Credit Suisse risque une amende de plus de 500 millions de dollars aux Etats-Unis

 |   |  143  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La banque helvète s'attend à devoir payer une amende de 536 millions de dollars au fisc américain, pour avoir fait des affaires avec des pays subissant des sanctions économiques de la part des Etats-Unis.

Credit Suisse se dit en "discussions avancées" avec la justice américaine, la Réserve fédérale et le Bureau de contrôle des actifs étrangers dans le cadre d'une enquête sur ses liens avec des pays subissant des sanctions économiques américaines. La banque risque pour cela une amende de 536 millions de dollars (368 millions d'euros).

Le groupe prévoit donc de passer une charge de 445 millions de francs suisse s (428 millions de dollars), qui sera passée dans les comptes du trimestre en cours, soit 360 millions de francs après impôts.

La banque affirme avoir cessé ses activités avec les pays concernés par ces sanctions: l'Iran, contre lequel les Etats-Unis viennent de prendre de nouvelles mesures, Cuba et la Corée du Nord dès 2006. Elle a même fermé son bureau de Téhéran.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :