Coup dur pour la Russie, les Vingt-Sept s'accordent pour interdire la quasi-totalité des importations de pétrole russe

Les dirigeants des 27 pays de l'UE ont trouvé un accord lundi qui devrait permettre de réduire de quelque 90% leurs importations de pétrole russe d'ici la fin de l'année afin de tarir le financement de la guerre menée par Moscou en Ukraine. Cet accord permet de mettre en place un sixième paquet de sanctions contre la Russie, lequel prévoit un élargissement de la liste noire de l'UE à une soixantaine de personnalités et l'exclusion de trois banques russes du système financier international Swift.
(Crédits : DADO RUVIC)

« En même temps ». C'est ce qui ressort de la décision de l'Union européenne de mettre en place un embargo sur le pétrole russe pour assécher les sources de financement de la "machine de guerre" de Moscou. Un accord qui risque néanmoins de faire grimper les prix du pétrole.

Réunis en sommet extraordinaire à Bruxelles, les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne ont en effet trouvé un compromis en convenant d'interdire immédiatement plus des deux tiers des importations de pétrole russe et de mettre fin à celles-ci à 90% d'ici la fin de l'année tout en prévoyant des dérogations pour la Hongrie, fermement opposée à cet embargo en raison de son ultra-dépendance aux importations russes, et d'autres pays inquiets de l'impact économique de cette décision.

L'engagement de l'Allemagne et de la Pologne

Cet accord couvre pour l'instant "plus des deux tiers des importations de pétrole de Russie", a déclaré le président du Conseil, Charles Michel. Il va permettre de "supprimer une énorme source de financement à la machine de guerre" russe et exercer "une pression maximum" sur Moscou pour l'inciter à mettre fin à la guerre, a-t-il ajouté sur Twitter. Selon l'Elysée, ces deux-tiers correspondent au pétrole russe importé par bateau. Puis avec l'engagement de l'Allemagne et de la Pologne de mettre fin d'ici à la fin de l'année aux importations de pétrole russe acheminées par l'oléoduc de Droujba, l'embargo touchera 90% des importations.

 S'exprimant également sur Twitter, le président français Emmanuel Macron a souligné l'unité des Vingt-Sept et leur solidarité à l'égard du peuple ukrainien.

"La Russie fait le choix de poursuivre sa guerre en Ukraine. En Européens, unis et solidaires du peuple ukrainien, nous prenons ce soir de nouvelles sanctions. Nous avons décidé de mettre fin aux importations de pétrole russe à 90% d'ici fin 2022", a-t-il dit. Un tel volume est possible grâce à l'engagement volontaire de Berlin et Varsovie d'arrêter leurs importations par l'oléoduc de Droujba,", a précisé Ursula von der Leyen.

Exemption pour la Hongrie

Les importations par l'oléoduc de Droujba, qui alimentent aussi la Hongrie, seront exemptées dans un premier temps, ce qui a permis de lever le veto de Budapest qui bloquait depuis plusieurs semaines le 6e paquet de sanctions de l'UE contre l'invasion russe de l'Ukraine. Pays enclavé sans accès à la mer, la Hongrie dépend pour 65% de sa consommation du pétrole acheminé par cet oléoduc. Budapest a réclamé au moins quatre ans et près de 800 millions d'euros en financements européens pour adapter ses raffineries. Budapest a conditionné son feu vert à des garanties sur sa sécurité énergétique. En arrivant au sommet, le Premier ministre hongrois Viktor Orban a réclamé des assurances en cas de coupure de l'oléoduc Droujba. Ursula von der Leyen a estimé que la capacité de l'oléoduc Adria, qui alimente également la Hongrie via la Croatie, pouvait être augmentée moyennant un délai de "45 à 60 jours environ" et "des investissements", qu'elle n'a pas chiffrés.

Des négociations doivent avoir lieu "dès que possible" pour mettre fin au reste des importations de pétrole russe de l'UE, a précisé l'Elysée. Ce compromis va permettre d'obtenir un vote à l'unanimité et de lancer un nouveau paquet de sanctions contre la Russie. En négociation depuis un mois, il prévoit aussi un élargissement de la liste noire de l'UE à une soixantaine de personnalités, dont le chef de l'église orthodoxe russe, le patriarche Kirill. Il comprend l'exclusion de trois banques russes du système financier international Swift, dont Sberbank, principal établissement du pays avec 37% du marché.

Coup dur pour la Russie

 Pour la Russie, le coup est rude. La facture des importations de pétrole russe (80 milliards d'euros) a été pour l'UE quatre fois plus importante que celle de gaz en 2021.

"Un embargo limité qui exclurait les oléoducs sera beaucoup moins douloureux pour la Russie de Poutine, car trouver de nouveaux clients approvisionnés par tankers est beaucoup moins difficile", a expliqué à l'AFP Thomas Pellerin-Carlin de l'Institut Jacques Delors.

Les dirigeants doivent aussi discuter de la nécessité d'assurer des liquidités de l'Ukraine pour continuer à faire fonctionner son économie (la Commission a proposé une aide allant jusqu'à 9 milliards d'euros en 2022) ainsi que de la sécurité alimentaire, en raison notamment du blocage des exportations de céréales ukrainiennes, alors que le continent africain redoute une crise.

La reconstruction de l'Ukraine, pour laquelle l'UE veut jouer le premier rôle, sera également à l'ordre du jour. Kiev a évalué récemment l'ampleur des destructions  (routes, infrastructures) à 600 milliards de dollars.

-----------

Paris va renforcer ses livraisons d'armement à Kiev

La France "poursuivra et renforcera" ses livraisons d'armement à l'Ukraine, a annoncé lundi la nouvelle cheffe de la diplomatie française Catherine Colonna, en visite à Kiev.Le président français Emmanuel Macron "a fait part de sa décision au président (ukrainien Volodymyr) Zelensky de poursuivre et même de renforcer (son) appui" militaire à l'Ukraine, a-t-elle déclaré, lors d'une conférence de presse avec son homologue Dmytro Kouleba.

"Cet appui se poursuivra", a affirmé la ministre, évoquant plus précisément "la livraison d'armements". Emmanuel Macron avait déjà annoncé fin avril l'envoi de matériel militaire à Kiev, notamment des canons automoteurs Caesar.

Catherine Colonna a indiqué que d'autres livraisons d'équipement militaire pourraient avoir lieu dans "les prochaines semaines", estimant à deux milliards de dollars le montant total de l'aide versée par la France, sur le plan militaire comme humanitaire.

"Pas plus que ses alliés, la France n'est en guerre contre la Russie mais notre engagement est fort en apportant à l'Ukraine des équipements de défense", a ajouté la ministre. L'objectif est de "rendre insoutenable le prix de la poursuite de cette agression pour la Russie".

(Avec AFP et Reuters)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 30
à écrit le 02/06/2022 à 1:29
Signaler
Avec un boycott de petrole apres ca sera le gaz et apres la guerre oui mais civil ha ha ha ha 😂 jamais l allemagne ce passera du gaz russe ,foutaise

à écrit le 02/06/2022 à 1:28
Signaler
Avec un boycott de petrole apres ca sera le gaz et apres la guerre oui mais civil ha ha ha ha 😂 jamais l allemagne ce passera du gaz russe ,foutaise

à écrit le 31/05/2022 à 14:25
Signaler
Si c'est un coup dur, la Russie peut stopper les 10% restant histoire de faire plaisir à l'UE... :)

à écrit le 31/05/2022 à 14:15
Signaler
Poutine peut remercier l'Inde qui a augmenté des importations de pétrole russe bon marché. Mars 3 M de barils Avril 7,2 M Mai 24 M Juin 28 M de barils Depuis le 24/02, l’Inde aurait reçu 34 M de barils de pétrole russe à prix réduit, brut de...

à écrit le 31/05/2022 à 12:04
Signaler
Fin des importations début 2023, donc durant 7 mois rien ne change et la Russie pourra tranquillement raser l'Ukraine. La Russie va tomber dans les bras de la Chine qui va proprement les asservir . On s'oriente vers une nouvelle période de guerre f...

le 31/05/2022 à 13:16
Signaler
europe soumise à 200% aux usa, tout va bien, les usa vont s'enrichir sur le dos des europeens grace a la lachete des politiciens europeens

le 01/06/2022 à 15:08
Signaler
Je ne sais pas s'il existe un endroit au moment où il y a le pétrole périmé...tout ça pour dire que le pétrole est un produit atypique, il n'est ni périssable ni perdable,. C'est celui qui refuse le pétrole qui perd. Dans un monde où le pétrole se ra...

à écrit le 31/05/2022 à 11:58
Signaler
Coup dur pour la Russie ou pour les europeens qui sr comportent commed des didons de la farce, des petits sattelites des americains qui eux ont du petrole chez eux.. Si les europeens n'achetent pas le gaz russe qui seront les grands perdants ? Il y a...

à écrit le 31/05/2022 à 10:03
Signaler
La Russie va pouvoir enfin se tourner exclusivement et définitivement vers la Chine communiste qui va devenir son allié stratégique à long terme, beaucoup plus stable et d'avenir, et se couper définitivement du capitalisme mafieux occidental en voix ...

à écrit le 31/05/2022 à 9:32
Signaler
Entre les USA et la Russie, ce sont les pays européens enchainer les uns aux autres, en une coalition dogmatique, qui vont subir leurs incompétences!

à écrit le 31/05/2022 à 9:11
Signaler
Il faut quitter l’Europe et ses suicidaires

à écrit le 31/05/2022 à 9:02
Signaler
La question n'est pas de l'interdire mais de présenter une organisation pointue pour s'en passer.. Et là?? Car le pétrole c'est aussi le plastoc et un tas d'équipement qu'on trouve partout..

le 31/05/2022 à 9:23
Signaler
Je ne sais pas ce qui s est décidé en catimini pour remplacer les produits dérivés du pétrole mais l un ban empêche pas l autre… et de toute façon ça ne sera pas communiquer car ça serait un maelström sur les marchés internationaux et on ne veut pas ...

le 31/05/2022 à 9:23
Signaler
Je ne sais pas ce qui s est décidé en catimini pour remplacer les produits dérivés du pétrole mais l un n’empêche pas l autre… et de toute façon ça ne sera pas communiqué car ça serait un maelström sur les marchés internationaux et on ne veut pas jet...

à écrit le 31/05/2022 à 8:36
Signaler
La politique du pire, qui détournera les citoyens européens de l’UE. Nous ne sommes pas fiers de nos élites qui oublient de réfléchir! Il est temps de renverser la table!

le 31/05/2022 à 9:03
Signaler
énarques ou élites ne se préoccupent guère des gens ). mais défendent avant tout leur apanage (ou sont les 800 millions versés par direct énergie ! ,? a lire sur média part !

le 31/05/2022 à 9:27
Signaler
Les 3/4 des citoyens de se pays travaillent pour des firmes ou des organismes d un écosystème libéral … donc votre souhaite est irréalisable à moins de provoquer un isolement du pays économique politique culturel du reste du monde … et plonger dans...

le 31/05/2022 à 9:27
Signaler
Les 3/4 des citoyens de ce pays travaillent pour des firmes ou des organismes d un écosystème libéral … donc votre souhaite est irréalisable à moins de provoquer un isolement du pays économique politique culturel du reste du monde … et plonger dans...

le 31/05/2022 à 9:27
Signaler
Les 3/4 des citoyens de ce pays travaillent pour des firmes ou des organismes d un écosystème libéral … donc votre souhait est irréalisable à moins de provoquer un isolement du pays économique politique culturel du reste du monde … et plonger dans ...

le 31/05/2022 à 9:28
Signaler
Les 3/4 des citoyens de ce pays travaillent pour des firmes ou des organismes d un écosystème libéral … donc votre souhait est irréalisable à moins de provoquer un isolement du pays économique politique culturel du reste du monde … et plonger dans ...

à écrit le 31/05/2022 à 8:01
Signaler
Vive la Hongrie le paradis pétrolier européen où tous les pays membres de l'UERSS pourront librement se fournir en pétrole russe subventionné par la nette contribution française et allemande au budget européen...

à écrit le 31/05/2022 à 7:52
Signaler
Et c'est nous autres qui en paierons certainement le prix fort, on est habitué à être sacrifiés par l'UERSS empire prévu pour durer mille ans.

à écrit le 31/05/2022 à 7:49
Signaler
Conséquence pour nous : augmentation du prix de l'énergie, baisse du pouvoir d'achat, ressentiment toujours plus fort de la Russie .. La marche à la guerre continue dans l'inconscience moraliste et prolonge les souffrances des Ukrainiens sans même le...

à écrit le 31/05/2022 à 7:39
Signaler
Bravo, le brent est a 115 euros attendez vous a ce qu'il monte a plus de 130.Son précédent max était d'un peu moins de 95 en 2012, là on va déguster bien bien.

le 31/05/2022 à 8:07
Signaler
Tu peux te rassurer : ça te fera moins mal in fine qu'à la petite ukrainienne de 14 ans qui s'est fait tué hier entre autres. Si tu veux maintenir ton brent en dessous de 95, il vaudrait mieux que tu commences à prendre des cours de russe et de chino...

le 31/05/2022 à 8:37
Signaler
@consterant Le volodymyr a été élu en pronant un cessez le feu au donbass et le dialogue avec les séparatistes, et il a rien fait, juste continué a bombarder, et ça, j'y peux rien

à écrit le 31/05/2022 à 7:27
Signaler
@corsicafree .. : Twitter bientot VERBOTEN dans l' UE !!!!! ? . ...AFF ISS .

à écrit le 31/05/2022 à 7:24
Signaler
La France ne fait que jeter de l'huile sur le feu en armant l'Ukraine. Il faut dire que les entreprises d'armement françaises sont contentes d'écouler leurs stocks, il y en a qui se frottent les mains

à écrit le 31/05/2022 à 7:17
Signaler
La nouvelle grande copine de Christine LAGARDE au seins de l ' UE$A ... ! . AFF ISS .

à écrit le 31/05/2022 à 7:14
Signaler
Source TWITTER >>> Urzula von der Leyen : " Nous devons acheter du petrole russe pour que Poutine ne fasse pas plus de profits ailleurs ! ." ... AhAhAhAhAhAhAhAhAh... . AFF ISS pe Corsica * .

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.