Week-end de tous les dangers pour François Fillon

 |   |  646  mots
Le cauchemar de François Fillon continue avec la démission de son directeur de campagne, Patrick Stefanini.
Le cauchemar de François Fillon continue avec la démission de son directeur de campagne, Patrick Stefanini. (Crédits : © Jean-Paul Pelissier / Reuters)
Fragilisé par près de 140 défections dans son camp, dont, ce samedi, son directeur de campagne Patrick Stefanini, François Fillon peut-il maintenir sa candidature à l'élection présidentielle ? Deux rassemblements sont prévus dimanche : l'un pour soutenir le candidat, l'autre contre la corruption des élus.

Week-end de vérité pour François Fillon. Alors que le navire prend l'eau de toutes parts, le candidat de la droite à l'élection présidentielle apparaît plus fragilisé que jamais. Même son fidèle directeur de campagne, Patrick Stefanini, a claqué la porte, vendredi 3 mars au soir.

"Patrick Stefanini a présenté sa démission à François Fillon, qui l'a acceptée", peut-on lire dans un communiqué. "Il sera en responsabilité jusqu'à l'issue du grand rassemblement populaire de dimanche, place du Trocadéro".

Dans le cas où François Fillon serait encore candidat lundi, Stefanini sera remplacé par Vincent Chriqui, le maire de Bourgoin-Jallieu (Isère), un proche de Fillon depuis 2002 d'après un portrait que lui a consacré France Bleu Isère il y a quelques mois.

Près de 140 défections dans l'état-major de Fillon

Dans sa lettre de démission, Patrick Stefanini regrette notamment que l'ex-Premier ministre ait choisi de maintenir sa candidature plutôt que se retirer, comme il le lui conseillait. Thierry Solère a annoncé en outre hier matin qu'il démissionnait de ses fonctions de porte-parole.

Il rejoint une très longue liste, composée pour l'instant de 139 personnalités, issus de tous les courants politiques de la primaire. L'UDI a retiré son soutien au candidat, tout comme la plupart des proches d'Alain Juppé, qui fait office de recours de plus en plus crédible, et de Bruno Le Maire. On compte aussi des départs parmi les amis de Nicolas Sarkozy, de Nathalie Kosciusko-Morizet et même quatre départs de proches de François Fillon (Gilles Bourdouleix, Marc Laménie, Daniel Dugléry et Patrick Stefanini).

Dimanche, journée cruciale

Ce week-end pourrait constituer un tournant dans le bras de fer entre François Fillon, et tous ceux qui, dans son camp, le pressent désormais de jeter l'éponge et s'affairent en coulisse pour lui trouver un remplaçant.

L'annonce du rendez-vous de dimanche, d'abord présenté par l'hebdomadaire Valeurs actuelles comme une manifestation "contre les juges" et auquel s'est associé "Sens commun", émanation de la "Manif pour tous", a précipité les défections autour du candidat.

Des appels ont été lancés en vue d'une manifestation contre la corruption des élus le même jour place de la République. Le rassemblement "Stop Corruption des élu-e-s" avec concert de casseroles était programmé de longue date.

L'ex-Premier ministre, convoqué le 15 mars par des juges d'instruction en vue de sa mise en examen dans l'affaire des emplois fictifs dont aurait profité sa famille, a diffusé hier un agenda de campagne qui va jusqu'au 9 mars.

Juppé est prêt mais Bayrou restera avec Macron quoi qu'il arrive

Le vice-président de l'UDI Jean-Marie Bockel a lancé un appel au maire de Bordeaux, Alain Juppé pour qu'il prenne le relais. Le finaliste de la primaire de droite est "prêt à participer à la recherche d'une solution" si le candidat de la droite et du centre se retire, a déclaré son entourage à Reuters.

Le centriste François Bayrou a déclaré hier qu'il resterait aux côtés d'Emmanuel Macron en vue de l'élection présidentielle en France, même si Alain Juppé était finalement le candidat de la droite et du centre.

La candidature du maire de Bordeaux pourrait relancer complètement la campagne. Selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour l'émission 13h15 Dimanche sur France 2, publié hier, Emmanuel Macron arriverait en première position au premier tour, devant Marine Le Pen, si François Fillon se maintenait (27% à 25,5%, 19% pour Fillon). Mais dans le cas où Alain Juppé le remplacerait au pied levé, il prendrait la première place avec 26,5% des suffrages, devant Emmanuel Macron (25%), et Marine Le Pen serait éliminée dès le premier tour (24%). Des chiffres toutefois à prendre avec des pincettes dans les sondages se suivent et ne se ressemblent pas.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/03/2017 à 16:34 :
François Fillon a fait un discours remarquable au Trocadero.
Les enjeux politiques sont tels, qu'on ne peut imaginer qu'il ne soit pas présent à l’élection présidentielle.
a écrit le 05/03/2017 à 11:11 :
lorsqu'il sera convoqué par les juges le 15 mars,Fillon peut-il etre incarcéré ?c'est très inquiétant!
Réponse de le 05/03/2017 à 18:16 :
Il n'a aucune chance d'être incarcéré, il est député. Le fait qu'il réponde à une convocation de la justice, ce que tout citoyen digne de ce nom est supposé faire, ne signifie pas qu'il soit en danger de quoi que ce soit venant des juges, du moins à court terme.

La situation actuelle n'est inquiétante que pour les élus du parti LR qui ont lâché leur président alors que ce dernier est toujours soutenu par ses électeurs, qui au passage sont aussi les leurs. Qu'ils rejoignent Macron si Fillon ne leur convient pas, au moins ils seront cohérents avec la couleur de leur casaque, et avec un peu de chance ils pourront même garder leur place. Ce n'est pas comme si Macron était de gauche : il est comme eux, de droite et prêt à donner le nécessaire au PS pour que ce dernier le laisse tranquille.
a écrit le 05/03/2017 à 10:08 :
Mr Fillon est à ce jour, présumé innocent, il n'a aucune raison d'abandonner le combat qui lui est imposé, on le sait, par l'Elysée. A qui profite le crime ?

Je ne comprend pas les défections de ses amis politiques , mais peut-être ont il mieux à espérer avec celui qui éventuellement le remplacera ? il n'y a pas de fidélité en politique. Et les français dans tout cela ?
Réponse de le 05/03/2017 à 10:48 :
A qui profite le crime peut-être aux autres bras cassés LR les équipes soit Juppé soit celui qui n' a jamais apprécié son ex premier ministre Sarkozy le complot de l'Elysée un peu vieux et tellement ringard. Pour éviter de mauvaise pensée j'ai voté à la primaire, je suis un libéral et n' approuve pas le quinquennat de Hollande. En général ceux qui pensent complot me font penser aux amis d'Adolphe ou de Staline les propagandes qui sous des airs de tout pour le peuple, le peuple décide et autres balivernes bien huilées sont les pires.
Réponse de le 05/03/2017 à 14:42 :
Il est clair qu'il y a une volonté, voir un acharnement des médias à détruire l'image de François Fillon, qui au lendemain des primaires avait tout espoir de remporter l'élection présidentielle. Ce qui dérange avant tout les pouvoir en place, c'est à dire le Chef de l' Etat et son protégé, Mr Macron.
Réponse de le 05/03/2017 à 18:27 :
Pour le moment je ne vois qu'une série de délits potentiels, ce sont ceux qui justifient aux yeux de la justice l'ouverture d'une information judiciaire contre Mr Fillon, sa femme, ses enfants, Mr de Lacharrière, Mr Joulaud et quelques autres.

Si vous pensez que les ex-amis politiques de Mr Fillon sont en train de commettre un crime, dites nous donc lequel?

Les français, regardent, écoutent, lisent et se forgent une opinion, qui les conduit aujourd'hui à placer Mr fillon en troisième position (17%) dans les intentions de sondage, au coude à coude avec Mr Hamon (16%) mais à 10 points de Mr Macron (sondage LCI aujourd'hui 18h).

70% souhaitent son retrait de la course, ce qui est énorme, considérant que c'est une superbe machine à perdre et donc une garantie de bon score pour Mme Lepen, Mr Macron et bientôt Mr Hamon.
a écrit le 05/03/2017 à 10:07 :
Mr Fillon est à ce jour, présumé innocent, il n'a aucune raison d'abandonner le combat qui lui est imposé, on le sait, par l'Elysée. A qui profite le crime ?

Je ne comprend pas les défections de ses amis politiques , mais peut-être ont il mieux à espérer avec celui qui éventuellement le remplacera ? il n'y a pas de fidélité en politique. Et les français dans tout cela ?
a écrit le 05/03/2017 à 9:50 :
A mon avis Fillon avait le meilleur programme pour redresser le pays !!donc on va faire venir Juppé avec son programme mou !!souvenez vous ce qu il a présenté à la primaire !!quant à ceux qui ont quitté le bateau Fillon en pleine tempête je leur souhaite d être battu aux élections des députés !!je ne fais pas confiance aux hommes qui vous tirent dans le dos lorsqu 'il faut serrer les rangs !!quant à moi adieu LR
a écrit le 05/03/2017 à 9:38 :
Selon le JDD son épouse, assistante et conseillère parlementaire, lui aurait conseillé d'aller jusqu'au bout.....elle travaille donc bien pour lui....j'imagine le montant facturé pour ce précieux conseil....
a écrit le 05/03/2017 à 9:18 :
Ils ont le sens de l'humour chez les Fillon.
Lire l'interview de sa femme et comprendre que c'est gens sont d'un monde perdu.

Elle aurait mieux fait de se taire et de rembourser....

Tout cela est tellement lamentable... Mais bon ils sont irréprochables....
Comme les Ténardiers...
a écrit le 05/03/2017 à 9:17 :
AFFAIRE FiIlon Voici ce qu'on peut trouver sur Internet,

Hollande et son CABINET NOIR comptant selon les périodes 100 à 200 personnes pour
s'occuper de l'opposition plutôt que de la France.

Qui organise et profite de cette affaire ? A Emmanuel MACRON, bien évidemment le sous marin de Hollande.

La gauche étant hors jeu, il ne reste que François FILLON comme adversaire pour passer le 1 er tour.
 
Alors comment faire pour salir l’adversaire : employer les bonnes vieilles méthodes et jeter l’opprobre.
 
Le « dossier » émane du Ministère des Finances et a été remis au Canard Enchainé par Gaspard GANTZER, grand ami d’Emmanuel MACRON (même Promotion à l’ENA) auquel il doit son poste à l’Elysée.
 
Entre amis, on se doit des services et des renvois d’ascenseurs.
 
Circuit du dossier :
 
Thomas CAZENAVE (ENA, Promotion République, ex Directeur de Cabinet d’Emmanuel MACRON, et nouveau Secrétaire Général Adjoint de l’Elysée, en remplacement de Boris VALLAUD, mari de Najat VALLAUD-BELKACEM) a remis les documents à François HOLLANDE en guise d’allégeance au Souverain.
 
HOLLANDE a transmis ce « dossier » à GANTZER en lui disant simplement « Faites en bon usage »
 
GANTZER est un grand ami d’Emmanuel MACRON, ils sont de la même Promotion à l’ENA -Promotion SENGHOR.
 
Il est également un proche de Dominique STRAUSS-KAHN.
 
Le Mardi 9 Janvier, Gaspard GANTZER a rencontré Michel GAILLARD, directeur de la Rédaction du Canard Enchaîné (et ami de longue date de François HOLLANDE) pour lui remettre les éléments.
 
ET LA MACHINE EST EN MARCHE.
 
Problème, mais de taille : il n’y a rien d’illégal dans le dossier.
 
Madame FILLON a été collaboratrice parlementaire de son mari, mais c’est tout à fait légal. De plus, les revenus ont été déclarés aux Impôts.
 
Mais il suffit de jeter en pâture à la presse des informations pour salir et que le bon peuple s’en délecte.
 
Madame Eliane HOULETTE, Procureure du Parquet National Financier s’est saisie très rapidement (comme par hasard) du « dossier ».
 
Madame HOULETTE, (sympathisante Socialiste avérée) a été nommée par François HOLLANDE lui-même sur les recommandations de Christiane TAUBIRA.
 
Le Parquet National Financier étant maître de son agenda, nul doute que le « dossier » va trainer longtemps.
 
François FILLON, par les mains d’un Avocat, Maître Antonin LEVY, a remis au PNF toutes les preuves de la véracité du travail de Madame FILLON.
Réponse de le 05/03/2017 à 18:44 :
Et si vous pensiez par vous même plutôt que de relayer des informations alternatives?

Au passage, je vous signale que le PNF ne s'est pas endormi sur le dossier contrairement à vos prédictions.
Ensuite Mme Houlette a été proposée a son poste par Mme Taubira (dont c'était le job), proposition acceptée par le CSM, et Hollande n'a fait que signer le décret. Mr Cahuzac et quelques élus de gauche peuvent attester que le PNF n'a pas la fibre gauchiste, mais libre à vous de prétendre le contraire.

Le pseudo parcours du pseudo dossier noir est tout a fait divertissant, mais il suffit de lire le canard pour comprendre que la réalité est beaucoup plus simple. Je ne saurais donc que vous conseiller de vous abonner au palmipède donc la lecture hebdomadaire est tout aussi distrayante qu'instructive.
a écrit le 05/03/2017 à 9:03 :
vous êtes vraiment sûrs de vos sornettes ??? Les politiques qui quittent le navire, c'est bien, on voit ceux qui préfèrent faire crever le peuple et ceux qui aident le peuple !!! l'élan populaire est tel que si Fillon se retire on est sûr d'avoir Le Pen, mais peut-être est-ce ce que vous voulez ???? ou alors êtes-vous si con et si aveugle que vous ne le voyez pas ???
a écrit le 05/03/2017 à 9:03 :
La meilleure solution pour tout le monde serait que Fillon et Pénélope se constituent prisonnier...
a écrit le 05/03/2017 à 9:00 :
Les peoples veulent remplacer un présumé innocent par un déjà condamné, il parait que c'est logique.
Par ailleurs je ne voit pas Fillon président sortir au petit matin de l'élysée sur son scooter avec son casque sur la tête et ses croissants à la main pour faire une livraison chez sa maitresse.
a écrit le 05/03/2017 à 8:36 :
Que cherche Fillon? est ce un dernier baroud d'honneur ce qui pourrait s'admettre si par contre le but est de provoquer des incidents pour cautionner un pseudo "état de guerre" 'est pitoyable
a écrit le 05/03/2017 à 7:58 :
Le remplacer par un mec vraiment reconnu coupable LOL

Juppé, mettre la gauche au pouvoir LOL

J'en peux plus de ce pays.
a écrit le 05/03/2017 à 7:26 :
Fillon devrait passer son week-end à réfléchir à ces déclarations des 6 derniers mois et d il y a 3 semaines
Imaginez de Gaulle
Un ministre ne peut pas être en examen
Un politique doit être plus propre que les autres
Si j'étais mis en examen je renoncerais

Voila il a tue personne mais le Job de sa femme il n'a aucun justificatif crédible sans parler de Axa et la revue des 2 mondes

Il doit partir le bateau est déjà plein d eau et les rats on déjà évacué
a écrit le 04/03/2017 à 21:17 :
Le problème n' est pas Fillon ou Macron et les prétendus états d' âme de tel ou tel, ils sont des européïstes comme les autres, qui n' ont pas de programme mais celui de Bruxelles via les Gope .. Chaque ..président reçoit sa feuille de route annuellement, la signe servilement en bas de page et la renvoie à son autorité. Que vous installiez Pierre, Paul, Jacques, n' aura aucune incidence sur votre quotidien car vous ne serez jamais compétitifs avec des salaires intra Union à 400 euros .. Et notre économie continuera d' être démantelée, sauf si vous élisez ASSELINEAU...

Le reste est cinéma pour aveugles et mal-comprenants, très bien scénarisé médiatiquement et politiquement !
CQFD.
https://www.upr.fr/actualite/europe/les-gope-grandes-orientations-politique-economique-feuille-route-economique-matignon
Réponse de le 04/03/2017 à 22:04 :
Voilà l'UPR l' Union Pour Rien avec son gourou ancien de l'équipe Sarkozy viré par ce dernier. Pour ce qui de la feuille de route l'UPR la prend soit au FN soit chez Debout la France. Encore une équipe de bras cassés qui veut profiter de deniers publics. Heureusement un mouvement qui n'aura pas les parrainages pas besoin de nouvelles nuisances politiques.
Réponse de le 05/03/2017 à 10:46 :
En quelques mots vous avez résumé la bataille qui est en train de ce jouer entre les services de la commission Européenne pour la survie de cette Europe vouée à l'intégration selon eux (plus d'Europe c'est forcément mieux disent ils ) . C'est plus grave , la démocratie en Europe est en train de reculée . Cela peut ce résumer par des coups tordus en délivrant des affaires connues depuis longue date à l'ouverture de la Présidentielle pour enfin de compte vous conduire à un candidat qui leur semblent rassembler leurs points vus communs . Qui est l'orchestre de cette grande manœuvre , cela reste à déterminer , de toute façon ce ne pourra rester longtemps caché .
Ces deux candidats ont manifesté leurs intentions de prendre des distances avec la commission Européenne qui à fait fuir les Anglais avec ses dictats .
a écrit le 04/03/2017 à 20:49 :
Tout est ouvert et tout est possible.
MITTERAND à élevé et protegé sa fille cachée avec l'argent public.
L'affaire ELF????
a écrit le 04/03/2017 à 20:46 :
Il me semble inévitable que les services de renseignements intérieurs et extérieurs se renseignent si toute cette manœuvre n'est pas orchestré par un groupe ou des services étrangers intervenant dans cette campagne Présidentielle, on ne peut jurer de rien" oh!
non au grand jamais" , les motivations de la ou les personnes qui ont dénoncé et délivré les renseignements obtenus et de quelles manière . On ne peut jamais exclure à ce niveau une personne en intelligence avec des entités étrangères . Dans un de ces cas forcément les saisines seraient très affaiblies
Réponse de le 04/03/2017 à 22:09 :
Les services secrets, les barbouzes les complots etc etc ou peut-être tout simplement des amis chez LR. Dans les partis les coups bas sont foisons pas besoin d'aller chercher chez les barbouzes. Mon meilleur amis est mon pire ennemi une vraie devise en politique, souvenez vous l'ami de 30 ans.
Réponse de le 05/03/2017 à 0:53 :
Franchement il n'y a pas besoin de remuer ban et l'arrière ban des services secrets.
Pour les journalistes du Canard il a suffit de savoir que Fillon avait employé sa femme comme assistante pour qu'aussitôt ça fasse tilt.
Et ça n'est pas une information classée secret défense, seulement une chose qui était gardée plus ou moins confidentielle (et on comprend pourquoi).

Pourquoi tilt? Parce qu'il était de notoriété publique que Mme Fillon déteste les réceptions publiques et les obligations liées au mandat de député de son mari. Et on en peut pas avoir 100 ans d'existence journalistique en ignorant cela.
Bref, il y avait un paradoxe que le Canard a tenté de comprendre en interrogeant les personnes les mieux placées. Pour info la Canard a contacté à plusieurs reprises Mr et Mme Fillon fin décembre 2016 à ce sujet, sans réponse de leur part. L'article du 25 janvier n'était donc pas une surprise pour FF.
a écrit le 04/03/2017 à 20:35 :
Fillon ne plaît pas aux journalistes ni à la gauche qui ne sera même pas au second tour de la présidentielle.
Mais le peuple qui votera en toute sérénité.
Les accords des uns et des autres, on s'en moque.
C'est avec l'argent du peuple que mitterand à élevé sa fille cachée, c'est avec notre argent que trierweller à payé son loyer et c'est avec notre argent que les juges sont payés.
Réponse de le 05/03/2017 à 10:04 :
Heureusement que les juges sont payés par les citoyens français, il est aussi heureux que les juges soient indépendants, ils appliquent les lois votées par le parlement. La séparation des pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire) est un principe primordiale de la démocratie.
S'attaquer au pouvoir judiciaire est indigne de toute personne politique se prétendant démocrate.
a écrit le 04/03/2017 à 20:20 :
Ce soir, il y a une conférence d' ASSELINEAU à revisionner sur la tromperie universelle. Laissons s' agiter entre eux les candidats de l' oligarchie mondialiste européïste, ils ont toujours une solution pour vous, moi j' ai choisi la mienne ...

https://www.upr.fr/conferences/la-tromperie-universelle-comme-mode-de-gouvernement
a écrit le 04/03/2017 à 19:07 :
Dès l'instant où le Canard enchaîné a publié l'affaire, que les sommes évoquées étaient
importantes aux yeux de Français, il était cuit. Il me semble même qu'on aurait parlé de plusieurs dizaines de millions d'euros que l'effet eût été moindre. Quelques centaines de milliers d'euros, c'est beaucoup, mais encore comparable avec le patrimoine de nombreux Français. Patrimoine acquit par le travail, au fil du temps par des générations de "besogneux". Cela ajouté à l'aspect "moral"du procédé, il était évident qu'il était "cuit". Le rassemblement qu'il fait organiser signe son chant du cygne, avec un risque maximum pour que cette manifestation dégénère. Dans ce cas, nous n'éviterons pas les commentaires sur le laxisme de la Police, l'inefficacité du gouvernement etc... etc...La litanie, le caniveau, la fange habituelle où les opposants aiment se vautrer... Jacob, Ciotti, Estrosi, Wauquiez....Marre du cirque!
Réponse de le 04/03/2017 à 20:31 :
C'est sur par le travail besogneux ! ils ont dû travaillé beaucoup les anciens pour avoir autant de villa en bord de mer toujours fermées sans aucun nom sur les boite aux lettres.
a écrit le 04/03/2017 à 18:42 :
Pas de bol pour notre société civile aisée, ils vont monter dans des cars Macron en plus.
Réponse de le 04/03/2017 à 21:16 :
Bientôt les bolcheviks vont arriver.....avec la gauche caviar.
a écrit le 04/03/2017 à 18:42 :
La situation est simple, que de complications.
Le candidat LR bénéficiant bien évidemment d'une présomption d'innocence n'est coupable de rien, fermez le ban.
Le candidat a utilisé l'argent du parlement pour rémunérer les attachés parlementaires de son choix, il n'est coupable de rien.
Le candidat aux dires de la presse aurait utilisé l'argent du parlement pour rémunérer un travail inexistant, il n'est encore coupable de rien sauf la justice qui a tendu l'oreille démontre par des preuves que cet argent public n'a pas servi à sa destination, à savoir l'aider dans son action politique, mais à construire des châteaux en....Espagne.
Mais, pour une élection présidentielle, on peut choisir un candidat pour sa beauté,sa jeunesse, sa compétence supposée,son courage,son désintéressement....tien désintéressement....
Alors si le candidat fait rêver, il faut se l'offrir...sinon aller voir un autre.
Le problème c'est qu'il semble que le candidat d'aujourd'hui n'est pas celui supposé quelques mois avant. Il y aurait tromperie sur la marchandise au minimum,bien ennuyeux pour gagner une élection.
a écrit le 04/03/2017 à 18:36 :
Au moins, cet appel à la manifestation permettra de savoir si c'est lui qui a raison et que les gens sont prêts à le soutenir pour son programme sans tenir compte de ses casseroles ou si, au contraire, ses casseroles lui feront perdre les élections.
Il est temps d'être fixé à quelques semaines de la fin des dépôts des candidatures.
Dès lundi, si sa manifestation est le fiasco attendu, son camp pourra réfléchir à un nouveau candidat au lieu de se contenter de propose un Juppé qui est sûr de perdre, puisqu'il a déjà perdu les primaires. Il faut quelqu'un de jeune pour faire face à Macron mais qui soit proche des idées de Fillon pour avoir un programme qui satisfasse ceux qui ont voté Fillon aux primaires.
Réponse de le 04/03/2017 à 20:53 :
@Harpagon: quand on voit le taux d'approbation que récolte Juppé, condamné faut-il le rappeller pour abus de biens sociaux, pour remplacer Fillon, on sent parfaitement que la corruption est bien ancrée en France, non :-)
a écrit le 04/03/2017 à 18:32 :
on pourrait s'interroger sur le rôle "démocratique des médias et de beaucoup de quotidiens?
Car la droite pour monopoliser l'attention de ceux-ci n'est-t-elle pas en train de nous rejouer le scénario de la primaire, en marginalisant les autres candidats et en conséquence le débat sur le contenu des programmes.
Fillon par-ci, Fillon par-là! Juppé y vas-tu, y-vas-tu pas?
Et où donc passé Macron? dont on attendait le programme et qui, une fois présenté ne semble plus intéresser les journalistes;
Où est passé Mélenchon?
Fort heureusement Marine va peut-être se retrouver mise en examen?
Sinon quid des présidentielles?
Le Trocadero! le Trocadéro!
La France des beaux quartiers retient son souffle!
Demain soir, on n'est pas couché!
a écrit le 04/03/2017 à 18:30 :
Fillon est representatif de la droite liberal conservatrice, celle qui demande des efforts, des sacrifices pour redresser la france tout en souhaitant bien de sur de ne pas y participer.La sociologie des electeurs de la primaire, c'est majoritairement des retraites aises qui profitent du systeme depuis des decennies.
Du reste il suffit d'observer les photos et reportages des metings à Fillon....l'immense majorite à atteint un age honorable, en pleine revolution numerique on pourrait esperer un peu mieux.
Soutenir un candidat qui a arrose tout les membres de sa famille, qui a passe son temps de depute à s'occuper à faire du fric, et parler de morale, de probite c'est pathetique.
Esperons que la manif du trocadero soit un succes le thatcher francais s'entetera et on en sera debarasser definitivement aux presidentielles.
Réponse de le 04/03/2017 à 23:03 :
Tout à fait en accord avec ton point de vue boss
a écrit le 04/03/2017 à 18:22 :
Le châtelain, candidat du peuple contre le système oublie qu'il a été premier ministre de Sarko pendant 5 ans et qu'à cette occasion on ne peut pas vraiment dire qu'il était proche du peuple, qu'il s'est enrichi personnellement grâce à des emplois à 80% fictifs (pour les 20% restants, j'ai un doute que la justice lèvera, mais ni lui ni Mme n'ont été capable de prouver qu'il y a eu travail et pourtant ça ne doit pas être bien compliqué de sortir agendas, mails, courriers, témoignages concordants, etc..) en plus de ses paies de ministre. Il a aussi été sénateur, député (du VII ou du XVIème je ne sais plus, mais il y a plus popu comme quartier), maire, etc..
Il ne manque vraiment pas d'air.
Son électorat à base de Sens Commun et de catholiques intégristes me fait bien plus peur que celui de Marine.
Il est complétement discrédité en plus vis à vis de toute l'Europe car il ne faut pas oublier que ce sont nos plus proches partenaires politiques et commerciaux et non Poutine ou Trump. En Allemagne, Suède, Angleterre, ça fait longtemps qu'on ne l'entendrait plus.
Y a t-il encore un pilote dans l'avion LR pour le débrancher?
a écrit le 04/03/2017 à 18:17 :
"Vincent Chriqui, le maire de Bourgoin-Jallieu "... Petite ville au Sud de Lyon où l'influence de Gérard Nicoud et du Cidunati ont laissé des traces. Du Poujadisme pur jus.
La France Gauche/Droite c'était trop simple, simpliste diront certains. Résultat, une France multigauche/multi droite/multicentre/multiécolo... multimoijeveuxêtreprésident: une France multichient-lit. Trop de démocratie tuerait-elle la démocratie? Quand les institutions sont attaquées par les candidats, sûrement.
a écrit le 04/03/2017 à 17:42 :
A force de "ramer" à contre courant, il va finir par s'épuiser et ceux qui le soutiennent encore avec. En plus le bateau prend l'eau, et il y a de moins en moins de monde pour écoper...
a écrit le 04/03/2017 à 16:23 :
On a coutume de dire "mêmes causes mêmes effets", pour les médias c'est plutôt "mêmes causes pas mêmes effets"...le cas Fillon est quasiment identique au cas Le Pen pourtant le traitement médiatique est extrêmement différent. Acharnement d'un coté, bienveillance de l'autre.
Réponse de le 04/03/2017 à 17:52 :
Non ! la seule chose c'est que les deux affaires arrivent en mêmes temps et au bon moment pour l'élection .
Réponse de le 04/03/2017 à 18:52 :
C'est que les enjeux sont différents. La chute de Fillon, c'est juste la chute d'un candidat d'un camp qui possède pléthore de candidats bis. L'enjeu est donc de savoir si Fillon doit se retirer et laisser la place à un ou une autre à temps pour que le remplaçant(e) fasse une campagne. Ce qui explique que Fillon ait précipité les choses pour que la Justice se presse, afin d'être fixé à temps sur son sort.
Pour le FN, seule Marine peut le représenter, elle se présentera donc aux élections. Marine, elle, a tout intérêt à ce que la Justice ne se presse pas, c'est pour ça qu'elle essaie, au contraire de Fillon, de la ralentir en ne se présentant pas face aux juges. Elle espère qu'ils n'oseront pas envoyer les gendarmes la chercher et que la Justice n'aura pas le temps de la mettre en examen avant le 1er tour ...
Quant aux journalistes, ils savent qu'il n'y a pas urgence à montrer les défauts de Marine, il reste encore quelques mois avant le 1er tour pour montrer son vrai visage....
a écrit le 04/03/2017 à 15:31 :
Malgré la sympathie que j'ai porté et porterai encore à Monsieur FILLON, je ne participerai pas à la manifestation du Trocadero ! L'affaire est bien pliée pour lui, et ce serait un bien mauvais service à lui rendre et à rendre à tous ceux qui se revendiquent de la Droite et du Centre, qu'une foule aussi dense que bien intentionnée lui laisse encore des illusions !
Il n'est que temps, en espérant qu'il ne soit pas trop tard, pour qu'un challenger, jeune ou vieux, venu de Bordeaux ou d'ailleurs, soit nommé, reprenne la main, stoppe ce gâchis et fasse taire gauchistes et opportunistes.
Il n'est que temps que François FILLON tende la main à celui-là, et se consacre désormais à la défense de son honneur.
Et que la Droite et le Centre redonnent sa fierté à la France.
a écrit le 04/03/2017 à 15:13 :
Vous participez aussi au lynchage mediatico judiciaire de Fillon. Allez voir plutot du coté de Sarnez ou de votre confrere de médiapart ou de beaucoup d'autres (il y a du grain à moudre pourtant).Vous n'avez pas le courage ? Vous allez voir demain la révolte de la droite sandwich contre la gauche caviar bobo. Ca va etre montrueux. Ce n'est ni à la presse ni aux juges de dicter le vote des Francais. Ils voterons pour qui leur semble le meilleur
Réponse de le 04/03/2017 à 18:03 :
"Vous allez voir demain la révolte de la droite sandwich contre la gauche caviar bobo"

Cela me fait sourire ce genre de phrase d'autant que l'on sait que l’électorat qui a voté à la primaire de droite est aisé et principalement en retraite d’où le problème du dentier pour les sandwichs.
Réponse de le 04/03/2017 à 18:31 :
@Rolars
"Les Français voteront pour qui leur semble le meilleur".
Vous avez raison, mais ils peuvent aussi voter pour "la droite sandwich contre la gauche caviar bobo". Ils peuvent même voter et ils ne s'en priveront pas pour voter FN. Voter est un droit qui, je crois, doit être exercé en conscience et après réflexion quant aux conséquences. Voter c'est adhérer.
Voter par défaut, contre, par dépit, ce n'est pas voter, c'est protester. Pour cela il y a la rue, pas dans l'isoloir.
Réponse de le 05/03/2017 à 9:24 :
Ne tournez pas autour du pot.... Parlez rapportez vos preuves....

Balancez....

Ou alors il n'y a rien mon bon monsieur
a écrit le 04/03/2017 à 14:51 :
une place bien convoitée ! le nul doute ! mais dans le clan il n a pas l exclusivité des casseroles.. dans ce tintamarre médiatique l électeur est libre et sans influence de politiciens qui font carriere qui dictent..plan de ceci de cela et j en rajoute de a A a Z .
a écrit le 04/03/2017 à 14:28 :
Je crois au respect de la parole donnée. S'il est mis en examen, il doit se retirer peu importe des suites réserver à ces faits.
Réponse de le 04/03/2017 à 18:41 :
@Koko
"Je crois au respect de la parole donnée." Tout le monde y croit... mais pas les politiques! Ils savent très bien qu'ils ne pourront pas respecter leur parole.
Changer la Finance ...Changer l'Europe...Changer la Mondialisation...Ils savent très bien qu'ils ne pourront rien faire sans provoquer le chaos.
Chirac,$arkozy de Nagy Bocsa, Hollande... Fillon, LePen, Mélenchon, Hamond ...une fois élu rentrent/rentreront progressivement dans le rang. Qui prendra le risque et surtout aura la possibilité de renverser la table? PERSONNE.
Mais il faut bien faire rêver l'électeur, lui faire peur aussi avec la Sécurité, bref "attraper les mouches avec du miel". Et c'est ainsi que miel finit en potion amère...!
a écrit le 04/03/2017 à 14:26 :
ATTENTION ,si l'on nous vole notre candidat,on s'en rapellera pour les législatives qui vont suivre. Marine le Pen sera toute contente de nous reçevoir.à bon entendeur.
Réponse de le 04/03/2017 à 15:38 :
Mme Lepen a mangé son pain blanc électoral. Il y a même un sondage qui indique qu'elle pourrait ne pas être au second tour si Fillon se retire.

Et puis, elle va avoir une actualité judiciaire chargée. Dans quelques jours, ou quelques semaines au plus, son impunité parlementaire va sauter et elle sera mise en examen.

Si Macron passe, il a promis (et qui sait, il pourrait tenir) une loi qui écarte de tout poste éligible tout candidat qui n'aurait plus un casier judiciaire vierge... bref, Mme Lepen et la moitié des cadres FN vont devoir penser à une reconversion dans le civil.
Réponse de le 04/03/2017 à 17:03 :
Personne ne vole personne le déni et la mauvaise foi du candidat ont fait son tombeau. Pour ce qui est de votre vote potentiel pour Mme Le Pen vous iriez à l'encontre de M. Fillon qui souhaite faire barrage au FN . La rancœur n'est pas une attitude responsable mais une attitude de gamin qui n'a plus sa sucette.
Réponse de le 04/03/2017 à 17:03 :
En même temps, une fois que FF sera hors course, le FN va mécaniquement baisser.
a écrit le 04/03/2017 à 14:25 :
Il se sera battu comme une tique s'accroche a un chien !
Réponse de le 04/03/2017 à 18:39 :
Surtout ne pas laisser la tête du tique
a écrit le 04/03/2017 à 13:57 :
Il y a encore une ou deux semaines, ce candidat aurait pu sortir par la grande porte en prenant l'initiative de renoncer au profit d'un autre candidat de la droite républicaine.
Il a perdu cette chance parce qu'il s'est entêté et s'est crispé sur une présomption d'innocence, que personne ne doit effectivement remettre en cause, là où la question s'était déplacée sur le terrain de la morale et de l'éthique attendu d'un futur Président de la République, et plus seulement du Droit et de la légalité.

Dommage, donc, qu'un homme d'Etat, premier ministre pendant cinq et plébiscité par plusieurs millions de français [sans doute auraient-ils été moins nombreux si les faits avaient été connus à l'époque] aux primaires ne puisse avoir comme autre perspective, au mieux, que l'oubli ..., parce qu'il n'aura pas réussi à se montrer à la hauteur de cette épreuve.

... A moins que la grande capacité d'oubli, voire l'amnésie, des citoyens ne fasse son œuvre et ne lui redonne sa virginité ..., dès les prochaines élections !
a écrit le 04/03/2017 à 13:52 :
Tant qu'il n'aura pas dépenser la cagnotte des primaires, il s'accrochera! De toute manière, il est sur que leur ego est plus important que la France!
a écrit le 04/03/2017 à 13:46 :
C'est aussi devenu le Week-end de tous les dangers pour le parti LR.
Ils auraient du intervenir plus tôt et ne pas laisser Fillon les embarquer dans cette galère. A force de s’entêter à tenir des postures, plus proches du directivisme ou de la méthode Coué que d'argumentaires crédibles, ils décrédibilisent les membres du parti qui se sont impliqués. Le problème n'est même pas celui de la gravité des faits ou de son innocence, mais celui du ressenti et l'image morale sur laquelle Fillon a été désigné.
La position de Fillon est certainement explicable par un sentiment d'injustice : pourquoi s'acharner sur lui alors que d'autres de ses prédécesseurs trainent des casseroles plus bruyantes. Peu être la thématique sur laquelle il a été désigné ?
Sans parler de l’extrême droite qui se soustrait à la justice et jouit d'une quasi impunité, grâce à des ramifications multiples, qui gangrènent par ailleurs les républiques et les démocraties.
Il est temps que les républicains se mobilisent autour d'un candidat et qu'ils nous parlent de projets d'avenirs et d'économie et non d’états d’âmes personnels.
Réponse de le 04/03/2017 à 18:49 :
@Velka
"Il est temps que les républicains se mobilisent autour d'un candidat et qu'ils nous parlent de projets d'avenirs et d'économie".
Les LR n'ont aucun projet d'avenir réaliste. Ils veulent la place parce qu'ils savent l'intérêt qu'il y a pour leur "clan" de diriger la France. La France avec un grand "F" ils s'en foutent. Les économies qu'ils veulent réaliser, c'est sur le dos de la majorité laborieuse pour leurs avantages personnels et ceux (les puissants) qui les soutiennent. C'est tout.
a écrit le 04/03/2017 à 13:07 :
Le pouvoir des juges c'est la pire des choses ...
Réponse de le 05/03/2017 à 9:25 :
Et l'absence de juge ?
a écrit le 04/03/2017 à 12:56 :
FILLON N AI PAS NAPOLEON VOULOIR MONTRE SES TROUPES NE SUFIRAS PAS? IL ET TEMPT QUE LA DROITE MODEREE SE REPRENNE EST SE CHOISISSE UN AUTRE CANDIDAT / ELLE EN A ENCORE LE TEMPT CAR SINON ELLE PERD SES CHANCES ET DISPARAITRAS DANS LES BOUBELLES DE L HISTOIRE AVEC UNE ETIQUETTE DE MALHONNETETE INTELLECTUEL ET MORALE FLAGRANTE ? ENSUITE FAIRE PRENDRE DES RISQUES A CEUX QUI IRONS A CETTE MANIF EST IRESPONSABLE? QUI SERAS RESPONSABLE EN CAS D ACCIDENT???
a écrit le 04/03/2017 à 12:54 :
Et les autres parlementaires ? Ils ne sont pas inquiétés sur l'emploi des fonds qui leur ont été alloués ?
Et les 120 000 euros de frais de bouche de Macron, pris sur le budget de Bercy, c'est moins grave et ça rend Macron davantage éligible ?
Tous les autres politiques sont donc blancs comme neige sauf Fillon ?
Et les électeurs qui ont voté aux primaires, on s'en fout ?
Réponse de le 04/03/2017 à 13:59 :
@ La Tine a écrit le 04/03/2017 à 12:54 :

Nous sommes d'accord avec vous,

puisque Fillon très informé a dénoncé lui-même le fait que 30% des parlementaires qui font un usage abusif des fonds publics,

puisque Fillon bien informé a déclaré lui même que ces Parlementaires sont connus de tous

il devient impensables que tous les Parlementaires concernés ne soient pas traités avec la plus grande égalité,

le Cannard Enchaîné a le DEVOIR maintenant en publier la liste exhaustive

ils doivent tous être convoqués pour être mis en examen,

la Présidentielle va être suivie des Législatives

Les Français doivent savoir quels sont les Parlementaires profiteurs avant de les autoriser à se représenter ...
a écrit le 04/03/2017 à 12:49 :
Et pendant ce temps-là, personne ne semble se préoccuper de ce que Macro a fait des 5 millions d'euros "gagnés" depuis 2009 et évaporés, puisqu'il ne serait détenteur que de guère plus de 60 000 euros actuellement ?
a écrit le 04/03/2017 à 12:44 :
Il y a des évidence frappantes et tout le monde semble passer à côté . Mon avis , je pense que ceci s'apparente à une déstabilisation dans une élection majeure , les deux candidats représentant plus de 50% du corps électorale, dit déstabilisation invoque une possibilité d'atteinte à la sécurité Nationale , donc le canard enchainé ne peut invoquer le secret des sources . Les juges à mon avis doivent savoir ce qu'il en est exactement , s'il n'y a pas eu une tentative de déstabilisation du pays dans une élection majeure, d'individu seul ou en bande organisée capables d'orienter la politique de notre pays contre les intérêts de celui-ci.
Réponse de le 04/03/2017 à 12:53 :
Non, la seule évidence est que M François Fillon devait apporter les preuves du travail effectif de Mme Fillon au PNF dès que celui-ci a ouvert une enquête. Il ne l'a toujours pas fait alors que cela arrêterait net la procédure. Il n'y a donc qu'une seule conclusion possible et nul besoin de monter des complots...
Réponse de le 04/03/2017 à 13:07 :
Revoyez votre droit si toute fois vous l'avez étudié , les juges doivent fermer TOUTES LES PORTES dans ces procédures conformément au code de procédure pénal c'est la loi pour les investigations .
a écrit le 04/03/2017 à 12:36 :
On a voté lors des primaires pour éliminer JUPPE et son centrisme bien pensant dont on ne veut pas. FILLON a fauté mais c'est quand l'affaire a éclaté qu'il fallait le contraindre à se démettre. C'est désormais trop tard et il n'est pas question que les médias nous ramènent leur favori et nous l'imposent : il faut arrêter d'insulter les électeurs ou ils se vengeront. En outre, on attend toujours que les 20% de parlementaires qui emploient leur famille ou leurs "proches" comme assistants parlementaires se voient traités de la même façon. Pourquoi devons-nous continuer à attendre ?
Réponse de le 04/03/2017 à 13:41 :
C'est ça notre démocratie que l'on constate aujourd'hui...

Jean-Louis Nadal, ancien magistrat français est le Président de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) depuis le 19 décembre 2013. Il a été nommé par décret du Président de la République, le 19 décembre 2013.
On peut aisément lire sur l’internet que cet ancien magistrat se définit comme "un homme de gauche". Depuis 2011, il s’est d’ailleurs publiquement engagé pour le parti socialiste.

Et puis il y a le parquet national financier : Cette institution sous contrôle hiérarchique direct du ministre de la Justice .
il semble impossible que cette initiative ait été prise sans concertation préalable au moins avec la place Vendôme et plus probablement avec l’Élysée. Et sans que le plus haut niveau de l’exécutif ait donné soit son accord, soit carrément des consignes.

Voilà donc toute cette transparence, les parlementaires qui emploient leur famille, et bien on pourra toujours attendre aux calanques grecques !
a écrit le 04/03/2017 à 12:29 :
Il a les catholiques de france avec lui faut tenir contre les brebis égarés
Réponse de le 04/03/2017 à 12:54 :
non, je suis catholique et je ne suis pas avec lui. Il a les extrémistes avec lui, c'est différent.
a écrit le 04/03/2017 à 12:07 :
Fillon n'a plus de relais locaux pour faire sa campagne et on voit bien que le rassemblement du trocadero est totalement pris en main par "sens commun" qui va lui donner une tonalité qui révulse beaucoup de monde, y compris à droite.

Les thématiques "antijuge" et "homophobes-prolife" étant communes au FN et aux derniers fillonistes, c'est effectivement un rassemblement à haut risque pour Fillon. Il risque d'y perdre ses derniers soutiens chez les gens normaux si la manif dégénère.

Au passage c'est la construction LR qui est entrain d'exploser.
a écrit le 04/03/2017 à 11:26 :
Tous ces gens qui se pensent au-dessus de la présomption d'innocence, ça me choque. Si Fillon est mis en examen, ce qui n'est d'ailleurs pas fait, il ne sera pas coupable pour autant.

C'est hélas une question de logique. S'ils ont tort et que Fillon est blanchi, tous ses agresseurs seront automatiquement rabaissés au rang de fauteurs de trouble irrationnels et calomniateurs. Comme aucune des personnes concernées ne se considère de cette façon, elles s'attaquent à lui avec encore plus de hargne, pour le pousser à la faute et qu'elles se sauvent ainsi elles-mêmes.
Réponse de le 04/03/2017 à 14:59 :
Tout en respectant scrupuleusement la présomption d'innocence, qui est un principe juridique, on est en droit de considérer que Mr Fillon a commis des fautes morales importantes en salariant sa famille de façon inhabituelle (pour ce qui est des montants).

On est également en droit de juger que son comportement personnel (mensonges, exagérations grotesques, remises en cause virulentes de la légitimité du travail des policiers et des magistrats ) le disqualifie pour la fonction qu'il prétend occuper.

Sans hargne et sans déroger ni à l'esprit ni à la lettre de la loi, il est possible de lui demander son retrait. C'est d'ailleurs ce que sont en train de faire des centaines d'élus de son camp, dégoutés de ses mauvaises manières et de son entêtement malsain.

Ce qui prouve que même s'il peut toujours se réclamer de la présomption d'innocence, il a perdu le bénéfice du doute même dans son camp.
a écrit le 04/03/2017 à 11:24 :
les socs ont gagné grâce à PFN
a écrit le 04/03/2017 à 11:20 :
pauvre Fillon
Réponse de le 04/03/2017 à 12:41 :
jusqu'ou vont ils allés tous ces journalistes à la solde de Macron (canard enchainé.......renfloué par ce monsieur )
a écrit le 04/03/2017 à 11:20 :
Fillon doit tenir bon contre les traître :))
Réponse de le 04/03/2017 à 11:54 :
Il est cuit votre mafieux.
Réponse de le 04/03/2017 à 12:46 :
je suis d'accord avec vous et je répond à matins calmes pour lui dire que tous les ministres ,députés etc ont des grosses enveloppes et font ce qu'ils veulent avec sans controle de personne
a écrit le 04/03/2017 à 11:03 :
Fillon a probablement le droit pour lui, ses indemnités n'étant pas imposables , on ne voit pas ce que les juges peuvent lui reprocher. Les 117 autres députés concernés par le même problème font profil bas, la justice ne semble pas s'intéresser à eux. Reste que Monsieur Fillon va faire perdre les élections à la droite. Les médias ne le lâche pas et semblent séduit par Hollande junior. Les français à tord ou à raison , alors que le niveau de vie ne cesse de baisser et que le chômage inquiète, ne comprennent pas que Fillon et bien d'autres politiques , puissent se verser des sommes si importantes sans payer d'impôts. Les 10 000 euros par mois , versés par Hollande à son coiffeur , n'arrange pas le climat délétère de cette élection. Fillon en partant , cela permettrait de retrouver de la sérénité et surtout que l'on puisse parler des programmes.
Réponse de le 04/03/2017 à 11:26 :
le reproche principal est que cet argent n'a pas de contrepartie CAD, pas un travail réel. Il s'agit donc alors de l'abus de bien social etc...
Réponse de le 04/03/2017 à 11:56 :
C'est vrai que Juppé ne va pas couter cher en coiffeur.
Réponse de le 04/03/2017 à 12:56 :
Les soutiens de M Fillon ont Alzheimer. Depuis le début le problème est le travail effectif de Mme Fillon, pas qu'il l'emploi.
Réponse de le 04/03/2017 à 18:58 :
Comment peut-il y avoir un emploi fictif,alors que cette indemnité non imposable appartient au député Fillon. Il aurait tout aussi bien pu dépenser cet argent au casino ou le jeter à la poubelle. En fait, il est maso ce Fillon,
il déclare son épouse, paye des charges sociales et des impôts. En revanche Hollande , il paye son coiffeur 10 000 euros par mois au frais des contribuables , a vous de juger qui est le plus coupable dans cette affaire.
a écrit le 04/03/2017 à 11:02 :
Suite. Le deuxième problème important concerne les relations extérieures, Europe et international. Fillon a sans doute l'avantage par rapport à Macron.
a écrit le 04/03/2017 à 10:51 :
Fillon n'a rien compris au problème des retraites. Il a simplement écarté le problème en allongeant l'age de départ à la retraite. Juppé n'y comprend pas plus. C'est Macron qui est le plus proche de la solution.
Réponse de le 04/03/2017 à 11:26 :
macron voit loin il pense tout ce bazar pour sa Brigitte le cougar ha ha
a écrit le 04/03/2017 à 10:46 :
Le coup d'état des stars de la fonction publique (Macron, Jupé, etc.), barons de l'intérêt général, sur le pouvoir politique va-t-il réussir? En fait l'administration publique est tautologiquement de gauche parce qu'elle veut plus d'Etat et plus de réglementation qui est son business et sa tasse de thé. Il y a peu d'authentiques législateurs qui respectent le peuple, de peur d'être raillés comme populistes. La campagne actuelle, qui a encore deux mois devant elle va-t-elle obliger le peuple à descendre dans la rue? Attention l'état d'urgence voté par nos chers députés est toujours en cours...
a écrit le 04/03/2017 à 10:41 :
Je pensais voter Fillon à l'issue des primaires de la droite plus pour sa rigueur et son honnêteté que pour le détail de son programme. Quelle désillusion... Hors de question de voter pour un personnage pareil. Si vraiment la France est importante à ses yeux, qu'il se retire c'est le seul service qu'il peut lui rendre maintenant
Un leader c'est quelqu'un qui est suivi. Qui va le suivre?
a écrit le 04/03/2017 à 10:24 :
ce que Fillon nous montre, c'est qu'il manque de lucidité et que son insistance dans une erreur manifeste n'est pas en phase avec le réalisme indispensable, essentiel requis pour un prétendu Président de la République ;

Fillon se comporte comme un potentat africain désigné par un groupuscule,

car enfin, 55% de 4 000 000 d'électeurs à une primaire cela fait à peine plus que 2 300 000

sur 46 0000 000 d'électeurs français c'est à dire que Fillon ne représente que 5 % du corps électoral Français, c'est très mineur de la taille d'un groupuscule
Réponse de le 04/03/2017 à 10:44 :
Et quand on fait un sondage peut on considérer que c'est digne d'une république bananière ?
Réponse de le 04/03/2017 à 11:39 :
Surtout, le programme très à droite à peu de chance de convaincre les 20 millions d'électeurs qui lui manquentEnfin, le soutien de Sens Commun me fait fuir cette droite qui tend maintenant au "facho catho".
Quelle élection ! Dire qu'on se moquait des Américains! Pauvre France.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :