Royaume-Uni : Nigel Farage, pro-Brexit, lâche les rênes de l'Ukip (europhobe)

Le dirigeant du parti europhobe a déclaré avoir "accompli sa mission" en obtenant le Brexit suite au référendum du 23 juin qui s'est tenu au Royaume-Uni

2 mn

Mon objectif de sortir de l'UE est atteint (...) j'ai accompli ma mission, a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.
"Mon objectif de sortir de l'UE est atteint (...) j'ai accompli ma mission", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. (Crédits : REUTERS/Vincent Kessler/File Photo)

| Article publié à 11h24, mis à jour à 11h43.

Moins de deux semaines après les résultats du référendum qui a vu le Royaume-Uni voter en faveur d'une sortie de l'Union européenne, le leader du parti anti-Union européenne Ukip, Nigel Farage, a annoncé quitter la tête du parti.

"Mon objectif de sortir de l'UE est atteint (...) j'ai accompli ma mission", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

"Merci à tous mes soutiens au sein de l'Ukip et au-delà. Ravi avec le résultat que nous avons combattu si longtemps pour obtenir. #BrexitBritain, a-t-il tweeté sur son compte personnel.

Nigel Farage avait précédemment démissionné de l'Ukip en mai 2015 suite au résultat décevant (un seul député élu) de son parti lors des élections à la Chambre des communes, qui avait vu le parti de David Cameron largement triompher. Sa démission avait toutefois été rejetée et il était resté en poste.

>> Lire aussi Le pro-Brexit Nigel Farage estime que la campagne "Vote Leave" a trompé les Britanniques

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 29
à écrit le 06/07/2016 à 11:40
Signaler
ILNE SE REN PAS COMPTE DE LA TEMPETE QU IL A DECLENCHE? SEUL LES PAYS FORT S EN SORTIRONS ET CONTINUEZ L EUROPE AVEC DES PAYS FORT SERAS PEUT ETRE POSSIBLE? DONC J ATTEND LA SUITE ET ESPERE ENCORE? ?? NOUS SOMMES TOUS DES ETERNELS REVEURS???

à écrit le 05/07/2016 à 18:24
Signaler
responsables en grande partie du Brexit, ils ne veulent pas assumer et se sauvent. une nouvelle race de politiciens

à écrit le 05/07/2016 à 11:33
Signaler
Mission accomplie. Il temps de passer aux choses sérieuse et à la vitesse supérieure et surtout de toucher les dividendes sonnantes et trébuchantes de ceux qui l'on missionné...

à écrit le 04/07/2016 à 18:35
Signaler
Que cela serve de leçons aux simples d'esprits qui ont voté pour le brexit, en imaginant que Johnson, Farage et leur clique prendrait la suite du referendum pour emmener leur pays vers un monde meilleur... En fait, ils s'en tapent du pays et de se...

le 05/07/2016 à 14:17
Signaler
@pan sur le nez : super votre commentaire !!! Ca change des débilités furieuses des "trolls" FN ,et autres sottises dont ce blog est malheureusement abreuvé....je vais me faire censurer, mais il n'y a pas moyen d'avoir un dialogue pondéré, faisant a...

à écrit le 04/07/2016 à 16:16
Signaler
"Ne voyez-vous pas que le véritable but du Novlangue est de restreindre les limites de la pensée ?" demandait George Orwell en son temps. Les termes europhobe/europhile sont des constructions de mots assez souvent rencontrés; cette novlangue est soci...

le 04/07/2016 à 19:33
Signaler
D ailleurs vos gentils amis de l Europe en Angleterre, les brexiters, et qui se disent comme vous europhile mais contre l UE, ils veulent expulser les polonais et autres... Drôle de façon de montrer son amitié pour les européens. Tous vos mensonges ...

à écrit le 04/07/2016 à 15:10
Signaler
Après avoir amené le navire au milieu des écueils, le rat quitte le navire...

le 04/07/2016 à 21:36
Signaler
La solution...la dératisation !

à écrit le 04/07/2016 à 14:52
Signaler
Il était préférable que la Grande Bretagne ne soit pas dans l'Union européenne pour la faire avancer plus vite et mieux. C'est chose faite, le tout est désormais de faire de nouveau avancer le projet européen. Il y a beaucoup d'aspects communs entre ...

le 04/07/2016 à 17:09
Signaler
Ah ouais, donnez moi des exemples de points communs importants entre la France et l'Estonie ? Quelle histoire nous lie ? Et comparer avec les pays francophone hors UE. Pourtant, on donne beaucoup plus d'aides à l'Estonie qu'à nos amis francophones.....

le 04/07/2016 à 19:50
Signaler
@ Ah ouais : Il y a eu beaucoup d'échanges de tous types au cours des siècles avec l'Estonie proche aussi de la Suède qui l'influence et où le pouvoir est d'origine en partie française. C'est propre à la plupart des pays européens même si l'on ne par...

à écrit le 04/07/2016 à 13:18
Signaler
Il va quand même continuer à siéger à Bruxelles, ne serait-ce que pour narguer les autres (et encaisser quelqu'argent j'imagine, c'est pas bénévole).

à écrit le 04/07/2016 à 12:59
Signaler
J'adore les petits enfants rageux qui se dévoilent depuis la victoire du brexit tant au RU qu'ici, jusque dans les commentaires. Oh les méchants, ils n'ont pas votés comme il fallait alors on revoteuh, na ! Oh, les méchants, ils ne croient pas en not...

le 04/07/2016 à 14:26
Signaler
Pour le moment on peine à discerner le moindre impact positif pour le Royaume-Uni au Brexit : chute de la Livre donc inflation importée, perte du triple A, explosion possible du Royaume-Uni. Il n'est pas question de réclamer un coût astronomique de f...

à écrit le 04/07/2016 à 12:54
Signaler
Il y a déjà des lustres que l'on devait se débarrasser des anglais.

à écrit le 04/07/2016 à 12:54
Signaler
Il y a déjà des lustres que l'on devait se débarrasser des anglais.

à écrit le 04/07/2016 à 12:32
Signaler
les anglais assume leur responsabilite ce qui en France est imposible meme quand il dise qu'ils quitte la politique ils reviennent de peur qu'un jour on leur demande des comptes sur leur manipulation

le 04/07/2016 à 13:44
Signaler
@ludwig 4/7 12:32 Veuillez vous renseigner. A la suite des élections du Parlement du RU (c'est à dire il y a environ un an), monsieur Nigel Farage avait démissionné de la tête de l'UKIP mais était revenu sur sa décision une semaine après... Cord...

le 04/07/2016 à 22:26
Signaler
C'est justement pour ne PAS assumer ses responsabilités que Nigel Farage se retire de la vie politique londonienne (au moins tant qu'il y a des coups à prendre!)

à écrit le 04/07/2016 à 12:12
Signaler
L'Union européenne est tellement crédible qu'il existe même des partis politique reposant leur posture/imposture uniquement en s'en déclarant l’ennemi. Ravage de la pensée binaire, ravages du néolibéralisme. Pour le reste cet individu n'étant qu'...

le 04/07/2016 à 13:02
Signaler
Faux, en France l' UPR a aussi été cré pour sortir le pays de la prison européenne et s' est fait une spécialité d' analyser les causes de son échec et la nécessité d' en sortir ..

le 04/07/2016 à 13:40
Signaler
Merci beaucoup, ça fait du bien de rire de temps en temps dans ce monde là.

le 04/07/2016 à 14:37
Signaler
@Genadron : La vraie prison de la France c'est sa dette et ses déficits malgré un niveau de prélèvement parmi les plus élevés du monde. UE ou pas. Et ce ne sont pas les tours de bonneteau de Marine Le Pen, Jean Luc Mélenchon, Nicolas Dupont Aignan ou...

le 05/07/2016 à 14:28
Signaler
@bruno bd : merci de votre commentaire. Je suis allé voir qui était Asselineau, que je ne connaissais pas... Son discours politique est terrifiant !!! Je ne pensais vraiment pas que cela puisse exister !!! Est-ce qu'il préconise également que l'on s...

à écrit le 04/07/2016 à 12:10
Signaler
honteux ! voila ce que c'est que le brexit et les europhobes . des beaux parleurs sans aucun projet sans aucun courage. Ils mettent le feu et prennent leurs jambes à leur cou ! ce monsieur largue son pays qui est actuellemetn sans premiere ministre, ...

le 04/07/2016 à 13:23
Signaler
J'ai cru comprendre qu'il avait mis toute son énergie, sans pause, dans cette "mission", créer l'UKIP et arriver à la victoire du leave, mais voudrait maintenant vivre pour lui (ancien trader il pourrait peut-être s'y remettre ?). Comme le capitaine ...

le 04/07/2016 à 16:59
Signaler
Sauf qu'il s'en fout des indemnités lui. ll ne court pas après étant donné qu'il est déjà très riche.

à écrit le 04/07/2016 à 11:46
Signaler
Il sait qu'il n'a pas d'avenir et quitte donc le navire avant d'être désavoué :-)

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.