Activité trimestrielle en baisse pour Axa

Axa s'est dit jeudi confiant dans l'amélioration de sa rentabilité malgré la baisse de son chiffre d'affaires au premier trimestre d'une année censée être celle de la validation de la nouvelle stratégie mise en place par le PDG Henri de Castries.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le groupe Axa a dégagé un chiffre d'affaires en baisse mais reste optimiste. Le chiffre d'affaires du deuxième groupe européen d'assurance par la capitalisation boursière est ressorti à 27,92 milliards d'euros, soit une baisse de 2% à base comparable par rapport à la même période de l'année dernière. Quatre analystes avaient donné à l'agence Reuters des estimations supérieures à ce résultat, l'attente moyenne s'établissant à 28,57 milliards d'euros.

La baisse de 5% du chiffre d'affaires de l'activité vie, épargne, retraite à 15,92 milliards d'euros n'a pas été compensée par la hausse de 2% du segment dommage, qui atteint lui 9,84 milliards d'euros. Quant au chiffre d'affaires de la gestion d'actifs, il a quant à lui augmenté de 1% à 827 millions d'euros, mais la décollecte nette se poursuit et s'élève à 13 milliards d'euros, une contre-performance due principalement à sa filiale américaine AllianceBernstein.

Le directeur général délégué d'Axa, Denis Duverne, a expliqué la raison pour laquelle il reste confiant. Il a indiqué lors d'une conférence téléphonique qu'il retenait principalement du premier trimestre la hausse de la rentabilité des affaires nouvelles en vie et la hausse des tarifs en dommages plutôt que la baisse du chiffre d'affaires du groupe.

Améliorer la rentabilité

"Le premier trimestre reflète nos efforts pour améliorer la rentabilité de nos opérations, en ligne avec les priorités que nous nous sommes fixées au début de l'année 2010", a-t-il déclaré. "L'année pour l'instant se présente comme nous l'avions anticipée au mois de février, il n'y a pas de modification des perspectives", a-t-il ajouté.

Un analyste basé à Paris a indiqué que ces résultats témoignaient en effet d'une tendance positive. "La bonne nouvelle, c'est les indicateurs de rentabilité", a commenté cet analyste.

Axa avait annoncé en février des résultats annuels en deçà des attentes pour 2010, une année "de transformation" où le groupe avait perdu près d'un quart de sa valeur en Bourse.

Le groupe d'assurance doit détailler le 1er juin son plan stratégique.  Ce dernier consiste à donner la priorité à ses marges plutôt qu'à la progression de son volume d'affaires et à s'investir davantage dans les marchés émergents. Cette stratégie s'est traduite en 2010 par la vente d'une partie de ses activités d'assurance-vie au Royaume-Uni et par le rachat des activités asiatiques de la filiale australienne Axa APH.

Si le cours de Bourse d'Axa a compensé la majorité de ses pertes depuis le début de 2011 avec une progression d'environ 23%, certains analystes et investisseurs disent toujours s'impatienter.

Henri de Castries avait assuré lors d'un entretien accordé à l'agence Reuters début avril que la stratégie définie par son groupe se révélerait payante. "Un processus de correction est à l'oeuvre car notre action devient plus visible et le niveau des taux d'intérêt à long terme est moins problématique que l'an dernier", avait-il commenté.

Ce jeudi, le titre Axa à 10 heures s'affichait en baisse de 0,10% à 14,98 euros. L'action avait clôturé la veille à 14,995 euros, en rebond de plus de 20% depuis le début de l'année après un recul de 24,7% en 2010.

Zurich Financial Services Group (ZFS), qui a publié également ses trimestriels ce jeudi, a fait état d'un bénéfice net en recul d'un tiers. Ce dernier est nettement inférieur aux attentes, en raison du nombre élevé de catastrophes naturelles.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 05/05/2011 à 9:28
Signaler
Comme quoi afficher l'image d'une banque qui ne prend pas de frais...c'est seulement sympa pour l'image...On vera bien d'ici quelques mois si Axa fais toujours la maligne en jouant la carte du pipotage.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.