Citigroup contraint de renflouer sa filiale en Corée du Sud

 |   |  130  mots
Le groupe bancaire américain a dû recapitaliser sa filiale Citibank Korea à hauteur de 800 millions de dollars.

Citigroup vole au secours de sa filiale sud-coréenne. Le groupe bancaire américain va ainsi injecter 800 millions de dollars (562 millions d'euros) dans Citibank Korea. 60% de cette injection seront utilisés pour augmenter le capital tandis que les 40% restant serviront à financer la dette.

La filiale de Citigroup avait besoin d'argent frais pour faire face à la crise qui secoue également la Corée du Sud. Avec cette injection de capital, Citibank Korea devrait ainsi améliorer ses ratios financiers. Son ratio de solvabilité (Tier One) devrait passer de 9,74% à 11%.

Selon le communiqué de Citibank Korea, le groupe avait déjà un ratio Tier One supérieur à ses concurrents avant la recapitalisation. L'opération doit donc renforcer sa position en en faisant la banque la plus solide en terme de capital de base.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :