Schäuble favorable à la création d'un Parlement de la zone euro

 |   |  272  mots
Wolfgang Schäuble.
Wolfgang Schäuble. (Crédits : Reuters)
Le ministre des Finances allemand indique dans un entretien accordé à La Repubblica avoir proposé à Emmanuel Macron la création d'un parlement spécifique pour la zone euro et d'un fonds de sauvetage.

Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, souhaite l'approfondissement de l'intégration des pays de la zone euro, avec notamment la création d'un Parlement réservé aux pays membres du bloc monétaire. Dans un entretien publié jeudi par La Repubblica, Wolfgang Schäuble dit avoir abordé cette idée, qui va de pair avec son projet de création d'un fonds continental de sauvetage, avec le prochain président français, Emmanuel Macron.

"Nous pourrions renforcer les mécanismes", a-t-il déclaré au quotidien italien. "Nous pourrions créer un Parlement de la zone euro, composé de membres du Parlement européen, qui auraient des pouvoirs consultatifs sur le Mécanisme européen de stabilité (MES)".

A quatre mois des élections législatives allemandes du 24 septembre, les partis politiques allemands divergent sur la réponse à apporter à Emmanuel Macron, qui souhaite lui aussi approfondir l'intégration européenne et propose notamment la création d'un budget commun de la zone euro et d'un ministère des Finances responsable de ce budget.

Modification des traités européens

Un tel projet passerait par une modification des traités européens et Wolfgang Schäuble a rappelé à ce propos qu'il serait illusoire de penser qu'on puisse obtenir un accord unanime des gouvernements européens, certains étant tenus d'organiser des référendums pour de tels sujets. Le ministre allemand se dit toutefois ouvert à la discussion sur les modalités d'un approfondissement de l'intégration européenne et d'une diminution de la dépendance envers la Banque centrale européenne (BCE) qui injecte chaque mois des dizaines de milliards d'euros dans l'économie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/05/2017 à 14:15 :
Aux intervenants: Papa Schäuble dit:
"Nous pourrions créer un Parlement de la zone euro, composé de membres du Parlement européen, qui auraient des pouvoirs consultatifs sur le Mécanisme européen de stabilité (MES)"
Conclusions:
- le parlement zone euro est constitué des membres du Parlement actuel et donc il n'y a pas de nouveaux membres. Les seuls frais sont ceux des sessions supplémentaires donc peanuts.
- les pouvoirs de ce parlement sont "consultatifs" concernant MES donc aucun pouvoir.

En ce qui concerne la diminution de la dépendance vis à vis de la BCE, Papa Schäuble devrait se souvenir que la Banque Fédérale Allemande était totalement indépendante du pouvoir politique; ce que n'a pas manqué de rappeler Mario Draghi (avec un petit sourire) lors de sa dernière conférence de presse (téléconf de MD du 27 avril accessible sur yt ou sur site ECB).
Cordialement
a écrit le 12/05/2017 à 11:21 :
Un parlement de la zone euro? composé pour moitié de députés issus des parlements nationaux et pour moitié sur des listes européennes? Chiche! Car ce serait une grande avancée démocratique pour l'Europe.
Réponse de le 12/05/2017 à 13:54 :
S'il n'est que consultatif ...
a écrit le 12/05/2017 à 9:36 :
Allons jusque au bout du travail commencé par les 6 membres fondateurs: FEDERONS une partie de l'euro zone (pour commencer) et formons comme les USA, l'USE qui protégera nos enfants et petits enfants de conflits futur entre autre, cela est l'essentiel pour avoir une bonne vie, les états unis d'Amérique l'avaient bien compris et regardez leur énergie et leur puissance, n'ayons pas peur, avançons, pas de marche arrière !!!
L'Europe serait alors bien plus forte avec son esprit social que non pas les USA. Forward !
a écrit le 12/05/2017 à 8:27 :
Déjà que les français comme la plupart des européens ne participent pas et ne connaissent pas leurs députés au parlement européen dont on ne sait pas réellement à quoi il sert sauf qu'à chaque élection on nous dit que c'est très important (jusqu'à la prochaine élection!); à quoi va servir ce nouveau "machin" si ce n'est à recaser les copains (pourquoi pas Hollande élu et président de ce "machin"!) et la plaisanterie coutera combien! Encore un écran de fumée supplémentaire pour éloiner les citoyens des cercles de décision et de pouvoir.
a écrit le 11/05/2017 à 19:31 :
Encore de l'argent gaspillé pour les copains. Avant d'éradiquer toute notion de souveraineté encore faudrait il que cette europe des banquiers soit plébiscitée par les peuples européens, or on en est très loin.

Cette façon de toujours moins de démocratie tandis que les citoyens en demandent plus est réellement détestable.

"L’Europe dont nous ne voulons plus" https://www.monde-diplomatique.fr/2015/08/HALIMI/53505
Réponse de le 11/05/2017 à 22:02 :
Le monde diplomatique est un grand soutien et un admirateur du socialisme du 21ième siècle, inventé au Venezuela. Son directeur y a réalisé, il y a deux mois un voyage où il a félicité le dictateur Maduro.
C'est ce journal qui vous sert de référence pour l'avenir de l'Europe ?
Non merci.
Réponse de le 12/05/2017 à 10:26 :
"Le monde diplomatique est un grand soutien et un admirateur du socialisme du 21ième siècle"

Faux.

"Son directeur y a réalisé, il y a deux mois un voyage où il a félicité le dictateur Maduro"

liens ?

"C'est ce journal qui vous sert de référence pour l'avenir de l'Europe ?"

Non

"Non merci. "

Faites ce que vous voulez mais évitez de vous coller à moins, et des critiques aussi vives contre quelqu'un se doivent d'être accompagné d'arguments, ce que vous ne produisez jamais.

Bien entendu je signale donc votre commentaire comme trollage flagrant, un de plus.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :