Royaume-Uni : les vegans s'attaquent aux billets de banque

Plus de 85.000 personnes ont signé une pétition au Royaume-Uni pour mettre fin à la circulation des coupures contenant de la graisse animale. 440 millions de billets de banque de ce type seraient déjà sur le marché.
Grégoire Normand
Les nouveaux billets de banque seraient beaucoup moins falsifiables que le papier monnaie classique.
Les nouveaux billets de banque seraient beaucoup moins falsifiables que le papier monnaie classique. (Crédits : Reuters/Pool New)

La Banque d'Angleterre a suscité la colère des vegans en révélant récemment que les billets de banque de cinq livres mis en circulation en septembre dernier contenaient de la graisse animale.

Lire aussi : Le Royaume-Uni émet désormais des billets en plastique

Une pétition à succès

Plus de 85.000 personnes ont signé la pétition en ligne appelant à la fin de l'usage du suif, une substance utilisée notamment dans les savons. Et le succès de la pétition depuis dimanche outre-Manche va en en s'accroissant. Les auteurs de la pétition indiquent que :

"Les nouveaux billets de cinq livres contiennent des graisses animales sous la forme de suif. Cela est inacceptable pour des millions de vegans, végétariens, hindous, sikhs, jaïns et autres au Royaume-Uni. Nous vous demandons de cesser d'utiliser des produits issus d'animaux dans la production de la monnaie que nous devons utiliser."

Doug Maw qui a lancé la pétition s'est dite "dégoutée" et ne voulait pas utiliser les billets de banque.

La Banque d'Angleterre a refusé tout commentaire sur cette pétition selon le Guardian. Un porte-parole a juste confirmé que la matière sur laquelle est imprimée les billets de cinq livres contenait de la graisse animale. Selon le journal anglais, la Banque centrale aurait acheté cette matière à une compagnie appelée Innovia Security qui travaille avec plus de 24 pays.

Des vagues de réactions

La nouvelle a été confirmée sur Twitter par la Banque d'Angleterre dimanche dernier.

Quelques heures après, une vague de réactions, notamment de la part de groupes vegans, végétariens et des groupes religieux également qui sont très actifs sur les réseaux sociaux, a déferlé sur le réseau social.

Le nouveau billet de banque entré en circulation il y a quelques semaines est beaucoup plus solide et plus résistant que du papier monnaie classique. Il résiste à l'eau et peut même passer à la machine à laver sans se déchirer. La Banque d'Angleterre rappelle qu'elle a remplacé plus de 21.000 billets en raison de l'usure en 2015. La durée de vie des nouveaux billets serait ainsi multipliée par 2,5. La falsification de ces billets est également rendue plus difficile.

"La Banque d'Angleterre remplace régulièrement ces billets de banque pour introduire les dernières caractéristiques en matière de sécurité et garder une longueur d'avance sur les contrefaçons."

La Banque d'Angleterre prévoit d'étendre ce type de matière aux billets de 10 livres et 20 livres d'ici 2020.

Grégoire Normand

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 01/12/2016 à 9:24
Signaler
Notre vieille classe politicienne qui s'est reposée sur ses lauriers depuis des décennies est complètement déconnectée des réalités et incapables de voir le monde bouger, car tandis que nos politiciens continuent de se faire acheter par la finance le...

à écrit le 30/11/2016 à 17:16
Signaler
Faut relativiser le succès de la pétition, 85000 c'est bien mais l'opinion publique est plutôt contre un régime spécial pour les vegans. Il suffit de lire les commentaires de journaux anglais pour comprendre que la majorité de la population considère...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.