Rassemblement de soutien pour Fillon : "qu'il y ait foule ou pas ne change rien"

 |   |  336  mots
(Crédits : PHILIPPE WOJAZER)
L'affluence dimanche de rassemblement n'aura aucune incidence sur le sort du candidat de la droite à la présidentielle, juge Jean-Christophe Lagarde, président de l'Union des démocrates et indépendants (UDI).

Alors que le camp Fillon espère faire du rassemblement de soutien ce dimanche au Trocadéro une démonstration de force pour enterrer les velléités de plan « B » émises à droite et au centre, l'affluence dimanche de ce rassemblement n'aura aucune incidence sur le sort du candidat de la droite à la présidentielle, juge Jean-Christophe Lagarde, président de l'Union des démocrates et indépendants (UDI). Le numéro un du parti centriste, qui a retiré cette semaine son soutien au candidat fragilisé par des ennuis judiciaires, qualifie de "dérive" la manifestation organisée à Paris pour redonner un élan à la campagne.

"Pour gagner la présidentielle, il faut rassembler 20 millions de personnes"

Qu'il y ait foule ou pas "ne change rien, parce que la question aujourd'hui, c'est la capacité de rassemblement du candidat et pas la capacité à organiser des meetings", a-t-il estimé lors du "Grand rendez-vous" Europe 1-Les Echos-CNEWS.

"Même s'il y a 200.000 personnes cet après-midi au Trocadéro (...), pour gagner une élection présidentielle, il faut rassembler 20 millions de personnes", a justifié le député de Seine-Saint-Denis.

Dans l'entourage de François Fillon, on présente le rassemblement comme décisif en vue du maintien ou non dans la course à l'Elysée de François Fillon, que la plupart des cadres de la droite et du centre pressent de se désister.

Ceux qui lui sont restés fidèles espèrent au moins 45.000 personnes.

Comité politique lundi du parti Les Républicains

La décision annoncée mercredi par l'ex-Premier ministre de poursuivre sa campagne en dépit d'une possible mise en examen le 15 mars dans l'affaire des emplois potentiellement fictifs de membres de sa famille a accéléré le rythme des défections et les manoeuvres en coulisses.

Le comité politique du parti Les Républicains, réunissant des représentants des principales tendances au sein de la formation, doit se réunir lundi pour faire un point sur "l'évolution de la situation politique".

(Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/03/2017 à 20:25 :
...à ceci près , mr Lagarde...: c'est que , pour etre qualifié , au premier tour , pas besoin de rassembler ..." 20 millions de personnes " ...!
a écrit le 05/03/2017 à 17:51 :
Mr Fillon veut appeler au people (surtout le courant "sens commun") contre les élites du pays... Et ses soutiens crient déjà victoire parce qu'il a rassemblé 40 000 personnes au Trocadéro...
Je voudrais rappeler à ces messieurs dames que le people français avoisine les 67 000 000 personnes dont 47 000 000 d’électeurs... Les 40 000 personnes de Mr Fillon présentent donc moins d'0.1% du corps électoral. Ce n'est pas avec 0.1% d'électeurs que Mr Fillon pourra gagner la prochaine élection présidentielle.
Que Mr Fillon se réveille enfin et voit la réalité en face pour sauver sa famille politique de la défaite annoncée et épargner à la France entière l'image déplorable qu'il en donne à l'étranger.
a écrit le 05/03/2017 à 17:51 :
Que d'efforts désespérés et suicidaires pour nous imposer à nouveau un JUPPE qui a pourtant été rejeté lors de la primaire de la droite et du centre ! Nous avons en France d'aussi mauvais perdants que les membres et soutiens du parti démocrate aux Etats-Unis.
a écrit le 05/03/2017 à 17:12 :
A la TV ,on a l'impression que depuis plusieurs jours ,les autres candidats n'existent plus.Je me demande si le CSA va prendre en compte cela , ça devient aberrant.
a écrit le 05/03/2017 à 16:52 :
François Assad ne veut pas lâcher le pouvoir, que pense-t-il, la primaire lui à donner sur la droite. Résultat, pour l’instant un champ de ruines à LR. On espère qu'il n'arrivera pas à faire de même avec la pays. En tout cas quand le religieux est appelé dans la vie publique, on voit ce que cela donne! Et d'après Malraux: ''le XXI siècle sera mystique ou ne sera pas'' ou encore ce qui semble ne pas refléter ces paroles, mais est plus célèbre: le XXIe siècle sera religieux ou ne sera pas. Voila un programme réjouissant...
Réponse de le 05/03/2017 à 17:56 :
Effectivement, maintenant vous le dites "François Assad", cela me rappelle les slogans de Bachar Assad ; moi ou le cahot, moi sinon personne, moi ou on brule le pays. Fillon et son ami Assad se ressemblent dans au moins un slogan : moi ou le cahot.
Réponse de le 05/03/2017 à 20:36 :
Dites donc vous avez du chercher longtemps pour nous sortir cette bafouille
à deux balles.
Réponse de le 06/03/2017 à 11:20 :
Au 21e siècle l'orthographe est toujours en vigueur: pour ceux qui la connaisse bien évidemment...
a écrit le 05/03/2017 à 16:06 :
Il est vrai qu'avec 2,5 millions de personnes pour FILLON à la primaire on est loin des 20 millions pour qu'il soit élu....au delà de ses convictions factices pour arriver au pouvoir...que vaut cet homme dit d'Etat au regard de son parcours qui ne plaide pas pour lui. Le Canard avait publié une enquête sur l'étendu de son travail en tant que parlementaire....fort instructif sur le personnage....ne serait il pas schizophrène?
Réponse de le 05/03/2017 à 18:02 :
Il faudrait préciser que si les 2.5 millions qui ont voté pour Fillon au 2eme tour de la primaire savaient tout ce que l'on sait aujourd'hui de Fillon, je suis sûr que Fillon n'aurait même pas eu la moitié de ces voix, càd1,25 millions, et donc il n'aurait pas été élu au 2eme tour... C'est ça qu'il faut répéter et répéter pour ceux qui crient à la légitimité de la primaire de François Emploi Fictif Fillon....
a écrit le 05/03/2017 à 15:56 :
"Un terrible danger auquel la France n'a jamais été confronté" : on en a la démonstration au Trocédéro
a écrit le 05/03/2017 à 15:48 :
La vérité si je ments, en direct du Trocadéro.
a écrit le 05/03/2017 à 15:33 :
Jean-Christophe Lagarde a raison de prendre ses distances avec ces dérives.

Cela risque de tourner à la manifestation populiste ou corporatiste, plus qu'à l'expression de la démocratie. A confondre intérêts personnels et intérêt public, on ne rend pas service à la majorité des français, qui eux n'ont d'autre choix que de manifester par le vote.

Tout candidat à la présidence devrait avoir pour motivation première le rassemblement des citoyens et non de les confronter les uns aux autres. F. Hollande a su respecter ce principe. Dans ce climat ou un grand nombre d’électeurs risquent déjà de voter par colère ou par rejet, plus que par adhésion à des valeurs de progrès, il parait inutile d’exacerber les clivages.
L’attitude de F. Fillon mène droit à une impasse, car même s'il sort gagnant de cette espèce de confrontation qu'il a engendré, le pays deviendrait irréformable. Après moi le déluge ?

La droite et la gauche, ont largement assez d'arguments et de candidats, pour rassembler autour de valeurs communes. Il faut maintenant passer à l'essentiel des programmes et arrêter ces démonstrations d’égos - égoïstes.
a écrit le 05/03/2017 à 15:27 :
On ne sait pas combien ont perçu les "militants" pour participer à ce rassemblement au Trocadéro...Vu le trésor de guerre accumulé avec les primaires, il y a fort à parier que l'offre de virée à Paris a été assortie de contreparties alléchantes qui seront se rappeler le moment venu au bon souvenir du candidat Filon.
a écrit le 05/03/2017 à 15:16 :
Les drapeaux bleu blanc rouge galvaudés ce dimanche à l'appel d'une unique ambition égocentrique !!!Belle image de la France, toujours donneuse de leçons de morale à l'étranger...
Réponse de le 06/03/2017 à 15:24 :
Ces drapeaux français étaient bien plus beaux que tous les drapeaux étrangers vus lors de l’élection de Hollande ....place de la République !!!
Réponse de le 06/03/2017 à 15:25 :
Ces drapeaux français étaient bien plus beaux que tous les drapeaux étrangers vus lors de l’élection de Hollande ....place de la République !!!
a écrit le 05/03/2017 à 15:16 :
Pathétique, Mr FILLON ne se retirera pas, et s'il se retire, il part avec la caisse des LR, l'argent de la campagne, et celui des primaires avec.
Un faisan, quoi.... Il sait que les présidentielles sont perdues pour lui, il emmène bravement ses militants dans le mur.
Et son épouse que l'on croyait pauvre victime des agissements de son conjoint, carrément complice...

Malheureusement, cette situation a été provoquée par les ténors de sa campagne qui ont largement incités FILLON à continuer sa campagne malgré le risque de mise en examen.
Tout va très bien Mr FILLON, tout va très bien, mais il faut que je vous dise....
a écrit le 05/03/2017 à 14:41 :
Nous en sommes arrivés au point ultime de ce qui n'est plus qu'une négociation.
Fillon veut bien sortir, mais il veut des contreparties. Quelles contreparties autres que sonnantes et trébuchantes? Fillon peut estimer qu'il a le droit de disposer de la fraction des 16 millions d'euros rapportés par les primaires, proportionnellement aux 4 millions d'électeurs qui ont voté pour lui. Une fois cette question réglée: Exit Fillon. Ne nous leurrons pas, c'est ce pactole de 16 millions d'euros qui est convoité, particulièrement par les $arkozystes (de Nagy Bocsa). "L'affaire Fillon", c'est une quasi certitude a été fomentée par le camp $arkozyste (de Nagy Bokassa).
Réponse de le 05/03/2017 à 15:43 :
@valbel89: quasi-certitude ?? A qui profite le crime ? Qui a les moyens de mettre en marche une telle cabale ? 1) Personnellement, je pense que Sarko n'aime pas plus Fillon que Juppé, et que les autres poulains sont des novices. Par conséquent, je ne vois pas l'intérêt profond de Sarko. En revanche, les socialos ont tout intérêt à ce que le candidat de la droite soit déboulonné parce que tout le monde sait qu'un duel Le Pen/n'importe qui, se traduira par l'élection de "n'importe qui". 2) Sarko a certes les moyens de nuire, mais le ministre de la justice (socialiste) a les moyens de déclencher le pilonnage, et ce d'autant plus que les hauts magistrats sont nommés par le gouvernement en place. Conclusion: il est bien difficile de savoir qui est derrière tout cela, mais a) il serait souhaitble que la justice soit indépendante et déclenche des enquêtes dans tous les cas de corruption et b) il semblerait que le PS soit le grand bénéficiaire de cette cabale et qu'il a les moyens d'agir. Bien que n'ayant pas d'éléments probants, je pencherais donc sur la probabilité des magouilles socialistes plutôt que pour Sarko dans cette cabale :-)
Réponse de le 05/03/2017 à 16:36 :
Assez d'accord avec vous (comme assez souvent d'ailleurs). C'est :
- Soit la droite et notamment le camp Sarko qui l'a eu très mauvaise de se faire sortir et vu comme il est rancunier, ça ne serait pas surprenant. En gros, je torpille en douce et je dis "vous voyez que c'était mieux quand c'était moi le chef". Très possible, car c'est en interne que les gens savaient le mieux comment FF allait réagir
- Soit la gauche, mais si Fillon avait immédiatement démissionné (comme ça aurait du être le cas et c'est ce qui se serait passé dans 80% des pays d'Europe, sans oublier que DSK a démissionné de son poste de ministre pour bien moins que ça pour un truc pour lequel il a finalement été absous), c'était un coup qui servait strictement à rien et qui renforçait la droite en plus. Je n'y crois pas trop.
- Ou tout simplement, les journalistes du Canard ont tiré une ficelle constatant que le château ne correspondait pas aux revenus. Possible aussi.
On ne le saura probablement jamais
Réponse de le 05/03/2017 à 17:13 :
Des 16 M€ bruts collectés lors des primaires, 6.5 € sont allés directement dans les poches de la Poste qui a compté les pièces et reversé le tout sur le compte de la haute autorité de la primaire.

Au passage, je me permets de signaler que les socialistes avaient obtenu de la Poste en 2012 un deal deux fois plus avantageux. Comme quoi les tenants de la rigueur budgétaires sont parfois aussi les plus laxistes.

Restaient donc 9.5 M€ dans les comptes de la Haute Autorité de la primaire. Six ont effectivement été versés à l’association de financement de F Fillon.

Nul ne sait exactement combien ont été dépensés jusqu'ici. Le "pactole" restant serait de l'ordre de 3 à 5 M€.

D'un coté, rien ne semble obliger légalement FF à reverser le reliquat à la HAP, qu'il continue ou non sa campagne.

D'un autre coté, il pourrait s'exposer à des poursuites de la part des votants à la primaire ou de simples donateurs qui s'estimeraient escroqués en cas de retrait anticipé. Un peu comme si on donnait de l'argent à une association pour combattre le cancer et que le président de l'association en profitait pour se faire construire une piscine.

Il n'est donc pas sûr que FF ait intérêt à garder le reliquat en cas de retrait.
a écrit le 05/03/2017 à 14:28 :
Tous les rentiers de la vie politique commencent à se faire du souci. Rien de tel qu'un tsunami de l'opinion, débordant les media, pour renouveler la classe. Aucune star n'est indispensable : l'une chasse l'autre. Ainsi va le progrès. Qui se souvient du SPD Peer Steinbrück dont le programme a été utilisé par la droite et qui fut battu par Angela Merkel en 2013?
a écrit le 05/03/2017 à 14:22 :
Ce que l'on attend des magistrat s'ils ne sont pas instrumentalisé comme nous le pensons, c'est qu'ils fassent toute la lumière sur les deux affaires survenues lors de cette campagne , je pense qu'ils on en tête qu' ils aient pu être utilisés à d'autre fins que la probité .Et le secret des sources n'est pas une fin en soit .
a écrit le 05/03/2017 à 14:08 :
Hitler dans son bunker.....pathétique!
Réponse de le 05/03/2017 à 15:18 :
Manifestation en tous cas d'une personnalité inquiétante à laquelle il serait insensé de confier les clés du pouvoir, en particulier en état d'urgence.
a écrit le 05/03/2017 à 13:05 :
Les coucous de l'UDI ont peur et cherchent une autre maison pour obtenir des marocains gouvernementaux. Il faut vraiment balayer tous ces politiques professionnels sans aucun honneur. Imaginé en 1914 ce type de soldats? On les a eu en 1940. Ils sont maintenant la en 2017 les memes. Juppé a ete balayé à la primaire car il représente le passé, la corruption à la mairie de paris et 400 emplois fictifs. et ensuite? ils vont faire un boulevard pour Marine Le Pen. C'est peut etre la meilleure solution compte tenu des laches de l'UDI et de LR. (je ne soutiens pas Fillon mais je suis ecoeuré par ces politiques professionnels)
Réponse de le 05/03/2017 à 13:53 :
Oui, et les habitants du Maroc s'appellent les Maroquins.
a écrit le 05/03/2017 à 12:57 :
Si quelques militants de gauche qui font du bruit avec des casseroles ,des chaines TV qui passent en boucle des commentaires critiques ,et une probable mise en examen avec une condamnation hypothétique dans 10 ans après épuisement de tous les recours font fuir les soutiens "loyaux et fidèles" ces mêmes soutiens n'auraient jamais tenu contre les syndicats avec un blocage de la France pendant 3 semaines et auraient fortement conseillés à Fillon de laisser tomber ses réformes comme ils l'ont fait pour Juppé qui a perdu contre les syndicats même droit dans ses bottes,alors pas de regrets à avoir s'il abandonne.
a écrit le 05/03/2017 à 12:54 :
hollande lui a refile sa chkoumoune!
http://www.meteofrance.com/previsions-meteo-france/ile-de-france/regin03
il a donc largement ses chances
a écrit le 05/03/2017 à 12:52 :
Aux armes Citoyens la seule solution pour redresser la France.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :