Compétitivité : comment l'industrie allemande a profité des bas salaires

France Stratégie a comparé les salaires entre la France et l'Allemagne. Et en a déduit que les salaires très segmentés par secteur en Allemagne ont permis de réduire le coût des services et d'améliorer la compétitivité des autres secteurs. La situation pourrait changer après la mise en place du salaire minimum.
Dans l'industrie et les activités de réseau, le salaire médian outre-Rhin dépasse ainsi les 17 euros bruts de l'heure, contre respectivement 14 euros et 15,5 euros en France.
Dans l'industrie et les activités de réseau, le salaire médian outre-Rhin dépasse ainsi les 17 euros bruts de l'heure, contre respectivement 14 euros et 15,5 euros en France. (Crédits : © Michael Hanschke / Reuters)

L'Allemagne est le pays d'Union européenne où l'écart salarial est le plus important, mais c'est ce décalage qui fait la force de l'industrie outre-Rhin. Un rapport de France Stratégie, publié vendredi 28 août, est arrivé à cette conclusion en comparant les salaires entre la France et l'Allemagne.

Une forte segmentation par secteur

Si le coût du travail est moins cher en Allemagne -une heure de travail dans l'économie privée coûte 9,4 % de moins qu'en France, selon des chiffres rendus publics en mai 2014 par Destatis-, les salariés sont mieux rémunérés. Là où en France le salaire minimum a joué le rôle d'"égalisateur", son absence -jusqu'en 2015 du moins- en Allemagne a donné lieu à une plus forte segmentation par secteur, remarque l'étude. Ainsi, à l'exception des services, les travailleurs allemands gagnent mieux leur vie que leur équivalent français.

     | Lire Salaire minimum allemand et français, des cousins... pas très germains

"Cette différenciation salariale a procuré un avantage certain à l'industrie allemande, en lui permettant de combiner attractivité salariale et compétitivité coût et hors coût", écrivent les auteurs du rapport, Odile Chagny et Frédéric Lainé, dans une notre d'analyse.

Crédits : France Stratégies.

Concrètement, en rémunérant faiblement les entreprises chargées notamment de l'entretien ou du nettoyage, chez lesquels ces services sont externalisés, les industriels ont pu mieux rémunérer leurs ouvriers qualifiés. Dans l'industrie et les activités de réseau, le salaire médian outre-Rhin dépasse ainsi les 17 euros bruts de l'heure, contre respectivement 14 euros et 15,5 euros en France.

Le salaire minimum, vecteur de changement

Les auteurs de l'étude note toutefois que la situation pourrait être amenée à changer dans les années qui viennent puisque Berlin a adopté le salaire minimum début 2015. Le rapport note ainsi que cette mesure, couplée à "la fin de la modération salariale, est "susceptibles d'atténuer la segmentation salariale et de contribuer à corriger, du moins partiellement, une partie des déséquilibres engendrés tant entre salariés des différents secteurs que vis-à-vis des partenaires économiques de l'Allemagne".

>> Aller plus loin La hausse des salaires allemands rééquilibrera-t-elle le modèle                                         économique du pays ?

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 36
à écrit le 30/08/2015 à 18:51
Signaler
La compétitivité française serait classée 27ème, on pourrait inventer une meilleure position alors que les américains seraient premiers. On parle de pôles, que font-ils? Pour les fusillades des trains, les gares auraient été surveilles, mais la diss...

à écrit le 30/08/2015 à 12:04
Signaler
Article populiste et toujours ces mêmes mensonges !! Le salaire minimum légal introduit en Allemagne ne concerne qu une toute petite minorité de travailleurs et n a aucune influence sur les coûts de production du pays et sur la competitivit...

à écrit le 29/08/2015 à 12:52
Signaler
l'Allemagne est un pays qui pratique un dumping social au sein de la zone euro via les travailleurs détachés ou intérimaires. Même des grandes entreprises comme Daimler y ont recours. Le jour ou l'Allemagne aura détruit toute concurrence en Europe, e...

le 29/08/2015 à 14:43
Signaler
La France pratique aussi le dumping social, en faisant venir des africains travailler au black dans le batiment et les restaurants. C'est mieux peut-être ?

le 01/09/2015 à 7:56
Signaler
@@Arnaud : en France, comme vous l'écrivez, c'est au black : c'est un truandage.... C'est punissable par la loi. Par votre remarque, vous montrez bien la différence entre France et Allemagne !

à écrit le 29/08/2015 à 8:49
Signaler
L'Allemagne fait marche arrière sur les bas salaire, car si à court terme c'est financièrement rentable, l'impacte sur la qualité est déplorable. L'image de marque allemande s'est très détériorée ces dernières années. Cela sera bénéfique pour les USA...

le 29/08/2015 à 12:04
Signaler
Ce n'est pas un problème de "financièrement rentable" ; on voit pas pourquoi ça jouerait sur la qualité ; mais c'est un problème de justice sociale !

le 29/08/2015 à 22:36
Signaler
Faible salaire faible attractivité faible attention faible qualité faible qualité

le 30/08/2015 à 15:31
Signaler
Nouvelle récente: les EU remplacent la France comme premier client de l'Allemagne. Apparemment les Américains ne se pleignent pas de la qualité des produits allemands!

à écrit le 28/08/2015 à 22:08
Signaler
En plus salarie polonais tcheques slovaques hongrois roumains ukrainiens... Nous tunisiens....

à écrit le 28/08/2015 à 22:08
Signaler
En plus salarie polonais tcheques slovaques hongrois roumains ukrainiens... Nous tunisiens....

à écrit le 28/08/2015 à 22:08
Signaler
En plus salarie polonais tcheques slovaques hongrois roumains ukrainiens... Nous tunisiens....

à écrit le 28/08/2015 à 17:34
Signaler
Il faut se méfier des analyses grossières de F.S. On pointera par exemple et entre autres le fait que les études parlent toujours du passé pour des séries souvent longues et donc, des effets qui n'ont plus cours au moment où l'on compte en tirer des ...

à écrit le 28/08/2015 à 17:06
Signaler
Le salaire minimum ne peut etre considéré seul. Ce qui aurait un sens c'est de calculer le rapport coût de la vie/salaire min. J'ai pu accheter des produits courants bien moins chers en Allemagne

le 29/08/2015 à 7:11
Signaler
Il est a combien le trognon de pain et le verre d'eau ?Car je suis entrain de faire une étude de marché dans le quelle je mes en avant l'avantage d'avoir un apprenti mineur donc gratuit !il travail je gagne !pffff

le 29/08/2015 à 15:08
Signaler
@ xavier Bien sûr, j'habite à la frontière, et pour tout ce qui est produit d'entretiens, les produits pour la salle de bain, tout ce qui concerne les bébés (couches notamment), c'est beaucoup moins cher en Allemagne. Un simple gel douche (de m...

à écrit le 28/08/2015 à 16:57
Signaler
La France préfère des salaires élevés mais sans emplois. Pays nul qui sait critiquer la réussite des autres car c'est une valeur de gauche que de rabaisser ceux qui font mieux....

le 28/08/2015 à 18:59
Signaler
+1

le 29/08/2015 à 12:12
Signaler
Est ce une spécificité de gauche que de dire que l'Allemagne est confrontée a des problèmes : démographie inquiétante pour l'avenir, salaires de nombreux salariés trop faibles, dégradation des infrastructures publiques... Non ! Ce sont des constatati...

à écrit le 28/08/2015 à 16:40
Signaler
Etude de circonstance ,surtout pour ne pas avouer que les salaires en France sont trop élevé par rapport à la moyenne de l'UE...

le 28/08/2015 à 16:49
Signaler
De combien voulez-vous qu'on baisse VOTRE salaire ? ;-))

le 29/08/2015 à 12:14
Signaler
Pipolino n'est pas salarié, il est étudiant...

à écrit le 28/08/2015 à 14:30
Signaler
Modernisation et stock de ROBOTS INDUSTRIELS : Pour 100 emplois dans le secteur manufacturier français (allemand, italien, espagnol) IFR International Federation of Robotics 2002 : 0,70 (1,37 - 1,02 - 0,64) 2003 : 0,77 (1,50 - 1,08 - 0,70) 2004 ...

le 28/08/2015 à 15:49
Signaler
Comme vous l'indiquez, les 3 secteurs les plus rentables en France sont liés à la finance et aux rentes, d'où il ne faut pas s'étonner du manque d'investissement dans les autres secteurs pourtant plus vitaux pour l'économie. Les élites françaises ont...

le 28/08/2015 à 19:05
Signaler
Airbus n'est pas un entreprise uniquement Francais.

le 28/08/2015 à 21:03
Signaler
@revo Est-ce Marco a indiqué entreprises françaises? On s'en fout! Donc il s'agit de produits exportés enregistrés par la douane comme indiqué et qui font bosser la France et qui rapportent, peu importe la maison mère! Tout le monde sait qu'Airbu...

le 29/08/2015 à 11:11
Signaler
Il est très difficile de tirer des enseignements secs de telles données, @Marco, ils ne pourraient que fabriquer un résultat trompeur, par contre il est bon d'en disposer (elles ne sont pas suffisantes toutefois) pour commencer à réfléchir; Les robot...

le 29/08/2015 à 11:50
Signaler
Réponse de Alain d le 28/08/2015 à 21:03 : @revo Est-ce Marco a indiqué entreprises françaises? On s'en fout! Donc il s'agit de produits exportés enregistrés par la douane........ Une autre? Qui. Le valeur des parts d'assemblage des avions v...

le 30/08/2015 à 12:38
Signaler
"Le valeur des parts d'assemblage des avions venus des autres pays de UE ne sont pas pas deductees. Il vaut divider les valeurs, et donc les marges, des avions par les participants respectives. C'est un falsification des chiffres" ---- Et alors...

à écrit le 28/08/2015 à 13:48
Signaler
La différence de performans économiques entre France et Allemagne au cours de la décennie écoulée militerait plutôt pour la suppression du salaire minimum en France !

le 28/08/2015 à 14:29
Signaler
Mais oui payons les personnels peu ou pas qualifiés 5€/h ! Pk pas 1€?! Comme en allemagne? C est le prix de la competitivite, pour que les puissants aient des revenus toujours plus indécents...

le 28/08/2015 à 14:31
Signaler
Tout dépend le point de vue dans lequel on se place: soit l'économie est plus importante que l'humain et on supprime le salaire minimum pour exploiter les faibles un peu davantage soit on considère que l'humain est plus important que l'économie et da...

le 28/08/2015 à 17:33
Signaler
a) il faut pas être trop naif, il existe bien des méthodes pour contourner le salaire minimum en France ("stage", temps partiel + heures sup. non payées...) b) on peut débattre s'il est plus "humain" de fixer un salire minimum et comdamner des mil...

le 28/08/2015 à 19:27
Signaler
Utopie suicidaire en France : vu justement les prix immobiliers, supprimer le smic, c'est décourager le travail, affaiblir la consommation, enfoncer encore plus l'économie. Tout le monde ne sort pas d'une école de commerce. Le problème est la faible...

le 29/08/2015 à 12:18
Signaler
Oui : il y a des tas de migrants qui travailleraient pour une soupe journalière et une tente dans un square ! Votre proposition n'a pas de limites inférieure ?

le 01/09/2015 à 8:02
Signaler
@bruno_bd : pour vous, à quoi sert la performance économique ? - 1- à permettre aux plus riches, notamment les spéculateurs, d'en avoir encore plus -2- à permettre à tous, notamment aux plus petits salaires d'en avoir assez pour vivre ? ---- Veuil...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.