Royaume-Uni : toujours pas d'accord entre les conservateurs et le DUP

Alors que le discours de la reine Elizabeth II doit officiellement ouvrir la session parlementaire, mercredi, la Première ministre Theresa May reste empêtrée dans des discussions sans fin avec ses alliés nord-irlandais.
Les négociations entre le Parti conservateur de Theresa May et le Parti démocratique unioniste (DUP) ne se déroulent en effet pas comme le souhaite la formation politique nord-irlandaise.
Les négociations entre le Parti conservateur de Theresa May et le Parti démocratique unioniste (DUP) ne se déroulent en effet pas comme le souhaite la formation politique nord-irlandaise. (Crédits : NEIL HALL)

La situation ne s'améliore pas, pour Theresa May. En grande difficulté ces derniers jours, à la suite d'une élection anticipée catastrophique et d'une réponse jugée inadéquate au terrible incendie de la tour Grenfell, la Première ministre va se présenter devant la reine à la Chambre des communes sans majorité absolue bricolée.

Les négociations entre le Parti conservateur et le Parti démocratique unioniste (DUP) ne se déroulent en effet pas comme le souhaite la formation politique nord-irlandaise, rapporte mardi la chaîne de télévision Sky News qui cite des sources non-identifiées. Selon ces sources proches du DUP, Theresa May ne doit prendre pour acquis le soutien du parti unioniste qui souhaite que le gouvernement s'implique davantage dans les négociations.

Vote sur le programme la semaine prochaine

Cela signifie donc que le programme législatif que lira Elizabeth II mercredi ne comprendra aucun élément d'un éventuel accord avec le parti d'Arlene Foster, et ce alors que le programme du gouvernement doit être soumis au vote des députés la semaine prochaine. Même si aucun accord n'est signé d'ici là, peu de chance, cependant, que le DUP mette des bâtons dans les roues des Tories.

Lire aussi : Le DUP, allié homophobe et anti-avortement de Theresa May

Pour mémoire, la Première ministre britannique a perdu sa majorité absolue à la Chambre des communes à l'issue des élections législatives anticipées du 8 juin dernier. Avec 318 élus, il manque huit voix à son Parti conservateur pour atteindre la majorité absolue. Le DUP, lui, dispose de dix élus à Westminster.

(Avec Reuters)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 21/06/2017 à 9:58
Signaler
Dommage que May n'aie pas eu une solide majorité, c'est à mon avis une bonne personne, même si l'europe et ses médias veulent la faire passer pour une incompétente un peu folle, du coup elle a de la chance ceux-ci ne la compare plus à l'odieuse thatc...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.