Recul des bénéfices de Schroders

 |   |  213  mots
Le bénéfice imposable du grand gestionnaire de fonds britannique a reculé de plus de 20% au troisième trimestre.

 Le gestionnaire de fonds britannique Schroders a annoncé mardi avoir subi une chute de 20,5% de son bénéfice imposable au troisième trimestre, à 78 millions de livres, victime d'un repli de ses principales activités sur fond de déchaînement de la crise financière.
Le bénéfice imposable des activités "gestion d'actifs" et "banque privée" a reculé de 9,9% à 70,7 millions de livres (97 millions d'euros), a précisé le groupe dans un communiqué.
Sur le trimestre, le groupe a essuyé une décollecte nette de 2,9 milliards de livres dans les placements destinés aux particuliers, et de 1,2 milliard pour ceux destinés aux institutionnels.
La valeur des fonds sous gestion, qui n'a cessé de se réduire depuis l'éclatement l'an dernier de la crise des "subprime", a encore reculé de 12% sur le trimestre, pour tomber à 114,7 milliards de livres.
Enfin, la branche d'investissement dans les entreprises non cotées (private equity) a quant à elle continué à réduire très fortement le volume de ses réalisations (cessions), comme c'était déjà le cas au premier semestre, citant toujours des "conditions de marché défavorables".
Cette branche a subi une perte imposable de 1,7 million sur le trimestre contre un bénéfice correspondant de 20,2 millions un an plus tôt.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :