Déficit public : Paris ne convainc (toujours) pas Bruxelles

 |   |  304  mots
Bruxelles prévoit toujours un déficit public à 3,4% du PIB en 2016 puis 3,2% en 2017, alors que la France a comme objectif 3,3% cette année et entend le ramener sous les 3% l'an prochain.
Bruxelles prévoit toujours un déficit public à 3,4% du PIB en 2016 puis 3,2% en 2017, alors que la France a comme objectif 3,3% cette année et entend le ramener sous les 3% l'an prochain. (Crédits : Reuters)
La Commission européenne a maintenu ses principales prévisions économiques pour la France, notamment celle d'un déficit public à 3,2% du PIB en 2017, dans l'attente de nouvelles mesures d'économies. De son côté, Bercy certifie que l'objectif d'un déficit sous les 3% l'an prochain sera respecté.

Dans ses prévisions économiques de printemps, reprenant les précédentes publiées le 4 février, la Commission européenne confirme que le déficit de la France devrait être ramené à 3,2% l'an prochain, sur fond de croissance du PIB à 1,3% en 2016 puis 1,7% en 2017.

La Commission attend des résultats

Ces prévisions de déficit restent toutefois en décalage avec celles de Paris, qui table sur un déficit à 3,3% en 2016 puis à 2,7% en 2017, sous la barre des 3% conformément aux exigences du pacte de stabilité européen. Toutefois, Bruxelles souligne que ses prévisions sont faites à "politiques inchangées". Ainsi, elles ne tiennent pas compte des mesures de correction insuffisamment spécifiées ou pas encore votées, par exemple les efforts sur les dépenses qui seront intégrés dans la loi de finances 2017.

Pour Pierre Moscovici, commissaire aux affaires économiques et financières, " la cible pour 2017 (ndlr : déficit sous la barre des 3%) est tout à fait jouable" :

"Je ne suis pas du tout inquiet pour cela, mais à la condition que la France maintienne le cap en matière de finances publiques de manière tout à fait sérieuse", a-t-il ajouté.

Chômage revu à la baisse

Concernant le taux de chômage français, Bruxelles l'anticipe désormais à 10,2% cette année puis 10,1% en 2017 (après 10,4% en 2015). Les prévisions d'hiver faisaient quant à elles état d'un taux de chômage à 10,5% puis 10,3% l'an prochain.

Si le chômage diminue ainsi cette année, c'est dû à l'effet bénéfique du "plan d'urgence pour l'emploi" annoncé en janvier par le gouvernement et qui "devrait déplacer temporairement une partie de la population active vers la formation", explique l'exécutif européen dans son rapport. La baisse se poursuivra en 2017 à la mesure de la faible progression de la croissance, estime la Commission.

(Avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/05/2016 à 20:17 :
Bruxelles a un biais idéologique libéral et pro germanique.
A cause du FN, notre influence a fortement diminuée a Bruxelles ( les allemands ont 28 commissions, les francais 8 seulement ).
Ils se sont pourtant déja trompé pour les prévisions sur la France en 2015 et c'ets le gouvernement qui a eu raison.
Réponse de le 04/05/2016 à 0:22 :
Pourquoi chercher chez les autres la raison de notre déficit de crédibilité. L'UE est bien plus fiable et ne bidouille pas les chiffres. Nous avons une posture de pays sous développé du sud, il faut donc assumer notre nouveau rang de leader des pays méditerranéens !
Réponse de le 04/05/2016 à 21:53 :
Allez , prend un petit remontant.
Je vais te donner quelques faits au lieu de jérémiades idéologiques

source INSEE :

Déficit publique
2010 : 7,5 %
2015 : 3,5 % ( 45 % de baisse )

Déficit commercial
2010 : 70 Milliards
2015 : 45 Milliards ( 40% de baisse )

Taux de marges des entreprises
2010 : 24
2015 : 31,4 ( 30 % de hausse )

Confiance des ménages
2010 : - 30
2016 : 94

http://www.insee.fr/fr/themes/indicateur.asp?id=20

Bien sur , la dette augmente ... depuis 40 ans et Hollande n'y échappe pas.
Mais même sur ce poste, Hollande fait mieux que Sarkosy.

Charge de la dette :
2011 : 48,8 milliards
2016 : 44,5 milliards ( baisse de 10 % )


Et puis :

+ La baisse du chômage est enclenchée
+ Les investissements repartent
+ Les commandes de matériel civil et militaires explosent ( airbus, armement lourds, bateaux de croisières, sous-marins, .. )
+ La désindustrialisation est stoppée
+ 7% sur les ventes de voitures
+ 10 % sur les estafettes ( investissements des artisans )
+ 12 000 startups, rien que sur Paris ( plus que Berlin ou Londres ).
+ La France vient de réintégré le TOP 8 des pays les plus appréciés par les investisseurs étrangers ( 14 eme en 2011 ).

J'ai des dizaines d'autres indicateurs économique a ta disposition.
Réponse de le 23/05/2016 à 14:51 :
@Patriot9 : merci pour ces précisions, c'est toujours mieux que d'entendre les pleureuses professionnelles venir s'épancher sur l'ultra déclin de notre pays. Conforter en cela par une lecture biaisée et déformée de la réalité, est ce que le pays est en difficulté??? Bien sur que oui, est il définitivement foutu??? Bien que sur que non, et j'aurais dis la même chose avec un gouvernement de droite!!! Ce qui compte c'est que le pays avance et se relève et non de passer son temps à le dénigrer (ce qui est à l'origine de nos malheurs d'après moi).
a écrit le 03/05/2016 à 16:39 :
Les prévisions de la Commission sont étranges. Elles ont un certain "bias" vis-à-vis de la France et...une vision très (trop) favorable de certains pays. Citons en un : UK. Le semestre européen a conclu que UK était a l'équilibre macro-économique !!! (Sic) il faut des lunettes en bois pour dire cela !!! Un deficit budgétaire a plus de 5% (Fr.3,5%), des investissements des snf a 16% (Fr. 23%), une productivite a 100 lorsque Fr. et D sont a 125, et cerise sur le gâteau un deficit astronomique des comptes courants a 170 milliards de USD ( Fr. 20)... Et qui est en déséquilibre pour la Com. ?? Fr. !!!! Étrange, vous dis-je, d'autant que les chiffres sont ceux de l'OCDE et d'Eurostat. 2 poids, 2 mesures !!!!
Réponse de le 23/05/2016 à 15:00 :
Oui je me faisais la même remarque récemment et j'en arrive à la même conclusion. C'est aussi pour ça qu je trouve étrange l'attitude des agences de notation, toujours prompte à vouloir baisser notre note alors que nous sommes à un bien meilleur niveau de déficit public et privé que le Royaume Unis (c’est rien de le dire, l'endettement privé est d'ailleurs encore plus préoccupant). Deux poids, deux mesures sans aucun doute possible.
a écrit le 03/05/2016 à 15:37 :
La dette, cela ne sera jamais assez répété, c'est du vol en bande organisé par tous les acteurs de la finance, au premier rang... les banques.
Ne jamais oublier que le prêt à un Etat, se fait moyennant intérêt avec en garantie finale les contribuables. C'est une assurance sans faille pour les prêteurs. Ils ont gagné des centaines de milliards d'euros en prêtant à la France. La dette de la France, ce sont les intérêts payés depuis 1973. La preuve que les "prêteurs" apprécient la signature de la France malgré tous les "défauts" de son économie, c'est que lorsque la France émet un emprunt de plusieurs dizaines milliards pour se financer, elle n'a aucun problème pour trouver l'argent! Elle pourrait même en emprunter beaucoup... beaucoup plus avec des taux d'intérêts quasi nuls.
Alors 3.2% - 3% ça ne change pas grand-chose au problème, sauf pour les orthodoxes d'une austérité qui leur est favorable avec à leur tête, pour des raisons de suprématie économique, les Allemands et idéologiques pour les néo-libéraux.
Réponse de le 03/05/2016 à 18:53 :
Une assurance sans faille pour le prêteurs: c'est évidemment faux.. la France historiquement a déjà fait défaut, et les cas récents (Grèce..) ont évidemment démontré que les acteurs privés pouvaient perdre non seulement les intérêts, mais aussi une grosse partie du principal..On pourrait se mettre d'accord en disant que tant que les taux d'intérêts sont très bas, on est à flot.. mais souhaitons que cela dure très longtemps..
a écrit le 03/05/2016 à 14:15 :
la différence de prévision est quand même ténue...pas de quoi fouetter un chat d'autant que pour une fois on a fait mieux que prévu l'année passée.
Ce qui reste surprenant c'est plutôt de voir les prévisions pour la zone entière et pas se décider à mener une politique économique volontariste...La paille et la poutre?
a écrit le 03/05/2016 à 13:52 :
Paroles, promesses, dépenses socialistes non financées au budget.
Cadeaux électoraux aux ménages modestes (mais en paient ils, eux, des impôts sur le revenu ou des taxes d'habitation s'ils sont modestes donc déjà non imposés), aux enseignants, aux jeunes, aux agriculteurs, aux fonctionnaires, aux entreprises.
Et nous les salariés des entreprises du privé, du commerce et de l'artisanat ? Bruxelles n'y croit pas non plus.
Pourtant, tout irait mieux ?
Réponse de le 03/05/2016 à 15:07 :
@Etonnant
Pourtant tout irait mieux? La réponse est non.
a écrit le 03/05/2016 à 13:50 :
Faut pas sortir de la cuisine à Jupiter (Coluche dans le texte) pour se douter que Bercy ne va pas annoncer la catastrophe en période électorale :-)
Réponse de le 03/05/2016 à 16:41 :
@ Patrickb ,

Période électorale , ....La réélection dur dur, de ce côté là plus personne n' y croit .
Réponse de le 03/05/2016 à 17:04 :
@roro: ne pas enterrer trop vite Normal 1er. Il a été élu suite à un évènement inattendu et le système veut qu'au 2e tour, on vote contre l'autre :-)
a écrit le 03/05/2016 à 13:30 :
La France ou plutôt son état dépensier et arrogant, est le danger de l'Europe et même un parasite qui vise à faire payer les autres qui font des efforts et travaillent. La politique misérable de cet état socialiste est une honte mais c'est ainsi. Néanmoins, le peuple français paiera très cher cette attitude. Ce sera la faillite ou au mieux une chute considérable du niveau de vie. Question de temps, 5 ans ou 10 ans....
Réponse de le 03/05/2016 à 14:04 :
Si j'ai bien compris ce commentaire ne mettant en cause que le seul "état socialiste", il eût mieux valu en rester au 5 % de déficit public de MM Sarkozy et Fillon.

Ce qui est excessif est insignifiant.
Réponse de le 03/05/2016 à 14:37 :
La situation est plus grave que cela. Les dirigeants depuis Pompidou ont littéralement cassé la France, que ce soit la droite (représentée par des riches sans scrupule style Sarko, des financiers inquiétants comme Pompidou ou Giscard, des fonctionnaires à la Chirac) ou la pseudo gauche PS (pareil). Tous ont joué contre la Nation, un concept qui visiblement les effraie.
Ils ont augmenté la centralisation ainsi qu'une prise de pouvoir sans être élue d'une minorité, les énarques. C'est l'inverse qu'il faut faire ! Libérer le dynamisme économique en décentralisant via la création de vrais gouvernements régionaux qui auraient le budget (20 fois l'actuel du CR) et la compétence économique exclusive.
Bien sûr suppression des structures parasites, Sénat, départements, CCI, ces multiples opérateurs inutiles de l'Etat (des centaines !), l'ENA et Polytechnique, formation des dirigeants publics et privés dans les Universités. Enfin la décentralisation casserait aussi ces énormes administrations à Paris, au pouvoir excessif, qui paralysent le pays et créent le chômage de masse via des montagnes de règles absurdes et une incompétence sans bornes.
Il y a tout à faire pour moderniser le pays (services publics efficaces, infrastructures à développer) , abaisser la dette, libérer l'investissement et la création de PME. Mais pour cela, dehors tous les politicards actuels ! Des incompétents issus de milieux aisés qui ne pensent qu'à eux. Changement complet des élus avec l'ouverture des postes d'élus à la société civile afin d'amener les compétences à diriger ce pays et le domaine public. Pour cela il faut créer un statut des élus (possibilité pour un ingénieur, un technicien, un artisan etc etc ..) de retrouver du travail après la fin de son mandat. Sinon on a uniquement au parlement comme aujourd'hui de hauts fonctionnaires ou des gens très riches ! Une belle représentation nationale ! Pas étonnant que rien ne marche.
Réponse de le 03/05/2016 à 14:42 :
Quand je vois à combien on emprunte à 10 ans, faut croire que le marché n'est pas d'accord avec votre prévision...J'ajoute que l économie étant cyclique il est même plus probable que dans 5 ou 10 ans on fasse relativement mieux que notre grand voisin...
Quels européens payent pour nous SVP? regardez mieux nos contributions diverses, pas sûre que nos voisins Allemands seraient ravis de prendre notre part en plus de la leur...
Au fait, quelle armée défend l'Europe? Qui paye pour elle?
Quand je lis, prévision 3.2% de déficit faite par l'UE et que je vois d'où on est parti en 2012, je me dis que les socialistes (et les Français) que vous honnissez ont fait un sacré boulot, comme à l'époque Jospin d'ailleurs.
Alors ça vous défrise, mais on va rentrer dans les clous, au moins sur ce front là, sans austérité démente, sans crise économique ou sociale majeure, cahin caha mais sans choc.
Ainsi va la Grande Nation! ( petit ajout humoristique pour vous conforter, dans votre stéréotype de l'arrogance française, freundlich)

Enfin souhaiter ou se réjouir d'une éventuelle méga crise en France, ça ne me parait pas malin. Si nous en payons le prix, ne croyez pas que ça serait sans douleur pour nos voisins...référez vous seulement à notre commerce extérieur, pour comprendre....vous vous direz peut être aussi à l'occasion que c'est nous autres français qui payons pour les autres....
Réponse de le 03/05/2016 à 15:18 :
@Labete
Grosso modo vous voulez faire disparaître la France en la faisant sombrer dans l'anarchie, prélude à la dictature.
Un Etat fort, ce sont des contraintes, des devoirs, mais c'est aussi une sécurité, un minimum d'égalité et de liberté pour tous.
Il faut souhaiter à la France de vivre encore longtemps dans une démocratie qu'elle pourrait perdre et nous renvoyer aux pires heures de l'Histoire. On peut changer la statue, mais attention de ne pas briser le socle.
Réponse de le 03/05/2016 à 16:42 :
@Markus : vos outrances et vos insultes vous discréditent. Vous souhaitez quoi ? Une nouvelle guerre ? Prenez votre "Das auto" et rentrez chez vous avant de vous faire botter le derrière...
Réponse de le 03/05/2016 à 16:59 :
@arrogant : bonne réponse ,et surtout de bon sens et argumentée, face à la sottise des préjugés et autres delires émotionnels....
Réponse de le 03/05/2016 à 19:57 :
Markus a acheté une DAS AUTO et il ne s'en remet pas depuis qu'il sait qu'il s'est fait avoir.
Du coup, il vient faire un peu de provocation pour tenter d'exister, au moins sur le web.
Réponse de le 23/05/2016 à 15:46 :
@Maduf & Arrogant & Patriot9 : excellentes réponses, j'en ai assez de ces gens (pisses froids???) qui passent leur temps à vomir sur leur propre pays, tout en souhaitant le chaos pour que leurs préjugés collent à la réalité. Ils n'apportent rien au débat car leurs réponses sont partisanes et biaisées. Bref peu reluisant en résumé.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :