Le séisme et le tsunami japonais coûteront moins que prévu à Lloyd's of London

 |   |  168  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'assureur britannique estime les pertes occasionnées par cette catastrophe à près de 2 milliards de dollars. Un niveau bien inférieur à ce qu'il avait envisagé initialement.

Après Allianz hier, c'est au tour de Lloyd's of London d'apporter une première évaluation de l'impact financier du séisme au Japon. L'assureur britannique a annoncé vendredi s'attendre à être affecté à hauteur de 1,95 milliard de dollars (1,37 milliard d'euros) par le séisme et le tsunami du 11 mars dernier. Ce chiffre porte à 3,8 milliards de dollars les demandes d'indemnisations reçues par les Lloyd's au premier trimestre au titre des catastrophes naturelles.

Cette estimation de pertes liées au désastre nippon est bien en-deçà des pires scénarios auxquels l'assureur s'était préparé. Selon lui, et il n'aura aucun mal à verser les sommes nécessaires.
Un autre assureur majeur mondial, Allianz, avait déjà annoncé hier un bénéfice net de 915 millions d'euros en recul de 45% au premier trimestre, en raison des lourdes demandes d'indemnisations enregistrées après d'importantes catastrophes naturelles, notamment au Japon, qui ont au total coûté 737 millions d'euros au premier trimestre au groupe, soit un tiers de plus qu'au premier trimestre 2010.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :