Brexit... Fin de la première partie

 |   |  324  mots
(Crédits : Tom Jacobs)
Retour sur les derniers mois de la folle histoire du Brexit, qui a finalement vu Boris Johnson l'emporter et programmer une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union Européenne le 31 janvier 2020.

L'ombre du Brexit a plané sur le Royaume-Uni et l'Europe tout au long de l'année 2019. En juillet dernier, Boris Johnson succède à Theresa May au poste de Premier ministre, déterminé à délivrer son pays des "chaînes" de Bruxelles par le biais d'un hard Brexit. Mais ses prises de position et sa méthode divisent jusqu'au cœur du parti conservateur. Deux mois après sa prise de fonction, Boris Johnson semble sur un siège éjectable.

Pourtant, malgré plusieurs défaites devant les tribunaux et au Parlement, il ne cède rien. Tandis que le Parlement exige la prise en compte de la frontière irlandaise (afin d'éviter la mise en place de contrôles stricts entre République d'Irlande et Irlande du Nord), le Premier ministre présente à la Commission européenne des plans alternatifs à l'accord négocié par Theresa May et rejeté par la Chambre des communes à plusieurs reprises. En toutes occasions, il martèle que le Brexit ira à son terme, avec ou sans accord. Une stratégie qui se révèle payante lors des élections générales du 12 décembre, que Boris Johnson remporte largement. La voie est désormais ouverte pour une sortie de l'UE avant le 1er février 2020...

Une crise sans précédent

Patrick Forbes, qui a suivi le Brexit au plus près, revient sur ces derniers mois décisifs en compagnie de ses principaux acteurs - des conservateurs hostiles à un Brexit dur (Anna Soubry, sir Nicholas Soames, le petit-fils de Churchill), le souverainiste Nigel Farage, l'ancien ministre d'État pour l'Europe et les Amériques sir Alan Duncan, des Brexiteers dévoués (le parlementaire Andrew Bridgen, la secrétaire d'État au Numérique, à la Culture et aux Médias Nicky Morgan)... -, éclairant une crise sans précédent, dont les répercussions se font sentir bien au-delà du Royaume-Uni.

Documentaire de Patrick Forbes (Royaume-Uni/Allemagne, 2019, 52mn)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :