Zone euro : l'UE met en garde contre le coronavirus, mais maintient ses prévisions de croissance

 |   |  387  mots
Le communiqué de la CE évoque aussi les importantes incertitudes qui entourent les futures relations commerciales entre l'Union et le Royaume-Uni après le Brexit, au-delà de la période de transition qui doit s'achever à la fin de cette année
Le communiqué de la CE évoque aussi les "importantes incertitudes" qui entourent les futures relations commerciales entre l'Union et le Royaume-Uni après le Brexit, au-delà de la période de transition qui doit s'achever à la fin de cette année (Crédits : YVES HERMAN)
Bruxelles a maintenu jeudi à 1,2% ses prévisions de croissance pour 2020 et 2021 en zone euro, mais mis en garde contre les incertitudes liées au Brexit, aux tensions commerciales et désormais à l'épidémie de Covid-19, qui peuvent peser sur l'activité.

"L'apparition et la propagation du coronavirus et son impact sur la santé publique, les vies humaines et l'activité économique sont une source de préoccupation croissante", souligne la Commission européenne dans un communiqué. "À l'heure actuelle, on suppose que le PIB de la Chine sera le plus touché au premier trimestre, avec des retombées relativement limitées au niveau mondial", estime l'exécutif européen.

"Impact économique négatif"

Mais "la durée de l'épidémie et les mesures de confinement adoptées" constituent "un risque majeur" car une propagation globale pourrait rapidement perturber "la chaîne de valeur mondiale", ajoute-t-il. L'industrie allemande, déjà en souffrance, est "particulièrement exposée" à l'éventuel "impact prolongé du coronavirus sur le commerce extérieur et les chaînes d'approvisionnement".

"Il est trop tôt pour évaluer l'ampleur de (l')impact économique négatif" du coronavirus, a cependant nuancé le commissaire européen à l'Economie, Paolo Gentiloni. Le "Covid-19", qui a touché plus de 60.000 personnes et fait au moins 1.300 morts en Chine, où il est apparu en décembre, affecte une trentaine de personnes dans sept pays de l'UE, mais n'a pas fait de mort.

Incertitudes sur le Brexit

D'autres risques, plus familiers, persistent par ailleurs sur la zone euro, à commencer par la "grande incertitude" qui "plane encore sur le futur partenariat" que l'UE doit négocier cette année avec le Royaume-Uni.

De même, "le degré élevé d'incertitude entourant la politique commerciale américaine reste un obstacle à une reprise plus générale du climat des affaires", souligne la Commission. En dépit de cet "environnement extérieur difficile", Bruxelles maintient ses prévisions de croissance à 1,2% pour 2020 et 2021, aux mêmes niveaux que lors de ses dernières prévisions à l'automne.

Les prévisions restent également inchangées pour l'ensemble de l'UE, à 1,4% en 2020 et 2021. "La poursuite de la création d'emplois, la forte croissance des salaires et un dosage de politiques favorables devraient aider l'économie européenne à maintenir une croissance modérée", sans que cela ne soit cependant suffisant "pour faire passer la croissance à la vitesse supérieure".

En ce qui concerne l'inflation de la zone euro, les prévisions ont été relevées à 1,3% en 2020 et 1,4% en 2021, soit une augmentation de 0,1 point pour les deux années par rapport aux dernières prévisions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/02/2020 à 16:08 :
L'UE met également "en garde" contre l'organisation de référendums la concernant également, "Il n'y a pas d'alternative démocratique aux traités européens" Juncker. Les dépêches informant de ses multiples déclarations étant au final bien peu importantes.

Parce que ça commence à faire beaucoup de potentiels de gros problèmes pour pouvoir prévoir quoi que ce soit sachant qu'en plus à la veille de son démantèlement elle prévoira aussi tant de croissance pour l'année d'après.

Tandis que le Titanic coule l'orchestre continue de jouer.

"Le problème avec l'UE c'est que l'on ne sait pas à qui s'adresser." Donald Trump, tueur de TINA.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :