Les 27 de l'UE prônent la solidarité pour sortir de la crise du coronavirus

 |   |  393  mots
(Crédits : FRANCOIS LENOIR)
Les 27 chefs d'Etat et de gouvernement, flanqués des dirigeants des trois institutions de l'UE, ont prôné la solidarité pour sortir "plus forts" de la crise du coronavirus, dans une vidéo publiée samedi sur Twitter à l'occasion de la journée de l'Europe.

Initiative inédite alors que les célébrations de cette journée sont limitées par les mesures sanitaires de confinement, la vidéo, d'un peu moins de six minutes, réunit les dirigeants pour un message qui se veut optimiste.

"Notre objectif c'est que l'Europe émerge plus forte de la pandémie et de la crise du Covid-19", déclare la chancelière allemande Angela Merkel, dont le pays va prendre la présidence tournante de l'UE en juillet. "Oser réinventer, nous unir, penser et agir pour l'avenir. C'est cet esprit européen dont aujourd'hui nous avons encore besoin", souligne quant à lui le président français Emmanuel Macron.

Regagner la confiance des citoyens

Le président du Parlement européen David Sassoli en profite pour appeler "les gouvernements et les institutions" à "être courageux et ambitieux". "C'est le seul moyen de regagner la confiance de nos citoyens", assure-t-il.

Dans un communiqué publié jeudi, la cheffe de l'exécutif européen Ursula von der Leyen a reconnu que la solidarité européenne "a été mise à l'épreuve au début de la crise". "Et puis nous avons commencé à partager et à nous entraider : une solidarité de facto. Cette solidarité doit se poursuivre", a-t-elle encouragé.

Un plan de relance présenté afin fin mai

La réponse de l'UE à la crise sanitaire et économique engendré par le nouveau coronavirus et les mesures de confinement prises pour contenir la pandémie continue de s'organiser. Ursula von der Leyen a été chargée de présenter avant la fin du mois de mai un plan de relance.

La journée de l'Europe, le 9 mai, est généralement marquée par l'ouverture des institutions européennes au public, rendue impossible cette année pour cause de coronavirus. 2020 est également le 70e anniversaire de la déclaration de Robert Schuman, dont l'appel du 9 mai 1950 est considéré comme le texte fondateur de la construction européenne, et le 25e anniversaire de l'entrée de l'Autriche, de la Finlande et de la Suède dans le bloc.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/05/2020 à 18:55 :
La décision de Karlsruhe provoque d’autant plus un séisme qu’elle émane de l’institution juridique la plus haute et la plus respectée du pays le plus riche et le plus peuplé de l’Union européenne, qui plus est le financier n°1 de tout l’édifice européen.
Une seule fois l’exécutif européen a lancé une telle procédure contre un État membre : c’était en 2018, contre la France, après une décision du Conseil d’État sur un sujet fiscal, et Paris avait fini par plier.
Par contre, cette fois-ci, le problème est bien plus épineux, compte tenu du poids écrasant de l’Allemagne dans tous les domaines.
Dans une prétendue “construction européenne” qui a tendance à devenir une “Europe allemande”, est-il possible de s’attaquer soudain à l’Allemagne ? Et cela en oubliant l’adage qui veut que “qui paye commande” ?
a écrit le 11/05/2020 à 18:43 :
Pour federer un seul moyen annuler 30 % des dettes d Etats .
a écrit le 09/05/2020 à 20:42 :
""C'est le seul moyen de regagner la confiance de nos citoyens""

Non, de gagner la confiance des citoyens européens, je propose déjà d'annuler le traité constitutionnel et d'en refaire un via internet avec tous les citoyens européens, profitons de ce nouvel outil pour générer une union européenne, enfin et pas ce consortium financier qui ne mène à rien.
a écrit le 09/05/2020 à 19:39 :
L'UE prônent encore la solidarité alors que le principe initial en était la base ! Qu'ont il fait depuis la création de cet union? Un espace économique pour multinationale?
a écrit le 09/05/2020 à 17:08 :
L'Allemagne qui veut donner des leçons de solidarité...On croit rêver !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :