Le belge KBC vend KBL à l'indien Hinduja pour 1,35 milliard d'euros

 |   |  270  mots
Le bancassureur KBC va céder au groupe indien Hinduja sa filiale de banque privée luxembourgeoise KBL pour 1,35 milliard d'euros. L'opération devrait être finalisée au troisième trimestre.

Le groupe KBC a conclu un accord avec le groupe indien Hinduja au terme duquel il lui cède sa filiale luxembourgeoise de "private banking" spécialisée KBL European Private Bankers pour un montant global de 1,35 milliard d'euros, selon un communiqué publié ce vendredi. Cette opération reste soumise à l'approbation des autorités de contrôle. Sauf avis contraire, elle devrait être finalisée au troisième trimestre 2010.

La transaction porte sur la cession de tous les intérêts de KBC dans sa KBL et inclut toutes les filiales de "private banking", de même que les activités de dépôt de titres et d'assurance vie.

Jan Vanhevel, le patron de KBC Groupe se félicite de cette cession qui avait suscité beaucoup d'appêtit :  "Par ce désinvestissement, nous libérons une part importante de notre capital et nous renforçons encore davantage le groupe KBC grâce à un recentrage sur son expertise fondamentale de la bancassurance et sur ses principaux marchés (Belgique et Europe centrale et orientale) et à un abaissement de son profil de risque."

Hinduja Group est déjà présente dans le secteur bancaire. Le groupe indien possède Hinduja Bank Switzerland, une banque privée active en Europe, au Moyen-Orient et en Inde, dans la gestion de patrimoine, le "private banking", le financement du commerce et les conseils aux grandes entreprises. Cet établissement a été fondé en Suisse en 1978 et détient une licence bancaire suisse depuis 1994. Il est basé à Genève et opère en Suisse, à Dubaï, au Royaume-Uni, en France, au Etats-Unis, à l'île Maurice et en Inde.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :