Le crowdfunding a permis de collecter plus de 150 millions d'euros en France, en 2014

 |   |  272  mots
Au cours de ces six dernières années, 1,3 million de financeurs ont soutenu un projet sur une plateforme de crowdfunding française.
Au cours de ces six dernières années, 1,3 million de financeurs ont soutenu un projet sur une plateforme de crowdfunding française. (Crédits : Décideurs en région)
L'an dernier, la collecte de fonds sur les 46 plateformes de financement participatif en activité dans l'Hexagone a presque doublé, pour atteindre 152 millions d'euros.

Le crowdfunding poursuit sa montée en puissance, en France. En 2014, la collecte de fonds sur les 46 plateformes de financement participatif en activité dans l'Hexagone a presque doublé, pour atteindre 152 millions d'euros, contre 78,3 M€ en 2013, d'après le baromètre publié ce mercredi 18 février par la société de conseil en innovation Compinnov.

A noter que les 78 millions d'euros engrangés en 2013 représentaient déjà un triplement par rapport à 2012. Dans le détail,  les plateformes de prêt - qui mettent en relation des porteurs de projets en quête de financement avec des épargnants à la recherche de nouveaux placements - ont collecté 88,4 millions d'euros l'an dernier, soit une envolée de 84% par rapport à 2013.

Viennent ensuite les plateformes de don, avec une collecte de 38,2 millions d'euros, ce qui représente un bond de 97%, puis les plateformes d'investissement en capital, qui ont permis à des start-up et à des PME de récolter 25,4 millions d'euros (+146%). Le montant de collecte moyenne par projet est de 376 733 euros pour l'investissement en capital, de 65 448 euros pour le prêt et de 3 000 euros environ pour le don avec ou sans récompense.

Avec 20 380 projets mis en ligne en 2014 sur l'ensemble des types de plateforme, ce sont 64 500 projets qui ont pu être financés grâce au financement participatif depuis les débuts du crowdfunding, en 2008. Au cours de ces six dernières années, 1,3 million de financeurs, majoritairement âgés de 35 à 49 ans, ont soutenu un projet sur une plateforme de crowdfunding française. Leur contribution moyenne en 2014 s'est élevée à 4 470 euros pour l'investissement en capital, à 561 euros pour le prêt rémunéré et à 60€ euros pour le don.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/02/2015 à 9:24 :
Il serait bon de compléter de tels reportages avec des données sur les " non-remboursements " du crowdfunding.

Il est normal que les français, considérant la rénumération des livrets A etc. s'aventure de ce côté, plutôt que d'aller en bourse, à cause des rendements ( avant impôts ) plus attrayants.
Mais somme toute c'est une spéculation plus risquée que la Bourse ( ou les assurances-vie ) que à priori est tabu pour beaucoup.
a écrit le 19/02/2015 à 2:25 :
Toujours aucun chiffre sur les rendements du crowdfunding... c'est tabou?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :