Wachovia : près de 100 millions de dollars d'indemnités pour dix dirigeants

 |   |  167  mots
La banque, qui vient d'éviter la faillite, compte verser jusqu'à 98,1 millions de dollars à dix de ses dirigeants qui quitteraient le groupe après la fusion avec Wells Fargo.

Le débat sur les parachutes dorés est à nouveau ouvert de l'autre côté de l'Atlantique. La banque américaine Wachovia a l'intention de verser 98,1 millions de dollars à dix de ses plus hauts dirigeants en guise d'indemnités de départ. Le 31 décembre prochain, Wachovia devrait fusionner avec Wells Fargo, ce qui va provoquer un remaniement de l'équipe dirigeante.

Wachovia précise tout de même que ces indemnités de licenciement ne s'appliqueraient pas aux dirigeants reclassés au sein du nouveau groupe, mais à ceux ayant subi une rupture de leur contrat à durée indéterminée.

Au début de l'automne, la banque, qui a cumulé 33 milliards de dollars de pertes sur les neuf premiers mois de l'année, a été sauvée de la faillite grâce à sa reprise par Wells Fargo. Lors de négociations avec le Trésor, elle avait d'abord accepté de se faire racheter par Citigroup, avant de lui préférer l'offre de l'établissement californien.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
et allez,plus on est imconpetend ,plus on gagne.vive le capitalisme

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :