Berlin prend 25% de Commerzbank mais exclut d'augmenter son plan d'aide aux banques

L'Etat fédéral allemand va prendre le contrôle de 25% plus une action du capital de la deuxième banque allemande. Cette dernière va par ailleurs recevoir 10 milliards d'euros de fonds publics supplémentaires.

1 mn

Commerzbank va bien être partiellement nationalisée. L'information publiée ce jeudi par le quotidien Die Welt a été confirmée par la deuxième banque allemande. L'Etat fédéral allemand va ainsi prendre le contrôle de 25% plus une action du capital de l'établissement.

Parallèlement à cette entrée au capital, le fonds fédéral de soutien au secteur financier Soffin, créé il y a plusieurs mois par l'Allemagne, va mettre 10 milliards d'euros à disposition de la banque.

Commerzbank, touchée de plein fouet par la crise financière et handicapée par le rachat en cours de sa compatriote Dresdner Bank, cédée par le grand assureur Allianz, a déjà bénéficié en novembre d'une aide publique, avec 15 milliards d'euros de garanties et 8,2 milliards de recapitalisation de la part de l'Etat fédéral.

Après cette confirmation, le titre Commerzbank a perdu 13,79% à 5,25 dollars. Dans la journée, l'action est tombée à un plus bas historique de 4,79 euros.

Par ailleurs, Michael Glos, le ministre allemand de l'Economie a indiqué au quotidien Handelsblatt qu'il n'était pas nécessaire que l'Etat allemand augmente les aides accordées au secteur bancaire. "Il n'y a pas de raisons d'augmenter ce plan d'aides", a-t-il souligné dans le journal à paraître ce vendredi.

1 mn