HSBC contrainte de payer 12,5 millions de dollars pour éviter un procès

 |   |  232  mots
La banque a cessé ces activités transfrontalières en 2010 et transféré ou fermé la plupart de ses comptes avant la fin 2011.
La banque a cessé ces activités transfrontalières en 2010 et transféré ou fermé la plupart de ses comptes avant la fin 2011. (Crédits : reuters.com)
HSBC Holdings va verser une amende de 12,5 millions de dollars (10 millions d'euros) pour mettre fin à des poursuites contre sa filiale de banque privée suisse. Sa faute : avoir proposé à des clients américains des services sans être dûment enregistrée auprès de la SEC, le gendarme boursier américain.

Faute avouée, procès évité. HSBC Private Bank a accepté mardi 25 novembre de reconnaître ses torts pour régler cette affaire, la dernière d'une série de poursuites des autorités américaines contre les banques suisses qui ont aidé de riches Américains à placer leur argent à l'étranger pour payer moins d'impôts. Et de débourser 12,5 millions de dollars (10 millions d'euros) pour la "clémence" de la SEC (Securities and exchange commission), le gendarme boursier américain.

Démarchage bancaire illicite

Le gendarme américain des marchés financiers indique en effet que HSBC Private Bank avait amassé 368 comptes aux Etats-Unis et que ses employés sont venus au moins 40 fois aux Etats-Unis pour solliciter des clients et leur donner des conseils d'investissement sans être enregistrés.

Lire aussi : HSBC mise en examen à Paris pour démarchage bancaire illicite

La banque a cessé ses activités transfrontalières en 2010 et transféré ou fermé la plupart de ses comptes avant la fin 2011. Le porte-parole de HSBC Rob Sherman a déclaré que sa filiale suisse était satisfaite d'avoir conclu un accord à l'amiable avec la SEC.

La filiale suisse de HSBC continue de faire l'objet d'une investigation du département américain de la Justice, qui enquête auprès de dizaines de banques suisses pour savoir si elles ont aidé des clients américains à échapper au fisc.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/11/2014 à 18:44 :
C'est de la provocation,la BNP a payé combien...........! Les suisses doivent les avoir bien aidés les racketteurs!
a écrit le 26/11/2014 à 15:38 :
HSCB :)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :