Pour lutter contre l'inflation, la Banque centrale européenne va relever ses taux de 0,25 point en juillet

Considérant que les conditions étaient remplies sur ses différents programmes, la BCE augmentera de 0,25 point ses taux en juillet et prévoit le même relèvement en septembre. Elle a révisé à la baisses ses perspectives de croissance.

3 mn

Le Conseil des gouverneurs de la BCE s'est réuni ce jeudi au sujet d'un relèvement des taux directeurs de l'institution.
Le Conseil des gouverneurs de la BCE s'est réuni ce jeudi au sujet d'un relèvement des taux directeurs de l'institution. (Crédits : Yves Herman)

Finalement, ce sera une hausse de 0,25 point de base de son taux d'intérêt en juillet que la Banque centrale européenne (BCE), a annoncé jeudi dans un communiqué à l'issue de la réunion de son Conseil des gouverneurs. « À ce stade, le Conseil des gouverneurs de la BCE a décidé de laisser le taux d'intérêt des opérations principales de refinancement ainsi que ceux de la facilité de prêt marginal et de la facilité de dépôt inchangés, à respectivement 0,00 %, 0,25 % et -0,50 % », précise le communiqué.

Une première depuis 11 ans pour tenter de freiner l'inflation galopante en zone euro, qui a atteint 8,1% le mois dernier sur un an. Ce relèvement est justifié par la BCE par l'arrêt de ses achats d'obligations sur les marchés le 1er juillet. Elle avait préparé le terrain ces derniers mois à un retrait progressif des mesures de soutien qu'elle a mises en place depuis une dizaine d'années. Elle espère ainsi empêcher que s'enclenche une spirale salaires/prix difficile à combattre.

Fin des achats

Les achats d'obligations réalisés dans le cadre du Programme d'achats d'actifs (APP), principal outil de soutien au crédit et à l'économie depuis la crise de la dette dans la zone euro, cesseront donc à la fin du mois. Alors que les autres grandes banques centrales ont déjà amorcé le resserrement de leur politique monétaire, la BCE était la dernière à ne pas avoir enclenché cette démarche. La décision était largement attendue par les marchés financiers, la question portant avant tout sur l'ampleur, 25 ou 50 points de base.

L'institution monétaire indique également qu'elle procèdera à un nouveau relèvement en septembre, « dont le calibrage dépendra des perspectives actualisées d'inflation à moyen terme ». « Si ces perspectives d'inflation à moyen terme se maintiennent ou se détériorent, une hausse plus importante sera appropriée lors de la réunion de septembre », prévient la BCE. Elle a d'ailleurs révisé à la hausse ses projections de hausse des prix. La BCE table désormais sur une inflation à 6,8% cette année, à 3,5% en 2023 et 2,1% en 2024.

En matière de croissance, elle a revu ses précédentes estimations à la basse. Elle prévoit un PIB en hausse de 2,8% cette année pour la zone euro, et 2,1% en 2023 et 2024.

Le taux de dépôt de la BCE est pour l'instant fixé à -0,5% et la présidente de l'institution, Christine Lagarde, a déclaré récemment qu'il pourrait être ramené à zéro ou légèrement au-dessus d'ici la fin du troisième trimestre. Les marchés anticipent cependant une remontée plus rapide puisqu'ils intègrent actuellement un relèvement de taux de 135 points de base d'ici la fin de l'année, soit une hausse lors de chaque réunion à partir de juillet, dont certaines de plus de 25 points.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 10/06/2022 à 10:16
Signaler
la complaisance anormale de la BCE a contribué à ruiner les petits épargnants bons gestionnaires et à cautionner la mauvaise gestion financière et totalement irresponsable de certains pays dont la France fait partie.

à écrit le 09/06/2022 à 18:10
Signaler
Trop peu et trop tard! avec en plus un regard complaisant pour les pays du club med...totalement en-dehors de sa mission!!!

à écrit le 09/06/2022 à 15:16
Signaler
C'est en douceur pour l'instant, mais si c'est répété après de courts intervalles, au final, ça n'aura rien d'un relèvement en douceur, mais plutôt d'une relèvement en catastrophe

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.