HSBC écope d'une amende record pour avoir trompé des clients âgés

 |  | 308 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Le gendarme du secteur financier britannique inflige une amende de 10,5 millions de livres sterling à la banque, qui a conseillé des produits d'une durée d'investissement de cinq ans minimum à des clients âgés en moyenne de 83 ans.

HSBC jette une nouvelle ombre sur l'image déjà bien ternie des banques auprès du grand public. L'établissement financier britannique vient d'être condamné par la Financial Services Authority (FSA) à une amende de 10,5 millions de livres sterling (12 millions d'euros), pour avoir abusivement vendu des produits financiers compexes à des personnes âgées. Jamais le gendarme du secteur financier au Royaume-Uni n'avait infligé une aussi lourde sanction pécuniaire dans ce genre de dossiers.

Des clients âgés de 83 ans en moyenne, face à une durée d'investissement de cinq ans minimum

Retour sur les faits. De 2005 à 2010, NHFA, une filiale de HSBC, a vendu à 2.485 clients des produits d'investissement destinés à financer leurs futurs besoins en soins médicaux. Mais la durée d'investissement minimum de ces produits était de cinq ans. Or la moyenne d'âge de ces 2.485 clients - qui ont chacun investi quelque 115.000 livres dans ces produits - était de 83 ans. Si bien que certains d'entre eux n'étaient nullement assurés d'être encore vivants quand viendrait le temps de récolter le fruit de leurs placements.

Une crise de confiance envers les banques menace

"Les clients âgés et vulnérables de NHFA lui faisaient confiance. Le comportement de cet établissement va diminuer la confiance envers l'ensemble du secteur des services financiers", s'est emporté Tracey McDermott, directeur des crimes financiers à la FSA. Et d'ajouter : "HSBC a aujourd'hui admis le problème et décidé d'agir en conséquence. Mais pour certains de ses clients, il sera trop tard."

Un dédomamgement de 30 millions de livres

La banque, qui se dit "profondément désolée", va dédommager ses clients à hauteur de 30 millions de livres, au total. Un montant qui s'ajoute à l'amende de 10,5 millions de livres. Et encore cette dernière a-t-elle été réduite de 30%, HSBC s'étant d'elle-même confessée à la FSA.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/12/2011 à 16:01 :
l'amf
a écrit le 06/12/2011 à 14:26 :
exite t il un équivalent français de la la Financial Services Authority (FSA) ?
a écrit le 06/12/2011 à 10:23 :
et kadhafi fait il aussi parti des clients agés ?
a écrit le 05/12/2011 à 19:43 :
Rien d étonnant,ni de neuf.
La cupidité,la tromperie ,les bonus ,voilà ce qui les animent.
Sans parler de l incompétence de soit disant experts.
Mais les conseilleurs ne sont pas les payeurs n est ce pas?
Et que penser des vies de milliers de gens pourries par des infos volées à hsbc,sans doute trafiquées puis transmises à différents fiscs européens qui se prennent pour Zorro en tentant d extorquer de l argent .Ce qui est sans aucune mesure avec la dégradation de la note d un pays qui coûte des milliards à ces pays.
En plus des gens descendent alors dans la rue pour manifester alors qu un gouvernement est formé en Belgique et qu un emprunt de l éta t vient de connaître un succès inespéré.Coût des manif et grèves:0,5% du Pib par jour tel vendredi dernier à Bruxelles et les grèves sauvages d aujourd hui.Ces crétins ne comprennent pas qu on va finir comme la Grece si on ne bosse pas.
Tsodek
a écrit le 05/12/2011 à 17:53 :
l'imagination des banquiers tout de même..... et quelle pub pour HSBC, Madoff n'était
pas dans le cercle des hautes sphères de la banque heureusement,
Réponse de le 06/12/2011 à 11:10 :
s'ils creusaient encore un peu ...meme en france...ils verraient qu'ils sont pas seuls a avoir fait ca !
a écrit le 05/12/2011 à 17:13 :
Phénoménalement financier, et en plus anglais...327 millions d'Euros perçus, tout de même...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :