Quel est l’impact économique du FC Barcelone sur l’agglomération catalane ?

 |   |  495  mots
Selon une étude du cabinet Deloitte, le FC Barcelone a généré une activité économique pour l'agglomération barcelonaise de l'ordre de 906 M€ durant la saison 2014-15.
Selon une étude du cabinet Deloitte, le FC Barcelone a généré une activité économique pour l'agglomération barcelonaise de l'ordre de 906 M€ durant la saison 2014-15. (Crédits : SERGIO PEREZ)
L’institut Deloitte vient de publier son étude annuelle au sujet des retombées économiques générées par les activités du FC Barcelone au sein de l’agglomération catalane. Par rapport à la saison dernière, le club catalan a considérablement augmenté son empreinte au sein de sa ville de résidence. Explications…

Pour ceux qui doutent encore de l'impact économique positif d'un club de football sur sa ville, il est encore temps d'étudier les effets des activités annuelles du FC Barcelone sur l'économie de son agglomération, compilés dans un rapport annuel produit par le cabinet Deloitte. Selon le rapport présenté hier conjointement par la direction du FC Barcelone et l'institut ayant réalisé l'étude, le FC Barcelone a généré une activité économique pour l'agglomération barcelonaise de l'ordre de 906 M€ durant la saison 2014-15 !

Ce montant est en hausse de près de 20% par rapport à la mesure réalisée lors de l'édition précédente. Le FC Barcelone avait alors généré des retombées pour sa ville de l'ordre de 759 M€ au cours de la saison 2013-14. La progression de ce chiffre enregistrée lors de l'exercice 2014-15 a même dépassé les prévisions qui avaient alors été réalisées par le cabinet Deloitte. Désormais, le FC Barcelone représente 1,5% du PIB généré par l'agglomération barcelonaise !

L'accroissement de l'activité touristique suscité par les rencontres du FC Barcelone disputées à domicile contribue en partie à cette augmentation de l'empreinte économique. Au total, 2,4 millions de fans se sont déplacés dans la cité catalane lors de la saison 2014-15 pour principalement voir une rencontre du FC Barcelone au Camp Nou. Cela constitue une augmentation de 9% par rapport à la saison précédente, le club catalan représentant désormais 6% de l'activité touristique globale de la ville de Barcelone. Au total, 1,47 million de nuitées ont été commercialisées par les hôtels de la ville de Barcelone grâce aux rencontres du FCB contre 1,3 millions lors de la saison 2013-14.

Le FC Barcelone représente 1,5% du PIB de son agglomération

Evidemment, cette hausse d'empreinte économique engendre des répercussions fiscales positives pour la ville. Au total, la ville de Barcelone a collecté 242 M€ de taxes et impôts grâce à l'activité économique générée par le FC Barcelone contre 219 M€ lors de la saison 2013-14. Pour chaque euro dépensé par le FC Barcelone, la ville récupère 0,60 € grâce aux activités directes et indirectes produites par le club. Néanmoins ce ratio a baissé significativement en comparaison de la saison 2013-14. Cela s'explique notamment par la baisse de pression fiscale sur certains secteurs comme le tourisme ou la restauration, directement concernés par les activités du FC Barcelone. Enfin, les activités du FC Barcelone ont également des répercussions sur l'emploi puisque plus de 16 600 postes à plein temps dépendraient directement ou indirectement du club catalan.

Ecofoot.fr

Site spécialisé dans l'actualité foot-business, Ecofoot.fr traite quotidiennement des sujets économiques, marketing, stratégiques et organisationnels liés à l'univers footballistique. De la renégociation de droits TV aux stratégies d'expansion commerciale à l'international, en passant par les changements actionnariaux à la tête des clubs...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/06/2016 à 11:03 :
Je note le rapport suivant " Pour chaque euro dépensé par le FC Barcelone, la ville récupère 0,60 € grâce aux activités directes et indirectes produites par le club." Nous sommes très loin de la légende urbaine vanté par la démagogie que 1 euro investi pour le sport rapport 3€ voir 5€. Je ne parle pas du grotesque 1 km de voie pour les vélos rapport 50 000€ pour un département. Merci à l'auteur de m'avoir confirmé ceci. Au plaisir de lire le rapport sur L'Euro 2016.
a écrit le 27/06/2016 à 9:56 :
TAPIE NOUS AVAIS DIT QUE LE FOOT DEVIENDRAIS UN BINES COMME LES AUTRES?? LE PROBLEME C EST QUE LES GROS CLUB DEVRAIS PARTICIPE AUX DEVELOPEMENT DES PETITS CLUB? CAR LE FOUT DES QUARTIER RESTE UN VECTEUR INPORTANT D INTEGRATION ? JAI LA GRANDE CHANCE D AVOIR UN TERRAIN DE FOOT SYNTETIQUE DEVANT MA FENETRE DANS UN QUARTIER DIT ZONE SENSIBLE? ET JE VOUS PRIS DE CROIRE QU IL EST UTILISE JOUR ET NUIT PARS LES ENFANTS DU QUARTIER QUI S AFRONTENT PACIFIQUEMENT ET C EST UN VRAIS REGAL DE LES VOIR EVOLUEZ ET CERTAIN SONT DOUE ???
a écrit le 27/06/2016 à 9:12 :
C'est chiffre important a mettre dans la balance pour ou contre l’indépendance de la Catalogne... Le Barca jouerait ou?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :