Nomura revient dans le vert

 |   |  178  mots
la banque japonaise Nomura est revenue dans le vert, au deuxième trimestre de son exercice 2012/2013. Copyright Reuters
la banque japonaise Nomura est revenue dans le vert, au deuxième trimestre de son exercice 2012/2013. Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La banque japonaise a dégagé un bénéfice net de 2,8 milliards de yens au deuxième trimestre de son exercice 2012/2013, contre une perte de 46 milliards un an auparavant.

Nomura va mieux. La banque japonaise a clos le deuxième trimestre de son exercice 2012/2013 sur un bénéfice net de 2,8 milliards de yens (28 millions d'euros), contre une perte de 46,09 milliards de yens un an plus tôt. Certes, cette performance tient surtout à la bonne tenue des activités de banque de détail, mais "toutes les branches (du groupe) sont rentables", s'est félicité Koji Nagai, le nouveau PDG de Nomura, arrivé en août, son prédécesseur ayant démissionné pour cause de délit d'initié.

"Nos efforts d'amélioration de la rentabilité dans la division de banque de financement et d'investissement (BFI) ont bien démarré", a insisté Koji Nagai, qui avait annoncé dès septembre un recentrage de la BFI en Asie, consacrant ainsi l'échec de la stratégie d'internationalisation menée ces dernières années. Au prix de cette réduction de voilure, Nomura table sur un bénéfice avant impôts de 250 milliards de yens (2,5 milliards d'euros) pour l'exercice 2015/206, soit le triple de celui dégagé en 2011/2012.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :