article du Canard ou encore une décision du parlement européen d'enlever à Marine Le Pen sont immunité parlementaire. Manque Hollande qui solennellement, la main sur le cœur, avant d'aller déjeuner à la Lanterne, nous expliquera qu'il faut battre le FN, parti d’extrême droite etc On connaît la chanson. Paradoxalement, les français qui ne voulaient plus des socialistes , vont les retrouver ragaillardis derrière Macron, et on repart pour 5 ans.
a écrit le 24/04/2017 à 10:35 :
"Le Parti socialiste aura même réussi le tour de force de perdre absolument toutes les élections locales et nationales depuis la victoire de François Hollande en 2012..."

Comme quoi, faire la politique avec une aile droite au PS n'a pas arrangé les choses et en plus ils se tirent chez Macron sans aucune sanction de leur parti pour bosser avec une partie de la droite.
a écrit le 24/04/2017 à 10:29 :
Avec leurs candidats peut crédibles, les partis institutionnels on laissé la place à Macron qui aura une majorité parlementaire avec l'aide de la gauche et de la droite. Il n'y a finalement que la vitrine qui change...
a écrit le 24/04/2017 à 6:48 :
Personnellement, je vais voter Rotschild. Nous devons protéger les minorités noirs, beurs, LGBT et autres...

Macron va nous imposer le système scandinave avec la droite, la bas 70% des gens sont syndiqués. Il faut entrer dans la lutte ou on va morfler.
Réponse de le 24/04/2017 à 10:48 :
A noter ,que cela a baissé ,le taux de syndicalisation a déjà été plus élevé, notamment en 1995 où il était de 86%
Dans le système scandinave, l'adhésion à un syndicat (unique) est obligatoire pour pouvoir bénéficier des droits issus de la Convention collective négociée par ce syndicat. Au contraire, en France, il n'est pas obligatoire d'être adhérent d'un syndicat pour bénéficier des dispositions des conventions collectives. En effet, c'est par un mécanisme dit d'" extension " que les pouvoirs publics décrètent l'application de la convention à tous les salariés d'une branche, même quand ils ne sont pas syndiqués, ou quand leur patron n'est pas membre d'une fédération patronale. L'intervention des pouvoirs publics, qui fait suite à la négociation menée librement par les syndicats et employeurs, est acceptée par les syndicats car elle se fonde sur l'idée républicaine d'universalité de la loi et de son application égale pour tous. Le résultat est un taux de couverture par les conventions collectives de 97% du salariat en France, c'est-à-dire un des taux les plus élevés des pays de l'OCDE.
a écrit le 24/04/2017 à 0:47 :
Finalement, le peuple français a plus de bon sens qu'on ne le dit. Il élimine le mis en examen et le gaucho pour ne garder, au second tour, et face à Macron, que la plus inéligible. C'est finement joué.
a écrit le 23/04/2017 à 23:47 :
Félicitations à Marine Le Pen et à nous tous, ses électeurs ! Les patriotes français ont porté le seul projet solide, cohérent, puissant pour la France, au second tour de l'élection présidentielle !
Le combat continue contre cette oligarchie LRPS haineuse, qui dissout notre pays et se cristallise autour d'une poussière.
Le décorum politique, imposé au peuple français jusqu'à aujourd'hui et qui étouffe notre démocratie, est en train de voler en éclat !
a écrit le 23/04/2017 à 21:46 :
Pour ceux qui ne veulent pas voter le pen ni macron L'abstention de nous electeurs de mélenchon ferait tomber macron les fillonistes ne voterons pas macron les sarkozystes aussi bien au contraire à bon entendeur salût
Réponse de le 23/04/2017 à 22:05 :
Donc si je comprends bien,vous êtes pour une élection de Marine Le Pen
Vous n'êtes donc pas un républicain amis un extrémiste déguisé
Réponse de le 23/04/2017 à 22:56 :
Peut être pas, si plus de 50% de vote sont blanc l"élection est annulée, mais peut de monde est au courant et c'est aussi pour ça qu'on parle abstention mais rarement blanc. Aujourd'hui on a voté mais il y avait combien de blanc?
Réponse de le 23/04/2017 à 23:18 :
Non je ne suis pas un pigeon qui se laisse manipuler par le système , cette piece de theatre je commence à bien la connaitre faire peur ? le PS.LR ont appeler à voter contre mélenchon et le pen ils nous ont mis dans le même sac ils nous ont traité de non républicain vous avez oublier ce n'est qu'un juste retour de manivelle que nous allons savourez MACRON N'AURA PAS MA VOIX et je suis presque sûre tout les voix de mélenchon ou il applique les mesures essentielles du programme mélenchon et il s'engage par ecrit sinon nous seront toujours sur son chemin pour lui barrer la route
Réponse de le 24/04/2017 à 9:54 :
@Réponse de @ deux le 23/04/2017 à 22:56
Veuillez donc arrêter l'enfumage.

Article 7 de la Constitution
Le Président de la République est élu à la majorité absolue des suffrages exprimés. Si celle-ci n'est pas obtenue au premier tour de scrutin, il est procédé, le quatorzième jour suivant, à un second tour. Seuls peuvent s'y présenter les deux candidats qui, le cas échéant après retrait de candidats plus favorisés, se trouvent avoir recueilli le plus grand nombre de suffrages au premier tour."

Les votes "blanc" et "nul" ne comptent pas.
Coridalement
a écrit le 23/04/2017 à 21:39 :
Attention mélenchon ne reconnait pas les resultats à suivre surtout avec les 500000 bulletins en double de toute façon macron n'aura pas une seule voix mélenchon hors question de voter pour la continuité du système PS.LR qui est clairement demontré
Réponse de le 24/04/2017 à 8:29 :
et ?
Réponse de le 24/04/2017 à 10:43 :
On retrouve la mauvaise foi de Mélenchon jusque chez ses partisans.
a écrit le 23/04/2017 à 21:15 :
Je suis fier de mélenchon et l'abstention ou le vote marine sera de mise Hollande a gagné le système est en place les riches peuvent dormir tranquille hamon a remplit sa mission mettre des battons dans les pieds de mélenchon la resistance continue je ne voterais jamais pour le PS ni pour macron le bébé hollande de la presidentielle et surtout aux legislatives et je lutterai contre cette mutation socialiste qui est le macrosocialisme libérale jusqu'à la fin de ma vie , ce qui est positif le système PS.LR telle que nous le connaisons est tombé et fillon n'echappera pas à la justice et sa c'est positif les casserolles savent maintenant qu'ils ne seront jamais president
a écrit le 23/04/2017 à 21:13 :
Les français en ont marre des partis politiques traditionnels LR et socialistes
Jusqu'à aujourd'hui ils s'abstenaient ou votaient FN pour exprimer leur mécontentement
Aujourd'hui une nouvelle tête et de nouvelles idées sont apparues
Elles ont gagnées
Réponse de le 23/04/2017 à 22:58 :
Avant de dire ça attendez 5 ans. Macron est à la fois PS et UMP... Ca prouve seulement que les partis sont mort et que deux faux se partage le pouvoir.
a écrit le 23/04/2017 à 21:12 :
Paradoxal !
Les deux premiers le sont par rejet du système et immediatement on voit se constituer un "front républicain "qui rassemble toutes les maffias qui font semblant de pratiquer l*'alternance depuis des décénnies !!!
Vous avez dit "bizarre " ..... ou prévisible
a écrit le 23/04/2017 à 21:06 :
Aucun des deux candidats de second tour n'est en mesure d'avoir une majorité à l"Assemblée Nationale. Les déclarations martiales de soir de premier tour ne doivent pas faire oublier les nécessaires reports de voix aux Législatives. Ou alors, ça va être très dur...
a écrit le 23/04/2017 à 20:25 :
Hollande a gagné... M.De Gaulle avait raison les français sont pour le moins des veaux à la bonne des dictateurs médiatiques. La démocratie française est à l'image de celle de l'Iran ou de la Russie. Il est maintenant l'heure de prendre le maquis. Aux Armes citoyens!!!! Révoltez vous contre la guillotine de la pensée unique de Emmanuel Hollande.
Réponse de le 23/04/2017 à 23:28 :
Hollande a un bilan tout sauf déshonorable, ce dernier est récompensé à sa juste valeur quelque part !
Hollande a ré-orienté le paquebot France vers des cieux plus cléments, Macron n'a plus qu'à mettre le moteur en marche (hihi) et nous nous dirigeons vers 10 belles années niveau économique. :-)
a écrit le 23/04/2017 à 20:24 :
- Quand on appartient à la France d'en haut: on peut pomper les finances de l'Etat, des collectivités locales, des établissements publics, des entreprises publiques pour y placer les siens, sa famille sans pour autant être compétent ou avoir la moindre formation correspondante et que lorsqu'on est issu de la France d'en bas avec un Master 2 en Sciences Eco on peut trier les carottes

- Quand on est de la France d'en haut, on peut jurer que les recrutements dans la fonction publique territoriale en regardant le ciel, c'est fini et que l'on est en sureffectif et que l'on ne recrutera plus alors que depuis 20 ans les courbes des effectifs ne cessent de croitre et que les emplois familiaux ou de proches amitiés sont la règle

- Quand on baisse systématiquement la culotte dans le service public ou les entreprises pour satisfaire les exigences d'une seule religion: lors des journées défense et citoyenneté ( "qui est-ce qui fait le ramadan ? vous devez aller dans une salle à part") , tchador dans les entreprises avec la bénédiction des syndicats. Qu'est devenue la laïcité ?

- Quand on est de la France d'en haut, on ne risque rien de la justice ou bien des peines qui n'en sont pas alors que pour la France d'en bas c'est "sanctions automatiques" et que vous serez toujours coupables et saignés. Venez assister en province aux audiences des tribunaux de police: c'est public. Des juges Burgaud, c'est toujours et tous les jours pour la France qui crève de faim sans que cela ne soit suivi de conséquences.

- Quand on cherche vraiment du travail on se fait systématique refouler par ces conseiller(e )s du Pôle Emploi pour 23 500 € avec le bac :" hors attribution, c'est pas mon travail, il faut s'occuper des migrants, allez voir à l'AFPA "

- Quand des administrations, des banques censées montrer l'exemple, ne sont jamais inquiétées y compris après X rapports
Réponse de le 25/04/2017 à 8:43 :
- Quand on fait vous comprendre qu'il faut prendre des personnes issues "de la diversité" peu importe leurs compétences afin de ne pas avoir de problème, de surtout de rien leur dire même s'ils ne font pas le job
a écrit le 23/04/2017 à 20:20 :
Au moins, il y en a un qui n'est pas mis en examen! Le second tour est en principe plié.
Un soulagement certain pour... Madame LePen.
a écrit le 23/04/2017 à 20:19 :
La dictature des médias fonctionne. Il ne faut pas se déplacer pour cette farce au 2è tour. prenons le maquis et agissons dans l'ombre désormais. Aux armes citoyens épris de vraie liberté!!
Réponse de le 23/04/2017 à 23:01 :
Au contraire si vous et les millions d'abstentionnistes vouliez faire changer les choses vous vous déplaceriez pour voter blanc et que l'élection soit refaite...Mais bon pour cela il faudrait que vous et les français soit au courant des lois...
Réponse de le 23/04/2017 à 23:25 :
@Maquis:
C'est amusant la façon dont certains méprisent l'intellect de ceux qui n'ont pas les mêmes idées qu'eux. Ceux qui ont voté Macron sont forcément des écervelés intoxiqués par les médias et par une campagne marketing bien ficelée, c'est ça ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :