Stock-options : les patrons de BNP Paribas ont reversé 50% de leurs plus-values

Michel Pébereau et Baudouin Prot ont dégagé respectivement 678.489 euros et 361.451 euros de plus-values lors de levées de stock-options effectuées le 8 septembre. Ils en ont versé la moitié à l'Association pour le droit à l'initiative économique (Adie), spécialiste du micro-crédit.

1 mn

L'AMF (Autorité des marchés financiers) a confirmé une information parue ce vendredi dans Le Parisien concernant des stock-options attribuées fin 1999 aux deux dirigeants de BNP Paribas, options qui arrivaient à expiration fin 2009. Michel Pébereau, président de la banque, et son directeur général, Baudouin Prot, ont ainsi dégagé respectivement 678.489 euros et 361.451 euros de plus-values.

"Michel Pébereau et Baudouin Prot ont indiqué avoir fait don de 50% du montant brut perçu, soit respectivement 339.245 euros et 180.726 euros, à l'Adie, association de microcrédit", précise un communiqué publié sur le site de BNP Paribas.

Les titres ont été achetés au prix préférentiel de 44,77 euros par action puis revendus le même jour 53,96 euros, soit une plus-value de 9,19 euros par titre. Michel Pébereau a exercé 75.000 stock-options et Baudouin Prot 40.000.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Comment faire de la bourse sans risque.... Tout le monde ne peut pas !!!

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Magnifique, Grace a l'etat donc "Nous" leur stock valent 1 M°? contre 0 l'année dernière. Et mieux encore, ils font un don pour se donner bonne conscience alros que l'ETAT donc "NOUS" allons leur reveser 66% DE REDUCTION D'IMPOT sur ce don !!! ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
a lire anthesia l'etat c'est elle(ou lui).Cette assimilation sans fondement au regard de son absence de pouvoir sur les decisions de nos dirigeants ,temoigne d'une naiveté (c'est ce que j'ai trouvé de moins vexant )qui traduit la fragilité de notre d...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
A notre avis, les associations caritatives devraient reverser l'argent aux clients de la BNP car ce sont eux les pauvres maintenant !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.