Jusqu'à 750.000 automobilistes roulent sans assurance en France

 |   |  373  mots
Dans 59% des cas, les automobilistes non-assurés qui ont un accident ont moins de 35 ans et dans 27% des cas, ils en ont moins de 25.
Dans 59% des cas, les automobilistes non-assurés qui ont un accident ont moins de 35 ans et dans 27% des cas, ils en ont moins de 25. (Crédits : © Noah Berger / Reuters)
Le Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages, qui indemnise les victimes d'accidents causés par des conducteurs sans assurance, traite de plus en plus de dossiers de non-assurance. Une hausse qui peut s'expliquer par le prix élevé de l'assurance pour les jeunes conducteurs.

Le nombre de conducteurs roulant sans assurance impliqués dans un accident a encore augmenté en France en 2015 et ils étaient majoritairement âgés de moins de 35 ans, selon une étude publiée jeudi.

L'an passé, le Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages (FGAO) a eu à traiter 28.435 dossiers de non-assurance, soit une hausse de 1,09% par rapport à 2014 et de 40,21% depuis 2009. Dans le détail, plus d'un accident corporel sur dix concernait un non-assuré en 2015, contre 6,91% en 2009.

"Le nombre d'accidents est globalement à la baisse mais notre nombre de dossiers augmente. Donc soit les conducteurs non-assurés sont moins prudents, soit le phénomène de la non-assurance est en hausse", a relevé auprès de l'AFP François Werner, directeur général du FGAO.

1% à 2% du parc de véhicules de particuliers sans assurance

Au total, ce sont entre 370.000 et 750.000 automobilistes - hors deux-roues - qui roulent actuellement sans assurance en France, soit entre 1% et 2% du parc de véhicules de particuliers, estime le fonds. Or, l'assurance automobile est obligatoire en France depuis 1958, a minima au tiers, c'est-à-dire pour les préjudice corporels et matériels causés à autrui.

Le FGAO, qui sert à indemniser les victimes d'accidents causés par des conducteurs sans assurance, a versé 92 millions d'euros l'an passé. Il a également pu récupérer 16 millions d'euros auprès de responsables d'accidents non-assurés qui sont ensuite appelés à le rembourser.

Les jeunes conducteur moins souvent assurés

Dans 59% des cas, les automobilistes non-assurés qui ont un accident ont moins de 35 ans et dans 27% des cas, ils en ont moins de 25.

"Deux raisons principales à ce constat: d'une part, les moins de 25 ans sont plus concernés par l'accidentologie. Ensuite, c'est dans cette tranche d'âge que les conducteurs sont soumis à une surprime d'assurance", ce qui peut les conduire à ne pas en souscrire une, fait valoir le fonds dans un communiqué.

Une prime d'assurance de l'ordre de 1.500 euros par an est un montant souvent atteint pour les jeunes conducteurs.

A l'avenir, cela pourrait changer avec l'assurance "pay how you drive". De plus en plus d'assureurs proposent d'indexer le coût de l'assurance auto indexé sur la conduite. En France, près de 15.000 assurés ont déjà franchi le pas.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/04/2016 à 5:26 :
Dans le commentaire "normal" il faut lire joker assurances et non jockey GMF. Le reste sans changement.
a écrit le 08/04/2016 à 5:14 :
A la GMF 2 accidents matériels à torts sur 2 échéances différentes, elle vous
exclue et vous propose le contrat JokerGmf avec cotisation bien supérieure.
a écrit le 08/04/2016 à 5:14 :
A la GMF 2 accidents matériels à torts sur 2 échéances différentes, elle vous
exclue et vous propose le contrat JokerGmf avec cotisation bien supérieure.
a écrit le 08/04/2016 à 2:51 :
Pourquoi des gens roulent sans etre assures? Parceque les controles reels sont inexistants.
En Coree ou j'habite il est impossible de circuler sans assurance car l'immatriculation est automatiquement soumise au paiement d'une prime lors de l'immatriculation.
Quelqu'un qui aurait un sinistre par sa faute sans etre assure se verra contraint de mettre ses biens en vente ou saisis par la justice.
Simple et efficace.
a écrit le 07/04/2016 à 19:13 :
toujours la même chose : pour les gens qui roulent sans permis et sans assurance , les sanctions sont non dissuasives : on peut constater par exemple :" convocation au tribunal dans 6 mois" ! pendant cette période le conducteur continuera à conduire en infraction ! si on disait : saisie du véhicule et mise en fourrière immédiate , vous pouvez être sûr qu'il y en aurait beaucoup moins à prendre ce risque
a écrit le 07/04/2016 à 18:32 :
Un fichier national des assurés devrait voir le jour. Il sera connecté au centre des amendes automatisées et même au système automatique de lecture des plaques d'immatriculation embarqué dans les véhicules de police/gendarmerie. Croisement des fichiers dans le 1er cas, arrestation immédiate dans le second. L'amende serait de 3750 € avec une possible confiscation du véhicule. De quoi donner à réfléchir.
a écrit le 07/04/2016 à 18:07 :
criminel de rouler sans assurance ! à sanctionner lourdement et surtout retirer de la route ces dangers publics

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :