Evasion fiscale : les ministres européens s'entendent sur une liste noire

Les 28 ministres des Finances européens ont endossé l'initiative visant à expérimenter l'échange automatique d'informations, au sein de l'UE, pour identifier les bénéficiaires des sociétés écrans. Ils ont également approuvé la création à terme d'une liste noire unique.
Les négociations s'annoncent délicates, les Etats membres ayant des politiques très variables sur les paradis fiscaux.
Les négociations s'annoncent délicates, les Etats membres ayant des politiques très variables sur les paradis fiscaux. (Crédits : reuters.com)

L'Union européenne approuve la demande de Paris et Berlin. Les 28 ministres des Finances de l'UE réunis à Amsterdam ont affiché leur volonté d'intensifier la lutte contre l'évasion fiscale en réponse au scandale des Panama Papers, endossant "unanimement" de récentes initiatives européennes comme celle de créer une liste noire commune de paradis fiscaux.

"Nous avons été très occupés à nous combattre les uns les autres sur nos régimes fiscaux, de manière à ce que nos pays soient les plus attrayants possibles pour les investisseurs. Maintenant nous en sommes arrivés à un tel point que de grandes entreprises ont tendance à ne plus payer d'impôts", a affirmé samedi Jeroen Dijsselbloem, ministre néerlandais des Finances, dont le pays assure la présidence tournante de l'UE.

Au cours de la réunion ouverte vendredi à Amsterdam, tous les ministres ont endossé l'initiative lancée il y a dix jours par cinq pays européens (Allemagne, Espagne, France, Italie et Grande-Bretagne) visant à expérimenter l'échange automatique d'informations, au sein de l'UE, pour identifier les bénéficiaires des sociétés écrans.

Délicates négociations

Les 28 ministres des Finances ont également approuvé la création à terme d'une liste noire unique, commune à toute l'UE, des paradis fiscaux, comme le souhaite le commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici, qui a parlé d'un objectif à atteindre "d'ici la fin de l'été".

A propos de l'incitation des multinationales à davantage de transparence fiscale, la présidence néerlandaise de l'UE a assuré qu'elle lancerait "dès la semaine prochaine" les discussions entre Etats membres sur la proposition de Bruxelles de rendre accessibles au public les principales données comptables et fiscales des grandes entreprises. La Commission avait dévoilé le 12 avril ses propositions.

Les négociations s'annoncent délicates, les Etats membres ayant des politiques très variables sur les paradis fiscaux. Il s'agira dans un premier temps de définir une méthode commune pour identifier qui pourrait figurer sur une telle liste. Des propositions en ce sens seront soumises aux 28 ministres lors d'une prochaine réunion en mai.

(avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 03/05/2016 à 15:45
Signaler
la seule chose à laquelle pensent ces messieurs et dames, politiques et fonctionnaires qui bénéficient de la " manne céleste européenne " c'est à leurs portefeuilles et autres avantages... Et peut être que si j'étais à leur place je ferais de même, n...

à écrit le 26/04/2016 à 11:57
Signaler
je pense qu'ils n'oublieront pas de mettre sur leur "liste noire" le Luxembourg!

à écrit le 25/04/2016 à 9:59
Signaler
Cette liste noire va t elle comprendre la city de Londres et autres iles britanniques qui ont horreurs de dévoiler leurs circuits secrets de blanchiment d'argent sale ?

à écrit le 24/04/2016 à 9:53
Signaler
Si la France crois qu'elle recevra des capitaux en attaquant ceux qui taxent moins, elle se trompe, elle est en bas de la liste des pays intéressants. Son état corrompu et sa maladie de la jalousie la condamnent à la pauvreté et c'est justice. L'arro...

à écrit le 24/04/2016 à 8:49
Signaler
Une liste noire de pays ? Pourquoi faire ? Il suffirait déjà de recenser tous les gouvernants, les parlementaires, les people et les patrons de grandes entreprises, et de surveiller davantage leurs mouvements de capitaux au titre du contrôle fiscal ...

à écrit le 24/04/2016 à 8:07
Signaler
Gageons que le LUxembourg, la GB l'Irlande et les Pays bas vont faire tout le nécessaire pour que les négociations durent durent durent...!

à écrit le 24/04/2016 à 4:28
Signaler
je vois que mon commentaire sur les fonctionnaires n'est pas passé, il est vrai que les scandales s'enchainent : hopitaux scandaleusement inutiles, diplômes nuls, école incapable d'apprendre le BA BA, flic planqués dans les voitures banalisés pour li...

à écrit le 23/04/2016 à 21:55
Signaler
Est-ce qu'on va retrouver sur la liste noir aussi les milliers de fonctionnaire à Bruxelles qui sont payé à prix d'or et qui payent EUR 0 d'impôt. Si on veut une justice fiscale, elle devrait être valable pour tout le monde y compris les fonctionnai...

à écrit le 23/04/2016 à 21:07
Signaler
C'est Drahi qui rigole ... Va t-il intervenir une fois de plus à polytechnique pour expliquer cette fois comment payer moins d'impôt car finalement , la vie c'est simple comme un LBO ?

à écrit le 23/04/2016 à 18:53
Signaler
"Nous avons été très occupés à nous combattre les uns les autres sur nos régimes fiscaux, de manière à ce que nos pays soient les plus attrayants possibles pour les investisseurs. Maintenant nous en sommes arrivés à un tel point que de grandes entrep...

à écrit le 23/04/2016 à 16:58
Signaler
Evasion fiscale : les ministres européens s'entendent sur une liste noire Ah, ah, ah ... A mourir de rire ! Les ministres Luxembourgeois, Irlandais, Hollandais, etc. ont-ils participé à cette "entente" ? Ils ne se ficheraient pas un peu de la fi...

à écrit le 23/04/2016 à 14:27
Signaler
Parmi les insuffisances de l'UE, le manque de réactivité n'est pas la moindre. On a l'impression qu'ils découvrent aujourd'hui l'existence de l'évasion fiscale, c'est à mourir de rire. A présent, au delà de la com qui accompagne les initiatives qui v...

à écrit le 23/04/2016 à 14:04
Signaler
En clair on a rien décidé on verra plus tard Il fallait juste faire de la com après l histoire de Panama Je serais curieux de voir tous les comptes de gersey des iles anglo Normande et de l historique de Luxembourg Les voyous sont au pouvoir

à écrit le 23/04/2016 à 13:24
Signaler
Les grands bandits en pleine action bien decides a detruire tous ceux qui veulent bosser : il faut bien engraisser led grands inutiles rentiers fonctionnaires !!!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.