Wells Fargo : les marchés n'apprécient pas l'augmentation de capital de 10 milliards de dollars

 |   |  229  mots
La banque de San Francisco va émettre 10 milliards de dollars de titres nouveaux afin de procéder à l'acquisition de sa concurrente Wachovia et ainsi devenir la première banque américaine en termes de dépôts. Le titre a été sanctionné ce jeudi à la Bourse de New York.

Au lendemain de l'annonce du lancement d'une augmentation de capital de 10 milliards de dollars, Wells Fargo a fortement été sanctionnée par les investisseurs à la Bourse de New York. Le titre a perdu ce jeudi 9,50% à 28,67 dollars.

en actions ordinaires, dans le cadre de son rachat de sa concurrente Wachovia. Réputée pour sa gestion prudente, ce qui lui a permis d'être relativement épargnée par  la crise des crédits hypothécaires, la banque de San Francisco avait lancé début octobre une offre de rachat sur la totalité de sa concurrente basée à Charlotte pour environ 15 milliards de dollars en actions.

Wachovia, au contraire, est l'une des banques américaines les plus touchées par la crise financières. Elle a dû passer au troisième trimestre de colossales provisions dans ses comptes pour assainir son bilan avant son rachat, causant une perte nette de 23,89 milliards de dollars, contre un bénéfice de 1,62 milliard de dollars un an auparavant.

L'opération, qui doit donner naissance à la première banque du pays par les dépôts, devrait sérieusement dégrader les ratios de solvabilité de la banque californienne. Wells Fargo avait en effet prévenu que ce rapprochement allait l'amener à inscrire dans ses comptes une charge exceptionnelle d'environ 10 milliards de dollars, et annoncé son intention d'émettre jusqu'à 20 milliards de dollars de nouveaux titres.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :