Italie : Paolo Gentiloni favori pour succéder à Matteo Renzi

Le ministre des Affaires étrangères, Paolo Gentiloni, pourrait devenir le prochain chef du gouvernement italien
Le président italien Sergio Mattarella a convoqué ce dimanche au palais du Quirinal le ministre des Affaires étrangères, Paolo Gentiloni,
Le président italien Sergio Mattarella a convoqué ce dimanche au palais du Quirinal le ministre des Affaires étrangères, Paolo Gentiloni, (Crédits : Reuters)

Le président italien Sergio Mattarella a convoqué ce dimanche au palais du Quirinal le ministre des Affaires étrangères, Paolo Gentiloni, suggérant qu'il s'apprête à le nommer chef du gouvernement. Sergio Mattarella, qui a bouclé samedi ses consultations avec les partis politiques, a promis d'agir vite pour assurer la transition politique en Italie. Il avait annoncé samedi soir qu'il annoncerait "dans les prochaines heures" une solution à la crise politique ouverte en Italie, après le non massif des Italiens au référendum.

Le processus a été lancé par la démission du président du Conseil, Matteo Renzi, qui a tiré les conclusions de son échec retentissant lors du référendum constitutionnnel du 4 décembre dernier sur son projet de réforme constitutionnelle. Le nom de Gentiloni a été mis en avant par le Parti démocrate (PD) de Renzi, majoritaire à la Chambre des députés et au Sénat. Considéré comme politiquement proche du président du Conseil démissionnaire, il fait désormais figure de favori pour lui succéder.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.