HSBC mise en examen à Paris pour fraude fiscale et démarchage bancaire illicite

 |   |  206  mots
Le 17 novembre, la banque a été inculpée en Belgique pour blanchiment et fraude fiscale grave.
Le 17 novembre, la banque a été inculpée en Belgique pour blanchiment et fraude fiscale grave. (Crédits : reuters.com)
La filiale suisse de la banque britannique a été mise en examen à Paris mardi pour blanchiment de fraude fiscale et démarchage bancaire illicite, a indiqué un porte-parole de la banque vendredi.

Après UBS, HSBC. La filiale suisse de la banque britannique, HSBC Private Bank, a été mise en examen à Paris mardi 18 novembre pour blanchiment de fraude fiscale et démarchage bancaire illicite, a indiqué un porte-parole de la banque dans un communiqué transmis à l'AFP.

"Caution de 50 millions d'euros"

Le porte-parole de la banque explique dans le communiqué qu'"une caution de 50 millions d'euros a été demandée" à sa filiale suisse. Le texte précise: "Nous continuerons de coopérer avec les autorités françaises autant qu'il sera possible."

Selon Le Monde, les juges "disposent de nouveaux éléments leur permettant d'avancer que les gestionnaires de fonds de HSBC ont fréquemment franchi la frontière franco-helvétique afin, notamment, de proposer aux clients français des montages offshore pour contourner le fisc".

Inculpée en Belgique le 17 novembre

Le 17 novembre, la banque a été inculpée en Belgique pour blanchiment et fraude fiscale grave. La justice belge soupçonne HSBC Private Bank d'avoir "sciemment" aidé des centaines de clients, en particulier des diamantaires anversois, à frauder le fisc. HSBC avait déjà fait parler d'elle le 12 novembre en recevant une amende des régulateurs financiers suisse, américain et britannique pour manipulation du marché des changes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/11/2014 à 12:31 :
La justice Française agit en fonction de l'intérêt des banques.
l' #affaireapollonia c'est : Escroquerie de 1 milliard € en France avec la complicité de grandes banques dont HSBC, notaires : 1000 victimes 32 mises en exament 1 témoins assistés.
L'affaire est instruite depuis 2008, 3 juges successifs et , et ...toujours rien.
a écrit le 21/11/2014 à 15:57 :
Amusant!

Quand la banque en accusation est britannique (donc membre de l'Union Européenne), la justice française fixe une caution de 50 millions (cas HSBC).

Quand la banque en accusation est suisse (donc non-membre de l'Union Européenne), la justice française fixe une caution de 1 MiLLIARD (cas UBS)!!!

C'est certainement cela que l'on appèle en France l'indépendance de la justice :-)
Réponse de le 21/11/2014 à 22:52 :
je prefere les US contre paribas.. 7 milliards de US dollars. les francais sont beaucoup trop mous. il faut rembourser les caisses chomages deficitaires a cause des capitalistes esclavagistes: prenez le fric chez UBS et autres paradis illegaux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :