Société Générale : un ancien de la BCE prend la présidence

 |  | 259 mots
Lecture 1 min.
Lorenzo Bini Smaghi (ici en 2011, lors d'une conférence au Vatican) occupe actuellement le poste de président non exécutif du conseil d'administration de la société italienne SNAM, spécialisée dans le transport de gaz naturel
Lorenzo Bini Smaghi (ici en 2011, lors d'une conférence au Vatican) occupe actuellement le poste de président non exécutif du conseil d'administration de la société italienne SNAM, spécialisée dans le transport de gaz naturel (Crédits : REUTERS/Max Rossi)
La banque a annoncé dans un communiqué une évolution de sa gouvernance, qu'elle avait préparée en 2014. Lorenzo Bini Smaghi occupait jusque là un poste d'administrateur indépendant.

SocGen se conforme aux règles européennes. La banque a annoncé lundi 19 janvier qu'elle allait dissocier la fonction de président, confiée à l'ancien banquier central Lorenzo Bini Smaghi, et celle de directeur général, que va continuer à exercer l'actuel PDG Frédéric Oudéa.

"Cette évolution de la gouvernance, préparée en 2014, répond aux exigences applicables aux banques européennes", précise l'entreprise dans un communiqué.

Ces nominations seront soumises pour approbation à l'assemblée générale des actionnaires de l'établissement bancaire prévue le 19 mai prochain. À cette occasion, le groupe va également proposer que soient nommés comme administrateurs le patron de GDF Suez, Gérard Mestrallet, et la directrice générale de SNCF Voyageurs Barbara Dalibard. Ils remplaceront l'actuel vice-président du conseil d'administration Anthony Wyand, et l'ex-patron de PSA Jean-Martin Folz, qui n'ont pas souhaité voir leur mandat renouvelé.

Ancien membre de la BCE

Né en 1956, Lorenzo Bini Smaghi a été membre du directoire de la BCE de juin 2005 à décembre 2011. Francophone de nationalité italienne, il avait été nommé administrateur indépendant par l'assemblée générale de la Société Générale en mai 2014 et occupe actuellement le poste de président non exécutif du conseil d'administration de la société italienne SNAM, spécialisée dans le transport de gaz naturel.

La SocGen était la dernière banque française cotée à cumuler les fonctions de PDG, suscitant depuis plusieurs années les critiques de la société de conseil aux actionnaires Proxinvest.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/01/2015 à 16:20 :
Quels commentaires inutiles et stupides...
a écrit le 19/01/2015 à 14:28 :
L'Europe cul et chemise avec la mafia de la finance.... Quelle tragedie pour les peuples
a écrit le 19/01/2015 à 13:44 :
deux postes au lieu d'un !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :