La France veut un contrôle renforcé des passeports

 |   |  537  mots
A l'heure actuelle, les douaniers se contentent souvent d'un simple contrôle visuel des passeports des ressortissants européens lorsque ceux-ci entrent ou sortent de l'espace Schengen.
A l'heure actuelle, les douaniers se contentent souvent d'un simple contrôle visuel des passeports des ressortissants européens lorsque ceux-ci entrent ou sortent de l'espace Schengen.
Paris va demander ce vendredi à Bruxelles, dans le cadre de la réunion d'urgence des ministres de l'Intérieur de l'UE, un renforcement des contrôles des passeports aux frontières. Une demande dans ce sens avait été déjà formulée par la France en janvier après les attentats.

La France va demander à l'Union européenne d'imposer un contrôle systématique des passeports des ressortissants européens qui entrent et sortent de l'espace Schengen pour compliquer le retour des djihadistes européens partis en Syrie.

Cette proposition, que Reuters a pu consulter, est l'une de celles que Paris entend présenter lors de la réunion d'urgence des ministres de l'Intérieur de l'UE, ce vendredi à Bruxelles, en réponse aux attaques du 13 novembre à Paris et Saint-Denis.

Une demande déjà formulée par la France en janvier...

Paris avait déjà appelé à un changement des règles de contrôle aux frontières extérieures de l'UE après les attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Casher en janvier dernier, mais les dirigeants des Vingt-Huit ne s'étaient entendus à l'époque que sur une application renforcée des règles existantes pour renforcer les contrôles.

La France va une nouvelle fois demander vendredi une "révision" des règles, rendue nécessaire selon elle par la menace terroriste et la crise des migrants.

"L'espace Schengen est confronté à trois défis importants : l'augmentation régulière du nombre des voyageurs, une pression migratoire sans précédent et une menace terroriste plus aiguë que jamais", lit-on dans le document que Reuters a consulté.

"Il est nécessaire, en particulier pour répondre aux enjeux de sécurité que les attentats de Paris ont mis en lumière une fois de plus, de se doter d'outils performants, sûrs et rapides afin de mieux contrôler nos frontières extérieures", poursuit le texte.

Contrôle des armes

Parallèlement à une série de mesures proposées par la Commission européenne, la France va également demander la mise en place dans les plus brefs délais d'une base de données des dossiers passagers sur les vols intra-européens et vers des pays tiers -- une législation bloquée depuis longtemps au Parlement européen -- et un renforcement de la législation européenne en matière d'armes à feu.

Paris propose notamment "d'améliorer la traçabilité des armes à feu sur le territoire de l'UE par l'adoption d'un système commun de marquage, d'étendre le champ d'application de la réglementation européenne à certaines armes qui en sont exclues aujourd'hui (dont les armes blanches, NDLR) et d'encadrer plus rigoureusement la vente d'armes à feu sur internet", lit-on dans le document.

La France estime que le profil des terroristes qui ont frappé à Paris et Saint-Denis, dont des Français vivant en Belgique et ayant séjourné en Syrie, plaide en faveur du contrôle accru des frontières qu'elle souhaite voir mettre en œuvre.

A l'heure actuelle, les douaniers se contentent souvent d'un simple contrôle visuel des passeports des ressortissants européens lorsque ceux-ci entrent ou sortent de l'espace Schengen.

La présence de leur détenteur sur les listes de criminels recherchés et sur celles des services antiterroristes n'est vérifiée qu'en cas de suspicion particulière -- même si la France a renforcé cette année les contrôles imposés aux Européens arrivant de Turquie pour tenter d'identifier les djihadistes rentrant de Syrie.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/11/2015 à 17:14 :
Arrêter Schengen comme le préconise MLP ne changera pas grand-chose excepté que si un terroriste arrive à passer à travers, on ne pourra s'en prendre qu'à nous-même, alors qu'actuellement on peut dire que ce sont les autres qui n'ont pas fait leur boulot et de plus, ça ne gênera pas plus que ça les terroristes porteurs d'un passeport français.
C'est une fausse bonne idée dans le style "ya ka fo kon" bien dans la lignée du populisme à la MLP ou à la Sarko
Luttons plutôt contre tout ceux qui leur apportent bienveillance ou complicité tournant essentiellement autour des mosquées salafistes. Je suis à peu prés sur que la police sait parfaitement qui fait quoi dans ce domaine. Un terroriste sans support logistique est beaucoup moins dangereux.
Ceci étant, les contrôles doivent être plus sérieux, mais ça ne suffira peut-être pas sans traiter le problème salafiste sur notre sol ou à Molenbeek ou dans la banlieue de Londres
a écrit le 19/11/2015 à 16:24 :
Cela veut tout dire.. avant ils se la coulait douce....
a écrit le 19/11/2015 à 14:28 :
Quel cynisme dans cette annonce de mesures de pure apparence qui ne tromperont que ceux qui veulent bien se laisser tromper et n'affecteront que les honnêtes citoyens.
a écrit le 19/11/2015 à 12:11 :
«Nous ne pouvons tolérer qu’il soit plus facile de suivre le parcours d’une tomate génétiquement modifiée ou d’une valise que d’un fusil d’assaut AK47 ou d’un lance-roquettes. Un bagage perdu entre San Francisco et la Sierra Leone peut être
localisé en quelques heures, mais des armes meurtrières disparaissent tous les jours sans laisser de trace », Caroline Maurel de l’association Agir ici en janvier 2005 lors de la conférence des Nations unies sur le marquage et le traçage.

Si un cadre juridique international de traçage des armes est examiné (marquage, enregistrement, coopération internationale) il ne peut être efficace sans un cadre pour le traçage des munitions

http://archive.grip.org/fr/siteweb/images/RAPPORTS/2008/2008-9.pdf
a écrit le 19/11/2015 à 12:09 :
Pas plus tard qu'avant-hier, je suis allé en Espagne sans me faire contrôler à l'aller comme au retour par une route assez importante et bien fréquentée. Il n'y avait pas plus de français que d'espagnols aussi concernés que nous par le terrorisme.
Malheureusement, même avec des contrôles plus sérieux que les actuels, je ne crois pas que ça empêchera un givré de se faire exploser.
A mon avis, le principal problème sont les mosquées salafistes où les terroristes peuvent trouver aide sinon bienveillance. Je pense que c'est là que l'effort principal doit être fait. Les fermer, expulser les imams intégristes (ou les assigner à résidence à l'ile Crozet s'ils sont français) et surveiller les "fidèles". Que ce soit en France ou ailleurs, les terroristes étaient toujours d'assez près liés à ces lieux de propagande.
a écrit le 19/11/2015 à 11:47 :
C'est la moindre des choses me semble-t-il. On est contrôlé en permanence, en stationnement, sur la route automatiquement, quand on va voter, chez le médecin, le pharmacien, etc... Alors mettre en place le renforcement du contrôle aux frontières, des passeports, contrôles aléatoires, c'est une évidence que nos politiques découvrent un peu tard malgré les avertissements des spécialistes.
a écrit le 19/11/2015 à 11:16 :
"les douaniers se contentent souvent d'un simple contrôle visuel des passeports des ressortissants européens lorsque ceux-ci entrent ou sortent de l'espace Schengen": ce ne sont pas les douaniers mais le Code Schengen qui l'impose! Les contrôles aux frontières extérieures doivent être réduits au minimum et le contrôle approfondi doit être exceptionnel et justifié. Le but est bien des contrôles réduits au minimum imposés par la législation européenne.
a écrit le 19/11/2015 à 11:15 :
Vu que les terroristes a une execption pres etaient francais, a quoi ca sert de controler leurs passeports ???
De meem Merah, Kouachi ou Kelkal avaient des papiers autentiques

quant a la proposition de controler les armes blanches ... les gars ont attaque avec des AK47 pas des couteaux !
a écrit le 19/11/2015 à 11:06 :
Pffft ! ça vaut pas plus . énième mesures efficaces nous dit-on .
a écrit le 19/11/2015 à 10:34 :
tout le monde a compris qu'il s'agit de bien controler tous les transfrontaliers !!!!! ils vont peut etre fouiller les coffres et reprimer tres severment... tous ceux qui ne font pas leurs courses en france!
les autres, ca ira, d'ailleurs il y a 1.2 millions d'illegaux que l'europe a gentillement fait venir, alors c'est pas pour commencer a les controler, hein!
comme avec l'abaissement du seuil de paiement en liquide, l'obligation de tout pouvoir payer avec la carte, etc...
personne n'est dupe!
a écrit le 19/11/2015 à 10:12 :
Des passeports, des frontières, des aéroports, des islamistes sur notre territoires et au sein de l'Europe, des mosquées, et des prêcheurs de haine.... la France est en état de guerre l'on tues nos enfants dans la rue, ils est plus que temps de réagir... Expulsion, enfermement voir élimination de nos ennemi me semble un minimum...
L'on ne doits pas être dans la demi mesure... L'on tue dans nos rue...
a écrit le 19/11/2015 à 10:10 :
Il faut faire comme aux USA. Contrôle de tous les passagers entrant sur le territoire. Avec prise des empreintes digitales et photo. La France et l'Europe ne doivent plus être des passoires.
Il ne s'agit pas d'être une forteresse hermétique, mais juste de savoir qui entre et qui sort du territoire.
On financera toutes ces mesures en mettant en place une taxe pour les non européens (les Yankees nous font payer 14$ avec l'ESTA pour entrer chez eux).
Réponse de le 19/11/2015 à 17:04 :
je suis rentré aux USA avec des visas qui devraient faire trembler tous les douaniers: le seul mot qu'ils m'ont dit:c'est "bon séjour" !!! L'ESTA ,c'est du vent !!!!!
a écrit le 19/11/2015 à 9:51 :
Oui bien ba deja commençons a le faire dans nos aéroports !
On ne peux pas dire qu a l arrivée notamment a Orly, le contrôle des passeports n est visiblement pas la tache la plus fatigante des douaniers ^^
a écrit le 19/11/2015 à 9:48 :
Encore du baratin

C'est pour quand une loi sur les fous du djihades ???
Il est interdit de parler mal des juif de se revendiquer du nazisme par contre appeler au djihades regardez des video de gars qui veulent nous tuer c est de la liberté d expression
Merci mme Taubira et tous les demagos des libertés
Vous êtes responsable de Ce qui est arrivé vendredi car vous n'avez rien fait pour nous protège de ces fous
a écrit le 19/11/2015 à 9:27 :
Encore une déclaration démagogique comme le savent ceux qui voyagent !!! De toute manière, les migrants soit ne passent pas par la douane, soit dans une grande majorité des cas "ont perdu leurs passeprots" :-)
a écrit le 19/11/2015 à 8:14 :
et pour les "sans papiers" on fera comment ?........quand à durcir la législation sur les armes ça n'aura pas grand effet ;s'agissant d' armes de guerre elles sont déjà interdites mais circulent quand même dans des milieux qui se moquent des régles
a écrit le 19/11/2015 à 8:12 :
C'est bien beau tout cela, mais comme toujours dans ce genre de mesures, c'est le citoyen qui n'a rien à se reprocher qui va en pâtir, les truands, criminels, terroristes, ne demandent pas que je sache, l'autorisation à la préfecture pour la détention d'une arme, de même s'adresse rarement à celle-ci pour se faire établir un passeport, ce sont donc de bonnes mesures mais elles risquent de très répondre aux besoins
a écrit le 19/11/2015 à 8:02 :
Il est bien temps de redécouvrir que les frontières protègent ceux qui sont à l'intérieur et qu'on a abandonnés par idéologie...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :