En février, le taux de chômage en zone euro a atteint un niveau historiquement bas

 |   |  226  mots
Avec un taux de 8,1%, la France se situait au-dessus de la moyenne de la zone euro (7,3%).
Avec un taux de 8,1%, la France se situait au-dessus de la moyenne de la zone euro (7,3%). (Crédits : Reuters)
Le mois dernier, le taux de chômage en zone euro a reculé à 7,3 %, ce qui correspond au taux le plus faible enregistré depuis mars 2008. Un record atteint peu avant la mise en place des mesures de confinement, en raison de l'épidémie de coronavirus.

Le taux de chômage en zone euro a reculé à 7,3% en février, un mois avant la mise en oeuvre du confinement dans la majeure partie des pays de la zone en raison du coronavirus, a indiqué ce mercredi l'Office européen des statistiques.

Il s'agit du taux le plus faible enregistré dans la zone euro depuis mars 2008, c'est-à-dire avant la crise financière qui a frappé le monde entier. En janvier, le taux de chômage s'établissait à 7,4%.

Allemagne et Pays-Bas en tête

Parmi les 19 pays ayant adopté la monnaie unique, les taux de chômage les plus faibles en février ont été enregistrés aux Pays-Bas (2,9%) et en Allemagne (3,2%).

Les taux de chômage les plus élevés ont quant à eux été relevés en Grèce (16,3% en décembre 2019) et en Espagne (13,6%).

Avec un taux de 8,1%, la France se situait au-dessus de la moyenne de la zone euro (7,3%).

Lire aussi : Coronavirus : chaque minute, plusieurs milliers de demandes de chômage partiel

Record historique au niveau de l'UE

Dans l'UE, c'est-à-dire à 27 pays, le taux de chômage s'est établi à 6,5% en février, stable par rapport au taux de janvier.

Cela demeure le taux le plus faible enregistré dans l'UE depuis le début de la publication de ces statistiques mensuelles sur le chômage en février 2000, a indiqué Eurostat.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/04/2020 à 16:54 :
Très bonne nouvelle en zone euro et en Europe malgré les dissensions pour les finances des pays de la zone euro. Le chômage en Europe est à 6.5% de la population européenne ce n'est pas encore le niveau américain qui est à 3.7% mais c'est dejà très bien pour la compétitivité des pays de la zone euro. La croissance est là malgré le coronavirus et dès que l'on sera sorti de la crise sanitaire l'economie repartira. On peut dire que l'on est sur la très bonne voie de l'emploi et du travail qui permet de gagner sa vie. Oui il n'y a pas que la guerre économique entre les USA et la Chine. On peut même descendre en dessous de 5% de la population en faisant encore plus d'efforts et en developpant la croissance en Europe. Il faut repenser la mondialisation et faire en sorte qu'elle apporte plus aux Européens et aux Français.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :