Grèce : près de 3 milliards de dollars de CDS payés

 |  | 274 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'opération de paiement des CDS (credit default swap) sur la Grèce est terminée. Elle s'élève finalement à moins de 3 milliards de dollars.

Au total, 2,89 milliards de dollars (2,16 milliards d'euros) ont été versés au titre des CDS sur la Grèce. Les "credit default swap" souscrites par des investisseurs sont des assurances contre le défaut de paiement d'un émetteur. Ce chiffre annoncé par le géant mondial des opérations dites "post-marché", la Depository, Trust and Clearing Corporation (DTCC), est plus élevé que le montant de 2,5 milliards de dollars qui avait été évalué par les spécialistes de la valorisation des produits dérivés Markit et Creditex. La DTCC qui fournit notamment des données sur les opérations effectuées de gré à gré, comme les CDS, a annoncé que les paiements de ces contrats sur la Grèce "ont été réalisés avec succès".

Un montant brut de 69,3 milliards de dollars
Les enchères ont été organisées par l'ISDA (International swaps and derivatives association), dont le comité saisi de la question avait déterminé, le 9 mars, que l'opération de restructuration de la dette grecque était un "événement de crédit", de nature à déclencher le paiement des CDS.
Le système d'enchères permet de déterminer le prix effectivement payé à chaque détenteur de CDS, sur la base des positions nettes, c'est-à-dire une fois réconcilié l'ensemble des contrats souscrits par chaque établissement. sachant qu'une même institution financière est ainsi fréquemment à la fois vendeuse et acheteuse de CDS, directement ou indirectement, ce qui nécessite de déterminer le solde net de son exposition. Dans le cas de la Grèce, le montant brut total des CDS émis était de 69,3 milliards de dollars.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :