Dexia sort du cercle des banques systémiques

 |  | 241 mots
Lecture 1 min.
La banque franco-belge a été retirée de la liste des banques systémiques établie par le Conseil de stabilité financière. Copyright Reuters
La banque franco-belge a été retirée de la liste des banques systémiques établie par le Conseil de stabilité financière. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le Conseil de stabilité financière a retiré l'établissement franco-belge de la liste des banques dont une faillite menacerait l'ensemble de l'économie.

Dexia n'est plus une banque d'importance "systémique." C'est-à-dire d'une envergure telle que sa faillite affecterait l'ensemble de l'économie. La banque franco-belge, en cours de démantèlement, a en effet été retirée de la liste des banques dites systémiques, élaborée en novembre 2011 par le Conseil de stabilité financière (FSB) et actualisée jeudi soir.

Le Conseil de stabilité financière, qui a été mandaté par les pays du G20 pour renforcer la législation du secteur bancaire, a également ôté la britannique Lloyds Banking Group et l'allemande Commerzbank de cette liste. Y sont en revanche entrées l'espagnole BBVA et la britannique Standard Chartered. La liste comprend désormais 28 établissements, au lieu de 29 initialement. Ces banques, dont un effondrement menacerait l'ensemble de l'économie, devront se conformer à un régime de démantèlement en cas de difficultés.

Le nouveau cadre réglementaire dit de Bâle III, qui doit entrer en vigueur progressivement à compter de début 2013 et être pleinement actif début 2019, impose un niveau de fonds propres "durs" (capital et bénéfices mis en réserve rapportés aux crédits) minimum de 7%. Mais le Comité de Bâle avait annoncé en juillet qu'il exigerait des banques considérées comme systémiques une couche de fonds propres durs supplémentaire de 1 à 2,5 points de pourcentage par rapport aux exigences de base, portant le ratio réglementaire minimum entre 8% et 9,5%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/11/2012 à 12:42 :
OK. Alors maintenant, on peut la laisser tomber ... et récupérer la caution !
a écrit le 02/11/2012 à 11:29 :
Pas etonnant....il y a la caution de 80 millions de francais....le risque n est plus pour les actionnaires de dexia....
a écrit le 02/11/2012 à 10:28 :
Ben oui eux ils ont deja explose en vol, mais ils vont quand meem continuer a nous courir sur le systeme. :-((

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :