Les "stress tests" n'inquiètent pas la Banque centrale grecque

Le gouverneur de la Banque centrale grecque est confiant pour les "stress tests" des banques qui seront annoncés vendredi prochain.
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

La Banque centrale de Grèce a bon espoir que les banques du pays réussissent les tests de résistance des établissements bancaires européens dont les résultats. Ces derniers doivent être publiés vendredi prochain.

"Mon sentiment est que les choses vont se passer sans difficulté pour les six banques grecques faisant partie de l'échantillon", a déclaré George Provopoulos, gouverneur de la Banque de Grèce, dans une interview publiée samedi dans le journal Imerisia.

Cependant, il a estimé que le secteur bancaire devait se consolider afin d'être en meilleure position. Il a précisé : "mon opinion est que les banques grecques doivent mettre en commun leurs forces pour faire face, avec une position plus avantageuse, à un contexte macroéconomique et financier plus difficile dans les prochaines années".

Selon lui, l'offre présentée cette semaine par Piraeus Bank sur les banques publiques ATEBank et Hellenic Postbank est un premier pas dans cette voie. Il a ajouté : "les fusions s'imposent d'elles-mêmes (...) à moyen terme".

Piraeus, quatrième banque grecque, a fait une offre de 701 millions d'euros jeudi pour racheter les participations de l'Etat dans les deux banques publiques. Pour lui, cette opération entre dans le cadre du mouvement de consolidation souhaité par le gouvernement.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.