AIG a failli mourir avec la crise, le Japon va encore lui coûter un milliard

Le grand assureur américain va subir une perte imposable estimée à un milliard de dollars liée à des catastrophes naturelles au premier trimestre et ce essentiellement en raison de son exposition au tremblement de terre du 11 mars au Japon et ses conséquences.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le grand assureur américain AIG, American International Group, qui a été sauvé de la faillite en pleine crise économique et financière par une nationalisation extrêmement coûteuse, a déclaré vendredi qu'il subirait une perte imposable estimée à un milliard de dollars liée à des catastrophes naturelles au premier trimestre et ce essentiellement en raison de son exposition au tremblement de terre du 11 mars au Japon et ses conséquences.

Le secteur mondial de l'assurance devra faire face à des pertes comprises entre 12 et 35 milliards de dollars à la suite de la catastrophe qui a frappé le nord-est du Japon, selon des experts.

AIG, encore détenu à 92% par le Trésor américain, a vu son titre baisser de 2,1% vendredi.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.