Rachat géant dans l'assurance : Prudential reprend AIG Asie

 |   |  324  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Pour financer cette opération de 35,5 milliards de dollars, la plus grosse qu'ait jamais connu le secteur, le premier assureur britannique va lancer une augmentation de capital géante de 20 milliards de dollars. Cette transaction fera de Prudential l'un des plus grands sinon le plus grand assureur du monde.

Prudential, le premier assureur britannique, annonce ce lundi le rachat des activités d'assurance-vie en Asie (AIA) de l'ancien numéro un mondial de l'assurance, l'américain AIG. Le groupe avait déjà confirmé tôt ce lundi des premières informations du Wall Street Journal en faisant état de "discussions avancées" et en demandant sa suspension de cotation à la Bourse de Londres. Elle vient de reprendre avec une chute de 11% du cours.

Dans un communiqué qui vient d'être publié, le groupe a officialisé l'opération tout en annonçant ses résultats annuels. La transaction s'élève à 35,5 milliards de dollars, soit un peu plus que ce qu'annonçaient les premières informations, ce qui en fait la plus grosse acquisition jamais intervenue dans le secteur de l'assurance. Prudential va payer à AIG 25 milliards de dollars en numéraire et 10,5 milliards de dollars en actions nouvelles. AIG a précisé que le produit de cette vente sera utilisée pour rembourser une partie des aides publiques.

Pour financer cette opération d'envergure, l'assureur britannique, dont les comptes sont repassés dans le vert en 2009 avec un bénéfice net de 676 millions de livres, va lancer une augmentation de capital géante de 20 milliards de dollars, en émettant cinq milliards de titres de dette garantie. Il s'agit de la plus grosse levée de fonds jamais réalisée au Royaume-Uni.

L'américain AIG indique que la transaction sera finalisée d'ici la fin 2010. L'ancien fleuron de Wall Street avait d'abord envisagé de placer en Bourse sa division en Asie mais en manque de trésorerie, le groupe s'est résolue à la vendre. Il faut dire qu'en 2009, AIG a encore enregistré une perte de 10,9 milliards de dollars, après avoir perdu près de 100 milliards de dollars en 2008.

L'assureur doit aussi rembourser le gouvernement américain qui l'a soutenu à hauteur de 182,5 milliards de dollars (134 milliards d'euros), en échange de 80% de sa participation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/03/2010 à 12:53 :
encore du gigantisme de non sens... vivement qu AXA les rachete

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :