Bruxelles veut taxer les banques européennes

 |   |  282  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La Commission européenne proposera ce mercredi la mise en place d'une taxe sur les banques européennes qui servirait à financer d'éventuels futurs sauvetages d'établissements financiers.

La Commission européenne proposera ce mercredi la mise en place d'une taxe sur les banques européennes qui servirait à financer d'éventuels futurs sauvetages d'établissements financiers, a déclaré mardi Jose Manuel Barroso, président de l'exécutif européen.

L'idée même de taxer les banques, au vu de ce qui s'est passé pendant la crise financière, est partagée par bon nombre de dirigeants européens, mais ils ne sont pas d'accord sur les modalités d'une telle taxe ni sur le manière de dépenser l'argent ainsi levé.

"La Commission adoptera demain une communication sur un fonds de sauvetage des banques (...) qui sera financé par les banques elles-mêmes afin de minimiser pour les contribuables le coût de sauvetage d'un établissement en faillite", a déclaré Jose Manuel Barroso, lors d'une conférence.

Certains pays du G20, comme le Canada, sont contre l'idée d'une taxe sur les banques, ce qui a amené plusieurs responsables européens à plaider pour une taxe au sein des seuls 27 pays de l'Union si un accord international sur la question dans le cadre du G7 s'avère impossible.

D'après Le Figaro à paraître mercredi, le prélèvement devra s'appliquer aux banques, et non pas aux institutions financières en général. Il viendra alimenter vingt-sept "fonds de résolution" nationaux, dont l'entrée en scène sera coordonnée, voire harmonisée au niveau européen.

"La taxe sur les banques et le fonds de résolution font partie d'un arsenal préventif que Bruxelles veut ficeler en octobre, avant de le traduire en textes législatifs au tout début de 2011", ajoute le quotidien.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/05/2010 à 12:18 :
quand on veut se prémunir des coûts d'un naufrage, il existe déjà un mécanisme qui existe, l'assurance! pourquoi les banques ne s'assurent-elles pas?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :