Quels joueurs de football perçoivent les plus gros revenus ?

 |   |  682  mots
Les joueurs de football ne connaissent pas vraiment la crise
Les joueurs de football ne connaissent pas vraiment la crise (Crédits : Reuters)
Chaque année, France Football dévoile le classement des joueurs de football percevant les plus gros revenus sur les 12 derniers mois. L’édition 2015 montre que l’élite du football mondial ne connait pas la crise : le top 20 concentre près de 500 M€ de revenus au cours des 12 derniers mois. Explications…

Si la crise économique touchant principalement l'Europe n'a pas épargné le football dans sa globalité au cours des dernières années, l'élite n'est pas réellement concernée par le phénomène. Dans son édition 2015, le top 20 des joueurs percevant les plus gros revenu a concentré près de 500 M€ de gains au cours des 12 derniers mois contre seulement 392 M€ lors de l'édition 2014. Désormais, un joueur de football doit percevoir des revenus à hauteur de 16,9 M€ par an pour espérer intégrer le top 20 mondial contre 8,4 M€ lors de l'édition 2008. Une inflation des salaires de l'élite du football européen qui n'a cessé d'augmenter tout au long de la crise économique traversée par le Vieux Continent.

La forte progression des rémunérations du top 20 entre 2014 et 2015 - avec une hausse de 27% - est notamment due à l'importante évolution des revenus du podium. Alors que le leader, Lionel Messi, dépassait à peine la barre des 40 M€ lors de l'édition 2014 du classement, ce dernier culmine désormais à 65 M€ ! Il doit cette forte hausse à une nette réévaluation de son contrat avec le FC Barcelone, lui permettant désormais de percevoir un revenu brut de l'ordre de 36 M€ par an (soit 18 M€ net).

Cristiano Ronaldo ne tient pas le rythme !

Alors que Cristiano Ronaldo avait réduit l'écart lors de l'édition 2014 du classement, la star portugaise n'a pu suivre le rythme de progression des revenus de la pépite argentine. Néanmoins, le joueur du Real Madrid dépasse pour la première fois la barre des 50 M€ pour atteindre 54 M€ de revenus. Il possède une répartition équilibrée avec 27 M€ brut provenant de son salaire madrilène et 26 M€ générés grâce à ses contrats publicitaires. Le joueur a également perçu 1 M€ de primes diverses.

Revenus des joueurs de footbal

L'international brésilien Neymar a profité de son exposition lors du dernier Mondial pour grimper sur la troisième marche du podium avec des revenus à hauteur de 36,5 M€. Le meneur de jeu de la sélection brésilienne possède le deuxième plus gros salaire du FC Barcelone - émargeant à 20 M€ brut par an - et a considérablement augmenté ses revenus de sponsoring pour atteindre 16 M€. Le joueur est notamment un des principaux ambassadeurs de la marque de casques audio Beats by Dr. Dre.

La Premier League est le championnat le plus représenté

Sans surprise, et malgré un podium 100% Liga BBVA, le championnat anglais de Premier League est la compétition la plus représentée du top 20. Les considérables ressources financières des clubs anglais et l'appréciation de la livre sterling contribuent à ce phénomène. Neuf joueurs évoluant dans le championnat anglais sont présents dans le top 20. Néanmoins, qu'un seul joueur parvient à intégrer le top 5 : l'avant-centre néerlandais de Manchester United, Robin Van Persie, avec des revenus à hauteur de 25,6 M€.

Derrière la Premier League, la Liga BBVA est également bien représentée avec 6 joueurs dans le classement dont l'exclusivité du podium. Gareth Bale, Iker Casillas et Karim Benzema sont les autres membres du championnat espagnol à se glisser dans le classement. La Ligue 1 est correctement représentée avec 3 joueurs dont un élément parvenant à intégrer le top 5 : Thiago Silva avec des revenus estimés à 27,5 M€. La Bundesliga est le dernier championnat représenté avec deux joueurs figurant dans le classement (Robert Lewandovski et Mario Gotze).

Enfin, dans ce top 20, seuls sept clubs sont représentés parmi les joueurs générant les plus gros revenus. Et seules les trois formations anglaises représentées dans le classement - Chelsea FC, Manchester City, Manchester United - ne sont pas présentes au rendez-vous des quarts de finale de la Ligue des Champions édition 2014-15...

Ecofoot.fr

Site spécialisé dans l'actualité foot-business, Ecofoot.fr traite quotidiennement des sujets économiques, marketing, stratégiques et organisationnels liés à l'univers footballistique. De la renégociation de droits TV aux stratégies d'expansion commerciale à l'international, en passant par les changements actionnariaux à la tête des clubs...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/04/2015 à 18:46 :
Indigestion ou indisposition ?
a écrit le 04/04/2015 à 17:46 :
et tout le monde se récrie quand on annonce le salaire du patron de Renault qui gagne 10 fois moins que ces gens là ! et pourtant lui, il crée du boulot à des centaines de milliers de gens
Réponse de le 04/04/2015 à 20:08 :
On peut aussi donner une autre explication ..c'est grace au travail des salariés que les patrons percoivent de grosse remuneration..
Réponse de le 05/04/2015 à 19:45 :
dans la même veine ideologique, le deficit budgétaire c'est grâce aux fonctionnaires? il n'y aurait pas de salariés si un chef d'entreprise (un vrai pas un nommé dans une entreprise publique) n'avait pas pris le risque un jour de lancer son affaire et d'en récolter (bien) plus tard les fruits . Il est vrai que c'est plus facile de crier aux rentiers et aux spoliateurs plutôt que de respecter ceux qui prennent des risques et qui, en cas de succès, créent de l'emploi.
a écrit le 04/04/2015 à 17:34 :
Ouf, ce ne sont pas des patrons , donc ces sommes sont tout à fait acceptables, et en plus on ne peut pas les tenir responsables si les clubs font faillite.
a écrit le 04/04/2015 à 13:59 :
Ils rapportent des millions en impots sont payés par des gens du golfe, des russes ou cie. Et on rale? De plus les footballer ne sont pas souvent des rentiers l'argent Ils le claquent et le redistribuent vite localement en boites, restos automobile (ok souvent allemande), fringues (moches), bijoux... Alors oui Ils sont trop bien payés pour taper dans un ballon, mais ils font pas de mal à l économie.
Et n'en déplaise à certains. Ils apportent de la joie et du rêve aux plus pauvres et ca n'a pas de prix.
a écrit le 04/04/2015 à 12:20 :
Si le foot était encore un "spectacle" regardable, on pourrait comprendre des salaires aussi élevés. Mais est-ce encore le cas? A part la coiffure des joueurs...je ne vois pas ce qu'il y a d'intéressant dans le foot actuel.
a écrit le 31/03/2015 à 22:28 :
Ils ne sont pas payés par mes impôts donc rien à dire.
Nota : noms illisibles sur le tableau (gris clair sur fond blanc et très petits caractères).
Réponse de le 04/04/2015 à 13:22 :
tout à fait d'accord avec phil; c'est pas notre argent donc osef.
a écrit le 31/03/2015 à 15:43 :
chers payes pour l'utilite qu'ils ont dans la societe... bon, cela dit, si y a des gens pour les payer, ils ne vont pas cracher dans la soupe...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :