Une élimination de la C1 serait-elle une catastrophe budgétaire pour l’Atletico ?

 |   |  473  mots
Le Français Antoine Griezmann, lors de la rencontre entre son club, l'Atletico de Madrid et les Azéris de Qarabag.
Le Français Antoine Griezmann, lors de la rencontre entre son club, l'Atletico de Madrid et les Azéris de Qarabag. (Crédits : REUTERS/Susana Vera)
L’élimination précoce, en phase de poule de la Ligue des Champions (C1), pourrait engendrer un manque à gagner important pour le club madrilène.

L'Atletico de Madrid est en mauvaise posture. Demi-finaliste de la dernière édition de la Champions League et finaliste en 2016, le club colchonero est déjà proche de la sortie en C1 en cette édition 2017-18 après les deux résultats nuls concédés face aux Azéris de Qarabag. Comptant seulement 3 points après quatre journée, le club madrilène va sans doute devoir limiter les dégâts en sauvant sa troisième place, directement qualificative pour les 16èmes de finale de C3.

Cette probable élimination précoce constitue-t-elle un coup dur économique pour le club colchonero ? A la lecture des revenus perçus par le club madrilène au cours des derniers exercices, cela semble être le cas. En effet, l'an dernier, l'Atletico a perçu un joli chèque de... 60,6 M€ de la part de l'UEFA pour sa participation à l'édition 2016-17 de la C1. Le parcours réalisé par le club avait alors grandement contribué à faire grossir cette dotation.

Néanmoins, selon les informations évoquées par la presse espagnole, cette probable élimination prématurée ne constituera pas un cataclysme pour les finances du club. Et contrairement aux premières rumeurs véhiculées, l'Atletico ne devrait pas être dans l'obligation de céder certains joueurs cet hiver pour équilibrer ses comptes.

Le club parviendra-t-il à franchir la barre des 300 millions d'euros de chiffre d'affaires?

En effet, lors de l'élaboration de son budget prévisionnel, l'Atletico de Madrid avait pris en compte une hypothèse prudente concernant son parcours en C1. Le club avait ainsi misé sur une qualification pour les quarts de finale. Le manque à gagner sportif d'une élimination en phase de poules devrait être compris entre 12 et 15 M€, en fonction du nombre de points inscrits par le club d'ici la fin de la phase de groupes.

Un manque à gagner qui pourrait d'ailleurs être en bonne partie compensé par un brillant parcours en Europa League. En remportant le titre en C3, l'Atletico de Madrid pourrait amasser une jolie dotation supérieure à 10 M€, montant n'intégrant pas les revenus « marketpool ».

Ainsi, même si l'Atletico de Madrid ne parvenait pas à rattraper son début de parcours chaotique en C1, cette désillusion sportive ne devrait pas remettre en cause le record de recettes projeté par le club pour cette saison 2017-18. Grâce à la livraison du Wanda Metropolitano, l'Atletico espère franchir la barre des 300 M€ de chiffre d'affaires pour la première fois de son histoire lors de l'exercice en cours. Réponse en fin de saison...

___________________

Ecofoot.fr

Site spécialisé dans l'actualité foot-business, Ecofoot.fr traite quotidiennement des sujets économiques, marketing, stratégiques et organisationnels liés à l'univers footballistique. De la renégociation de droits TV aux stratégies d'expansion commerciale à l'international, en passant par les changements actionnariaux à la tête des clubs...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/11/2017 à 11:15 :
Ah!Enfin un article sur le football,vous commencez a vous rapprocher de nos préoccupations.Merci de penser a vos lecteurs du sud,faites un article sur le redressement de l'OM

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :