UniCredit : l'actionnaire principal CariVerona ne lui apportera pas de fonds

 |   |  181  mots
Le principal actionnaire d'UniCredit , la fondation CariVerona, ne participera pas à la levée de capitaux en cours mais soutiendra la banque en cas d'OPA hostile, a déclaré le maire de Vérone Flavio Tosi ce dimanche.

Dans un entretien au quotidien Il Sole 24 Ore de ce dimanche, Flavio Tosi dit soutenir la décision prise par la fondation CariVerona, vendredi, de conserver ses capitaux pour la région de Vérone au lieu de souscrire à sa quote-part - 500 millions d'euros - de l'émission obligataire en cours. "La fondation avait à choisir entre la banque (UniCredit) et le territoire et elle a choisi le second", a déclaré le maire de Vérone.

Mais la décision ne signifie pas que la fondation, qui détient 6% d'Unicredit, se désintéresse de son sort, a-t-il indiqué. "Nous sommes le principal actionnaire, nous voulons plus que jamais être une garde-fou contre le risque d'OPA qui, à ces niveaux de cours, est hautement possible", a-t-il déclaré.

Flavio Tosi ne siège pas dans les organismes décisionnels de la fondation, selon son site web.

Les 500 millions d'euros d'obligations convertibles non souscrites par CariVerona, pourraient être repris par la fondation CRT, la banque centrale libyenne, deuxième actionnaire du groupe avec 4,6% du capital, ou encore par Munich Re, selon Il Sole.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :