Axa propose à ses salariés d'entrer au capital du groupe

 |   |  216  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Comme chaque année, Axa propose à ses salariés en France et à l'étranger de souscrire à une augmentation de capital. En 2011, le montant maximal de l'opération est de 150 millions d'euros.

Le premier assureur français Axa a annoncé qu'il allait proposer à ses salariés en France et à l'étranger de souscrire à une augmentation de capital pour un montant maximal de 150 millions d'euros. Cette opération, renouvelée chaque année, a été baptisée "Shareplan 2011".


Durant la première quinzaine de septembre,110.000 salariés dans 42 pays se verront ainsi offrir , avec réservation à cours inconnu, 65.502.183 actions au maximum. Le prix sera fixé entre le 30 septembre et le 27 octobre et les salariés détiendront officiellement leurs titres à partir du 1er janvier 2012.


Dans la plupart des pays, une offre « classique » et une offre dite « à effet de levier » seront proposées aux salariés. Pour l'offre classique (à l'exception de plusieurs pays dont l'Allemagne et l'Italie  ) comme pour l'offre à effet de levier les actions seront souscrites par des FCPE dont les salariés recevront des parts. Les porteurs de parts pourront exercer leurs droits de vote directement lors des assemblées générales d'actionnaires d'AXA. L'investissement initial des souscripteurs dans l'offre à effet de levier ( à crédit) est garanti par la banque Natixis.


L'augmentation de capital réservée aux salariés est une opération renouvelée chaque année par Axa. Au 31 mars 2011, les salariés et agents de l'assureur français détenaient 6,5% de son capital.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/08/2011 à 15:45 :
apres les clients, on carrotte les employés ... eh hop !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :